Escalade Mag n°15 jan/fév 2008
Escalade Mag n°15 jan/fév 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de jan/fév 2008

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 15,9 Mo

  • Dans ce numéro : bloc en Corse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
entree 16 ibre 111 rer iftlitevear cryel À peine plus loin que la 2 e école, à 3,9 km de Corte, on trouve Réservoir dog, un nouveau petit secteur en cours de nettoyage. On se gare près de la citerne qui a inspiré son nom au lieu. Pas énormément de passages (une vingtaine environ, répartis sur 8 blocs) mais déjà quelques lignes sympas comme Peau d’orange (faisable aussi en départ assis) ou Entre deux qui suit le fil d’une arête. Marche d’approche quasi nulle et ambiance plaisante, sous les châtaigniers. Praet.iti (en face du camping) C’est le site que l’on préfère, avec les blocs les plus hauts et quelques projets de voie sur l’énorme high ball déversant posé dans la pente, à l’entrée du secteur (5,4 km du début de la vallée). François l’a repéré en allant ouvrir la grande voie Candide et Martin (voir EscaladeMag n°11) et a commencé à l’explorer dans la foulée. Nous lui avons emboîté le pas avec Olivier en 2005, en brossant quelques nouveaux blocs, parmi lesquels Les Poseurs, un superbe mur à arquées ou encore Climbing with Bourdieu, un angle assez retors. v ee,,gete Juste avant la falaise du même nom, à 10 km environ du début de la vallée, il y a une barrette déversante où l’on trouve une grosse dizaine de montées individualisées et beaucoup de jeux ou d’éliminantes (c’est un peu un petit pan à l’extérieur). L’escalade y est physique et très gainante, sur les blocs caractéristiques de la Restonica. Il y a assez peu de montées vraiment faciles (elles se situent à l’extrême droite du secteur). Marche d’approche : 30 secondes. Se garer au mieux, le long de la route (très étroite à ce niveau) ou en montant vers la 3 e école (au niveau d’une ancienne carrière sur la droite). ti Laurence Guyon Siy meatiit On y a grimpé pour la première fois en 2002 avec deux copains du Briançonnais qui ont laissé leur nom à l’endroit (mais on n’est sans doute pas les premiers !). C’est un petit secteur en contrebas de la route, sous les pins lariccio. À faire absolument : Le Brahmane à rebours près de la rivière, L’araignée tout en compression et un beau jeté pendulaire Liberté pour les ours. En toute logique, c’est plutôt un spot d’été, mais il souffre de la fréquentation Ir•'4"•.é des touristes et des randonneurs k pratiques ces blocs pour ch... à l'abri des regards ! »). Autant dire qu'il est préférable d'y aller hors saison : on s'évite le cleanup day préalable et l'on en profite plus pleinement. Accès : Presque en haut de la vallée, après le bar chez César. 1 km après le pont de Timozzu, prendre la piste qui descend. Se garer sur le replat. Marche d'approche : 30 secondes. Oliuier Broussouloux dit le « Ser-ent Baboonou » Maître de Conférence à l’Université Pascal Paoli, Olivier vit en Corse depuis presque dix ans. J’ai le bonheur de l’accompagner. Plus falaisiste à la base que bloqueur, Olivier écume les voies dures de l’île et a pratiquement fait la croix sur tous les 8 du coin ! Mais il ne déteste pas à l’occasion sortir le crash-pad pour aller faire un Maître de Conférence à l'Université Pascal Paoli, Olivier vit en Corse depuis presque dix ans. J'ai le bonheur de l'accompagner. Plus falaisiste à la base que bloqueur, Olivier écume les voies dures de l'île et a pratiquement fait la croix sur tous les 8 du coin ! Mais il ne déteste pas à l'occasion sortir le crash-pad pour aller faire un des touristes et des randonneurs (« pratiques ces blocs pour ch… à l’abri des regards ! »). Autant dire qu’il est préférable d’y aller hors saison : on s’évite le cleanup day préalable et l’on en profite plus pleinement. Accès : Presque en haut de la vallée, après le bar chez César. 1 km après le pont de Timozzu, prendre la piste qui descend. Se garer sur le replat. Marche d’approche : 30 secondes. Olivier dans Les poseurs, secteur de Tuani. Laurence dans Castagna, secteur de Tuani. peu de bloc et brosser quelques passages dans le maquis. Ah, j’allais oublier : si on le surnomme Sergent Baboonov, c’est bien sûr à cause de son accoutrement favori (le treillis) mais surtout à cause de son aisance naturelle à imiter le primate quand on le chauffe un peu ! peu de bloc et brosser quelques passages dans le maquis. Ah, j'allais oublier : si on le surnomme Sergent Baboonov, c'est bien sûr à cause de son accoutrement favori (le treillis) mais surtout à cause de son aisance naturelle à imiter le primate quand on le chauffe un peu ! s
- L’escalade y est physique et très gainante ! L'escalade y est physique et très gainante !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :