Escalade Mag n°12 mai 2007
Escalade Mag n°12 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de mai 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : les gorges de l'Aveyron.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
i e s cuc li r- m Rassurez-vous ! Ce moisci, EscaladeMag n’a pas décidé de vous parler du célèbre vampire de Murnau (Nosferatu) affûtant ses quenottes assoiffées de sang pour les cous tendres et diaphanes de ses victimes. Il s’agit ici d’un écrivain, alpiniste et bloqueur de surcroît, qui certes ne dédaigne pas à l’occasion planter ses ongles sur des plaques de marbre, mais quand ce sont les rasoirs des dallesésotériques de la Forêt de Fontainebleau ! Partons donc à la rencontre d’Emmanuel Ratouis et de son roman Noces de cendres, paru en 2006 aux éditions La Fontaine de Siloé. eo 5f tr... eato ut5 ! 0e La forêt à La montagne... Textes : Laurence Guyon – Photos : Alain Hoffmanni vous avez moins de vingt ans, son nom ne vous dit peut-être rien. On lui doit pourtant bon nombre de passages parmi les plus retors de Bleau, comme Lune de fiel (7c+) au Cuvier ou Duel direct (8a+) à Franchard. Avec son compère Philippe Le Denmat, il a entrepris dans les années 80-90 une exploration quasi-systématique des dalles de la forêt : démarche dans laquelle ils furent assez peu suivis, la progression sur micro-grattons en équilibre précaire faisant moins d’émules que l’escalade athlétique en gainage. Cette saine émulation les a conduits à ouvrir des dalles d’ampleur qui forcent le respect, d’autant plus qu’il n’y avait pas encore de crash pads à cette époque. Comme beaucoup de grimpeurs de sa génération, il a donc fait ses premières armes à Fontainebleau, se confrontant progressivement à la hauteur avant de découvrir l’alpinisme sous toutes ses formes et de devenir guide de haute montagne à Chamonix, puis écrivain. engam-bous, qu'iL5 bigatent !’il y a une notion qui lui tient à cœur : =, et transparaît dans tous ses livres, c’est bien celle de l’engagement. Il s’intéresse notamment à l’étude des mécanismes inconscients qui conduisent à la prise de risque en montagne. Ainsi, Noces de cendres est une réflexion sur le besoin de faire des premières, sur les forces qui poussent les grimpeurs à aller se confronter à la mort, « à partir à la guerre en temps de paix ». Le roman se passe dans les années 50 et c’est l’histoire d’un guide qui vit près de la Face nord de l’Aiguille Dorée (sommet imaginaire qui constitue le dernier grand problème des Alpes). zo Amené à participer à un sauvetage dans cette paroi calcaire, il prend conscience qu’il peut la libérer et commence à la démythifier. Vivant mal la façon dont les medias le mettent soudainement en valeur après cet épisode, il se lance dans l’aventure, mais en solitaire, en secret. Et ce qui lui arrive pendant cette ascension pose de manière cruciale la question du sens de la prise de risque ultime sur les sommets. Histoire édifiante qui évite les réponses toutes faites et tente de démêler les motivations disparates qui sont au départ de toute entreprise sérieuse en montagne. Que veut prouver cet Yvan Mérigaux ? Quelle forme d’éternité ou de délivrance espère-t-il en se jetant ainsi dans l’engagement le plus absolu ? Ce roman complexe se nourrit volontiers des introspections solitaires d’Emmanuel Ratouis sur la psycho-généalogie et interroge en filigrane la relation de l’homme à son milieu, à son histoire : « Le véritable défi, celui qui consiste à me défaire de la programmation de départ pour enfin devenir moimême, reste entier ». Noces de cendres contient en germe les romans suivants, Le Mont Artamare et surtout Pourquoi j’aurais dû mourir en montagne (à paraître) qui, selon son auteur, « explicite en grande partie ce qui se cache dans le cerveau inconscient d’un alpiniste ! ». Emmanuel Ratouis à Fontainebleau.
11iÈ >Pi 3 3 0 Internews Fruit du travail bénévole des grimpeurs et équipeurs du club « Les Caillasses », le topo « Diois : falaises et grandes voies » vient de paraître. L’ouvrage réunit les 7 falaises sportives du Diois (Romeyer, le Claps, Valcroissant, Pennes le sec, St Croix, Vallon de Baïn, Les sucettes de Bornes) ainsi qu’une sélection de 15 grandes voies modernes, dont certaines sont inédites et se déroulent dans des lieux prestigieux (Glandasse, Archiane). Enfin, vous pourrez découvrir les spécificités et anecdotes de la région en lisant les encarts égrenés au fil des pages de ce guide. En vente (12 Euros, 100 pages) à Valence (Gravicimes), Montélimar (Vertikap), Grenoble (Espace montagne), Gap (Vertige), Au Vieux campeur, à Expé et SOeScalade. News SAE La salle « Le Mur de Lyon » (ex MurMur Lyon) propose une voie ultime en 8c+. Le challenge est de la travailler comme bon leur semble et de l’enchaîner à l’occasion de la Fête de l’escalade le 29 juin co-organisée avec la FFME et la FFCAM locale. Un prize money (à partager si plusieurs réussites) ainsi que de nombreux lots sont à gagner. Infos : www.lemurdelyon.com. Internews Suite à des négociations inabouties avec les gestionnaires, deux sites québécois majeurs viennent de désaffilier de la FQME (Fédération Québécoise de Montagne et d’Escalade). Il s’agit de la Montagne d’argent (près de Sherbrooke) et de Kamouraska (à l’est de Québec), dont nous vous parlions dans l’article consacrée à cette région (EscaladeMag n°6). Un consortium hors-FQME se crée en ce moment, regroupant notamment ces deux falaises majeures. Il faudra donc vous acquitter annuellement de 25 $ pour le laissez-passer sur ces sites en plus des 50 $ de la FQME (qui détient toujours une affiliation de 22 sites), bref, pas franchement une bonne nouvelle pour les grimpeurs de la Belle Province… Éconews Un accord a été trouvé à Rocklands, le célèbre site de blocs d’Afrique du Sud. Cape Nature a finalement signé le plan de gestion de Cederberg ce qui signifie entre autres que les grimpeurs pourront ouvrir un nombre limité de voies d’escalade sportive à Rocklands et Truitjieskraal. Les ouvertures devront êtres approuvées par une commission et seuls les grimpeurs disposant d’un permis d’équipement de Cape Nature seront autorisés à ouvrir. Infos : www.climbing.co.za. News SAE 16 m de haut, des profils modernes et novateurs, un espace bloc digne de ce nom, une surface grimpable à 4 chiffres… Cette future salle qui verra prochainement le jour deviendra une référence en matière de pratique indoor dans le sud de la région Rhône Alpes. Située à 40 minutes des Dentelles de Montmirail, à 45 minutes de Saint Léger du Ventoux, vous pourrez à loisir venir vous y entraîner les soirs de la semaine ou les (trop) rares jours de pluie… Une fois au sommet des voies, vous pourrez admirer cette magnifique charpente qui constitue à coup sûr un élément esthétique exceptionnel et unique. Affaire à suivre donc… o o -71 ti r cLL ro.'11) Il Ln... 11111.i'l e f2a) a- : , , _..,,,'z—n. E Y t a -I-, : S 73 ; IP p.D., te Xl'•. ID CL 1 c o r de 70 1TI - 10.5 in 0. 6 dégaines 1:41 1... a mousquetons HUS Gétac k Faders 14—..i. ii sac à corde Combi B641 e- Lek i 89 IE. COMMANDÉ Par caurrier en nous rixteirnart le coupon 6-dessous, xru.oinpegné du réglixMint (etlimi, 4 Ire%% vint Les Arts de la Grimpe• 54 bd Wilson• BP e $157q REINS Cedex 2 Par ter- CO 14 ad ; 05 CM (CEI) Par mail. lizardelteenitcom (C11} o Sur noirs sjil iRturnet wrodiffirtmile4grirratren 0.1 130n de cOrnrnande NOM Prefern Adresse Celle Pmal Ville Tel. Je 5otihaite comrReder Offre(s) x 189 € {fuis dppertitgiipiKII X 11.45 € Tel. Peine (*.fru& rie Stii re:.5e Émeu



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :