Escalade Mag n°12 mai 2007
Escalade Mag n°12 mai 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de mai 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : les gorges de l'Aveyron.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
er aiE, If mur squat a - 1111Piller ri11.11i1Mni -101 „, Accès : Le pan se trouve sur le site d’Artamis dans le quartier de la jonction à Genève. L’entrée nord se situe au 14 Quai du Rhône et l’entrée sud au 21 Bd St-Georges. Une fois entré sur le site d’Artamis se diriger vers la halle 6. L’entrée du pan se trouve à gauche du skate park. Horaires : En général, c’est ça (pour être sûr, visitez le calendrier sur www.panstructure.ch) : Lundi : 18h00 - 21h00. Mardi : 18h30 - 21h30. Mercredi : 18h00 - 21h00. Jeudi : 19h00 - 22h00. Vendredi : 18h00 - 21h00. Samedi : 14h00 - 17h00. 10 Pendant le biathlon. Structure vue de l’extérieur. 94M41.08.. Texte et photos : Jean-François Broux structure À 200 mètres à vol d’oiseau des quartiers genevois rutilants, se trouve Artamis, un lieu à l’existence improbable. Squat, ateliers d’artistes, carcasses de bagnoles repeintes façon maison : créateurs et rêveurs de tous poils s’y retrouvent. « Lieu mal famé ! », selon certains. « Il y a une âme là-bas ! », selon d’autres… Bon, c’est vrai que des fois -des fois seulement ! - ça craint un peu. Mais, surmonter vos appréhensions -largement exagérées- vous donnera, outre une bouffée d’adrénaline utile pour la soirée à venir, la possibilité d’accéder à LA salle de bloc de Genève. Au milieu des tags, une porte un peu planquée, des gonds qui grincent… Bienvenu à Structure ! À sa première visite, le visiteur reste souvent sur le palier un petit moment, un peu scotché. Il sent le besoin de prendre son temps pour regarder, humer, tâter du regard et des oreilles. C’est souvent un pote grimpeur qui lui a soufflé : « Si tu veux grimper à Genève dans un lieu sympa, faut aller à Structure. » Alors voilà, il y est. Une salle de bloc, pas immense, recouverte de prises du sol au plafond. Mais quelque chose de différent émane d’ici, qui n’a rien à voir avec d’autres salles de bloc. L’infrastructure un peu particulière ? C’est vrai qu’ici les vestiaires sont rudimentaires, les tapis un peu pourris par endroits, le ciment brut, la mezzanine un peu branlante, la température… Euh… Fraîche ! Ça sent la récup et la débrouille. Mais qu’est ce qui fait que vous ne tournez pas les talons sur le champ ? Ah, ça… Le charme a déjà commencé d’opérer ! Musique à fond, ambiance tranquille et détendue, une originalité non feinte… En fait c’est simple, ici on se sent tout suite un peu comme à la maison. interview de thibault jungi fondateur et president de structure sur www.escalademag.com Dire que Structure a pour origine la passion de quelques grimpeurs serait, outre une formule trop souvent entendue, un doux euphémisme… L’histoire a commencé en 98. Un pan fait maison qui attire du monde et finit par s’extérioriser à Artamis. Année après année, le succès s’amplifie. On pousse les murs, on rajoute des plifie. On pousse les murs, on rajoute des prises, fournies depuis les débuts par Blatte à des prix (très) amicaux. La salle s'étoffe, prend de la carrure. Treize personnes font maintenant partie du comité. L'année dernière, une nouvelle aire était même ajoutée, prenant plusieurs dizaines de mètres carrés sur l'extérieur. prises, fournies depuis les débuts par Blatte à des prix (très) amicaux. La salle s’étoffe, prend de la carrure. Treize personnes font maintenant partie du comité. L’année dernière, une nouvelle aire était même ajoutée, prenant plusieurs dizaines de mètres carrés sur l’extérieur. La première clé du succès, essentielle, est le La première clé du succès, essentielle, est le bénévolat de tous les membres de l'association. Chaque soir, une tête différente prend sur son temps personnel pour venir ouvrir. Un dévouement qui permet de proposer un tarif ultra compétitif de 7 francs suisses, soit environ 5 euros, et d'appliquer un credo : promouvoir la grimpe pas chère, et la rendre accessible à tous. L'esprit consommateur « Tu payes, tu grimpes » n'est pas de mise ici. S'il te manque un peu de monnaie, pas de problème, ce sera la prochaine fois... Autre ingrédient, la convivialité, les rencontres... Et les activités annexes à la grimpe. Parce qu'il y a aussi une vie en dehors, si si ! Alors au fil de l'inspiration et des envies, des barbecues, des apéros, des concerts, s'organisent. Des challenges surhumains aussi, comme le biathlon escalade-fléchettes qui prépare sa deuxième édition. Facile ? Allez mettre dans le mille avec des bouteilles de quinze kilos à chaque bras I Alors bien sûr, la salle est loin d'être parfaite ; pas de cotation, pas de voies tracées ; les prises sont vissées de-ci de-là ; l'hiver il faut se magner de se changer pour pas trop claquer des dents et devenir bleu de froid... Mais ça suscite les rencontres bénévolat de tous les membres de l’association. Chaque soir, une tête différente prend sur son temps personnel pour venir ouvrir. Un dévouement qui permet de proposer un tarif ultra compétitif de 7 francs suisses, soit environ 5 euros, et d’appliquer un credo : promouvoir la grimpe pas chère, et la rendre accessible à tous. L’esprit consommateur « Tu payes, tu grimpes » n’est pas de mise ici. S’il te manque un peu de monnaie, pas de problème, ce sera la prochaine fois… Autre ingrédient, la convivialité, les rencontres… Et les activités annexes à la grimpe. Parce qu’il y a aussi une vie en dehors, si si ! Alors au fil de l’inspiration et des envies, des barbecues, des apéros, des concerts, s’organisent. Des challenges surhumains aussi, comme le biathlon escalade-fléchettes qui prépare sa deuxième édition. Facile ? Allez mettre dans le mille avec des bouteilles de quinze kilos à chaque bras ! Alors bien sûr, la salle est loin d’être parfaite ; pas de cotation, pas de voies tracées ; les prises sont vissées de-ci de-là ; l’hiver il faut se magner de se changer pour pas trop claquer des dents et devenir bleu de froid… Mais ça suscite les rencontres ! Seulement voilà, à force de plaire, et même Seulement voilà, à force de plaire, et même en s'agrandissant, la petite salle ne pouvait plus accueillir tout le monde. Conjugué à d'autres facteurs, dont la disparition programmée d'Artamis, le déménagement est devenu inévitable. En septembre prochain, Structure devrait inaugurer de nouveaux locaux, à 10 minutes du centre ville. Un changement savamment orchestré, mais pour lequel il manque encore quelques sous. Les généreux donateurs sont les bienvenus... Certains craignent que ce changement majeur ne fasse perdre son charme et son âme à l'association. Craintes exagérées ? Nous, c'est sûr, on ira se faire une idée directement sur place... en s’agrandissant, la petite salle ne pouvait plus accueillir tout le monde. Conjugué à d’autres facteurs, dont la disparition programmée d’Artamis, le déménagement est devenu inévitable. En septembre prochain, Structure devrait inaugurer de nouveaux locaux, à 10 minutes du centre ville. Un changement savamment orchestré, mais pour lequel il manque encore quelques sous. Les généreux donateurs sont les bienvenus… Certains craignent que ce changement majeur ne fasse perdre son charme et son âme à l’association. Craintes exagérées ? Nous, c’est sûr, on ira se faire une idée directement sur place…
Éconews Peter Brabeck, patron de Nestlé, rejoint la (longue) liste de ceux qui expriment leur réticence sur les biocarburants. « Pour produire un litre de bioéthanol, il faut 4560 litres d’eau » avant de poursuivre par « l’eau disparaît plus vite que le pétrole ». On retiendra également une étude de l’université du Minnesota, concluant que si les Etats-Unis consacraient l’intégralité de leur récolte de maïs à produire de l’éthanol, ils n’obtiendraient que l’équivalent de 12% de leur consommation d’essence actuelle… Source : SWISS TXT, ABN. News SAE EscaladeMag est partenaire du Bloc n’Stock n°6 qui aura lieu à Roc en Stock Nantes le 16 juin 2007 à partir de 10h00. Au programme : 30 blocs de qualif’, 6 à 8 blocs de final, et la présence de Loïc Fossard. Trois catégories possibles : débutants, intermédiaires et confirmés (équipe de 3 grimpeurs pour que chacun ne soit pas dans son coin à faire ses blocs, mais épreuves individuelles). Jocelyn, kiné, grimpeur et fondateur de kinescalade.com animera une conférence à la fin de la journée. Internews Jean-Baptiste Calais (cicontre faisant étape sur un bloc aux Antilles !) et Chloé Cottez naviguent en ce moment sur un voilier pour effectuer un tour du monde en deux ans. Au programme : des expéditions sportives (canyoning, spéléologie, canoë-kayak, trekking, escalade, équitation, kitesurf, plongée, surf de mer, VTT) pour découvrir des zones insolites et préservées, et des expéditions scientifiques avec des relevés d’informations scientifiques en mer pour des travaux de recherche « Insularité tropicale et Développement Durable », et une enquête « Plaisanciers et sensibilité à la protection de l’environnement ». EscaladeMag est un des partenaires presse de ce tour du monde soucieux du développement durable. Infos : www.unmondedexpe.fr istretto Internews• Les salles du réseau Altissimo et Les Arts de la Grimpe proposent à tous grimpeurs motivés par la falaise, mais ne possédant pas l’équipement de bénéficier de leur « pack falaise ». Infos : www.altissimo.fr et www.lesartsdelagrimpe.com.• Chaque dernier vendredi du mois a lieu le NABOT (New Art Bloc Open Tour), une mini compétition pour se retrouver et se réveiller les bras avant le week-end. Prochaines étapes à partir de 18 heures le 25 Mai et 22 Juin, à Art Bloc Nice. Infos : www.art-bloc.com.• Nicolas Favresse rejoint l’équipe de Sterling Rope, marque de cordes américaine désormais distribuée en France.• Les travaux d’agrandissement de la salle Freestone devraient être terminés pour leur fameux Open qui aura lieu en juin.• Laurent Triay vient de mettre en ligne ses vidéos sur son nouveau site : perso.orange.fr/worklessclimbmore.• La Grotte de Chateaudouble (situé sur la commune d’Ampus) est interdite jusqu’à la fin du mois de Juin pour cause de nidification d’un couple d’aigles. Chiffres• 500 : c’est le nombre de véhicules électriques dont La Poste va se doter en 2008 ce qui en fera la première flotte européenne et surtout, ce qui évitera le rejet annuel de 2000 tonnes de CO 2 dans l’atmosphère.• 10 000 : c’est la somme (en dollars canadiens) que Black Diamond a donné pour aider à la préservation de Skaha Bluffs en Colombie-Britannique. Le lieu abrite un des sites d’escalade les plus populaires du Canada.• 26 : dès 2007, 26 éoliennes de 2 MW vont êtres construites le long de l’autoroute A10 (Eure-et- Loir) sur 13 Km, pour un investissement total de 75 millions d’euros. xxLiexxL- fRit Nce.com teL 0490686868 ? Ft.a Na.co m teir



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :