Escalade Mag n°11 avril 2007
Escalade Mag n°11 avril 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de avril 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview Vincent Albrand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
44 Si vous avez déjà fréquenté le rayon chausson d’un magasin correctement équipé, vous vous êtes rapidement rendu compte qu’il est difficile de faire son choix : de nombreuses marques, des modèles variés, des couleurs diverses et des prix variant du simple au quintuple pour des produits somme toute assez analogues : deux espadrilles, parfois à lacets, gainées de caoutchouc noir. Comme vous rêvez de ces chaussons depuis quelque temps, et que vous tenez à vous armer au mieux pour affronter votre nouvel ennemi -la verte dans le déversvous avez privilégié une analyse rigoureusement scientifique et mis au point une grille multicritères qui vous conduira fatalement à l’arme absolue. Les critères sont les suivants : prix, look, confort et utilisation. Le critère prix est essentiel et va conditionner votre choix : si vous avez un budget limité, une marque distributeur peut tout à fait vous convenir en terme de rapport qualité prix. Les chaussons de marque sont plus chers, mais vous y gagnerez notablement en précision et en technicité. Attention, acheter le modèle le plus cher du rayon ne vous garantit pas le succès : si un bon chausson est cher, un chausson cher ne vous conviendra pas forcément, car entrent en compte d’autres critères. Le look : choisir son chausson en fonction du look revient à vouloir la même paire que Jojo parce qu’il ne vous a pas échappé que s’il a sorti la 7a jaune, c’est grâce à ses double velcro violets amphibie et biréversibles. Dans ce cas, soyez vigilant à y assortir votre bandeau pour les cheveux et votre bracelet éponge. chacun emungi) cherche @henn@ Texte : Ludo Laurence Texte : Ludo Laurence son chausson Ça y est, vous venez d’enchaîner la voie rouge qui vous nargue depuis la rentrée, vous avez gagné le droit de vous offrir cette paire de chaussons qui vous fera émerger de la chrysalide du débutant et vous transformera en un grimpeur nouveau : performant et incisif. Pour les chaussons comme pour le reste, 20 ans d’expérience feront toujours la différence : moult moniteurs et grimpeurs se sont penchés sur la question et le verdict est tombé : le chausson idéal, tous niveaux confondus est le Mirage de chez La Sportiva. Je suis d’autant plus à l’aise pour promouvoir ce chausson que je ne suis pas sponsorisé par La Sportiva, et surtout parce que malheureusement, le Mirage n’existe plus ! Ballot, isn’t it ? Que voulez-vous, les Italiens avaient été visionnaires dans le choix du nom commercial… Pourquoi était-ce un bon chausson ? - Sa forme obligeait les débutants à poser le pied correctement, c’est-à-dire à mettre en contact la prise et les orteils, et non la plante, le talon ou la voûte. - Cette forme permettait au grimpeur confirmé de « griffer la prise », ce qu’il est capital de savoir faire dans un dévers. Griffer, kesako ? J’explique : le super débutant pose le pied comme il peut sur une prise, souvent n’importe comment. Et, la douleur au pied aidant, il essaie au maximum de mettre la plante en contact avec la préhension. Le grimpeur moyen a compris qu’il fallait poser la pointe du pied et n’use que le bout de ses chaussons : il fait rarement ressemeler une paire parce qu’un trou est apparu au talon. Le grimpeur confirmé a encore franchi une étape dans la compréhension de l’escalade : il griffe. Il redevient primate et se sert de ses orteils comme de ses doigts. Il tente de crocheter la prise avec les orteils, de s’y cramponner pour soulager davantage les membres supérieurs (oui, les bras). Enfin, la souplesse de ce modèle permettait d’avoir un max de sensations, de sentir la prise sous le panard et de savoir ce qu’on faisait et où on était (oui, je l’ai ce qu'on faisait et où on était (oui, je l'ai entendu dans la salle : des avantages proprioceptifs ! !). Il avait quand même un inconvénient : il nécessitait un temps d'adaptation. Les repères habituels étant modifiés, le grimpeur est obligé de prendre les prises différemment, la cheville et le genou se positionnent autrement, bref, c'est plus pareil. Une fois l'adaptation faite, les résultats étaient toutefois garantis. Une question vous vient peut-être à l'esprit : quel est l'intérêt de nous vendre un modèle qui n'existe plus ? Vous n'avez pas bien lu les lignes ci-dessus. Recommencez. J'espère que cette fois, vous avez vu que -subtilement, je le reconnais- je vous ai glissé les deux critères essentiels dans le choix d'un chausson : forme et souplesse. Le chausson qui vous convient est à la croisée de ces deux éléments : trop asymétrique, la pantoufle sera (c'est la tendance actuelle) rigide et vous n'aurez pas de sensation. Trop droite, elle manquera de précision... Si vous choisissez un modèle très souple, vous risquez d'être surpris par la sollicitation plus importante des muscles du pied, et une douleur du type crampe peut vous saisir au début. entendu dans la salle : des avantages proprioceptifs ! !). Il avait quand même un inconvénient : il nécessitait un temps d’adaptation. Les repères habituels étant modifiés, le grimpeur est obligé de prendre les prises différemment, la cheville et le genou se positionnent autrement, bref, c’est plus pareil. Une fois l’adaptation faite, les résultats étaient toutefois garantis. Une question vous vient peut-être à l’esprit : quel est l’intérêt de nous vendre un modèle qui n’existe plus ? Vous n’avez pas bien lu les lignes ci-dessus. Recommencez. J’espère que cette fois, vous avez vu que -subtilement, je le reconnais- je vous ai glissé les deux critères essentiels dans le choix d’un chausson : forme et souplesse. Le chausson qui vous convient est à la croisée de ces deux éléments : trop asymétrique, la pantoufle sera (c’est la tendance actuelle) rigide et vous n’aurez pas de sensation. Trop droite, elle manquera de précision… Si vous choisissez un modèle très souple, vous risquez d’être surpris par la sollicitation plus importante des muscles du pied, et une douleur du type crampe peut vous saisir au début. Si vous balancez entre lacet, velcro et ballerine, pensez à un appareil photo : Si vous balancez entre acet, velcro et ballerine, pensez à un appareil photo : le lacet serait le mode automatique (le chausson fait tout, tout seul grâce à une meilleure tenue de pied, une plus grande rigidité), le velcro est semi-automatique et la ballerine correspond au mode manuel : c'est vous qui réglez, encore faut-il savoir ce que vous cherchez ! Quand on est habitué à la ballerine, il est difficile de s'en défaire d'autant qu'elle est nettement plus facile à retirer... L'idéal lorsqu'on commence à grimper pas mal, c'est de jongler entre 2 ou 3 paires selon l'usage : telle paire ira parfaitement pour gratonner, telle autre pour l'adhérence, etc. Vous devez apprendre à connaître votre équipement et ses performances, même s'il est long et difficile de savoir l'exploiter au mieux. le lacet serait le mode automatique (le chausson fait tout, tout seul grâce à une meilleure tenue de pied, une plus grande rigidité), le velcro est semi-automatique et la ballerine correspond au mode manuel : c’est vous qui réglez, encore faut-il savoir ce que vous cherchez ! Quand on est habitué à la ballerine, il est difficile de s’en défaire d’autant qu’elle est nettement plus facile à retirer… L’idéal lorsqu’on commence à grimper pas mal, c’est de jongler entre 2 ou 3 paires selon l’usage : telle paire ira parfaitement pour gratonner, telle autre pour l’adhérence, etc. Vous devez apprendre à connaître votre équipement et ses performances, même s’il est long et difficile de savoir l’exploiter au mieux. Lors de chaque achat, je ne saurais trop Lors de chaque achat, je ne saurais trop vous conseiller d'essayer beaucoup de paires différentes, et de privilégier -dans la mesure du possible- les magasins qui vous donnent la possibilité d'essayer le matériel sur un bout de mur d'escalade, ça aide à se faire une idée ! vous conseiller d’essayer beaucoup de paires différentes, et de privilégier -dans la mesure du possible- les magasins qui vous donnent la possibilité d’essayer le matériel sur un bout de mur d’escalade, ça aide à se faire une idée !
Les ballerines KARMA KARMA Mammut Mammut Ballerine pour le bloc et la compétition. Ballerine pour le bloc et la compétition. Forte asymétrie, cuir synthétique, semelle d'une seule pièce pour plus de sensation, semelle Vibram pro. Prix public conseillé : 82 € Forte asymétrie, cuir synthétique, semelle d’une seule pièce pour plus de sensation, semelle Vibram pro. Prix public conseillé : 82 C HULK HULK EB EB Les ballerines Actuellement le dernier modèle crée par Fred & EB. Fred Actuellement le demier modèle crée par Fred & EB. Fred TUSCAN, un inconditionnel de la ballerine, l'a conçu pour tous ceux qui, comme lui, veulent un maximum de sensation et polyvalence pour s'exprimer sur des itinéraires en dalles ou en dévers en intérieur comme en extérieur. Ballerine souple pour les grandes sensations. En microfibres respirantes (LORICAI très agréable au contact du pied. Forme asymétrique très prononcée et très arquée pour un meilleur griffé. Enrobage très bas, talon souple et blocage par tirant supérieur pour un bon maintien du pied. Semelle EB de 4 mm. Pointures : 33 à 46 plus les demi-pointures. Le meilleur rapport prix et performance de la gamme. Prix public conseillé : 80,00 € TUSCAN, un inconditionnel de la ballerine, l’a conçu pour tous ceux qui, comme lui, veulent un maximum de sensation et polyvalence pour s’exprimer sur des itinéraires en dalles ou en dévers en intérieur comme en extérieur. Ballerine souple pour les grandes sensations. En microfibres respirantes (LORICA) très agréable au contact du pied. Forme asymétrique très prononcée et très arquée pour un meilleur griffé. Enrobage très bas, talon souple et blocage par tirant supérieur pour un bon maintien du pied. Semelle EB de 4 mm. Pointures : 33 à 46 plus les demi-pointures. Le meilleur rapport prix et performance de la gamme. Prix public conseillé : 80,00 C VUARDE TECH Quechua Vuarde TECH Quechua Conçu pour : le grimpeur confirmé » expert pratiquant en salle, en falaise ou en bloc. Confort : Forme asymétrique, très près du pied. Maintien : Serrage par un double élastique. Précision : rés bonne précision. Ballerine souple assurant de grandes sensations. Adhérence : Gomme Vibram°. Excellente adhérence et résistance à l'abrasion. Composition du produit : tige cuir synthétique respirant Loti'sur la partie avant, cuir sur la tige, semelle extérieure Vibram'. Prix public conseillé : 59,90 € Conçu pour : le grimpeur confirmé à expert pratiquant en salle, en falaise ou en bloc. Confort : Forme asymétrique, très près du pied. Maintien : Serrage par un double élastique. Précision : rès bonne précision. Ballerine souple assurant de grandes sensations. Adhérence : Gomme Vibram. Excellente adhérence et résistance à l’abrasion. Composition du produit : tige cuir synthétique respirant Lorica sur la partie avant, cuir sur la tige, semelle extérieure Vibram. Prix public conseillé : 59,90 C AIR EDGE AIR EDGE Twins Twins Le chausson d'escalade par excellence, très performant et durable, son bout supporte le point d'appui le plus petit Il peut être utilisé avec succès sur n'importe quelle sorte de roches. Extérieur : daim. Doublure : estirella. Coloris : gris perle. Semelle intermédiaire : nylon 1,2 mm. Semelle : Vibram 4 mm. Forme : médium. Pointures UK : du 3 au 12. Poids : 400 g la paire en 5 UK. Prix public conseillé : 100 € Le chausson d’escalade par excellence, très performant et durable, son bout supporte le point d’appui le plus petit. Il peut être utilisé avec succès sur n’importe quelle sorte de roches. Extérieur : daim. Doublure : estirella. Coloris : gris perle. Semelle intermédiaire : nylon 1,2 mm. Semelle : Vibram 4 mm. Forme : médium. Pointures UK : du 3 au 12. Poids : 400 g la paire en 5 UK. Prix public conseillé : 100 C Aniee41 A.sbiÉe IBeç.k TIPTOP Canin Ballerine à scratch surie coup de pied. Forme Canin brevetée en cambrure très marquée. Rigidité demi âo souple, renfort sous avant-pied. Semelle 4 mm italienne. Très bon compromis adhérence/grattonnage. Idéal pour les pieds grecs (deuxième orteil plus long que le gros orteil). 1.11 Bpi Mack Diamond 1-10red : tep du• igen Eti Expressduii Folke Five Ten Immature Kailloux Lit SpOrtiva Itili011ientre ail nalerne 1141:10Taill Pet-21 Puna Salewa Scarpe 51-rnOnd Snell> Suunto PANTERA NERA Andrea Boldrini PANTERA NERA Andrea Boldrini Née pour répondre aux exigences de l’escalade Née pour répondre aux exigences de l'escalade moderne en indoor. Réalisée sur la base de la Pantera, cette ballerine apportera les mêmes sensations tout en préservant les structures artificielles grâce à l'utilisation d'une nouvelle gomme spécialement développée. Elle évite les salissures et traces indélébiles tout en gardant un excellent grip. Quant au look, il fait déjà des ravages auprès des premiers testeurs. 100% microfibres Prix public conseillé : 80 € moderne en indoor. Réalisée sur la base de la Pantera, cette ballerine apportera les mêmes sensations tout en préservant les structures artificielles grâce à l’utilisation d’une nouvelle gomme spécialement développée. Elle évite les salissures et traces indélébiles tout en gardant un excellent grip. Quant au look, il fait déjà des ravages auprès des premiers testeurs. 100% microfibres Prix public conseillé : 80 C TipTop Canin Ballerine à scratch sur le coup de pied. Forme Canin brevetée en cambrure très marquée. Rigidité demi souple, renfort sous avant-pied. Semelle 4 mm italienne. Très bon compromis adhérence/grattonnage. Idéal pour les pieds grecs (deuxième orteil plus long que le gros orteil). ! Watson'ra iman Baudrier Cogiquat• Chau5son : CoInceer Cordelette Cordes Crae Pied Dégaines Freins LaMpeS Lunettes Magnéme Naillo-ns. rapides r•lontres Mousqueton ; Sais à Magnésie Sacs ttob -Sermles Sirop Textiles Topo% Vidéos la paso 3U EJ dia lialgtS 24, Rut Je-an e-iiptiSte Pigalle 75009 Paris 3 tél. 01 40 1.0 5t 42 é Lyww.larnals,ondugrimpeur.curii



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :