Escalade Mag n°11 avril 2007
Escalade Mag n°11 avril 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de avril 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview Vincent Albrand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
36 ortez couverts Texte : Laurence Guyon – Dessin : Marc Vichet ettPdxf m la salle ou en falaise, on peut être À confronté à des voies qu’on ne parvient pas à réaliser tout de suite. On a tenté toutes celles qui étaient plus ou moins dans nos cordes (à faire à vue ou rapidement dans la séance). On n’a plus rien à se mettre sous la dent et logiquement, on se tourne vers ce qu’il reste à essayer dans les parages et qui souvent s’avère être... Trop dur ! Bien sûr, cette confrontation avec la difficulté est intéressante car elle permet de progresser : on gagne de la force en expérimentant des mouvements à sa limite ; on s’améliore techniquement en cherchant des méthodes et en exécutant des mouvements plus complexes ; on nourrit son capital confiance en effectuant des séquences qu’on sait vraiment coriaces. Ces constats sont l’évidence même, mais quand on bute sur une voie, on a parfois du mal à rester aussi positif et à continuer à l’envisager comme un jeu ou un challenge super motivant ! Passé la phase de découverte, l’agacement l’emporte sur l’approche rationnelle et c’est pourtant cette dernière qui conduit le plus sûrement à la réussite. Voici donc quelques pistes pour rester zen et faire rimer travail de voie avec plaisir et accomplissement : Quelle voie ? Le choix du projet est déterminant : tournez-vous vers une ligne qui vous fait vraiment envie, pour que la motivation perdure sur le long terme. En termes de difficulté, vous pouvez raisonnablement envisager une cotation et demie au-dessus de votre niveau classique (par exemple du 6c pour un niveau régulier de 6a+ à vue), soit en optant pour votre style de prédilection soit en allant vers des inclinaisons ou des préhensions nouvelles (ce qui demande plus d’investissement, mais fait aussi plus progresser). À quel moment ? N’attendez pas la fin de la séance, pour vous « finir dans une horreur », en toit ou en gros dévers ! Echauffez-vous correctement en montant progressivement dans les tours (2-3 longueurs de difficulté croissante) et quand vous vous sentez prêt à forcer, attaquez votre projet. « Argh ! ! Encore un essai et je tombe toujours au même endroit ! ». Quoi de plus frustrant et pourtant, à qui n’estce jamais arrivé ? Et malgré les tentatives répétées, rien n’évolue ! Alors : mauvais choix de voie ou gestion inadéquate ? Ce mois-ci, Sortez Couverts vous propose d’aborder la méthodologie du travail de voie pour (enfin !) : Enchaîner ces satanées voies qui résistent ! Comment P Comment ? - Essayez chaque mouvement intrinsèquement en étant frais, sans hésiter à Essayez chaque mouvement intrinsèquement en étant frais, sans hésiter à vous faire bloquer autant de fois que vous faire bloquer autant de fois que ce sera nécessaire, même si vous parvenez déjà à enchaîner des séquences ce sera nécessaire, même si vous parvenez déjà à enchaîner des séquences plus longues. Repérez quelles prises de plus longues. Repérez quelles prises de pied vous utilisez, quel est le meilleur pied vous utilisez, quel est le meilleur placement, comment vous devez forcer placement, comment vous devez forcer ou vous relâcher et comparez les différentes solutions (entre elles et avec les ou vous relâcher et comparez les différentes solutions (entre elles et avec les autres grimpeurs). autres grimpeurs). - Reliez ensuite les mouvements, en réfléchissant précisément aux séquences Reliez ensuite les mouvements, en réfléchissant précisément aux séquences de déplacements de pieds et aux mousquetonnages. Cherchez l’économie : où de déplacements de pieds et aux mousquetonnages. Cherchez l'économie : où devez-vous dynamiser et grimper vite ? devez-vous dynamiser et grimper vite ? Où pouvez-vous temporiser un peu ? Y Où pouvez-vous temporiser un peu ? Y a-t-il des points de repos ? a-t-il des points de repos ? - Commencez à essayer la voie par sections (avec 3 ou 4 arrêts sur la corde) - Commencez à essayer la voie par sections (avec 3 ou 4 arrêts sur la corde) pour voir si vos méthodes fonctionnent pour voir si vos méthodes fonctionnent dans l’enchaînement et s’il reste des erreurs à éliminer. dans l'enchaînement et s'il reste des erreurs à éliminer. - Enfin, mémorisez le tout et visualisez Enfin, mémorisez le tout et visualisez l’ensemble (le soir en vous endormant l'ensemble (le soir en vous endormant par exemple). Il s’agit de vous voir en par exemple). Il s'agit de vous voir en situation de réussite, réalisant parfaitement chaque mouvement (déplacements de main et de pieds, mousquetonnages), calme et déterminé, positif situation de réussite, réalisant parfaitement chaque mouvement (déplacements de main et de pieds, mousquetonnages), calme et déterminé, positif et confiant ! et confiant !
s é r i e LJJ > I• I OL w u Z < E Distribution France par Eurotop-Sport - BP 50586 - 68008 Colmar - 03 89 20 33 22



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :