Escalade Mag n°11 avril 2007
Escalade Mag n°11 avril 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de avril 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 50

  • Taille du fichier PDF : 7,1 Mo

  • Dans ce numéro : interview Vincent Albrand.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
entree 18 ibre infos pratiques Accès : Depuis l’A9, sortir à Narbonne Est (sortie n°37), puis direction Gruissan. Au prochain rond-point, soit direction Narbonne Plages pour aller à la falaise des Crêtes de Vires, soit vers Gruissan pour les 5 autres sites. Attention, sur la route Narbonne/Gruissan, un radar fixe est prêt à vous tirer le portrait de chaque coté ; ne soyez donc pas trop pressés de grimper. Orientation : L’escalade à La Clape est possible toute l’année, toutefois, les grosses chaleurs d’été vous feront probablement préférer la plage. Arnaud Boulet dans Gauloise bleu (6b), secteur Les crêtes de vires/central. le peuple escalademag Les photos de La Clape vous ont plu ? Vous en voulez encore ? Direction www.escalademag.com ! Les photos de La Clape vous ont plu ? Vous en voulez encore ? Direction www.escalademag.com À savoir que le secteur de La Crouzade est celui qui garde le plus d’ombre le matin et que celui des Crêtes de Vires est caché du soleil toute l’après midi. En cas de fort vent du nord, assez fréquent dans la région de Narbonne, La couleuvre est le secteur qui en prend le plus. Les autres sont, ou parfaitement abrités, ou sans gênes significatives. Être guidé : Stages d’escalade organisés par André Berché, moniteur diplômé d’État : 04.67.16.08.91. www.sudsportsnature.com La - petite » mésaventure la plus anecdotique du lieu a été vécue par André Berché. Alors qu'il travaillait au rééquipement du secteur de Pierre- 0 profite actuellement interdru, quelques jNeulerieS du g•1 Propriétaire voisin retentirent, suivies de deux coups de eusilLe cibler visé n'était autre qu'André pendu à sa cordet t t pluie de plombs tout autour et arrêt immédiat des travel>. L'énervé Jacques « Jaco » Deymier Jaco a habité à l’intérieur même du massif, œuvrant à l’époque à l’équipement d’une des nombreuses falaises voisines désormais interdite à l’escalade. En dehors de ses activités de moniteur d’escalade et de canyon, il construit et assure Benoit Chaste dans Gras double (6a+), secteur Les caunes/Le bulbe. de la, gâchette rut placé en carde-à-vue et condamné. Fort heureusement pour André, cette histoire n'est qu'une anecdote et pas un rait diversÀ lire sur le topo ou sur sudsportsnature com, les coupures de journaux relatant cet - acte den9ereuk - dans un vocabulaire propre aux presses locales excellent la maintenance de murs artificiels et parcours accrobranche. Trop « vieux » (ce n’est pas moi qui le dit !) et trop pris pour maintenant grimper régulièrement, il fut l’un des seuls locaux à gravir les voies les plus dures de La Clape. 4 Cecile Goulais dans Artefacto (6b+), secteur La couleuvre/pipistrelle. s
I



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :