Escalade Mag n°10 mars 2007
Escalade Mag n°10 mars 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de mars 2007

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Press'Evasion

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : les dentelles de Montmirail.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Sébastien Marchési 14 Professeur d’E.P.S. et guide de haute montagne. Il est tombé sous le charme dans les années 80… Depuis beaucoup d’ouvertures de rééquipements et cinq topos d’escalade ! Partisan d’un développement durable des sites pour qu’ils restent accessibles aux..e.i, Suiverz le guilde Quel que soit votre choix, il vous faudra surmonter ces premières strates, plus ou moins longues et déversantes, avant d’accéder à un mur gris de toute beauté. Quatre voies qui tapent dans le 6b/c sur votre droite permettent de prendre la mesure du coin. Juste à gauche, et jusqu’au toit, une dizaine de longueurs entre 6c+ et 7b (de 20 à 32 mètres) calmeront votre soif de à vue, dans une grimpe souvent physique en bas et technique vers la chaîne. Quant au toit, qui à souvent vu passer des amateurs de frissons suspendus à deux brins de corde depuis le gros pin, il nous livre un 7c+ qui deviendra rapidement un classique. Très intéressant, le 8b à sa gauche demande autant d’énergie pour clipper que pour avancer, et Bali Bebek (7b+) encore à gauche, quoique court, est une bonne introduction à ce genre de profil. Au deuxième secteur (secteurs Vire Câblée et Dièdre des Cascades), tout au fond à droite de la cascade, seules 4 lignes rayaient ce mur qui rappelle les Ocres de Roussillon (anciennes carrières d’ocre de la vallée d’Apt). Pékin qui attend son rééquipeur, La Main Droite du Diable déjà relookée, offre un passage très péchu pour terminer par un très beau mur plus « facile » (8a/b tout de même !), Varvava un magnifique 7b conti de 35 mètres et à l’extrême droite une des plus anciennes, une grimpe souvent physique en bas et technique vers la chaîne Olivier Gaude dans Bali Bebek (7b+), secteur du Grand Toit. générations futures, il s’exaspère devant l’attitude consumériste de nombreux pratiquants qui n’ont aucun respect pour la nature. S’il a délaissé les sommets alpins, c’est à La Capelle et sur les falaises du coin que vous le croiserez.
Un petit air de Pichenibule pour Régis Leroy dans No Limit à la Fuite (6c+), secteur Dièdre des Cascades. le Dièdre des Cascades, magnifique 6b+ (en L1) et 5c/6a (en L2 où il faut prévoir des coinceurs). Juste au-dessus du câble, qui vous rappelle l’obligation de vigilance pour circuler sur la vire, 13 voies (de 4a à 6b dalles et mur) d’une dizaine de mètres viennent buter sur les dévers. Pour les nouveautés, vous trouverez, de gauche à droite, un magnifique dièdre (7a+) à aller chercher par une fissure évidente (6c+), le tout jouable en une longueur avec corde fine et dégaines adéquates (attention à la longueur : prévoir une corde de 80 mètres !). Parallèlement, Antonin de Jardin le Morfal un 7c+ de 32 mètres et 8a audelà, de la rési technique avec des semi repos à ne pas négliger. Dans le même style, le Tchador la Démocratie Passe est une ligne à ne pas louper qui vous laisse une impression de voyage aérien bien au-dessus du ruisseau. Ensuite vient un nouvel itinéraire, tout aussi long et rési qui attend une confirmation de cotation, déjà faite pour les deux 8b à sa droite (léger dévers à doigts). Au bout de la vire, entre le 7b de S. Jaulin et la classique en 2 longueurs, trois itinéraires typiquement « Dentelles » (7b, 7a+ et 6c/7a à droite de la classique) vous rappellent qu’il ne faut pas trop abuser de ce genre de prises en pleine chaleur. Philippe Hugues dans No limit à la fuite (6c/7a), secteur Dièdre des Cascades. Nul doute que ce mur n’a pas encore livré tout ses secrets mais rien ne presse et les lignes apparaîtront logiquement en respectant ce magnifique calcaire et ses lignes. D’ailleurs un local vous renseignera sans difficulté sur les nouveautés. Mais comment le reconnaître ? Ce dernier est soit sur une corde en train de vous casser les oreilles, soit concentré à la taille du chemin ou au ramassage de vestiges peu glorieux abandonnés par les nombreux visiteurs de la cascade… Si les premiers grimpeurs datent de 1928 aux Dentelles de Montmirail nous découvrons encore en 2006 des lignes très pures ! ! Son équipement ne sera jamais achevé car nous sommes en présence d’un massif. D’autre part, certains secteurs offrent un style d’escalade peu Régis Leroy Nul doute que ce mur n’a pas encore livré tout ses secrets mais rien ne presse et les lignes apparaîtront logiquement en respectant ce magnifique calcaire et ses lignes. Nul doute que ce mur n'a pas encore livré tout ses secrets mais rien ne presse et les lignes apparaîtront logiquement en respectant ce magnifique calcaire et ses lignes. « tendance », donc susceptible de ne voir « tendance », donc susceptible de ne voir aucun répétiteur. aucun répétiteur. La troisième raison de ce développement La troisième raison de ce développement en devenir est la préservation d'espaces vierges (Dent Sarrazine et partie ouest de la Grande Muraille) pour les vautours Percnoptères, une espèce migratrice qui possède ici un bail à vie. Nous sommes conscient que le développement durable de l'escalade ici comme ailleurs ne peut faire l'économie de l'entretien des voies et alentours, de purges ainsi que d'un dialogue constant avec les personnes impliquées dans ce site. en devenir est la préservation d’espaces vierges (Dent Sarrazine et partie ouest de la Grande Muraille) pour les vautours Percnoptères, une espèce migratrice qui possède ici un bail à vie. Nous sommes conscient que le développement durable de l’escalade ici comme ailleurs ne peut faire l’économie de l’entretien des voies et alentours, de purges ainsi que d’un dialogue constant avec les personnes impliquées dans ce site. Régis Leroy



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :