Époque Times Montréal n°347 7 jan 2013
Époque Times Montréal n°347 7 jan 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°347 de 7 jan 2013

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : La Grande Époque Inc.

  • Format : (279 x 559) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : les chefs d'Etat affluent sur Twitter.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 Santé 7 au 20 janvier 2013 ÉpoqueTimes Le thym, un parfum de paradis 2 e partie Luke Hughes Le thym, étant un bactéricide puissant avec des propriétés carminatives et anti-inflammatoires, est sans aucun doute une des plantes les plus utiles que nous avons à notre disposition. Il est décrit par l’une des herboristes prééminentes de notre temps, Dorothy Hall, comme « étant un protecteur thérapeutique puissant » et l’un des « trois grands de la phytothérapie ». Au Moyen Âge, le thym était cultivé dans les jardins monastiques d’Italie, de France et d’Espagne et était utilisé pour traiter les personnes souffrant d’une mauvaise digestion, de parasites intestinaux et de maux de gorge. Les herboristes utilisaient le thym comme un puissant agent bactéricide pour traiter les patients infectés par la peste qui ravagea l’Europe entre les XV e et XVII e siècles. En 1725, un apothicaire allemand a « découvert » le thymol, le désinfectant puissant présent dans l’huile essentielle de thym, lequel est efficace contre les bactéries et les champignons. Le thymol s’est avéré être similaire à l’acide phénique dans son action, bien que plus puissant contre l’infection et moins irritant pour la peau. En fait, les cultures de thym remontent aux anciens Sumériens qui employaient le thym comme antiseptique. Les anciens Égyptiens ont également utilisé le thym comme antiseptique et agent de conservation dans le processus d’embaumement des morts. Les médecins de ces époques utilisaient sans doute le thym sous toutes ses capacités thérapeutiques. Le thym fut encore largement utilisé dans les hôpitaux pour purifier l’air et panser les blessures des soldats au cours de la Première guerre mondiale ainsi qu’au cours du XX e siècle. Les herboristes classiques utilisent aujourd’hui le serpolet (Thymus serpyllum) et le thym commun (Thymus Le thym occupe une place importante dans la culture et la cuisine méditerranéenne. vulgaris), parfois appelé « thym du jardin », pour soigner. Le thym est très efficace lorsqu’il est utilisé pour traiter les affections respiratoires. Une tasse de tisane de thym peut apporter un soulagement à ceux qui souffrent d’un mal de gorge. Il est encore plus efficace si vous prenez cette tisane dès les premiers signes d’une infection de la gorge. La tisane est également très utile en gargarisme pour les chanteurs ou les entraîneurs de football qui utilisent beaucoup leur voix. La tisane de thym peut être trop prononcée pour certaines personnes, il suffit de la diluer avec de l’eau chaude, selon les goûts. Infuser une tasse de thym uniquement lorsque H. Zell/Wikicommons c’est nécessaire, car il n’est pas adapté pour un usage régulier. Un herboriste professionnel peut prescrire du thym sous forme d’extrait ou de teinture si cette plante est indiquée pour vous soigner. Luke Hughes est un herboriste occidental. Nouvel espoir pour les personnes souffrant de migraine Rosemary Byfield Époque Times Un nouveau traitement ambulatoire donne de l’espoir aux personnes souffrant de migraine, selon une étude présentée lors d’une conférence sur les maux de tête à Londres. Le passage d’une brève impulsion magnétique à l’arrière de la tête à l’aide d’un appareil portable quand apparaît une crise de migraine a donné des résultats positifs dans des essais cliniques au Royaume-Uni. Près des trois quarts des participants à ces essais cliniques contre la migraine à Londres, Hull, Bath, Exeter, Liverpool et Aberdeen ont signalé une diminution de la douleur. Plus de la moitié d’entre eux ont eu moins de maux de tête et près des deux tiers ont moins souffert des symptômes qui sont associés. Les chercheurs pensent que les personnes souffrant de migraine – qui ne trouvent aucun soulagement dans les traitements conventionnels ou ressentent trop d’effets secondaires ou considèrent qu’il est dangereux de les prendre avec d’autres médicaments – pourraient essayer le dispositif de Spring Transcranial Magnetic Stimulation (TMS), qui peut être une alternative de traitement efficace. D R Fayyaz Ahmed, un neurologue qui préside l’Association britannique pour l’Étude des maux de tête (BASH) et qui exerce à Hull, a présenté les résultats de ses recherches au Congrès de l’international European Headache and Migraine Trust. « Je pense que la neurostimulation est l’avenir pour le traitement de la migraine et des maux de tête », a-t-il déclaré dans un courriel. Les experts soutiennent que la migraine est une maladie complexe et que chaque patient répond différemment aux traitements. « Je recommande ce traitement dans certains cas. Par exemple, pour ceux qui ont des attaques peu fréquentes et plus particulièrement ceux dont les attaques sont handicapantes, limitant ainsi leurs relations sociales ou leurs engagements professionnels », a précisé DR Fayyaz. « Ce traitement fournit une option supplémentaire et une lueur d’espoir à ces patients, de plus leur vie ne sera plus gouvernée par des maux de tête. Le traitement est fiable, c’est pourquoi ceux qui répondent au traitement pourraient le préférer aux médicaments oraux. » Les conclusions de l’étude viennent à la suite d’un nouveau rapport publié par le National Institute for Clinical Excellence (NICE) informant que près d’un Jupiterimages/photos.com Environ 20% de la population britannique souffre de migraine. Un nouveau traitement avec un dispositif magnétique portable a donné des résultats positifs lors des essais cliniques. million de personnes souffriraient de maux de tête en raison de la surutilisation d’analgésiques. D R Giles Elrington, directeur médical et neurologue consultant au National Migraine Centre à Londres, a déclaré dans un courriel : « Ces nouveaux traitements pourraient être une étape importante dans le traitement de la migraine. Sur dix patients que je vois en consultation, quatre prennent trop d’analgésiques, aggravant ainsi leurs maux de tête. Cela fournirait une autre option, avec moins d’effets secondaires potentiellement dangereux. » Les chercheurs disent que le TMS est le seul neuro stimulateur non invasif vraiment efficace dans le traitement de la migraine pour lequel l’action a été démontrée lors des tests cliniques. Une autre participante au Congrès, Anna Andreou, qui travaille dans la recherche sur des anesthésiques dans le secteur de la médecine de la douleur – section des soins intensifs contre la migraine au Collège Impérial de Londres – a étudié comment le TMS agit contre la douleur. Souffrant elle-même de migraines chroniques pouvant atteindre trois attaques par semaine, Anna Andreou a essayé l’appareil et a constaté qu’elle a eu de bons résultats pour les deux tiers de ses crises migraineuses. Elle a été surprise. « Quand il agit, le soulagement se ressent dans les deux minutes qui suivent », a expliqué Anna Andreou. Yasmin Bibi, qui a souffert de migraines depuis longtemps et qui a vécu beaucoup de frustration des traitements conventionnels, a participé à l’étude. « J’ai souffert de migraines pendant neuf ans, j’ai essayé beaucoup de médicaments et rencontré différents consultants en vain », a déclaré Yasmin Bibi. « Je pouvais être très faible pendant toute une semaine, je ne pouvais pas travailler et j’étais au bout du rouleau. Maintenant, l’appareil m’aide à y faire face. » Actuellement, le TMS est disponible uniquement dans des cliniques privées. Certains médecins doutent qu’il soit rentable. D R Nicola Giffin, neurologue consultant au Royal United Hospital, à Bath, a essayé le TMS auprès de patients qui ne prenaient pas de médicaments, dont une femme enceinte et une autre qui essayait de concevoir. « J’ai obtenu un avantage significatif chez certains patients, mais il va probablement être trop cher pour une utilisation systématique » a-t-il précisé. « Je ne pense pas que ce soit un remède pour la migraine. » Anna Andreou dit que, bien que le TMS ne sera pas prescrit pour chaque patient, il présente une solution de rechange raisonnable, mais il faut plus de recherche, a-t-elle admis. Pourtant, il n’existe aucun financement pour la recherche au Royaume-Uni. Toutes les données proviennent d’études réalisées en Europe et aux États-Unis. La technologie de la neurostimulation est utilisée en médecine depuis 50 ans. De gros appareils ont traité des troubles du mouvement comme la maladie de Parkinson ou la dépression. La compagnie américaine eNeura Therapeutics en a réduit la taille et a développé cet appareil portable, le TMS, pour soulager la migraine. Les statistiques du gouvernement montrent que la migraine touche huit millions de personnes au Royaume-Uni, avec un coût annuel pour l’économie britannique estimé à sept milliards de livres sterling (11,2 milliards de dollars canadiens).
ÉpoqueTimes 7 au 20 janvier 2013 11 Toiture REDSTAR Roofing Me Daniel Caisse AVOCATS -LAWYEARS Depuis 1983 Tél.:514-288-2250 Courrielinfo@danielcaisseavocats.ca 4, rue Notre-Dame Est,suite 601, Montréal, QC H2Y 1B8 Emplacements des présentoirs• Café Dépôt, 150 Ste-Catherine Ouest, complexe Desjardins• Palais de justice• La tour Radio-Canada• Galerie du Parc, 3575 Parc• Métro McGill, sortie 20/20• Marché Tau, 4238 Saint-Denis• Édifi ce Balfour, 3575 St-Laurent• Centre de commerce mondial• Édifi ce Berman, 4040 St-Laurent• Le Commensal, 1204 McGill College• Jean Coutu, Mont-Royal coin Berri• Omer De Serres, 334 St-Catherine est• Second Cup et Café Dépôt, Place Dupuis• Guy-Favreau Y Centre, 200 boul. René-Lévèsque ouest• Terra verde, 159 Saint Antoine ouest, Palais des Congres• Pâtisserie St-Louis de France, 3575 Berri Métro Sherbrooke• Café étudiant de L’Institut d’Hôtellerie, Métro Sherbrooke• Second Cup, au coin des rues McGill et Président-Kennedy• Café Suprême, Place Bonaventure, 800 rue de la Gauchetière• Café Panfi ore, 1080 Beaver Hall, coin Belmont, Métro Square-Victoria• Vieux Duluth express, 800 rue de la Gauchetière, Métro Bonaventure• Jardin du Plateau, 933 Mont-Royal est• Boulangerie Premiere Moisson 860 Mont-Royal est• Bibliothèque Mont-Royal, 465 Mont-Royal est• Bibliotheque Mile End, 5434 av.du Parc• Banque Laurentienne, 1100 Mont-Royal est• YMCA, 5550 av. du Parc• YMCA, 1440 rue Stanley 5 e étage• Caisse populaire, 1145 Bernard ouest• Bibliothèque publique d’Outremont, 41 St-Just Ave.• Banque Laurentienne, 1447 av. Van Horne• Clinique Medical Plateau Mont-Royal, 1374 Mont-Royal est, suite 103• Société de développement de Montréal, 330 rue Champs de Mars

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10-11 12


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :