Époque Times Montréal n°326 5 mar 2012
Époque Times Montréal n°326 5 mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°326 de 5 mar 2012

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : La Grande Époque Inc.

  • Format : (279 x 559) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : les Clinton pèsent dans le dossier de l'oléoduc Keystone XL.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Science Vous voulez perdre du poids ? Prenez du dessert au petit-déjeuner ! Mimi Nguyen Ly Époque Times Selon une nouvelle étude, ajouter un dessert très sucré au petit-déjeuner aiderait les gens à perdre du poids sans le reprendre. Pendant 32 semaines, les chercheurs de l’université de Tel-Aviv en Israël ont aléatoirement donné à 193 adultes obèses et non diabétiques deux régimes différents comportant exactement le même nombre de calories. Les hommes consommaient 1600 calories par jour, alors que les femmes en consommaient 1400. Cependant, on donnait au premier groupe un petit-déjeuner de 300 calories pauvre en glucides, tandis que le second groupe recevait un petit-déjeuner de 600 calories riche en glucides et en protéines, dont un dessert, par exemple du chocolat. Les participants des deux groupes ont perdu en moyenne 15 kilos chacun à la fin de la première moitié de l’étude. Cependant, à la fin de la deuxième moitié de l’étude, les participants au petit-déjeuner pauvre en glucides avaient repris en moyenne 10 kilos chacun, tandis que les autres avaient continué à réduire leur poids de 7 kilos en moyenne chacun. À la fin de l’étude, chaque participant qui prenait de petits-déjeuners riches en glucides comprenant du dessert avait perdu en moyenne 17 kilos de plus que les autres. « Les participants du régime faible en glucides ressentaient moins de satisfaction et ne se sentaient pas rassasiés. Bien qu’ils aient consommé quotidiennement la même quantité de calories que le deuxième groupe, ils avaient des rages de sucre et de glucides plus intenses et ils ont par conséquent failli à leur régime, ce qui explique la reprise de poids », commente la chercheuse Daniela Jakubowicz dans un communiqué Alors que les humains utilisent l’alcool pour désinfecter les blessures, certains insectes vont encore plus loin en ingérant des aliments qui contiennent de l’alcool pour se débarrasser des parasites. Les mouches à fruits – aussi appelées « drosophiles » ou « mouches du vinaigre » – sont la proie de certaines espèces de guêpes endoparasitaires, agissant malgré elles comme hôtes pour le dépôt des œufs de ces dernières. Les œufs sont déposés à l’intérieur des larves de la mouche par une injection de venin qui aide à supprimer la réaction immunitaire pour permettre aux œufs de la guêpe d’éclore. Au moment de l’éclosion, les jeunes guêpes se nourrissent de leur mouche hôte encore vivante. Par contre, les larves infectées appartenant aux drosophiles (Drosophila melanogaster) peuvent prévenir cette mort en ingérant de l’alcool. « Nous avons constaté que l’alcool qui se trouve naturellement dans l’environnement assure une protection à la mouche contre les guêpes parasites. Même après avoir été infectée, en 5 au 18 mars 2012 ÉpoqueTimes de presse. « Le groupe qui a pris du dessert au petit-déjeuner a ressenti moins, ou même pas, de rages de sucre et de glucides pendant la journée », a-t-elle ajouté. M me Jakubowicz mentionne qu’un petit-déjeuner riche en calories est bénéfique, car il réduit les envies de sucre et améliore le fonctionnement de l’organisme. Prendre un petit-déjeuner riche en calories stimule le métabolisme, un facteur important pour perdre du poids et le maintenir. L’heure du petit-déjeuner coïncide avec le moment où le métabolisme est le plus actif de la journée, ce qui permet de brûler plus facilement les calories supplémentaires tout au long de la journée. Sandra Shields/Époque Times Selon une étude, prendre un petit-déjeuner riche en calories, qui comprend un dessert, aiderait à perdre du poids. Les mouches à fruits empoisonnent les parasites en consommant de l’alcool Cassie Ryan Époque Times consommant de l’alcool, la mouche fait mourir les guêpes en gestation en elle », a affirmé Todd Schlenke, chef d’équipe à l’université Emory lors d’une revue de presse. « Étonnamment, les larves des mouches à fruits sont activement à la recherche d’aliments contenant de l’éthanol lorsqu’elles sont infectées par les guêpes. Ce qui démontre qu’elles utilisent l’alcool comme agent pour combattre l’infection des guêpes. » « Les drosophiles ont la capacité de pouvoir tolérer une forte teneur d’alcool », explique M. Schlenke. « Il semble possible que cette capacité les protège contre les parasites généralistes. » Même sans leur réaction immunitaire contre les guêpes, certaines mouches sont capables de survivre aux parasites simplement en consommant de l’éthanol. « Ces petites mouches qui gravitent autour des bananes mûres dans votre bol de fruits prennent des décisions complexes quant à la quantité d’alcool qu’elles doivent consommer selon qu’elles sont infectées ou non par un parasite », conclut M. Schlenke. Les résultats de ces découvertes seront publiés dans Current Biology en mars. André Karwath/Wikimedia Commons Une étude a révélé que les mouches à fruits peuvent éviter la mort par des guêpes parasites en ingérant de l’alcool.
ÉpoqueTimes 5 au 18 mars 2012 Notre maison est là où se trouve notre cœur. Certains trouvent que les petites maisons leur permettent de développer une meilleure approche à la vie. En s’installant dans de petites maisons, les uns profitent de la diminution de leurs dépenses pour travailler moins, ainsi ils peuvent consacrer plus de temps à ce qu’ils préfèrent faire. Ils pensent que posséder moins leur permet de se consacrer à ce qui est important. Christopher Smith et Merete Mueller, les deux réalisateurs du documentaire Tiny, ont rapporté lors d’une interview : « Le sentiment de paix est plus présent chez toutes les personnes qui vivent simplement, car elles ne sont pas encombrées par des choses matérielles. Bien que cela puisse paraître comme un fardeau que l’on s’impose à soi-même pour certains, pour les habitants des petites maisons, c’est la clé pour la liberté. » Dans ce documentaire, Smith et Mueller se sont demandé qu’est-ce qui fait que l‘on se sent bien dans une maison. Ils ont constaté que la taille des maisons a doublé depuis 1970. Cependant, les gens ne se sentent pas nécessairement bien dans ces espaces. Aussi, dans leurs recherches, ils ont porté leur attention sur le comportement des gens qui habitent les petites maisons. Leurs conclusions étaient très claires : « C’est très rarement la taille de la maison qui fait que l’on se sent bien, mais beaucoup plus la relation que l’on crée avec cette maison. » Les gens ont dit que même s’ils apprécient leurs petites maisons ils consacrent plus d’importance au monde extérieur, à leur communauté et à la région où ils habitent. De façon générale, les personnes que nous avons rencontrées pour la réalisation de ce documentaire s’accordent sur le fait que « vivre avec peu de besoins a influencé leur vie de manière très positive ». Les petites maisons sont très variées quant à leurs formes et à leurs tailles. Certaines sont des caravanes qui peuvent se déplacer n’importe où. D’autres sont des maisons miniatures construites sur un terrain. Certaines sont décorées avec attention, d’autres pas. Bien que certaines n’aient qu’une ou deux pièces, elles sont extrêmement chaleureuses. S’installer dans une petite maison Smith et Mueller ont trouvé des thèmes similaires qui ont conduit les gens à s’installer dans de petites maisons. Certains cherchaient à se débarrasser de leurs dettes et à s’occuper davantage de leurs finances. D’autres ont fait ce choix pour des raisons environnementales. Certains voulaient s’occuper de leur vie, de leur maison ; d’autres affectionnaient particulièrement « les petites structures ». Parmi les personnes récemment interrogées, Tammy et Logan ont décidé de se limiter à cent objets personnels. « Ils ont dit que cela leur a permis de développer des relations beaucoup plus authentiques avec leurs amis et leurs familles. » La rencontre de ces différentes personnes a inspiré Smith et Mueller à construire une petite maison qui leur soit propre ; la construction de cette maison étant Art de vivre Christopher Smith a construit une maison minuscule dans les montagnes du Colorado aux États-Unis et en a fait le film documentaire Tiny. Notre maison est là où le cœur se trouve Joshua PhilippÉpoque Times Cuisinez à la marocaine Catherine Keller Époque Times Ce sont les herbes aromatiques et les épices qui font la richesse et la particularité de la cuisine marocaine. C’est une cuisine saine, équilibrée et gustative. Les plats peuvent être modifiés selon l’envie. Herbes aromatiques et épices Les herbes aromatiques et les épices couramment utilisées dans la cuisine marocaine sont le curcuma, la coriandre, le cumin, le gingembre, le céleri branche, le poivre noir, le cresson, le piment, le persil, le thym et le laurier sauce. Préparation On met à cuire dans un autocuiseur de la viande (bœuf, mouton, poulet), une tomate ou du concentré de tomate et des légumineuses (fèves ou pois chiches trempés une nuit) en les couvrant d’eau aromatisée avec du sel, du poivre, du curcuma et du gingembre en poudre. Pendant la cuisson, on prépare les légumes, carottes, navets, courges, courgettes ou autres légumes de saison. Au bout d’une demi-heure, on ajoute les légumes qui cuisent plus longtemps comme les carottes. Durant ce temps, on prépare le couscous. Le couscous Versez les grains dans un grand récipient, ajoutez de l’huile d’olive, du sel et un tout petit peu de smen harr (une sorte de beurre rance), mélangez avec les mains, ajoutez un peu d’eau chaude et mélangez encore jusqu’à ce que le couscous gonfle. Versez dans le couscoussier et laissez cuire dix minutes. Puis recommencez l’opération ; durant ce temps, ajoutez les légumes qui cuisent peu de temps, comme les courgettes. Le couscoussier pour autocuiseur a un petit trou en dessous que l’on pose sur la valve de sécurité à la place du bouchon. La soupe Dans une grande casserole, versez une tasse de légumineuses déjà gonflées et 150 g de viande avec des os, du sel, autant de poivre et de l’eau. Laissez cuire tranquillement. Mélangez un oignon et des tomates dans de l’eau, ajoutez à la soupe qui continue de cuire. Mélangez de la coriandre et du céleri branche avec de l’eau, du curcuma, du concentré de tomate et ajoutez à la soupe. Laissez cuire dans l’autocuiseur rempli au trois quarts encore Le tajine est un des plats les plus communs au Maroc, ses variantes sont infinies. une partie du film. Construire une maison n’est pas une chose facile, mais cela reflète ce que beaucoup de personnes – qui ont décidé de vivre dans une petite maison – doivent traverser. Smith a fait énormément de travail manuel. « C’était une épreuve pour Christopher, car il n’avait aucune connaissance dans le domaine de la construction de maison », a expliqué Mueller. Les petites maisons sont construites de la même manière que les grandes maisons, mais « de nombreuses personnes qui construisent ces structures sont novices, elles ont besoin d’apprendre tout au long du chemin et doivent faire des choix concernant ce qu’elles souhaitent y inclure ». Et Mueller d’ajouter : « Christopher a certainement constaté que l’on peut apprendre énormément en construisant sa propre maison. » Cependant, une maison a besoin de plus que juste une structure de base pour que l’on se sente à l’aise à l’intérieur. C’est pourquoi Smith et Mueller se sont concentrés davantage sur la vie, les pensées et la philosophie des personnes qui ont réduit la taille de leur maison. Ils notent que beaucoup d’idées peuvent être incorporées dans d’autres sphères de la vie. « Cela est rassurant pour nous de constater que nous avons une sorte de contrôle sur nos vies, que nous pouvons prendre des décisions qui reflètent qui nous sommes et ce que nous désirons voir se manifester davantage dans notre monde. » « Le but du film n’est pas nécessairement de convaincre chaque personne de vivre dans de petites maisons, mais plutôt d’aider les personnes à se poser les bonnes questions concernant leur vie. » 9 Courtoisie de Christopher Smith et de Merete Mueller 20 minutes. Puis versez 100 g de farine déjà mélangée à de l’eau et deux poignées de vermicelle ainsi que deux cubes de bouillon émiettés et laissez cuire encore 10 minutes. Ajustez le goût et servez avec du pain. On sert des fruits pour le dessert. Photos.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :