Époque Times Montréal n°326 5 mar 2012
Époque Times Montréal n°326 5 mar 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°326 de 5 mar 2012

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : La Grande Époque Inc.

  • Format : (279 x 559) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : les Clinton pèsent dans le dossier de l'oléoduc Keystone XL.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12  |  Aller à la page   OK
12
12 Voyage Très animé, le petit port de Porec est le point de départ de multiples excursions vers les jolies plages des îlots proches. À 1200 km à peine de nos frontières, sur la première marche de la Croatie, l’Istrie est un coin de pays en forme de cœur que d’aucuns surnomment « Terra Magica ». L’étroite péninsule offre une palette de couleurs qui joue entre le bleu cristallin de la mer et le vert mordoré d’un arrièrepays tapissé d’oliveraies et de vignobles. Des trésors naturels, un patrimoine historique et une cuisine gourmande ouvrent une porte lumineuse sur des vacances empreintes d’une douceur de vivre toute méditerranéenne. C’est par le nord que l’on pénètre en Istrie. À peine la frontière franchie, les plaines verdoyantes de Slovénie laissent place à un paysage vallonné, tout en collines rondes qui épousent le cours paresseux de la Mirna. Déjà surgit un premier village perché, Buzet, serré autour de son campanile. Une arche en pierre, frappée du lion de St-Marc, accueille depuis des siècles les voyageurs qui découvrent un monde de vieux palais baroques et de donjons. L’Italie n’est pas loin. Ancien castrum romain, Buzet s’est développé sous la domination de Venise, la Sérénissime. Chaque premier dimanche de septembre, la petite ville se souvient de ses origines. Durant toute la journée, elle sort ses plus beaux atours et réveille ses façades endormies. Des étals d’où s’échappent des odeurs de genévrier, de fromage de chèvre et de jambon cru s’installent sur les placettes et les jardins. Des baraques surgissent au coin des venelles et dans les porches, proposant du vin de pays : le malvoisie, un blanc au bouquet délicat, et le teran, un cru rouge au goût riche et fruité. Les ruelles fourmillent de commerçants et d’artisans qui transforment la ville en un vaste marché bruyant et coloré. Saltimbanques, clowns, conteurs, musiciens se produisent un peu partout jusque tard dans la nuit pour le plus grand plaisir des enfants émerveillés par ces magiciens de l’ombre. Les cheveux ramassés sur la nuque, les femmes fendent la foule dans un bruissement de jupons tandis que les hommes qui portent fièrement l’habit les interpellent pour un pas de danse. Gilets de soie, blouses festonnées, tabliers de dentelle, bibis aguichants, toutes les fantaisies sont autorisées du moment qu’elles vous plongent dans le tourbillon d’une fête baroque qui fait la nique à la sévérité de la ville enfermée derrière ses remparts. L’Istrie verte Verdoyant et vallonné, l’arrière-pays tapissé de forêts de chênes et de bois de pins, de vignobles et d’oliveraies égrène ses hameaux perchés d’une colline à l’autre. Il y aurait, dit-on, près de 400 villages médiévaux dominant le paysage. Véritables places fortes, ces villages sont cernés de murailles qui leur permettaient de résister aux envahisseurs. Il est vrai que l’Istrie a suscité bien des convoitises. Romains, Byzantins, Slaves, Vénitiens, Autrichiens, Italiens et même Napoléon, autant de conquérants qui ont toujours reconnu à l’Istrie une position stratégique entre l’Europe centrale et la Méditerranée. Portole, Draguc, Groznjan, Motovun, des bastions millénaires qui raviront les amateurs de ruralité et de traditions. Il faut attendre que le jour décline et que les groupes de touristes, chargés de souvenirs photographiques, abandonnent les lieux pour rejoindre le littoral. Un silence ouaté s’enroule alors autour des venelles livrées à leurs rares habitants et à ceux qui 5 au 18 mars 2012 ÉpoqueTimes L’Istrie, toute la douceur de l’Adriatique 1 re partie Christiane Goor Chaque été les ruelles sinueuses et les placettes verdoyantes de la petite ville médiévale de Groznjan s’animent au rythme de concerts et de récitals en plein air. Mahaux photography L’amphithéâtre romain est le monument le plus imposant et le plus emblématique de Pula. Certains édifices du front de mer à Porec rappellent que la ville est passée au début du XIX e siècle dans le giron de la couronne d’Autriche. ont choisi d’y passer une soirée ou une nuit. Plaisir divin de flâner de ruelles en porches et de chapelles en maisons patriciennes envahies par des buissons de clématites. S’asseoir à l’ombre d’un figuier qui s’accroche entre les pierres des remparts et perdre son regard dans la vallée ombreuse le long de la route qui voltige au loin, entre le bleu du ciel et les reflets bleutés de la mer. S’installer sur une terrasse et s’étourdir aux cépages de ces terres calcaires et généreuses en savourant de délicieux gnocchis relevés de truffe fraîche râpée. L’Istrie est d’ailleurs à l’image de la truffe, délicate et raffinée pour celui qui prend le temps de la découvrir. Ce bijou gastronomique, que d’aucuns comparent à de l’or blanc, abonde au pied des chênes dans les terres humides et ombragées de Buzet, de Motovun et de Livade. Ce ne sont plus les porcs qui déterrent de leur groin le précieux tubercule, mais des chiens dressés à pressentir la truffe en la reniflant. En automne, ils sont des dizaines de trufari, des chasseurs autorisés à cette quête particulière, à parcourir les bois avec leur animal en laisse. On exhume jusqu’à six tonnes de truffes par saison, dont 90% de blanches, les plus fines, mais aussi les plus chères qui soient, jusqu’à 2000 euros le kilo. C’est ici que Giancarlo Zigante a découvert en 1999 la plus grosse blanche jamais déterrée, 1,31 kg. Ce qui lui a valu d’intégrer le Livre Guinness des records, mais surtout de faire fortune en déclinant la truffe sous toutes ses formes sur le marché de l’exportation. À suivre la semaine prochaine. Mahaux photography Mahaux photography Mahaux photography



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :