Époque Times Montréal n°305 19 avril 2011
Époque Times Montréal n°305 19 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°305 de 19 avril 2011

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : La Grande Époque Inc.

  • Format : (320 x 540) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : un long chemin à parcourir avant la stabilité en Lubye.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 Art et culture Consultez Montréal cette semaine pour nos suggestions d’activités à Montréal et ailleurs au Québec, seul, en couple, en famille ou entre amis.• Grand concert du Vendredi saint - 200 e anniversaire de Franz Liszt, le 22 avril, à 20h. Orchestre de la Société Philharmonique de Montréal, sous la direction de Miklós Takács. Au programme : Missa Coronationalis (Liszt) et Requiem (Mozart). Avec les solistes : Elyse Charlebois, soprano ; Andrea Kövágó, mezzo-soprano ; Franco Tenelli, ténor ; Marc Boucher, baryton ; Eugène Husaruk, violon solo ; le Chœur de l’UQAM. Prix d’entrée : 35 $ (admission générale). Église Saint-Jean- Baptiste, 309, rue Rachel Est (angle Rachel/Henri-Julien). Mont-Royal. Billets en vente sur le réseau Admission : 514 790-1245, à la billetterie de la Place des Arts : 514 842-2112 et à l’entrée de l’église, une heure avant le concert. Rens. : www.admission.com ou www.pda.qc.ca.• Cowboy Mouth, du 20 au 30 avril, à 20h. Cowboy Mouth est une pièce de théâtre qui explore le désir d’être connu à tout prix. En suivant les personnages de Cavale, Slim et Lobster Man, le spectateur se rend compte de tous les sacrifices et la perte de principes dans le chemin vers la gloire. Que sont-ils prêts à faire pour avoir un hit ? Cette pièce entremêle musique originale, clowns et taxidermie. Écrite en 1971, de la plume de Sam Shepard et Patti Smith, alors que les superstars du rock comme les Rolling Stones étaient considérés comme des dieux, Cowboy Mouth demeure plus pertinent que jamais. En anglais. Mise en scène par Chelsea McIsaac, avec Owen Clark, Kathy Daehler et Aaron Turner. Du mercredi au dimanche. Prix d’entrée : 20 $. Espace 4001 – 4001, rue Berri, Sherbrooke. Rens. : 514 279-5219 ou [girlgotlostproductions@gmail.com].• Bob Walsh, le samedi 23 avril, à 20h. Bête de scène comme nous en trouvons rarement, Bob Walsh est incontournable dans l’univers du blues canadien depuis déjà plus de 30 ans. La simple mention de son nom rappelle la riche histoire du blues made in Quebec. Son dernier album, I am blue all inside, prouve qu’il est aussi pertinent et dynamique qu’à l’époque du Blue Boys Band. Ce spectacle s’inscrit dans la série Jazz à l’année du Jazzfest, qui satisfait les assoiffés de jazz à l’extérieur de la période des festivals. Prix d’entrée : 29,40 $ à 32,45 $. L’Astral – 305, rue Ste-Catherine Ouest, Place-des-Arts. Rens. : 514 790-1245, 1 800 361-4595 (sans frais), [www.salleastral.com] ou [client@admission.com].• Zones Translucides, jusqu’au 30 avril. L’artiste-photographe Mishô s’interroge depuis longtemps sur la tension entre l’opacité et la transparence, et propose ici des photographies altérées en chambre noire numérique où le sujet perd son importance en se moulant dans le décor, et donc interagissant de façon distincte avec son environnement. Du mercredi au samedi de midi à 17h. Galerie Luz – 372, rue Sainte-Catherine Ouest, suite 418, Place-des-Arts. Rens. : 514-908-2880 ou [www.mishophoto.com]. Des dents droites sans broches… c’est possible ! Mathieu Côté-Desjardins Époque Times À en juger par son dernier film, le documentaire Durs à cuire (2007), Guillaume Sylvestre rame de nouveau à contre-courant (n’est-ce pas le principe d’un documentariste ?) en extirpant ce qu’il y a de plus significatif dans son intérêt du moment. Cela donne Sauvage, distribué par Filmoption, brisant l’ignorance sur les peuples autochtones, transmettant un souffle créateur de loup forçant notre petite bulle à vouloir en rejoindre d’autres. « Sauvage », un mot qui rend encore certains fiers, un mot qu’on utilise aussi pour dénigrer. Qui sont les vrais « Sauvages » ? Trois générations d’autochtones du Québec, résilientes, loin du misérabilisme, prennent de plus en plus de place, moyennant une volonté enviable. Issus de la communauté huronne de Wendake, de la communauté crie d’Oujé-Bougoumou, en passant par celle des Malécites du Bas-Saint-Laurent et celle des Attikamek de Wemontaci ; ces Amérindiens du Québec réclament d’être traités d’égal à égal, mais aussi d’être respectés dans toute leur humanité. Produit par Sylvie Krasker pour les Productions Baie de l’Écho, Sauvage bénéficie de la participation principale de Daniel Picard, Huron-Wendat de Wendake qui en a eu l’idée originale, Anne Archambault, grande chef des Malécites, et Sabrina Boivin, Atikamekw de Wemotaci. Peuple voulant être visible Richard Desjardins et Robert Monderie s’étaient affairés à ramener à la surface la nation algonquine avec leur documentaire Le peuple invisible. Hautement recommandé, NE SOYEZ PLUS GÊNÉ DE SOURIRE MONTREZ ENFIN VOTRE VRAIE PERSONNALITÉ En avez-vous assez de vos dents croches ou espacées, d'être gêné de sourire et de cacher vos dents ? Ne tolérez plus cette situation. Avec Invisalign personne ne remarquera que vous suivez un traitement pour corriger l'alignement de vos dents. Invisalign , une solution amovible, confortable et esthétique. Faites le bon choix. Découvrez comment obtenir le sourire dont vous avez toujours rêvé. Venez nous rencontrer afin de savoir si la solution Invisalign vous convient. D R STÉPHANE REINHARDT Dentiste généraliste Premier Provider Elite Invisalign Seulement 1% des dentistes accrédités à utiliser Invisalign ont atteint le niveau Elite. MONTRÉAL | BROSSARD | SOREL www.cliniquerta.com | www.invisalign.com Facebook : Des dents droites sans broches 1 877 SOURIEZ TOUS LES SERVICES D'ORTHODONTIE DISPONIBLES : INVISIBLE ET CONVENTIONNELLE, POUR ENFANTS, ADOLESCENTS ET ADULTES — FINANCEMENT DISPONIBLE. La solution claire pour redresser les dents ce dernier était d’abord centré sur l’historique aliénant des Algonquiens et ses répercussions éprouvantes à notre époque. Avec Sauvage, on pourrait Mathieu Côté-Desjardins Époque Times En compétition mondiale au Festival des Films du Monde Montréal, en nomination au Quartz de l’Académie du Cinéma Suisse, au San Francisco International Film Festival, Prix Fipresci et Prix Œcuménique, au Festival Mannheim-Heidelberg et finalement au Ekwa Film Festival, Cœur animal a su impressionner Cœur animal se veut un gros plan sur un homme qui n’a jamais su qu’il avait du cœur, jamais su qu’il avait un cœur. vivement par son traitement pittoresque du drame masculin souterrain. Un film presque uniquement composé de liquide acide d’émotions à l’emportepièce qui noie le peu d’actions qui existent. Le génie du film est justement de jouer avec la flamme de l’espoir humain, de la maintenir à la limite du possible sans qu’elle ne s’éteigne complètement. C’est dans cette subtilité que Cœur animal balance souffrance et amour pour nous laisser à vif, pour que l’on soit 19 au 25 avril 2011 ÉpoqueTimes Sauvage Le vrai visage des « Peaux-Rouges » IXION Comunications Le réalisateur Guillaume Sylvestre (droite) accompagné de Daniel Picard, Huron-Wendat de Wendake (centre) et d’un technicien lors du tournage de Sauvage. IXION Comunications L’affiche du film documentaire Sauvage de Guillaume Sylvestre En DVD : Cœur animal Inapprivoisé dire qu’il s’agit d’un complément. Le cinéphile est d’abord contenu dans le présent, et aussi dans l’avenir. Comme Sylvestre a un faible pour épingler la passion humaine, c’est ce dont il s’est servi pour ouvrir les différents sillons de son documentaire. Leur miroir, notre reflet Sauvage est brodé de lucidité et d’optimisme d’un couvert à l’autre. La libération est le thème contagieux, perspective que Sylvestre a empruntée. Les témoignages choisis rallient amour d’autrui et intimité, ce qui provoque une ouverture du cœur, un regard englobant de ces communautés et de nousmêmes. On se laisse prendre dans ce qu’on a de plus vulnérable. On oublie que le tout traite de la réalité « indienne ». C’est à se demander si ce film n’a pas été écrit pour réveiller ce qui somnole en nous. disposé au brasillement de l’esprit. Dans ces étendues contrées sauvages de Suisse se trouve une détresse inaltérable. Si elle pouvait être criée, elle s’étendrait bien au-delà de ces limites paysannes. Paul ne sait comment aimer, mais il l’aime. Il sait pourtant saisir ses bêtes, mais il traite sa femme et son nouvel employé comme s’ils étaient plus bas que des animaux. Il houspille tout ce qui bouge et, pourtant, on ne peut cesser de vouloir s’en approcher. L’équilibre finit toujours par triompher, et ce n’est rarement sans deuil, sans épreuves et sans victimes. Cœur animal se veut un L’avenir est à la première saison L’authenticité des participants du film interloque, tout comme leur désir de conserver ce qu’ils ont de plus sacré. Autre angle développé habilement : c’est toute la sagesse, non pas condamnée à mourir avec les générations vieillissantes, mais cette jeunesse qui la partage et qui veut la faire perdurer. Sauvage n’est pas sans témoignage bouleversant : Guillaume Sylvestre en a relevé plusieurs, mais sans jamais en faire ses choux gras. Dernièrement, Simon Beaulieu, réalisateur du documentaire Godin, a su détacher un morceau du passé pour redonner un goût à notre moment présent, à notre avenir. Sauvage vient aussi contribuer à ce dessein d’élever les esprits voulant profondément inspirer le bien. Sauvage est présenté en version originale sous-titrée en anglais au cinéma Du Parc. TVA Films gros plan sur un homme qui n’a jamais su qu’il avait du cœur, jamais su qu’il avait un cœur. Le cinéphile, quant à lui, doit en avoir un énorme, rempli de compassion, sinon le visionnement risque de s’interrompre brusquement. Les acteurs évidemment sont éblouissants, cela se vérifie seulement à toute la lourdeur que chacun doit porter et surtout leur force de vouloir s’en sortir progressivement. Cœur animal, un film de Séverine Cornamusaz, avec Olivier Rabourdin, Camille Japy et Antonio Buil. Disponible en DVD.
ÉpoqueTimes 19 au 25 avril 2011 Nux vomica Histoires homéopathiques D r William Franklin McCoy Époque Times Nux vomica est un remède homéopathique provenant de noix toxiques, qui a été utilisé pendant plus de 200 ans. Samuel Hahnemann, un médecin qui a fondé l’école de pratique médicale homéopathique, décrit ce remède dans son ouvrage Materia Medica Pura datant de 1811. Un patient était dans sa chambre d’hôpital suite à une intervention chirurgicale. Il a demandé pourquoi il était à l’hôpital, il n’avait pas envie d’être là et a tenté de se lever pour quitter les lieux. Éprouvant de la douleur dans la jambe qui venait d’être opérée, il a grimacé et s’est recouché. « Ouvrez votre bouche », lui dis-je. Il le fit et j’ai pu déposer une dose de Nux vomica sur sa langue. À peine 30 secondes plus tard, le patient dormait paisiblement. Que s’est-il produit ? Ce patient avait été opéré sous anesthésie générale. L’anesthésie générale, bien qu’étant une grande contribution à la médecine moderne, a comme effet secondaire d’intoxiquer le foie. Dans ce cas, l’humeur irritable assez inhabituelle du patient démontrait une toxicité au foie. Nux vomica a éliminé cette toxicité et le patient s’est rendormi. À son réveil, il était plus détendu. Un médecin d’un certain âge qui aimait boire d’une à trois tasses de café par jour se plaignait que, bien qu’il s’endormait rapidement le soir, il se réveillait à trois heures du matin et avait du mal à se rendormir. Quand finalement il se rendormait, il se réveillait le lendemain matin avec le sentiment de ne pas avoir dormi suffisamment. Après avoir pris une dose de Nux vomica plusieurs soirs avant d’aller dormir, il a dit que son sommeil s’était beaucoup amélioré, en dépit du fait qu’il continuait à Nux vomica, un remède homéopathique à multiples usages. boire du café. Le café est toxique pour le foie. Se réveiller à 3 heures est un symptôme courant chez les personnes dont le foie ne fonctionne pas de manière optimale. Nux vomica nettoie le foie. Pendant la journée, il intoxiquait son foie avec du café, et, avant de dormir, il désintoxiquait son foie avec Nux vomica. La femme d’un médecin alcoolique était désespérée et ne savait plus comment aider son mari à surmonter sa dépendance. Elle a consulté un médecin homéopathe (un autre médecin que D r Mc- Coy) qui lui a suggéré de mettre une dose de Nux vomica dans la bouteille, quel que soit l’alcool, que son mari était en train de boire. C’est ce qu’elle a fait et, en quelques mois, le médecin alcoolique a perdu son envie de boire. Il est entré chez les AA et est demeuré sobre tout au long de sa vie. Medizinal Koehler-Pflanzen Nux vomica a la propriété de rendre l’alcool moins attrayant pour ceux qui en boivent trop. Attention : Les anecdotes qui précèdent démontrent les résultats de quelques traitements homéopathiques. Ce ne sont, en aucun cas, des recommandations pour se prescrire ou pour prescrire aux autres des remèdes homéopathiques. Pour tout problème de santé, veuillez consulter votre médecin avant de commencer tout traitement. Une étude révèle que les bouffées de chaleur pourraient être bonnes pour votre cœur Cassie Ryan Époque Times Les bouffées de chaleur, un symptôme très gênant qu’environ trois femmes ménopausées sur quatre subissent, pourraient effectivement réduire le risque de maladies cardiovasculaires et les décès qui s’ensuivent selon une étude publiée dans le journal Menopause. Dirigé par D r Emily Szmuilowicz, endocrinologue à l’hôpital Northwestern Memorial (NWM) de Chicago aux États- Unis, les chercheurs ont examiné les données médicales de plus de 60 000 femmes postménopausées inscrites à l’étude d’observation de l’initiative sur la santé des femmes et suivies pendant dix ans. Les femmes ont été réparties en quatre groupes – en fonction du moment où elles ont eu des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes, connues sous le nom de symptômes vasomoteurs – pendant la période précédant la ménopause (périménopause), plus tard pendant la ménopause, aux deux étapes ou pas du tout. L’équipe a observé une corrélation entre un nombre réduit d’accidents vasculaires cérébraux et de risque de crises cardiaques chez les femmes qui ont vécu des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes pendant la période précédant la ménopause. « Nous avons constaté que les femmes qui présentaient ces symptômes pendant la période précédant la ménopause avaient moins de malaises cardiovasculaires que celles qui avaient des bouffées de chaleur à la fin de la ménopause, ou pas du tout », a déclaré D r Szmuilowicz dans un communiqué de presse de l’hôpital Northwestern Memorial. L’étude suggère que la thérapie d’hormones de substitution qui est souvent prescrite pour les symptômes de la ménopause ne serait pas bénéfique pendant la préménopause. « Bien qu’elles soient certainement gênantes, les bouffées de chaleur ne seraient pas complètement mauvaises », a déclaré D r Szmuilowicz. « Notre recherche a révélé que, malgré les précédents rapports suggérant que les symptômes de la ménopause soient associés à l’augmentation des marqueurs de risque de maladies cardiaques, tels que la tension artérielle et le cholestérol, les derniers résultats racontent une histoire différente. » Les chercheurs ont conclu que des études supplémentaires sont nécessaires pour enquêter sur les « mécanismes sous-jacents à ces associations », et aussi pour savoir si les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes qui se développent dans la période tardive de la ménopause sont pathologiques par rapport à celles de la préménopause. Les bouffées de chaleur peuvent vous préserver d’un infarctus. Photos.com D r Ronald D. Whitmont Les croyances populaires préconisent une série de changements dans notre mode de vie qui semblent logiques, mais qui, en fin de compte, ne sont pas efficaces ; elles ne font qu’augmenter le risque de transformer le reflux gastro-œsophagien en maladie chronique. Porter des vêtements amples, manger des repas plus légers mais plus souvent, éviter les aliments épicés, attendre trois heures après les repas avant de s’étendre, soulever la tête de lit pour dormir et ne plus manger le soir avant de se coucher font partie des changements recommandés. En fait, suivre ces recommandations affaiblit le sphincter œsophagien inférieur et, au fil du temps, réduit les possibilités de guérison du reflux gastroœsophagien. Si un muscle ou un sphincter, tel que le sphincter œsophagien inférieur, est faible, alors le stimuler avec des exercices est l’un des meilleurs moyens de le renforcer. Éviter les exercices et le stress affaiblit encore davantage le muscle, laissant la place à la dépendance aux médicaments plutôt qu’à la guérison. L’arrêt soudain des médicaments en cas de reflux gastroœsophagien est habituellement associé à une augmentation significative des symptômes. Ceci, bien sûr, encourage la prise à long terme des médicaments et augmente la conviction que cet état est incurable. La vraie raison pour laquelle l’arrêt du traitement est si difficile, c’est que l’état de la personne est en fait aggravé par ces traitements ! Le traitement classique ne guérit pas le reflux gastro-œsophagien, mais il peut clairement en atténuer les symptômes. Il y a une association entre le reflux gastro-œsophagien et une maladie connue sous le nom « syndrome de Barrett ». Le syndrome de Barrett comporte un risque accru de mutation cancéreuse des cellules de l’œsophage. Cette pathologie nécessite une surveillance régulière par un gastro-entérologue. Le reflux gastro-œsophagien ne provoque pas le syndrome de Barrett ni le cancer de l’œsophage. De même, les médicaments conventionnels ne protègent pas de l’incidence de l’une ou l’autre de ces conditions. Le reflux gastro-œsophagien est plus fréquent si la bactérie H. pylori a été éradiquée de l’estomac. Lorsque la bactérie H. pylori est éliminée (par l’utilisation d’antibiotiques), il y a une tendance accrue à développer des reflux gastroœsophagiens et des complications qui lui sont associées. Les probiotiques H. pylori semblent protéger le sphincter œsophagien inférieur, prévenir le reflux gastro-œsophagien et le syndrome de Barrett, et réduire l’incidence du cancer de l’œsophage. Traitement alternatif, changements de style de vie Adopter des changements de style de vie peut aider à renforcer le sphincter œsophagien et 9 Santé La consommation d’aliments épicés, comme le piment de Cayenne et le gingembre, réduit les symptômes d’indigestion chronique et de reflux gastro-œsophagien. favoriser une meilleure santé pour le tube digestif tout en réduisant l’incidence du reflux gastro-œsophagien et d’autres troubles gastro-intestinaux. Le traitement implique une modification du régime alimentaire, la prise de compléments alimentaires, des exercices physiques spécifiques et l’homéopathie. Arrêter de fumer et perdre du poids (en cas d’obésité) est en général bénéfique pour la plupart des pathologies, y compris le reflux gastro-œsophagien. On a observé que les féculents raffinés contribuent directement à l’incidence du reflux gastroœsophagien. La suppression des sucres raffinés et des aliments hautement transformés et leur remplacement par des glucides complexes et des céréales complètes en réduisent considérablement le risque. Les régimes végétariens à base d’aliments complets aident également à le prévenir. Une alimentation riche en glucides complexes et pauvre en sucres rapides est utile dans le maintien de l’intégrité du sphincter œsophagien inférieur. Les aliments complets qui incluent la pelure des fruits et des légumes, les céréales complètes, les amandes et les aliments à haute teneur en fibres dans leur état naturel sont bénéfiques. Les aliments hautement transformés et raffinés, à faible teneur en fibres, doivent être évités. Les régimes riches en fibres n’aident pas seulement le sphincter œsophagien inférieur, mais stimulent aussi la motilité gastrique et le péristaltisme, ce qui conduit à vider plus rapidement le contenu de l’estomac dans l’intestin grêle. Lorsque la nourriture se vide plus rapidement de l’estomac vers l’intestin, elle court moins de risque d’être régurgitée dans l’œsophage par le sphincter œsophagien inférieur. Manger lentement et bien mastiquer sont également des moyens efficaces de réduire le risque de développer le reflux gastro-œsophagien puisque la vidange gastrique est plus lente lorsque la nourriture est insuffisamment mastiquée. Les aliments peuvent remonter dans l’estomac et entraîner des régurgitations s’ils sont consommés trop rapidement. Il semble également y avoir des preuves que la consommation d’aliments épicés, y compris le piment de Cayenne et le gingembre, réduirait les symptômes de l’indigestion chronique et le reflux gastro-œsophagien. La capsaïcine est un composé chimique du poivron rouge qui bloque les signaux nerveux et diminue la sensation de douleur. Le gingembre peut contenir des ingrédients similaires. Des témoignages suggèrent que ces épices soulagent les symptômes du reflux gastro-œsophagien, mais elles ne le guérissent probablement pas. La semaine prochaine, la troisième et dernière partie de la série complètera les traitements alternatifs. Photos.com Reflux gastroœsophagien 2 e partie Ronald D. Whitmont est un médecin homéopathique classique et interne qui exerce à New York. Il est professeur adjoint de clinique de médecine familiale et communautaire au New York Medical College.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :