Époque Times Montréal n°300 15 mars 2011
Époque Times Montréal n°300 15 mars 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°300 de 15 mars 2011

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : La Grande Époque Inc.

  • Format : (320 x 540) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 6,3 Mo

  • Dans ce numéro : Séoul peut-elle agiter efficacement carotte et bâton devant Pyongyang ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Immobilier Chambre dans la mezzanine du penthouse Projet StructArt Le cachet du Vieux-Montréal Stéphanie Mahé Époque Times RÉPAREZ À TOUT PRIX ! SURTOUT QUAND C’EST GRATUIT* ! NOUS RÉPARONS LES BRIS DE CE DIAMÈTRE AUCUN RENDEZ-VOUS REQUIS SEULEMENT 30 MINUTES POUR UNE RÉPARATION 0 $ * SOUVENT GRATUIT SI ASSURÉ BRIS DE VITRE (SEULEMENT SUR RÉPARATION) CHEZ DURO MD, MIEUX VAUT RÉPARER RAPIDEMENT POUR ÉCONOMISER. Situé dans le quartier touristique du Vieux-Montréal, le nouveau projet StructArt, du Groupe PLKJ, consiste à transformer un élégant immeuble patrimonial datant de 1888 en condos. L’adresse exacte est au 31, rue Saint-Jacques, non loin de la Basilique Notre-Dame et à deux pas du métro Place-d’Armes. Depuis que les travaux intérieurs ont commencé il y a trois semaines, les gens avertis ont déjà manifesté leur intérêt. « Nous prenons toujours en compte les lieux de nos projets urbains, qu’ils soient proches d’un métro et des commerces, pour nous c’est primordial », affirme Tony Nguyen, représentant marketing du Groupe PLKJ. Ce projet ne nécessitera pas de grandes restructurations. L’intérieur sera revu dans un style moderne, agencé aux murs de brique déjà existants. Quant à l’extérieur, un ravalement de façade apportera fraîcheur à l’édifice. Construction à la fois imposante et solide, elle se distingue par ses nombreuses fenêtres qui laissent pleinement entrer la lumière. Les 16 condos garderont une certaine intimité et convivialité, car chaque palier possèdera quatre unités. Quant au 6 e étage, le dernier, deux penthouse bénéficieront d’une vue incroyable sur la ville. Le rez-de-chaussée laissera place à un commerce qui, à l’heure actuelle, n’est pas encore bien défini. Conçues avec une ou deux chambres, les surfaces proposées sont de 653 pi² à 2670 pi². Les deux penthouse seront agencés d’une mezzanine qui sera construite sur le toit et où sera installée une des chambres. La grandeur de chacune de ces unités sera assez impressionnante car, à elles deux, elles représenteront près de 40% de la surface du toit, y compris deux grandes terrasses privées. Les murs de 10 pieds pour LE « BOSS » EST TOUJOURS LÀ Groupe PLKJ chaque unité s’élèveront jusqu’à 17 pieds de haut avec la mezzanine, et les choix des finis seront toujours au goût du client. Comme dans tous les projets du Groupe PLKJ, la qualité des matériaux sera de très bonne qualité. À l’intérieur, le style sera moderne avec des produits haut de gamme et de luxe, tandis que les éléments extérieurs conserveront le cachet historique du Vieux-Montréal. Cette construction de plus d’un siècle renferme une histoire assez particulière. Les quotidiens, L’Électeur (maintenant connu sous le nom Le Soleil), 15 au 21 mars 2011 ÉpoqueTimes FICHE TECHNIQUE• Revêtement de pierre de grès et pierre lisse en façade• Espace de stationnement au sous-sol optionnel• Plancher de bois franc• Insonorisation supérieure• Climatisation murale pour chaque condo• Salle de bains avec vanité en granit• Douche vitrée-sauna• Bain tourbillon Groupe PLKJ Datant de 1888, ce bâtiment patrimonial dans le Vieux-Montréal est transformé en unités de condos. Groupe PLKJ Espace, salon et bar dans un style moderne et chaleureux du projet StructArt La Presse et Le Devoir, s’étaient installés dans cet immeuble, car l’imprimerie se trouvait juste à côté. Par la suite, cet édifice à bureaux a accueilli une clientèle très diversifiée de gens d’affaires. Les travaux dureront quelques mois seulement, jusqu’à la fin de l’été probablement. Sans compter les nombreuses sorties dans les rues aux vieux pavés, les gens se sentiront certainement des touristes à l’année longue ! Pour de plus amples renseignements, vous pouvez visiter le site : www.condostructart.com.
ÉpoqueTimes 15 au 21 mars 2011 Stéphanie Mahé Époque Times Le Centre II est un projet de trois étages comprenant 27 logements en prévente depuis une semaine. Situé à cinq minutes du métro Charlevoix, au 1551, rue Centre (coin rue de Condé), ce quartier animé propose, entre autres, de nombreux commerces et services de proximité. Le public aura l’occasion de visiter ce projet résidentiel parmi les quelque 70 autres les 19 et 20 mars, lors de la 15 e édition des Week-ends visites libres à Montréal. Depuis 1983, Jules Maltais, constructeur et promoteur, réalise de nombreuses constructions résidentielles à Montréal. Cette double qualification lui permet de considérer au mieux les demandes des futurs propriétaires, car il connaît sur le bout des doigts les plans des unités et tous les détails des éléments de construction. « Je personnalise beaucoup mes condos en regardant les plans avec les clients s’ils désirent, par exemple, enlever un mur qui n’est pas porteur ou agrandir une garde-robe. On va le réaliser », précise le promoteur. En plus de cet avantage, le constructeur propose des visites lors de la construction de son projet. Muni d’un casque de chantier, le client apprécie cette proposition, car Denis Girard La popularité de l’achat d’une maison intergénérationnelle (maison où habitent une famille et ses parents vieillissant) est grandissante et les raisons sont multiples. Si vous prenez en considération les phénomènes du vieillissement de la population, de la mobilité réduite, des divorces, de la relation grandsparents et petits-enfants, de la précarité financière, etc., vous constaterez qu’il n’est pas étonnant que l’engouement pour ce type d’habitation perdure et tout porte à croire que ce concept de maison est appelé à continuer à prendre de l’expansion. Avant d’acheter La cohabitation intergénérationnelle implique des concessions de part et d’autre. La tolérance et le respect réciproque des modes de vie et de pensée doivent être de mise. Il est conseillé d’établir une liste des règles que chacun s’engage à respecter. Imaginez votre projet qui se transforme en cauchemar : le parent qui a sous-évalué l’implication que nécessite un aidant naturel à temps plein ou les grands-parents qui voient leurs projets de retraite se transformer en garderie pour plusieurs années. Ne prenez pas le risque et complétez la liste des impératifs, c’est primordial ! Des avantages Pour les ainés qui cherchent à favoriser leur maintien à la maison, diminuer l’isolement, conserver leur autonomie, profiter d’une sécurité accrue, avoir la possibilité de s’investir dans l’éducation de leurs petits-enfants, de voyager sans se soucier de la surveillance de leur logement, tout cela peut faire partie de vos bonnes raisons. C’est définitivement une bonne option pour les grands-parents qui désirent vivre à proximité de leurs enfants et petits-enfants d’avoir la possibilité d’échanger des services, de consolider un noyau familial ou simplement vivre une expérience enrichissante favorisant ainsi leur évolution personnelle. Pour les enfants, cela peut être un appui intéressant, une aide supplémentaire aux devoirs, cela ajoute de la crédibilité au projet et crée un lien amical entre lui, le constructeur et toute l’équipe du chantier. Spécialiste des projets de trois étages, Jules Maltais a beaucoup œuvré dans le recyclage de bâtiments. Aujourd’hui, il se consacre au développement de résidences neuves. Dans un souci de satisfaire les nouveaux jeunes professionnels qui s’installent non loin du centre-ville, Jules Maltais apporte de la qualité à ses projets en y ajoutant une touche luxueuse sans pour autant demander un prix élevé. Cette nouvelle construction est faite de bois et de briques, avec une chape de béton légère à chaque étage. « Au dernier étage, chaque appartement aura deux puits de lumière et, au rez-dechaussée, quatre logements bénéficieront d’espaces un confident, une personne de confiance. Les grands-parents représentent souvent un symbole de continuité et une source d’inspiration pour leur descendance. Les aspects financiers Investir dans une maison intergénérationnelle peut s’avérer une solution intéressante. Plusieurs possibilités s’offrent aux familles qui désirent aller de l’avant avec un tel projet. L’achat peut se conclure avec une seule des parties qui peut ainsi se garantir des revenus locatifs. Il est aussi possible dans certains cas d’acheter en copropriété indivise ou simplement mettre en commun leurs capacités financières, ce qui implique des responsabilités qui demandent une réflexion plus poussée. Une analyse des implications financières est à étudier avec soin. À ce sujet, il est important de protéger le patrimoine familial de chacun. Demandez à votre démarcheur hypothécaire plus de détails sur les différents aspects qu’offre chacune des possibilités. Mise en garde : discutez de votre projet avec votre notaire et faites rédiger l’entente par celui-ci ; vaut verts privés », mentionne le constructeur. Il y aura deux entrées principales munies d’interphone et de caméras pour chacune des unités. Les choix de couleurs des armoires, des comptoirs et des poignées sont très variés, jusqu’à 50 finis pour les armoires. Les planchers flottants stratifiés s’étendent sur une quinzaine de couleurs. « Les cadrages des portes et des plinthes sont d’une bonne dimension, ce qui ajoute un côté plus luxueux », poursuit Jules Maltais. La douche et le bain seront séparés dans la plupart des mieux prévoir dès le départ, nul ne peut garantir ce que demain nous réserve. Changement de vocation Vous avez des besoins spécifiques compte tenu de votre mobilité, de vos besoins particuliers ? Il est possible d’envisager l’achat d’une propriété existante et ainsi ajouter une nouvelle partie conforme à vos critères personnels. Si le projet vous interpelle, prenez soin, avant toutes choses, de contacter le service de l’urbanisme de la municipalité concernée. Assurez-vous que votre projet est acceptable pour la Ville, vous éviterez ainsi de fâcheuses situations. À ce propos, plusieurs municipalités assouplissent déjà leurs règlements de zonage pour faciliter le développement dans les secteurs ciblés. L’auteur de l’article est courtier immobilier agréé associé à l’agence RE/MAX 2001 inc. et travaille dans le domaine depuis 10 ans. Pour toute question, le contacter à l’adresse suivante : degirard@videotron.ca. Site de recherche www.centris.ca Immobilier Projet immobilier Centre II dans le quartier Sud-Ouest de Montréal FICHE TECHNIQUE• Unités : de 1 à 3 chambres à coucher• Surfaces : à partir de 650 pi² jusqu’à 1360 pi²• Prix : à partir de 188 000 $ jusqu’à 365 800 $• 24 garages intérieurs• 27 espaces pour les vélos• Plafond de 9 pieds de haut Vue extérieure du Centre II, un nouveau projet de 27 condos à cinq minutes du métro Charlevoix dans le Sud-Ouest. Achat d’une maison intergénérationnelle Photos.com unités. Quant au choix des céramiques pour la cuisine et la salle de bain, il propose aux clients de visiter son fournisseur et offre un prix très intéressant. Le Centre II, qui est tout près de Griffintown, est un des premiers projets de revitalisation de ce quartier 7 Jules Maltais Ltée ouvrier. Les travaux du Centre II commenceront dans quelques semaines et s’étendront jusqu’à l’automne. Pour de plus amples renseignements, vous pouvez visiter le site : www.julesmaltais.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :