Epoch Times Paris n°356 11 jan 2016
Epoch Times Paris n°356 11 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°356 de 11 jan 2016

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Epoch Times France

  • Format : (289 x 410) mm

  • Nombre de pages : 12

  • Taille du fichier PDF : 4,0 Mo

  • Dans ce numéro : opération séduction réussie à Las Vegas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
10 11 - 17 JANVIER 2016 NOTRE HISTOIRE Liberté de la presse et droits humains sont les principes fondamentaux d’Epoch Times. Nous veillons à assurer le respect de l’indépendance éditoriale et à produire une information fiable. En 2000, Epoch Times est né pour fournir une véritable couverture des événements en Chine, où la presse n’était qu’un outil de propagande contrôlé par la censure. Après avoir été témoins de tragédies telles que le massacre de la place Tiananmen et la persécution du groupe spirituel Falun Gong, de jeunes Sino-Américains ont lancé la publication d’Epoch Times en langue chinoise au péril de leur vie. Parmi eux, certains journalistes ont été emprisonnés en Chine, d’autres ont subi de graves tortures et d’autres encore sont toujours portés disparus. Epoch Times est publié dans 35 pays en 21 langues et touche des millions de lecteurs. Epoch Times, tout en traitant l’essentiel de l’information avec fiabilité, inspire et enrichit la vie de ses lecteurs grâce à ses récits inédits. Epoch Times s’engage pour vous dans une démarche d’intégrité et d’indépendance de l’information. Édité par EPOCH TIMES FRANCE 83 rue du Château des Rentiers 75013 Paris Tél. 06 24 30 66 55 Directrice de la publication Isabelle Meyer Directeur de la rédaction Rémi Bleibtreu Rédactrice en chef Véronique Raabon Maquette Siaoyong Sou Imprimeries IPS ZA du chant des oiseaux 80800 FOUILLOY SCIENCE www.EpochTimes.fr Les astronomes ont-ils découvert une « super-Terre » en bordure du système solaire ? Des astronomes disent avoir trouvé ce qui pourrait être une autre grande planète en bordure de notre système solaire. Alors que des chercheurs examinaient Alpha Centauri, le système d’étoiles le plus proche de la Terre, ils ont remarqué un objet traversant rapidement leur champ de vision. Étant donné la vitesse et la luminosité, les astronomes pensent que l’objet se situe à une distance comprise entre 10 et 3 000 milliards de kilomètres de la Terre. Les études annonçant la découverte de ce candidat au titre de « Planète X » ainsi que d’un autre objet ont été soumises à la revue spécialisée Astronomy & Astrophysics. Le 10 décembre dernier, les astronomes ont téléchargé deux documents sur arXiv, une base de données publique en ligne de documents en pré-impression. Les communications ont par la suite été rendues privées. Méthode L’ALMA est un groupe d’antennes radio haut perché dans le désert des Andes chiliennes. C’est grâce à l’Atacama Large Millimeter/submillimeter Array (ALMA) que les chercheurs ont repéré cet objet « inconnu », nommé Gna. Ils pressentent un petit objet transneptunien glacé sur une www.epochtimes.fr super-Terre ou sur une naine brune. Une naine brune est un objet trop gros pour être une véritable planète mais trop petit pour être une étoile. « Des arguments simples nous ont convaincu que cet objet ne peut pas être une étoile ordinaire. Nous soutenons que l’objet fait plus probablement partie du système solaire, en orbite prograde, mais à une distance trop importante pour être détectable à d’autres longueurs d’onde », peut-on lire dans l’étude. « L’hypothèse la plus passionnante serait que nous ayions observé un corps planétaire ou une naine brune dans les confins du nuage d’Oort », écrivent encore les auteurs du rapport. Scepticisme « Il est trop tôt pour faire la déclaration d’un objet externe au système solaire à ce stade », annonce Jonathan McDowell, un astronome du Centre d’astrophysique d’Harvard-Smithsonian, sur le site Gizmodo.com. « Peut-être est-ce une faible population de quasars variables occultés, combinés avec certaines aberrations de mesure de l’ALMA, ou … qui sait », continue-t-il. Mais même les plus critiques NASA Vue de Kepler-69c réalisée par la NASA. C’est une planète plus grande que la Terre dans la zone habitable d'une étoile comme notre soleil, située à environ 2 700 années-lumière de la Terre dans la constellation du Cygne. ont dû admettre que la découverte pourrait être légitime. « L’idée qu’il pourrait y avoir de grandes planètes qui se cachent dans le système solaire externe est parfaitement plausible », a tweeté Mike Brown, astronome du California Institute of Technology. L’astrophysicien Brian Köberlein a déclaré que la seule façon de s’en assurer est de mener une étude plus approfondie. « La Dépôt légal  : à parution. ISSN  : 2261-2882. Commission paritaire  : 0716Q92406 PUBLICITÉ 06 77 93 23 22 pub@epochtimes.fr Courrier des lecteurs courrierdeslecteurs@epochtimes.fr Epoch Times Francophone @EpochTimesFR Les premiers dinosaures seraient apparus plus tôt BULLETIN D’ABONNEMENT 3 mois  : 25 € 6 mois  : 39 € 12 mois  : 59 € Abonnement de soutien  : 90 € Nom Prénom Adresse Code postal Ville Tél Email L’hypothèse la plus passionnante serait que nous ayions observé un corps planétaire ou une naine brune dans les confins du nuage d’Oort. seule façon de savoir avec certitude est de rassembler plus d’observations. Soit par le suivi du mouvement, soit en recueillant des observations à d’autres longueurs d’ondes, nous pourrons éventuellement définir sa taille et sa distance », a-t-il écrit sur le site web du magazine américain Forbes. « Que ce soit une planète naine, une super- Terre ou une petite étoile, il semble clair que quelque chose se cache sur le bord extérieur de notre système solaire. » Zachary Stieber Une nouvelle étude vient de démontrer que l’apparition des dinosaures aurait eu lieu près de 10 millions d’années plus tôt que ce qui est communément admis. Les recherches ont été menées par des scientifiques argentins, brésiliens, californiens et d’autres scientifiques travaillant au musée d’histoire naturelle de l’Utah. L’existence des espèces dites dinosauromorphes remonterait donc à entre 234 et 236 millions d’années, ce qui correspond à la fin du Trias – soit plus vieux de 5 à 10 millions d’années par rapport aux précédentes découvertes, d’après la publication officielle sur cette découverte. « Découvrir que ces espèces proches morphologiquement des dinosaures sont géologiquement beaucoup plus ancien qu’on ne le croyait jusqu’alors, était totalement inattendu », explique Randall Irmis, professeur agrégé et conservateur en paléontologie. Les résultats ont été obtenus via datation radio-isotopique de cristaux de zircons trouvés dans la formation de Chañares. Cette formation géologique du nord de l’Argentine est caractérisée par une épaisseur d’environ 75 mètres. Elle contient des sédiments issus de rivières, ruisseaux et lacs. Elle serait apparue vers le milieu du Trias, première période de l’ère mésozoïque ou secondaire qui correspond au règne des dinosaures. Parmi les sédiments, on trouve de nombreux fossiles de dinosauromorphes, qui, d’après les scientifiques, sont les ancêtres biologiques des dinosaures. « Dans d’autres bassins, des espèces antérieures aux dinosaures, les premiers dinosaures et des faunes dominées par les dinosaures n’apparaissent pas toujours au même endroit. En revanche, dans le bassin contenant la formation de Chañares, on peut observer des centaines de mètres de sédiments, dans lesquels se sont accumulés les siècles. Grâce à cela, la marge d’erreur sur la datation est très faible, puisque l’on peut suivre l’histoire complète dans un seul et même bassin », explique Claudia Marsicano, de l’université de Buenos Aires. Claudia est l’auteur principale d’une recherche récemment publiée dans la revue scientifique américaine Proceedings of the National Academy of Sciences publiant les compte-rendus de l’académie des sciences. L’équipe évoque la remise en question de la datation de plusieurs autres formations contenant des fossiles, dont on pense actuellement qu’elles remontent au milieu du Trias. « Si la formation de Chañares remonte à la fin du Trias, il est probable qu’il en soit de même pour la formation de Santa Maria au sud du Brésil, qui contient des fossiles similaires à ceux trouvés à Chañares. De même pour la séquence de Karoo, en Afrique du Sud, et d’autres encore », expliquent les scientifiques. « Cela renforce l’idée qu’il y a encore beaucoup à découvrir », confie Irmis à la revue scientifique Nature. ZS Adriana Mancuso Farid Chemale, co-auteur de l'étude, récupère des échantillons de strates de cendre volcanique (tuf, ou cinérite) dans la formation de Chañares, Argentine, pour effectuer une datation radio-isotopique. Envoyez ce bulletin accompagné d’un chèque bancaire à l’ordre d’Epoch Times. En France  : Epoch Times 83 rue du Château des Rentiers 75013 Paris Où avez-vous connu Epoch Times ? ✂✂
MÉDECINE CHINOISE www.EpochTimes.fr 11 - 17 JANVIER 2016 Cinq aliments que la médecine chinoise recommande aux femmes Voici les cinq aliments recommandés par les médecins chinois. Leurs incroyables bienfaits pour la santé sont particulièrement bénéfiques aux femmes. 1. L’igname L’igname de Chine, également connue sous le nom de dioscorea opposita, est considérée comme un aliment miracle. La méthode de cuisson la plus courante est de trancher l’igname et de la faire revenir ou de la cuire à l’eau. En médecine traditionnelle chinoise, l’igname de Chine sauvage est reconnue pour avoir de nombreux bienfaits pour la santé, car elle nettoie les reins et la rate. En médecine traditionnelle chinoise, le rein est l’origine congénitale et est en charge des gènes et de la fertilité. Alors que la wikimedia.org L’igname de Chine est considérée comme un aliment miracle. rate est la fondation acquise et est responsable de la digestion et de l’absorption. Les huit bienfaits de l’igname de Chine Renforce la rate et l’estomac pour faciliter la digestion Nourrit le rein en enrichissant son essence Fortifie les poumons et aide à arrêter une toux Équilibre la glycémie Favorise la longévité Prévient le coma d’origine hépatique Aide à calmer l’humeur et réguler le sommeil Traite la douleur due à une carence du qi de l’estomac Le gingembre est un aliment incontournable pour les femmes. pixabay.com 2. Le gingembre Pour la période du post-partum, un thé au gingembre peut réchauffer le corps de la mère et accélérer l’élimination des résidus de sang dans l’utérus. Le gingembre est un aliment incontournable pour les femmes car il atténue le syndrome prémenstruel (SPM), ainsi que la période de douleurs et de nausées matinales pour les femmes enceintes. Le gingembre est une épice usuelle dans la cuisine chinoise, son goût relevé ajoute une saveur unique à nos plats. En plus de la cuisine, le gingembre a une longue histoire et une large utilisation thérapeutique. Depuis des millinaires, les anciens médecins indiens et chinois l’utilisaient en phytothérapie. Ses effets curatifs comprennent « la restauration du yang dévasté » et « l’expulsion du froid ». En réchauffant l’estomac et en reconstituant l’énergie yang de la rate, le gingembre favorise la digestion, prévient les nausées et soulage les crampes d’estomac « dues au froid », selon Ben Cao Jin Ji Zhu (Annotations sur le classique de Materia Medica). « Le plus, le mieux » ne s’applique pas aux baies de goji. On ne devrait pas dépasser 20 à 30 g par jour. Les sept utilisations thérapeutiques du gingembre Anti-inflammatoire, anti-tumorale et anti-oxydant Nourrit la rate et l’estomac pour aider à la digestion et soulager la nausée Apaise les douleurs et les symptômes du syndrome prémenstruel Atténue les migraines Diminue la glycémie et le cholestérol Soulage l’asthme Stimule le système immunitaire 3. Les baies de goji Avec un goût agréable, les baies de goji contiennent un niveau élevé d’antioxydants. Elles favorisent la vue, détoxifient le foie et stimulent le système immunitaire. Les baies de goji ou Lycium barbarum sont riches en nutriments et utilisées au Tibet depuis des millénaires dans le traitement des problèmes de reins, des maladies du foie, des troubles oculaires, de dépression, de diabète et de la tuberculose. La médecine traditionnelle chinoise considère que les baies de goji peuvent nourrir le rein, le foie et les yeux. Le thé de chrysanthème avec des baies de goji est une boisson populaire en Chine qui nourrit et soulage les yeux endoloris et fatigués. Légèrement sucrées et aigres, les baies de goji ont un goût agréable. En plus de leur couleur et de leur saveur attrayantes, les baies de goji contiennent un niveau élevé d’antioxydants qui ont des effets anti-âge, en particulier la zéaxanthine. Selon une étude de la Harvard Medical School, elles jouent un rôle important dans la protection de la rétine. Dans une étude publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine (2008), les participants qui ont mangé des baies de goji quotidiennement pendant 14 jours ont vu une amélioration significative dans « le sentiment subjectif de bienêtre général » et « la performance neurologique/psychologique ainsi que les fonctions gastro-intestinales ». Des résultats similaires ont été signalés dans des études plus récentes. Le thé de chrysanthème avec des baies de goji est une boisson populaire en Chine qui nourrit et soulage les yeux endoloris et fatigués. Les huit bienfaits des baies de goji La lutte contre la fatigue oculaire Un effet anti-âge et anti-inflammatoire Le renforcement du système immunitaire Une détoxification du foie Elles nourrissent le système reproductif et le système digestif Elles diminuent la pression artérielle et la glycémie Elles améliorent la qualité du sommeil, diminuent la fatigue et aident à perdre du poids Elles stimulent l’énergie et l’humeur Conseils de consommation « Le plus, le mieux » ne s’applique pas aux baies de goji. On ne devrait pas dépasser 20 à 30 grammes par jour. Une consommation excessive peut entraîner une diarrhée. Si vous avez un rhume, vous devriez éviter de consommer des baies de goji. L’igname de Chine sauvage est reconnue pour ses nombreux bienfaits pour la santé, car elle nettoie les reins et la rate. 4. Les graines de sésame noir Le sésame noir est un booster d’énergie. Il nourrit le cerveau, humidifie la peau, restaure la couleur des cheveux et apaise les voies respiratoires. Les graines de sésame noir sont une excellente source de minéraux, tels que le cuivre, le manganèse, le magnésium, le calcium, le phosphore, le fer et le zinc. Le cuivre contenu dans les graines de sésame noir peut réduire la douleur et l’inflammation associée à l’arthrite rhumatoïde ; le magnésium et le calcium sont importants dans la régulation de la pression artérielle et pour prévenir les migraines. Les graines de sésame noir sont aussi riches en vitamines B et E et en fibres alimentaires. Une carence en vitamines B et en fer peut entraîner une perte auditive et des cheveux grisonnants prématurément. La vitamine E que contiennent les graines de sésame retarde le vieillissement et nourrit la peau. Les deux composés uniques trouvés dans les graines de sésame – sésamine et sesamolin – sont capable d’abaisser le taux de cholestérol. La sésamine peut aussi protéger le foie contre les dommages oxydatifs. La médecine traditionnelle chinoise considère les graines de sésame noir comme un booster d'énergie, qui nourrit le cerveau, restaure la couleur des cheveux, apaise les voies respiratoires et humidifie la peau. Les sept bienfaits des graines de sésame noir Effet anti-âge Nourrit la peau et les os Améliore la santé cardiovasculaire Abaisse la tension artérielle et le taux de cholestérol Prévient le cancer du côlon Favorise la santé respiratoire Restaure le sommeil chez les femmes ménopausées Des études ont montré que le champignon tremella est riche en protéines, glucides, fibres. 5. Les trémelles Les champignons sont certainement les médicaments naturels les plus efficaces sur la planète. Selon Paul Stamets – un mycologue de renommée mondiale – il existe 140 000 espèces de champignons mais la science n’en connaît que 10%. Environ 100 espèces de champignons sont actuellement étudiées pour leurs bienfaits pour la santé, dont une demi-douzaine qui se démarquent par leur étonnante capacité à stimuler le système immunitaire. Parce que les champignons absorbent et concentrent ce qui les entoure lors de leur croissance, il est important de savoir où ils ont été cultivés, car certains champignons ont été connus pour leur concentration élevée de métaux lourds et de polluants de l’air et l’eau. Pour se défendre contre une invasion bactérienne, les champignons ont mis au point des antibiotiques forts, qui sont aussi efficaces pour les humains. La pénicilline, la streptomycine et la tétracycline proviennent tous d’extraits fongiques. La trémelle, tremella fuciformis, aussi connue sous le nom d’oreille d’argent, est utilisée en Asie comme un tonique du qi et immunitaire. En médecine traditionnelle chinoise, les trémelles sont très prisées et utilisées comme tonique pour la jeunesse de la peau et pour un teint plus sain. La concubine impériale, Yang Guifei (719-756), avait la réputation d’être la plus belle femme de l’histoire chinoise. Quand on lui a demandé quel était le secret de sa beauté, elle a répondu  : « La trémelle ». La médecine traditionnelle chinoise l’utilise également comme sirop contre la toux pour le traitement de la trachéite chronique et autres conditions liées à la toux. Les trémelles contiennent plus de 70% de fibres alimentaires et sont riches en vitamine D. Des recherches récentes ont démontré que les trémelles sont utiles pour  : Lutter contre les tumeurs Abaisser la glycémie Réduire le cholestérol Proteger contre les rayonnements Stimuler les niveaux d’antioxydants de l’organisme Renforcer le système immunitaire Les études ont également montré que ce champignon est riche en protéines, en glucides, en fibres brutes, en lipides et possède une variété de vitamines et de sels ainsi que 18 sortes d’acides aminés. Selon la médecine chinoise traditionnelle, la trémelle nourrit les poumons, l’estomac et les reins, permet de renforcer les os, contribue à maintenir un poids idéal et contribue à garder une belle peau. Catherine Keller 11

1 2-3 4-5 6-7 8-9 10-11 12


Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :