Épicure n°4 décembre 2007
Épicure n°4 décembre 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°4 de décembre 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (150 x 210) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : LRU et blocages des facs : sachez décrypter.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Téléthon
Édito Question de méthode Un mouvement de contestation étudiant suscite toujours la sympathie. Parce qu’en s’opposant, la jeunesse en formation remplit un rôle salutaire, celui de rappeler à ses aînés « installés » qu’elle est vigilante, que la France ne dort pas, qu’elle ne veut pas s’ennuyer… Sur le fond, la jeunesse a parfois raison… Mais pas toujours, car la maturité et la maîtrise des outils techniques manquent quelquefois pour évaluer avec mesure les diagnostics et les enjeux d’une loi ou d’une réforme. Ce n’est pas insultant de dire cela : l’humilité est souvent bonne conseillère. Soyons honnête même si ça ne fait pas plaisir : on entend un peu tout et n’importe quoi ces dernières semaines sur la loi Pécresse. Non, les facs ne vont pas moduler leurs droits d’inscription selon une éventuelle participation des entreprises à leur financement. Non, la privatisation de l’université n’est pas pour demain, ni pour après-demain. La menace a beau en être agitée rageusement depuis près de 40 ans, aucun président d’université n’a à ce jour sa carte du MEDEF. Sur le fond, la LRU vise à installer des outils incitant les universités à la performance au bénéfice de leurs usagers (les étudiants donc). Tout texte est évidemment imparfait et discutable. Et si l’on veut traquer dans chaque ligne et chaque mot une possibilité de commencement d’amorce de menace sur la « démocratisation » ou les « libertés fondamentales », un minimum d’intelligence suffit. En revanche, faire dire aux mots la perspective positive qu’ils recèlent demande un approfondissement, un recul, et surtout d’avoir le texte en mains. Indépendamment du fond, nous voulons remplir notre rôle d’information, raison pour laquelle nous consacrons plusieurs pages à la loi et aux mouvements qu’elle suscite. Pour que chacun soit juge a posteriori, pas a priori. C’est une question de méthode. K Fab, rédac’chef ACTUS Ö 4 VIE UNIVERSITAIRE LRU et blocages des facs : tentative de décryptage Ö 6 VIE ÉTUDIANTE Concours des CROUS : place aux artistes ! Ö 10 VIE UNIVERSITAIRE Faut-il augmenter les droits d’inscription ? Ö 12 MÉTHODES Petit B-A BA de la prise de notes Ö 14 TECHNOS Facebook : le réseau web 2.0 Ö 16 CITOYENNETÉ Élections étudiantes : ce que vous devez savoir Ö 18 SANTÉ Mémoire : soyez aux petits soins pour vos neurones Ö 20 CULTURE culture rock : une bombe dans le sapin Ö 22 ciné/dévédés : des frissons et du rock Ö 24 biblio culture : des OVNI et des hommes Ö 26 SPORTS L'escalade un voyage vers les hauteurs Ö 29 Vous êtes allés trop loin Ö 33 SOMMAIRE ÉPICURE — Décembre 2007 — N°4 Édité par Éditions ÉPICURE – www.editions-epicure.com Directeur de la publication : Philippe TOUZEAU-MENONI Rédacteur en chef : Fabien CLUZEL Rédaction : Saint-John ALEXIS, Fabien CLUZEL, Sylvie de MATHUISIEULX, GIL-OZZY, Camille PONS. Tiens l’autre jour, j’ai aperçu Roger au ciné. Enfin, je crois que c’était lui. Directeur artistique : Sébastien DEGLIAME Révision : Élisabeth KNEBELMANN Crédit Photo : Sébastien DEGLIAME, Digital Vision, FFSU Publicité : Marc ROUANET I.S.S.N. : en cours (vous allez rire, mais on attend toujours) Dépôt légal : décembre 2007 Impression : Grapho 12 Tirage : 200 000 exemplaires Journal gratuit, à ne pas jeter sur la voie publique (non mais !) Tous droits réservés pour tous pays. Reproduction interdite, quel que soit le procédé. Toute représentation ou reproduction même partielle sans accord préalable est illicite (articleL. 122-4 du code de la propriété intellectuelle).



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :