Épicure n°1 septembre 2007
Épicure n°1 septembre 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de septembre 2007

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Épicure

  • Format : (150 x 210) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : réformes des facs, ce qui va changer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Vie étudiante Les étudiants voient l’avenir en gris clair La confiance des étudiants dans l’avenir se dégrade, selon l’Observatoire de la vie étudiante (OVE). Vous ne semblez pas non plus très satisfaits de vos conditions d’études. Toutefois, vous n’êtes pas les plus à plaindre. 77% en 2003… mais ils 12 { EPICURE #1 septembre 2007 des étudiants pensaient pouvoir trouver facilement du travail n’étaient plus que 69% en 2006, selon les résultats de la traditionnelle enquête sur les conditions de vie des étudiants menée par l’OVE (www.ovenational.education.fr). Son président, Guillaume Houzel, observe ainsi « un vrai décrochage de la confiance des jeunes en leur avenir ». Bémol toutefois, les 30 000 questionnaires à la base de cette enquête ont été envoyés lors de la crise du CPE, dans un contexte plutôt anxiogène quant à l’avenir. De grosses variations selon les filières À noter également que cette érosion est très variable d’une filière à l’autre. Ainsi, 49% des étudiants en lettres et sciences humaines estiment pouvoir trouver facilement du travail, alors que cette proportion atteint 76% des élèves de BTS, 92% en classes prépas et 97% en filières santé. Étrangement, les étudiants qui travaillent à côté de leurs études sont également moins confiants en leur avenir que les autres, alors que, de l’avis des professionnels, c’est plutôt un « plus » pour l’insertion. Quant aux sentiments qu’ils éprouvent dans leur environnement, seuls 25% des étudiants en lettres et sciences humaines se déclarent satisfaits de leurs établissements, une proportion qui grimpe à 60% chez les élèves de prépas. Les étudiants se montent également très mécontents des services d’orientation : 10% seulement s’en disent satisfaits, et 15% jugent positivement la disponibilité des personnels administratifs. « Ils se déclarent également très insatisfaits des équipements sportifs, des activités culturelles et des services de santé », ajoute Guillaume Houzel. Cependant, ils apprécient les efforts réalisés concernant la rénovation des bibliothèques. « Ils trouvent leurs établissements faciles d’accès et n’ont pas de problèmes de sécurité. » 60% sont satisfaits de leur hébergement Par ailleurs, un tiers des étudiants affirme avoir eu du mal à trouver un logement – jusqu’à deux tiers en région parisienne. Et alors que 60% d’entre eux sont satisfaits de leur hébergement, cette part n’atteint que 20% pour les élèves logés par les Crous. Les points de mécontentement les plus cités concernent la taille, le confort et de la propreté des infrastructures. Tout n’est donc pas rose chez les étudiants, et l’OVE arrive d’ailleurs à « bien cerner quelles sont les franges d’étudiants en difficulté ». Toutefois, conclut son président, « les étudiants ne sont pas parmi les plus défavorisés de la population française ». L’OVE publiera à la rentrée la version complète de son enquête, ainsi qu’un rapport sur les abandons d’études.
Tous les trimestres, retrouvez le magazine de l'orientation et de l'insertion professionnelle, sur www.editions-epicure.com ou auprès de votre centre d'information et d'orientation le plus proche de chez vous



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :