Entreprendre n°56 novembre 1991
Entreprendre n°56 novembre 1991
  • Prix facial : 29 F

  • Parution : n°56 de novembre 1991

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 286) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 147 Mo

  • Dans ce numéro : emploi, ce que les patrons peuvent faire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
• IMPLANTATION Jean-Marie Rausch, Maire de Metz : 11 L Jean-Marie Rau ch, Maire de Metz et actuel ministre délégué aux P'IT, a inauguré le 30 ep tembre l'aéroport Metz ancy. n Airbu en provenance d'Atlanta, chargé d'investi ur américain y atterri il en grande pompe. Votre leitmotiv, c'est : "la Lorraine décolle'. Les entrepr'au i ? 1 Aujourd'hui, une entreprise choi it une région car elle compte bien y g11gner de l'argent. Le atout qu'elle recherche ont une facilité de marché, la di ponibilité de la main d'oeuvre et la ou -traitance. Aux Etat -Uni, on et revenu du mouvement de liberté totale d'implantation, dont leummum était Silicone Valley. Les indu tries électroniques reviennent maintenant vers la côte Est, où il y a peut-être moin de oleil, mai où les bas in de population sont plus abondants. La France a ubi la tentation du Sud, mais le facteur Europe devient déterminant. La Lorraine tente furieusement d'exploiter ses atouts. La position géographique explique-t-elle tout ? 1 Dan un rayon de quelques dizaines de kilomètres, nou omme entourés d'une mas e de population très dense, répartie sur la Belgique, l'Allemagne, le Luxembourg, la Suisse et bien Or la France. Grâce àuatre régions qui LA LORRAINE notre nouvel aéroport, nous allon maintenant pleinement profiter de cette po ition. 1 aéroport de Metz est un porte-avions pour 1 Est 11• Mai il exi te déjà d'autre aéroport aux alen tour. Jean-Louis Couffinhal, Pdg de V Valmet Automation France (VAF) est une PME à la réu ite di rète. Issue d'une société finlandaise, elle détient, avec un CA de UO MF, 40% du marché françai en matière d'automation d'u ines de pâte à papier. Jean-Loui Couffinhal en est le président depui 1988. Pourquoi avez-vou quitté la région parisienne ? 1 ou avions mis au point une nouvelle stratégie, il nous fallait donc un nouveau ite. Auparavant, nous mi ion ur un développement du ecteur national. Mai en 1989, nous avon décidé d'attaquer le secteur régional européen, en particulier l'Europe duud (Italie, Espagne et Portugal). En effet, il nou fallait pouvoir être opérationnels face à nos rivaux uédois et nord-américain qui'implantent un peu partout en Europe. ou devion donc choi ir la meilleure po ition géographique pour nou rapprocher des marchés que nou vi ion. Bordeaux était-elle la seule ville adaptée ? 1 Géographiquement, non. Grenoble, Touloue, Montpellier, Barcelone étaient tout au i bien placées. Mai l'Aquitaine détient une tradition. La filiè- 70 1 Les horaires des mouvements de l'aéroport Metz ancy-Lorraine eront harrnoni é avec ceux de aéroport voi ins de Sarrebruck et Luxembourg (à environ 30 minutes de voiture). On a l'impre ion que le étranger, urtout le Américain aiment bien votre région. 1 Les étrangers aiment travailler avec la Lorraine ou même ouvrir de u ine ici. Ce n'et en effet un ecret pour per onne que le Lorrain, tout en ayant LE BORDELAIS l'imagination et l'ouverture d'esprit bien françai, est a idu, droit et travailleur. Le Lorrain parle l'Allemand et l'Anglai, ce qui facilite bien de choses. Depui 3 an, la région a ouvert un bureau à Atlanta. Mai au i à Rome et à Barcelone. Inversement, Metz héberge le "Georgia ln titute of Technology", que fréquentent même de étudiant américain. On ait en effet que vou vou intére ez à la haute technologie. 1 C'est vrai, j'ai deux amours : mon pay et l'informatique. Alors, je cherche à les faire partager, c'est bien normal. Que ce oit pour l'eneignement ou pour l'implantation d'entrepri e nouvelle, nou nou orienton donc délibérément vers les technologie de pointe. ou es yon de mettre en place une infrastru ture très complète en matière d'éducation, car nou savon très bien qu'il'agit là d'une conditionntielle pour fiXer d cadres, urtout étrangers. Mais qu'en t-il de la lutte fratricide entre Metz en ancy ? 1 Il et vrai que par le passé, des rivalités -{ ! avantage politiques qu'économique, d'ailleurs- ont défrayé la chronique. Mai cet aéroport à mi-chemin, c'et un peu le calumet de la paix, non ?.A.F : 11 Nous avons choisi Bordeaux pour sa filière bois 11 re boi y emploie déjà plu de 27 000 personnes. Elle abrite la première forêt du marché commun. C'et donc là que nou étions ûrs de trouver le meilleur esprit pour outenir notre action. Vou avez donc déménagé toute votre u ine ? 1 on, car nou n'avion en 89 qu'un iège social et commercial à Vitry. Mai ur la technopole de Bordeaux, nou avon pu intégrer un programme complet, y compri "d'après-vente". Il n'y a pas eu de problème ? 1 ou avon rencontré un problème d'environnement ur le ite Monte quieu de la technopole de Bordeaux, en particulier avec les viticulteurs, dans la régionud, où nou nou propo ion de nou instal 1er. Aui, nou avon finalement retenu la partie ouest de la technopole, au Haillan. C'est ur ce seul ite que nou allon con olider l'ensemble de no activités et les développer. Avez-vou été aidés par les in titution locales ? 1 Elles nou ont en effet aidé à localiser le site. Il était difficile de discuter avec chacune des 27 communes usceptibles de nou accueillir. Mai pour ce qui est des financement, nou avons reçu le exonérations et le financemen d'usage. ous félicitez- vou de votre choix ? 1 Si l'on en juge par le résultats, certainement. El/l'REPRENDRE NOVEMBRE 1991
se décarcassent LA NORMANDIE Franck MurTal directeur production Digipress : 11 Caen nous a séduits par son accueil 11 Digipress est une société spécialisée dans la production de matri ces de disques compacts, c'est-à-dire les "moules" qui permettent de graver les disques- laser vendus dans le commerce. Installée dans un premier temps à Saint Germain-en-Laye, elle est aujourd'hui implantée dans la technopole de Caen. Le directeur de production, Franck Murray, 29 ans, centralien et docteur en physique, explique ce choix : Une activité aussi pointue a-t-elle des exigences particulières ? 1 Cenainement, car nous travaillons en "salle blanche". Un seul grain de poussière pourrait en effet penurber la qualité de notre travail. Et vous aviez besoin d'aller à Caen pour installer cette "salle blanche ? " 1 Il nous faut de l'air pur. La Région Parisienne est donc clairement à év iter. Mais plusieurs sites retenaient notre attention, essentiellement dans l'Ouest de la France". L'air serait-il plus pur à l'Ouest ? Et la montagne, alors ? 1 L'air n'est pas seulement pur à l'Ouest, bien sûr, mais nous souhaitions aussi nous rapprocher des maisons françaises de production de disques compacts, qui sont en général dans cette région. Nous ne vendons que 20% de notre production en France, mais nous voulons servir ce marché au mieux. Mais en quittant la région parisienne, vous vous éloigniez des aéroports, ce qui est une gêne pour dispatcher vos produits ? 1 Cela, ce n'est plus un problème en France. Où que l'on soit, les colis peu encombrants sont acheminés très rapidement. Pour citer un exemple, une matrice atteint Hong-Kong 48h après sa fabrication à Caen. Avez-vous choisi Caen tout de suite ? L'ILE-DE-FRANCE 1 Non, nous avons hésité entre plusieurs sites favorables à la haute-technologie, dans la région ouest. Il faut dire que nous étions éblouis par'acc ueil que nous réservaient nos interlocu­ 1 teurs, ce qui changeait du parcours du combattant vécu en région parisienne. Finalement, nous avons préféré Caen, du fait de nos anciennes attaches avec Paris. Aujourd'hui bien sûr, le TGV a rapproché Nantes de Paris. Mais en voiture, Caen reste plus proche de Paris... malgré les péages à répétition. Vous vous félicitez de votre choix ? 1 Pour ce qui est du financement, nous avons assez faci lement trouvé les crédits que nous recherchions (via la SOR de Normandie). Le recrutement de nos opérateurs de production ne pose pas de problème non plus, d'autant que notre domaine est tellement particulier que nous devons former nous-mêmes les jeunes bacheliers techniques. On n'imagine pas ce que peut représenter la qualité de l'accueil. Cela favorise considérablement le travail. Nous nous concentrons mieux sur notre développement. Ainsi, nous sommes en train de commercialiser un disque de verre gravé. Il s'agit en fait d'un compact dont la durabilité est telle qu'il est surtout destiné à l'archivage. Fait de métaux nobles, il a un aspect et un toucher sans égal. Nous voulons donc lancer une nouvelle formule de "disque d'art", pour des cadeaux ou des circonstances exceptionnelles. Gageons que ces disques d'art deviendront des disques d'or ! Philippe PeléCiamour, dg de Loralest : 11 1ssy-LesMoulineaux, pour être à Paris sans en payer le prix 11 Loralest est une petite société spécialisée dans les opérations de communication en URSS et dans différents pays de l'Est. On lui doit, en particulier, la première campagne d'affichage jamais réalisée à Moscou. Elle est implantée à Issy-Les ­ Moulineaux. Les explication de Philippe Pelé­ Ciamour : Pourquoi la région parisienne ? 1 Nous devons être proches des aéroports, et proches de la capitale, pour notre image de marque internationale. Issy-les-Moulineaux convenait particulièrement ? 1 Oui, en ce sens que toutes les sociétés de communication sont situées à l'ouest de Paris. Avez-vous bénéficié de facilités particulières ? E'fREPREN DRE NOVEMBRE 1991 1 Les bureaux tout neufs que nous a proposés la municipalité sont intéressants pour nous. Le loyer est très raisonnable : 900 Frs au m'par an et nous avons des facilités (secrétariat géré, photocopieuse). Des réunions d'information sont régulièrement organisées concemant le fisc, 1'embauche, les assurances... De plus, le premier étage est occupé par une pépinière (avec loyers progressifs), ce qui signifie que 1 studieuse. On n'a pas peur de venir un dimanche, car'ambiance est très jeune, mais en même temps très il y a toujours quelqu'un. En ce qui concerne les exonérations, elles sont classiques. En somme, vous êtes à Paris sans en payer le prix ? 1 Exactement. Et cela nous permet d'être moins stressés sur un marché nouveau, mais difficile. 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 1Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 2-3Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 4-5Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 6-7Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 8-9Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 10-11Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 12-13Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 14-15Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 16-17Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 18-19Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 20-21Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 22-23Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 24-25Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 26-27Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 28-29Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 30-31Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 32-33Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 34-35Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 36-37Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 38-39Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 40-41Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 42-43Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 44-45Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 46-47Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 48-49Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 50-51Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 52-53Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 54-55Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 56-57Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 58-59Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 60-61Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 62-63Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 64-65Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 66-67Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 68-69Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 70-71Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 72-73Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 74-75Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 76-77Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 78-79Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 80-81Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 82-83Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 84-85Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 86-87Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 88-89Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 90-91Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 92-93Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 94-95Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 96-97Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 98-99Entreprendre numéro 56 novembre 1991 Page 100