Entreprendre n°302 jui/aoû 2016
Entreprendre n°302 jui/aoû 2016
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°302 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 60,6 Mo

  • Dans ce numéro : reportage sur ces cadres qui réalisent leurs rêves.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
CRÉATION D’ENTREPRISES Créer une start-up, c’est un marathon et non un sprint », affirme Michaël Paes*, consultant, spécialiste du crowdfunding. Or, les primo-entrepreneurs ont souvent la fâcheuse tendance à vouloir aller trop vite. Car il ne suffit pas d’avoir la bonne idée, celle d’un produit ou d’un service qui réponde à un véritable besoin ! Encore faut-il tenir cette promesse. D’autant que le constat est cruel  : plus de 70% des créateurs d’entreprise échouent rapidement. Voici les erreurs à ne pas commettre pour faire mieux qu’un coup d’essai. Ne pas avoir de plan 1 d’attaque Le plan d’attaque est indispensable pour créer un business plan formel. « Avoir un plan d’attaque, cela signifie connaître ses objectifs et savoir comment les atteindre », explique Michaël Paes. Attention toutefois  : plan d’attaque ne veut pas dire business plan, « document rédigé et codifié, alors que le plan d’attaque est une démarche préalable à la création, qui consiste à répondre aux questions commerciales (que vais-je vendre ? À qui ? À quel prix ?) et financières (quel mon- 88 Entreprendre Les erreurs à éviter lorsqu’on dirige une start-up Concrétisation d’une volonté d’entreprendre, le développement d’une jeune pousse est loin d’être simple. Certaines erreurs sont à éviter pour décoller. tant investir ? Ai-je besoin d’un financement ? Comment l’obtenir ?). Si vous savez répondre à ces questions, vous disposez d’un plan d’attaque ». Ne pas s’inquiéter 2 pour l’argent C’est une réalité qui s’applique à toutes les jeunes pousses… qui risquent fort de manquer de fonds avant même de rentrer de l’argent. « Si vous avez défini votre projet, vous avez identifié vos futures sources de financement. C’est pourquoi, dès le départ, il est important d’identifier vos besoins financiers. Attendre d’être à sec pour chercher un financement c’est courir à la catastrophe. Un financement n’est jamais disponible aussi rapidement et à la hauteur de ce que souhaite l’entrepreneur. Il est donc également judicieux de prévoir des solutions de secours ». Sous-évaluer sa production 3 ou ses prestations Erreur de débutant  : baisser ses prix pour fidéliser ses clients ! « Souvent, le startupper a tendance à brader ses produits ou prestations pour conquérir ses premiers clients. Or, il faut savoir dire non, surtout au démarrage de l’activité. Trois méthodes pour fixer son prix de vente  : additionner les charges à la marge que l’on souhaite obtenir ; s’aligner sur les tarifs de ses concurrents ; réaliser une enquête de terrain pour déterminer le prix auquel les consommateurs seraient le plus enclin à acheter le produit ou la prestation. Aucune n’étant parfaite, l’idéal est de combiner ces approches, une équation entre « combien mon client est-il prêt à payer » et « de combien pourrais-je me contenter » ». 4 Délaisser la relation client Chercher de nouveaux clients en oubliant ceux que vous avez déjà est une absurdité. « Fidéliser un client coûte 5 à 10 fois moins cher qu’en conquérir un nouveau ! Convaincre un prospect que vous êtes compétents et fiables est en général une rude bataille, alors que vous n’avez plus à convaincre un client qui vous connaît ». Surtout, un client satisfait devient un bon ambassadeur… Être trop timide sur 5 les réseaux sociaux Le primo-entrepreneur n’a, en général, pas de budget communication et publicité. La solution ? Une présence importante sur les réseaux sociaux. « Communiquer sur les réseaux sociaux, c’est chronophage mais ça ne coûte rien. C’est à peu
Existe-t-il un profil type du Frédéric start-upper ? Rensonnet, Frédéric directeur chez Rensonnet  : Atlays En France, c’est souvent un jeune homme parisien issu d’une école d’ingénieur ou de commerce, qui crée un spin-off, se lance après un parcours professionnel ou par nécessité de créer son emploi. À coup sûr, c’est une personne persévérante, agile et dotée d’une grande ouverture d’esprit. Il apparaît plus aisé de n’être le fils de personne puisque l’on n’a rien à perdre et rien à prouver à sa famille. L’échec est alors possible et même souvent source d’une aventure entrepreneuriale. Plutôt extraverti, le start-upper aime l’innovation et la prise de risques. Il recherche une activité stimulante au travers de laquelle il peut exercer sa créativité librement. L’entrepreneuriat au féminin se développe fortement ces dernières années, avec des près le seul média sur lequel vous pouvez communiquer gratuitement. Alors, profitez-en ! D’autant que les internautes utilisent les réseaux sociaux pour obtenir de l’information mais aussi pour en donner, ce qui vous permet de mieux appréhender les attentes de vos futurs clients. Ils peuvent même vous servir pour recruter, prospecter, vous financer ! ». Expédier les premiers 6 recrutements Ne pas soigner ses premiers recrutements est une folie. « Le start-upper qui croule sous le travail a tendance à expédier ses recrutements qui s’effectuent trop souvent dans l’urgence. Certains se attitudes et des croissances d’entreprises plus saines. Quelles sont les erreurs des startuppers ? Comment les éviter ? FR  : Leurs erreurs peuvent naître de leurs qualités  : ils doivent apprendre à maîtriser leurs impulsions autant que leurs émotions, et contrôler leur anxiété. Ils doivent prendre garde à ne pas brûler leur cash trop vite, tentation irrésistible après une levée de fonds. L’astuce ? Être le premier client de sa start-up. Ainsi, dans les moments difficiles, on peut se raccrocher à sa propre expérience pour affiner les fonctionnalités de son concept. Idéalement, il ne faut pas avoir de plan B car il ne protège pas de l’échec mais, au contraire, vous y précipite. Comment ne pas baisser les bras face à un business naissant qui piétine lorsque l’on a une solution de repli ? Comment éviter la « solitude » de l’entrepreneur ? Peut-on et doit-on partager les décisions stratégiques ? FR  : Le start-upper doit savoir s’entourer d’une équipe compétente à qui il peut faire confiance. D’où l’intérêt de recruter des profils pointus ou expérimentés. Mieux vaut éviter les amis, même disponibles. L’entrepreneur doit partager sa vision, y compris stratégique, pour obtenir l’adhésion du groupe, mais aussi écouter chacun des membres de l’équipe et se nourrir de leur réflexion. En revanche, il doit être le seul à décider. Enfin, il doit expliquer ce qu’il va faire et faire ce qu’il a dit. Il peut également compter sur certains prestataires  : avocat, experts-comptables… En dehors de l’entreprise, le meilleur moyen d’éviter la solitude de l’entrepreneur est d’intégrer un réseau de dirigeants avec qui partager, qui est aussi un levier de business. Quelles sont les tâches à déléguer impérativement ? Et celles qu’ils faut « soigner » prioritairement ? FR  : L’entrepreneur doit déléguer les fonctions supports, RH, comptabilité, qualité... et se contentent même de stagiaires ! Il doit au contraire réfléchir sur le long terme pour viser des profils évolutifs. Par exemple, il ne doit pas recruter un assistant marketing Web mais sont futur responsable du numérique. Car faute d’anticiper ses futurs besoins, donc ses futurs profils, il risque une erreur de casting préjudiciable qui peut lui coûter cher ». En clair, l’anticipation vaut mieux que la réaction. Sous-estimer l’obsession 7 entrepreneuriale Il faut s’y préparer  : entreprendre ne laisse que peu de place à la vie privée ! Outre la quantité de travail, « la pression financière peut également créer ENQUÊTE « Il ne faut pas avoir de plan B car il ne protège pas de l’échec mais vous y précipite » concentrer sur son modèle de business, sa stratégie, sa trésorerie et son équipe. Il doit en effet veiller à ce que son entreprise soit solvable tous les matins et se poser les questions suivantes  : « Est-ce que j’encaisse assez et à date ? Suis-je en capacité de payer mes factures ? ». Existe-t-il un management qui facilite le développement d’une start-up ? FR  : Je ne suis pas certain qu’il y ait une recette de management pour développer sa start-up. Certaines personnes sont nées avec la motivation sans qu’elles aient besoin d’encouragements. Dès lors, en éliminant les facteurs de stress et en faisant en sorte que les collaborateurs se sentent à l’aise dans leur entreprise, ils se concentrent moins sur l’environnement de travail et davantage sur les tâches à accomplir, pour une meilleure performance et inventivité. Typiquement ce que Google a mis en place. une incertitude pour la survie à long terme de votre foyer. Et vos absences dues à la grosse charge de travail peut mettre votre couple à rude épreuve ». Il est donc impératif que votre entourage adhère totalement à votre projet. « Pour autant, travailler 24h/24 n’est bon ni pour vous ni pour l’entreprise. Forcezvous à décrocher quelques heures par jour et quelques jours par mois, pratiquez des activités sportives ou artistiques pour vous vider la tête. Il est de votre responsabilité d’entrepreneur de prendre soin de vous. Respectez votre santé autant que votre mental ». De quoi être plus performant ! François Perrin *Les 10 erreurs qui planteront votre start-up, Michaël Paes Entreprendre 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 1Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 2-3Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 4-5Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 6-7Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 8-9Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 10-11Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 12-13Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 14-15Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 16-17Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 18-19Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 20-21Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 22-23Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 24-25Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 26-27Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 28-29Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 30-31Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 32-33Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 34-35Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 36-37Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 38-39Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 40-41Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 42-43Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 44-45Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 46-47Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 48-49Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 50-51Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 52-53Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 54-55Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 56-57Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 58-59Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 60-61Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 62-63Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 64-65Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 66-67Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 68-69Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 70-71Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 72-73Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 74-75Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 76-77Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 78-79Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 80-81Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 82-83Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 84-85Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 86-87Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 88-89Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 90-91Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 92-93Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 94-95Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 96-97Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 98-99Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 100-101Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 102-103Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 104-105Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 106-107Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 108-109Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 110-111Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 112-113Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 114-115Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 116-117Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 118-119Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 120-121Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 122-123Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 124-125Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 126-127Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 128-129Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 130-131Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 132-133Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 134-135Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 136-137Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 138-139Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 140-141Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 142-143Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 144-145Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 146-147Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 148-149Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 150-151Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 152-153Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 154-155Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 156-157Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 158-159Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 160-161Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 162-163Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 164-165Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 166-167Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 168-169Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 170-171Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 172-173Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 174-175Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 176-177Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 178-179Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 180-181Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 182-183Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 184-185Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 186-187Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 188