Entreprendre n°302 jui/aoû 2016
Entreprendre n°302 jui/aoû 2016
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°302 de jui/aoû 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 60,6 Mo

  • Dans ce numéro : reportage sur ces cadres qui réalisent leurs rêves.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
Entreprise & Affaires Enquête Made in France L’ex-manager ne supportait plus de ne plus trouver d’ordinateurs Thomson A près plus de dix années aux achats du distributeur français Surcouf et une première expérience entrepreneuriale avec Dexim (accessoires en téléphonie), Stéphane Français, 47 ans, prend conscience que l’on peut commercialiser des produits informatiques innovants avec une avance technologique d’au moins 1 an sur les constructeurs américains et asiatiques. « Pour cela, il me fallait une marque forte qui parle aux consommateurs. Thomson est devenue rapidement une évidence », raconte celui qui a échangé sa confortable casquette de cadre pour celle d’entrepreneur en 2013, en créant Group SFIT puis en acquérant la licence d’exploitation « Thomson computing » auprès de Technicolor, Origineyes Grand changement pour Christophe Mouty ! Après 10 ans chez Essilor comme responsable export, il crée en 2013 son entreprise, Origineyes. En fondant cette jeune pousse à Mulhouse, spécialisée dans la lunette haute gamme, cet ingénieur de 45 ans relève le défi sur le secteur de l’optique fortement concurrentiel. Son concept lui est venu lors de salons internationaux pour Essilor. Il y note que la plupart des modèles sont fabriqués à partir de métal ou de plastique, et entrevoit une opportunité  : pourquoi pas ne pas utiliser d’autres matières, écologiques et naturelles ? Avant de lancer Origineyes (250.000 € de CA), 38 Entreprendre Christophe Mouty, fondateur d’Origineyes « avec la volonté de ranimer une marque française sur le secteur de l’informatique ». Le jeune patron se spécialise dans la conception et la fabrication de matériels informatiques (ordinateurs, tablettes et accessoires informatiques) et relocalise l’assemblage de ses produits à Noisy-le-Sec (93). Grâce à une stratégie de « Time to market », il répond rapidement aux demandes des consommateurs en produits innovants à des prix abordables. « J’ai dû m’habituer à résoudre tous les jours les problèmes d’une PME et trouver des solutions immédiates. J’ai compris qu’un chef d’entreprise devait travailler et penser à sa il prend le temps de mûrir son projet. « Je connaissais le secteur, les produits, les clients... J’ai donc pu démarrer assez vite ». Il passe 2 ans à préparer le terrain, entre étude de marché et conception d’un prototype. Le modèle est fabriqué à base de corne de buffle, un matériau rarement employé pour des lunettes. L’idée est originale et permet de convaincre le designer Damien Fourgeaud, plutôt habitué à collaborer avec des marques prestigieuses comme Dior et Quiksilver. Christophe Mouty ne s’en cache pas  : « Les débuts n’ont pas été faciles. Je me suis heurté aux difficultés propres à tout entrepreneur  : se faire connaître et trouver Stéphane Français, repreneur de Thomson des fonds ». La mode est au financement d’objets connectés, alors que Christophe Mouty opte pour le fait main. Miser sur la singularité lui permet finalement de se démarquer sur le marché du solaire. « Proposer un produit différent, c’est notre philosophie mais c’est difficile car cela implique de tester et de valider sans cesse de nouvelles voies... ». L’homme sait ce qu’il veut  : un produit authentique « made in France » à la pointe des avancées technologiques, un savoir-faire artisanal, un design contemporain sur fond d’originalité et un retour aux matières naturelles. Christophe Mouty avoue avoir dû rassembler son courage « mais, en contrepartie, j’ai désormais la satisfaction de pouvoir construire ma vie et non plus la subir ». La jeune marque, distribuée en France et en Europe, compte déjà une société 7j/7 ! J’ai aussi appris que l’on ne devait jamais être malade ni absent, et que, même en vacances, il fallait continuer à travailler ». Une abnégation qui paie. Group SFIT vient de réaliser une levée de fonds de 4 M € auprès d’investisseurs privés et a signé un beau contrat de droit à l’image avec son nouvel actionnaire et ambassadeur  : Teddy Riner. Objectif affiché  : déploiement à l’international, augmentation du référencement dans les enseignes de distribution et 100 M € de CA d’ici 3 ans, contre 32 M € aujourd’hui. Un beau challenge ! Ex-cadre d’Essilor, il réalise son rêve avec ses lunettes à matériau d’origine ! cinquantaine de modèles pour 200 références, plus de 200 revendeurs, une implantation en développement qui vise d’ici 2020 250 revendeurs à travers le monde, notamment aux États-Unis, en Asie et au Moyen-Orient. « Nous souhaitons nous développer à l’export mais aussi nous diversifier dans d’autres secteurs... ».
Honly L’ex-cadre BTP adore ses boutiques à miel ! J’en avais assez de mettre des chiffres dans des cases, sans « sens » particulier. À la longue, je tournais en rond », témoigne l’ex-directeur administratif et financier chez Spie, qui a tout lâché en 2014 pour créer en septembre 2015 Honly (contraction de Honey et Only, miel et unique en anglais), à Paris. « J’étais attiré par la valeur travail, le risque, la création... C’est pour cela que je me suis lancé dans le miel ». Son concept ? Devenir le caviste des miels haut de gamme. « Honly est avant tout une rencontre, avec les produits d’une part, les apiculteurs et toute une filière d’autre part. L’idée a germé très tôt sur 3 axes forts  : la découverte, la garantie et la simplification. C’est l’amateur de vins Matooma Matooma, spécialiste de la communication machine to machine (M2M), élue start-up de l’année dans le domaine de l’Internet des objets, est l’une des jeunes pousses les plus prometteuses. Avec un CA de 5 M € , une levée de fonds de 1 M € en 2014 et des projets ambitieux, l’entreprise montpelliéraine a le vent en poupe. Pourtant, pour son fondateur, Frédéric Salles, la vie n’a pas été un long fleuve tranquille ! Après quatre années chez IBM, cet ingénieur en informatique a passé 10 ans chez SFR, où il a développé le secteur du M2M. Convaincu du potentiel que je suis qui s’est étonné de ne pas pouvoir accéder simplement à un réseau de distribution structuré pour déguster du miel ». À la manière de l’œnologie, Alain Coutant, 40 ans, invente « la mielologie pour, comme pour le vin, le café ou le chocolat, faire découvrir la diversité des miels français autrement que sur une tartine ou dans une tasse de thé. Une approche gourmande ! ». Après des débuts en BtoC (600 clients, 500 visites par jour) où les internautes peuvent découvrir 90 variétés de miels français sous la marque Honly qui conserve, conditionne et livre à domicile, le dynamique quadra mise sur le BtoB  : « Honly doit être le Valrhona du miel ! Nous ne souhaitons pas être le plus gros mais le meilleur. Notre stratégie ? Convaincre du marché et de la nécessité de s’affranchir de la tutelle d’un opérateur, il imagine une carte SIM multiréseaux qui garantit aux constructeurs de boîtiers la transmission des données. « Je me suis rapproché d’une entreprise de Montpellier pour développer cette nouvelle activité. Et je me suis fait les grands professionnels en France et à l’international, en privilégiant les partenariats comme nous l’avons fait avec le boulanger Frédéric Lalos ». L’entrepreneur a en effet déjà placé ses miels chez des chefs pâtissiers, restaurateurs… La qualité et non la quantité, tel est le leitmotiv d’Alain Coutant, qui travaille avec une cinquantaine de producteurs en France et ne regrette pas son choix  : « Je peux enfin expliquer ce que je fais à mes filles ! ». Prochaine étape ? Une levée de fonds de 300.000 € pour 1 M € de CA dès 2018, avec notamment l’ouverture de caves à miels... À Montpellier, l’ingénieur d’IBM peaufine sa carte multi-réseaux ! Alain Coutant, fondateur de Honly voler l’idée. La société a fait l’objet d’un plan de licenciement économique. On m’a demandé de licencier 5 personnes puis je me suis fait virer à mon tour ». Après une période de chômage très difficile, Frédéric Salles Frédéric Salles, rebondit  : « J’étais P-DG de toujours convaincu Matooma qu’il y avait une place à prendre. En 2012, j’ai créé ma propre entreprise en m’associant avec l’un des commerciaux que j’avais dû licencier dans ma précédente entreprise ». À 41 ans, Frédéric Salles est – enfin – un entrepreneur heureux. Entreprendre 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 1Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 2-3Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 4-5Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 6-7Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 8-9Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 10-11Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 12-13Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 14-15Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 16-17Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 18-19Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 20-21Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 22-23Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 24-25Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 26-27Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 28-29Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 30-31Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 32-33Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 34-35Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 36-37Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 38-39Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 40-41Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 42-43Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 44-45Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 46-47Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 48-49Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 50-51Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 52-53Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 54-55Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 56-57Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 58-59Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 60-61Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 62-63Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 64-65Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 66-67Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 68-69Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 70-71Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 72-73Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 74-75Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 76-77Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 78-79Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 80-81Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 82-83Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 84-85Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 86-87Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 88-89Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 90-91Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 92-93Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 94-95Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 96-97Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 98-99Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 100-101Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 102-103Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 104-105Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 106-107Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 108-109Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 110-111Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 112-113Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 114-115Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 116-117Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 118-119Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 120-121Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 122-123Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 124-125Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 126-127Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 128-129Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 130-131Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 132-133Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 134-135Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 136-137Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 138-139Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 140-141Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 142-143Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 144-145Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 146-147Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 148-149Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 150-151Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 152-153Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 154-155Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 156-157Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 158-159Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 160-161Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 162-163Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 164-165Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 166-167Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 168-169Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 170-171Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 172-173Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 174-175Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 176-177Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 178-179Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 180-181Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 182-183Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 184-185Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 186-187Entreprendre numéro 302 jui/aoû 2016 Page 188