Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
Traduction et interprétariat Skype Translator  : une révolution ? Toujours plus forts, les logiciels de traduction occupent la scène et notamment cette année Skype Translator qui permet à deux personnes de langues étrangères de converser ensemble, chacune dans sa langue… Il ne vous reste plus qu’à tester et donner votre avis ! Si la nouvelle version de Skype Translator n’est pas encore totalement aboutie, on peut tout de même parler de véritable révolution. Actuellement en version bêta pour Windows 8.1, Skype Translator permet d’appeler presque tous les utilisateurs de Skype, de demander une traduction instantanée de vos paroles dans une autre langue tout en traduisant les paroles de votre interlocuteur dans votre langue. De plus, la transcription s’affiche à l’écran. Skype Translator est disponible actuellement en anglais, en chinois, en espagnol et en italien. Skype Translator offre aussi une messagerie instantanée qui permet de traduire vos messages dans plus de 50 langues de l'arabe au maya yucatèque. Ainsi, Skype Translator repousse les limites de l'expérience Skype, si populaire à travers le monde. Skype demande à ses utilisateurs de l’aider à effectuer les corrections nécessaires au logiciel afin que les plus petites conversations aident au développement de Skype Translator. Résultat  : des communications plus riches et des améliorations incroyables. Skype fait désormais partie de Microsoft. L’objectif de cette réunion est d’offrir des possibilités encore plus grandes de conversations, et de créer autour de ces technologies, un mode de vie inédit. Skype est disponible sur tous les appareils  : téléphone mobile, ordinateur ou encore téléviseur compatible. TPBox  : enfin un logiciel de gestion dédié à l’univers de la traduction Le logiciel TPBox a pour ambition de répondre aux besoins spécifiques des acteurs du milieu de la traduction. Une innovation que l’on doit à l’expertise de Frédéric Micallef. Une plateforme de gestion collaborative dédiée aux métiers de la linguistique « Notre système qui fête ses 15 ans d'existence est aujourd'hui leader en France et équipe plus d'une cinquantaine d'agences de traduction et d'interprétation de toutes tailles à travers l'Europe. Son objectif  : proposer un outil facile d'utilisation mais néanmoins assez flexible pour répondre à tous les besoins quotidiens d'une agence ». Des avantages pour les agences Relation client, messagerie, devis, gestion de projet, traduction en ligne et facturation..., avec TPBox, l’agence peut gérer toute la chaîne de commande de bout en bout. « En outre, ajoute Frédéric Micallef, TPBox permet une optimisation du temps et un accroissement de l’efficacité. Ajoutons que la TPBox est personnalisable à l’image de son utilisateur (thèmes graphiques, modèles de documents, nom de domaine) ». et pour leurs entreprises clientes Le client de l’agence de traduction peut lui, depuis son espace privatif, par exemple consulter l'état de ses commandes en temps réel, effectuer ses demandes de devis et transférer ses fichiers volumineux ou confidentiels en toute sécurité. Confiance, innovation, responsabilité, esprit d’équipe, autant de valeurs avec lesquelles s’est construit et évolue TPBox et qui fondent une relation pérenne entre ses concepteurs et ses utilisateurs. L’entreprise prévoit de se développer à l'étranger et de décliner TPBox à d'autres métiers. Infos & contact  : www.tpbox.com Publireportage 96 Entreprendre
Traduction et interprétariat Dixième bougie pour Primoscrib Publireportage « Notre première commande, il y a dix ans, fut une prestation de traduction françaisitalien pour un groupe français de biotechnologies et bioanalyses sur des études sensorielles de goût. » Depuis ce tout premier client dont Stéphane Barrier, le directeur-fondateur, se souvient encore, Primoscrib s’est fait sa place dans le monde de la traduction et de l’interprétariat. La société voit son activité progresser d’année en année et compte aujourd’hui plus de cinq cents clients fidèles, de nombreux occasionnels, et 740 traducteurs couvrant des couples de langues les plus usitées aux plus rares. « Nous avons su gagner la confiance de nos clients parce que nous faisons appel non pas à des machines, mais à des traducteurs humains, des hommes et femmes qui maitrisent leur domaine de spécialité et l’exercice de la traduction ou de l’interprétariat. Notre réseau de nouveaux clients s’enrichit grâce aux recommandations de ceux qui ont déjà fait appel à nous et sont satisfaits de notre réactivité, nos prix, nos délais et de la qualité des prestations. Nous ne cherchons pas à croître pour croître, nous restons dans notre cœur de métier, celui que nous maitrisons et qui fait notre réputation. » L’une des étapes marquantes de ces dix années de croissance de Primoscrib fut en 2009 l’obtention de l’accréditation « UN Vendor » et de marchés auprès l’Organisation des Nations Unies. « Nous avons de plus en plus de clients à l’international et en particulier aux USA. » Stéphane Barrier a d’ailleurs ouvert un bureau outre-Atlantique pour renforcer sa stratégie internationale. « Notre plus gros clients est canadien ; deux entreprises françaises, une néerlandaise et une américaine complète notre top-cinq. » Finance, commerce, sciences, techniques, juridique, marketing, sites internet, organisations internationales  : le panel des domaines d’intervention de Primoscrib est très large. « Nous garantissons une expertise dans chacun de ces domaines car nous travaillons avec des traducteurs et interprètes qui sont eux-mêmes des experts dans l’un ou l’autre de ces secteurs. » Pour l’interprétariat, Primoscrib propose des services en accompagnement, en expertise médicale, et en cabine ou en chuchotage pour les organisations internationales et les entreprises. ETUDES DE MARCHÉ OU DE NOTORIÉTÉ  : PRIMOSCRIB A DÉVELOPPÉ DE NOUVEAUX SERVICES Depuis 2008, Primoscrib réalise des entretiens et enquêtes téléphoniques pour ses clients dans la langue et le pays de leur choix. « Nous avons démarré cette activité pour une société de conseil en Innovation et Développement de Nouveaux Marchés qui explore et développe les terres inconnues pour le compte de clients privés et publics. Ils nous ont fourni un guide d’entretien que nos traducteurs ont appliqué en Hindi et en Thaï. » Grâce à son réseau international de traducteurs, Primoscrib a également mis en place des services d’exploration de la notoriété d’une marque ou d’un produit dans un pays donné. « Il est parfois difficile pour une entreprise d’évaluer sa notoriété, du fait de la langue et des différences culturelles. Nos traducteurs natifs des pays cibles sont à même d’explorer les réseaux sociaux, d’en comprendre les ressorts culturels et de faire remonter à nos clients une information claire et une traduction des éléments recueillis. Ainsi, les sociétés ont une connaissance plus fine des marchés des pays. » « Grâce à sa large gamme de services, Primoscrib est le partenaire des clients exigeants. » Primoscrib France 14, rue de la Hacquinière 91440 Bures sur Yvette Tél.  : 01 64 86 10 37 www.primoscrib.fr Entreprendre 97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180