Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
enquête des collaborations qui cartonnent ! PME  : un bel avenir en s’associant ? L’union fait la force. Ils nouent des partenariats et se frottent les mains ! De belles et fructueuses rencontres ! Lorsque des entreprises mettent en commun leur savoir-faire respectif, elles réalisent de grandes choses. Car plus que jamais, il est indispensable pour les PME de se tourner vers le partenariat, la clé d’un développement gagnant grâce à la complémentarité des compétences. De quoi mener à bien de nouveaux projets. Mais entre la volonté de développer des partenariats et la mise en pratique, il y a souvent un pas à franchir… Toute entreprise concentre ses efforts pour faire de son cœur de métier un pôle d’excellence, afin d’être reconnue sur son marché et ses clients. Au-delà, grâce à sa sphère d’influence, elle dispose de couples marchés-produits périphériques. Pourquoi donc ne pas en profiter ? Pour autant, il est souvent difficile pour une PME de tout faire toute seule. Encore faut-il évaluer l’intérêt d’un futur partenariat. Innovant Kaporal signe le Jean connecté avec Buzcard Àl’affût des dernières tendances dans leur domaine, Kaporal (100 M € de CA), PME marseillaise incontournable du denim, et Buzcard, start-up boulonnaise de la French Tech, s’associent pour faire émerger le Connecting Jean. Tout commence en 2013, lorsqu’Yoram Moyal, cofondateur de Buzcard, après une levée de fonds de 260.000 € sur Anaxago, et à la recherche d’un nouvel investisseur, rencontre Laurence Paganini, nouvelle DG de Kaporal. « Le Connecting Jean est le fruit d’une rencontre entre 2 entrepreneurs passionnés et attachés à l’émergence de l’innovation française. Quand Laurence a découvert le service proposé par Buzcard, elle a imaginé comment le jean, vêtement universel par excellence, pourrait en être un relais intéressant et convivial pour connecter les gens entre eux », raconte Cathy Racon, responsable de la communication chez Kaporal. Il aura suffi de quelques mois pour que le pantalon 3.0 voit le jour. « C’est l’intérêt d’associer une PME et une start-up  : de l’idée à la mise en œuvre, il n’y a qu’un pas ! En mode « garage », les idées incubent rapidement et les équipes sont réactives. Le Connecting Jean a été lancé en mars auprès des médias et des influenceurs, et sera commercialisé avant l’été », confirme Laurence Paganini. Le concept ? Grâce au QR Code unique imprimé sur son Connecting Jean, le porteur propose aux interlocuteurs de son choix d’enregistrer en un simple flash ses coordonnées ! De quoi avoir une carte de visite digitale toujours sur soi et de collecter celle des autres. « Kaporal est une marque en mouvement. En 10 ans, elle a déployé ses ailes sur tout le territoire français et elle poursuit sa conquête avec de nouveaux actionnaires [le fonds britannique TowerBrook Capital Partners, NDLR] pour explorer de nouveaux horizons  : Laurence Paganini, DG de Kaporal développement international et développement de produits avec de nouveaux usages en lien avec sa cible, les jeunes adultes de 15 à 25 ans. Kaporal a toujours été à l’affût des dernières tendances. C’est encore ce que fait la marque aujourd’hui en jouant avec les codes d’un monde ultra-connecté qu’elle détourne pour en faire un produit lifestyle, ludique et convivial », indique Laurence Paganini, fière de produire le premier vêtement connectant « quand tout le monde s’intéresse aux vêtements connectés ! ». Une manière d’enrichir sa gamme et de faire parler de la marque. « C’est en s’associant que l’on fait émerger les meilleures idées et que l’on développe l’innovation. Alors oui, avec le Connecting Jean, Kaporal a ouvert une porte sur une démarche collaborative qu’elle compte bien laisser ouverte ». À bon entendeur... 58 Entreprendre
Mode Une première collection Deauville par Armor-Lux (95 M € de CA), fruit d’une collaboration entre la ville normande et la PME de Quimper, plutôt féconde puisque 17 références jerseys et sweats (femme, homme, enfant) sont signées par la styliste agnès.b, toutes fabriquées dans les ateliers quimperois de Jean-Guy Le Floch à la tête de l’entreprise textile. « Depuis la création de sa marque, agnès b. défend le savoirfaire français. Présente au Festival de Deauville chaque année, elle soutient le cinéma depuis toujours... Cette collection été 2015 est donc apparue comme une évidence pour Agnès lorsque Armor-Lux et Deauville l’ont invitée en tant que « designer » », confie Valérie Zitvogel, Head of International Development chez agnès.b (300 M € de CA). Le tee-shirt rayé, un des Le Breton Armor-Lux s’habille en Deauville avec agnès.b emblématiques de la maison agnès b. est ainsi réinterprété en version multicolore, clin d’œil aux parasols de Deauville. « Deauville, agnès.b et Armor-Lux, 3 belles marques, signent là leur envie partagée de mettre en lumière la créativité, le savoir-faire et le savoir-être français », confirme Jean-Guy Le Floch. La rencontre entre les 3 marques a eu lieu en mars 2014, certains modèles ont même été présentés au cours du défilé organisé par agnès b. en septembre. « Seulement une petite année a été nécessaire à la mise en commun de nos savoir-faire, de la formalisation des accords à la création et la fabrication des produits », se réjouit Valérie Zitvogel. Pour les 3 marques, l’envie partagée de mettre en lumière, la créativité et le savoirfaire transparaissent. « Cette collaboration est intéressante en termes de créativité, d’image mais également de CA, en particulier à l’international. Cette collection, qui prouve que l’on peut réunir des savoir-faire complémentaires, a le mérite d’encourager les synergies sur le plan du style, de la fabrication française et de la distribution », souligne Jean-Guy Le Floch. « L’objectif n’est pas simplement commercial, il est clairement d’exprimer la richesse de la France, la culture française et le « Fabriqué en France », grâce auquel nous réalisons plus de 90% de notre CA à l’exportation, au-delà de notre propre réseau de distribution », insiste Valérie Zitvogel. Cette collection est commercialisée dans les points de vente Armor- Lux (France, Allemagne, Corée du Sud et États-Unis) ainsi que dans certaines boutiques agnès b. depuis Jean-Guy Le Floch, président d’Armor-Lux Agnès Troublé, fondatrice d’agnès.b avril dernier. « La rencontre avec agnès.b est une belle aventure qui va nous permettre de poursuivre notre développement à l’international, grâce à une collection originale inspirée de l’iconographie de Deauville, de ses symboles et de ses couleurs. Nous espérons en tout cas que ce partenariat soit une ouverture de longue durée », indique Jean- Guy Le Floch. Pour les 2 marques, l’association est déjà un succès. D’ailleurs, toutes deux mettent en place d’autres projets de ce type. « Nous collaborons déjà avec Le Slip Français pour des maillots de bain en plus des sousvêtements déjà commercialisés, mais aussi avec Vilac pour des jouets en bois fabriqués dans le Jura, avec La Poste et la Croix-Rouge pour une édition limitée philatélique… », indique Valérie Zitvogel. De son côté, le roi du pull marin est passé maître dans ce type d’association. « Ces 20 dernières, Armor-Lux a eu l’occasion de réaliser des collaborations de ce type  : Zucca en 1996, Stéphane Plassier en 1998, Swarovski et Colette en 2010... Alors pas question de s’arrêter ». Pour un partenariat gagnant-gagnant Pour qu’un partenariat fonctionne et soit fructueux, 4 facteurs doivent être réunis, à commencer par un intérêt clair laissant à chacun la part belle sur ses marchés, tout en bénéficiant d’une extension de business créatrice de valeur. Les partenaires doivent aussi partager des valeurs communes, afin de dépasser les difficultés d’une relation sur la durée, et la même conception du partenariat, chacun devant être gagnant. Un partenariat se Entreprendre 59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180