Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
enquête vins du Languedoc-Roussillon, locomotive des vins français ? Àquelques kilomètres du canal du Midi, entre Béziers et Carcassonne, château Cabezac et sa bastide ocre aux volets bleus gardent l’entrée du village de Bize-Minervois. Ici, tout a été imaginé pour et autour de la vigne. Une terre de contrastes, aux multiples facettes, qui a toujours fasciné Gontran Dondain, 76 ans, propriétaire du château Cabezac. Ce passionné de vin, ancien dirigeant de Colloïdes naturels international (CNI), entreprise familiale leader de la transformation de la gomme arabique extraite de l’acacia utilisée comme ingrédient et additif dans l’industrie alimentaire, a acquis la propriété en Minervois  : les projets grandioses de Gontran Dondain 1997, avant de racheter en 2003 Mas Cazelles et ses 35 ha. Convaincu du fort potentiel du vignoble, il ne cesse de l’améliorer et de le moderniser, afin de rendre toutes ses lettres de noblesse à un terroir longtemps sous-estimé. Dans cette région où l’hectare se négocie entre 10.000 et 15.000 € , la restructuration des terrains pour monter en gamme nécessite un lourd investissement, entre 50.000 et 60.000 € l’hectare. Après avoir investi 3 M € sur 3 ans pour rénover et moderniser la cave notamment, Gontran Dondain souhaite « contribuer à faire du Languedoc une terre de grands vins où les vignobles n’auront plus rien à envier à ceux de Bourgogne ou du Bordelais ». Les vins de l’heureux propriétaire à la tête de 100 ha de vignes, dont 65 seulement Cazelles sont en production, se voient récompenser par les plus grands dégustateurs et se retrouvent sur les plus belles tables du monde, la plupart étoilées, ainsi qu’à la carte d’hôtels prestigieux. Pour autant, Cabezac comme Mas Cazelles arrivent tout juste à l’équilibre. Si bien que, pour répondre aux enjeux du foncier viticole, Gontran Dondain a dû imaginer des solutions. Après avoir doté le château Cabezac Gontran Dondain, propriétaire du château Cabezac et du Mas d’un hôtel de 12 chambres et d’un restaurant gastronomique, il imagine un projet résidentiel mêlant la pierre et la vigne. « Nous proposons à des investisseurs de devenir les propriétaires d’appartements ou de villas liés aux vignes languedociennes. Mais il ne s’agit pas d’un portage en parts sociales comme on le voit fréquemment. Ici, chaque investisseur possède individuellement et intrinsèquement une vigne », explique Alain Charbonnel qui dirige ce projet financé par Gontran Dondain via la holding Gad Investissement. À la clé  : l’achat d’une bastide de 300 m² avec 8 ha de vignes pour un investissement de 1,25 M € , avec une valorisation du terrain viticole de 25.000 € /ha, ou l’acquisition d’un appartement de résidence hôtelière œnotouristique à 4.000 € /m² + 2 € /m² de vignes. Pour ce projet, les vignes seront soit mises en fermage, soit exploitées dans le cadre d’un groupement d’intérêt économique. Les investisseurs ayant le statut de « propriétaire agricole non exploitant » verront leurs revenus se répartir entre une recette immobilière (obtenue par location touristique) et une recette viticole (vente de bouteilles). Si ce projet permet aux investisseurs de devenir propriétaires dans l’une des plus belles régions viticoles, pour le vigneron « c’est une bonne solution pour développer le vignoble, en scindant le fonds de commerce de son exploitation », note Laurent Charbonnel. Une belle occasion également pour les vins de Gontran Dondain de briller à l’international puisque, sur la dizaine d’appartements déjà vendus, les nouveaux propriétaires sont mexicains, américains, pour un seul français. tité », témoigne Jérôme Villaret. Une aubaine... qui sauve le marché national. « En 2014, dans la grande distribution, le plus gros marché, les vins du Languedoc- Roussillon ont enregistré une progression de 5,6% en volume et 10,6% en valeur. Des résultats excellents face aux chiffres du secteur  : baisse de 0,6% en volume et augmentation de 2,5% en valeur ». IL SE VEND 61 BOUTEILLES DE VIN DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PAR SECONDE DANS LE MONDE. Parallèlement, la région gagne des parts de marché à l’exportation. À lui seul, le Languedoc-Roussillon représente 25% du total des vins français exportés, soit 3,59 millions d’hectolitres pour un CA de 813 M € . En Allemagne, 1er client de la région du sud de la France pour les vins régionaux IGP, la valeur des exportations (161 M € ) a même augmenté de +10,1% en 1 an en valeur, +32% en volume. En Chine, alors que les vins français ont perdu 5,3%, le Languedoc-Roussillon connaît une embellie de +24,3%, fixant le montant des exportations vers l’Empire du Milieu à 69,8 M € . Un joli pied de nez au si prestigieux vignoble bordelais, en repli de 8% en volume et de 13% en valeur. Séverine Germain-Guéroult 56 Entreprendre



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180