Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
enquête la nouvelle aventure d’un serial entrepreneur Denis Payre  : après Nous Citoyens, Moi Entrepreneur ! Il replonge dans le grand bain avec un business-plan fantastique ! Il est pourtant insatiable ! En 1990, à 27 ans, ce diplômé de l’ES- SEC crée avec Bernard Liautaud Business Objects, une solution révolutionnaire pour extraire des données des systèmes d’information des entreprises. La start-up, implantée dans 54 pays, devient vite leader mondial sur son marché, doublant son CA tous les ans et s’introduit au Nasdaq en 1995, première société française à y parvenir. Rachetée en 2008 par SAP (leader mondial des applications d’entreprise) pour 4,8 Mds € , Business Objects reste l’une des plus belles success stories françaises. Retour en France Surprise, en 1997, Denis Payre décide de se retirer de l’opérationnel et Le problème des énergies renouvelables comme le solaire ou l’éolien, c’est l’intermittence. Quand il y a trop de vent ou de soleil, on produit plus que ce que l’on consomme. Quand il y en a moins, on ne répond pas à la demande. Pour stocker l’énergie, si beaucoup d’industriels, comme Vincent Bolloré ou Eion, misent sur les batteries, Denis Payre s’est intéressé à une autre technologie, le pompage-turbinage. Elle repose sur deux réservoirs avec un dénivelé de quelques centaines de mètres. L’énergie excédentaire de rentrer en France, pour se consacrer à sa famille et investir dans des entreprises. L’entrepreneur multirécidiviste préside l’association Croissance Plus. Sa fortune, virtuelle car constituée d’actions de Business Objects, le rendant redevable de l’ISF alors qu’il ne dispose pas des liquidités nécessaires, le conduit à quitter une nouvelle fois la France pour la Belgique en 1998. Il fait la Une d’Entreprendre et demande aux politiques de supprimer cet « impôt imbécile ». Business angel dans différentes entreprises comme Compex (racheté par HP) ou Netonomy aux États-Unis, il crée à Bruxelles avec Marc Fourrier, un spécialiste en économie de la logistique, un service de distribution de colis dans des points relais pour la vente à distance  : Kiala. Le concept rencontre le succès que Une innovation majeure pour stocker l’électricité permet de remonter l’eau dans le réservoir supérieur, et quand on a besoin d’énergie, on ouvre les vannes pour alimenter une turbine et produire de l’énergie. l’on connaît. L’entreprise, qui se développe dans toute l’Europe, atteint 50 M € de CA avant d’être rachetée en 2012 par l’américain UPS. Sur les traces d’Elon Musk Aujourd’hui, après une année passée à la tête de Nous Citoyens, parti politique qu’il a créé en octobre 2013, Denis Payre se lance donc dans une nouvelle aventure entrepreneuriale. Nature & People First se positionne sur le secteur des énergies propres, du stockage de l’énergie. « Les batteries, qui constituent la solution la plus courante, posent des problèmes environnementaux de durée de vie et de toxicité. Lyonnais d’origine, j’ai grandi à côté du barrage de Grand’Maison, dans l’Isère. Je me suis rapproché de spécialiste du secteur, HPP (HydroPowerPlant), pour miniaturiser la technique du pompage-turbinage et l’adapter à un environnement urbain ». La solution développée par la nouvelle entreprise peut s’implanter sur de nombreux sites. « Il suffit d’un dénivelé d’une centaine de mètres avec une pente de 6 à 7% et de deux réservoirs de quelques dizaines de milliers de litres, installés dans le sous-sol, pour produire plusieurs centaines de Mégawatts, assez pour assurer la consommation de plusieurs milliers de foyers ». Écologique et rentable Le modèle économique est classique  : il s’agit de revendre de l’éner- 34 Entreprendre
EDF – Maxime AUTHIER gie à des opérateurs pour faire face aux pics de consommation, notamment pendant les périodes de pointe entre 18h et 21h. « En Californie, qui a beaucoup investi sur les énergies renouvelables et a été récemment confrontée à des problèmes de blackout, l’État a mis en place une politique très incitative. En France, ce n’est pas encore le cas, parce que la production en solaire et en éolien est encore limitée, mais nous discutons avec EDF pour l’équipement dans les En octobre 2013, Denis Payre surprend tout le monde en créant un « mouvement politique coopératif », baptisé Nous Citoyens, en réponse à la célèbre anaphore de François Hollande, « Moi, Président »  : « Il me semblait évident que, pour faire valoir des idées, il ne suffisait pas d’être un think tank mais qu’il fallait entrer dans le jeu politique », explique l’entrepreneur. Pour autant, dès l’origine, Denis Payre affirme que « l’engagement politique ne doit pas être un métier durable » et milite pour « des élus issus de la société civile et qui y retournent à terme ». Ce n’est donc pas une surprise si, après les élections européennes de 2014 en France, l’homme annonce son retrait du parti, dont la présidence est désormais assurée par le député européen Jean- Marie Cavada. « Ce qui me passionne, c’est l’entrepreneuriat et l’innovation. Et c’est aussi une activité qui est plus compatible avec une vie de famille. J’ai deux jeunes enfants de 10 et 13 ans, j’essaie de rentrer le plus souvent possible DOM ». En outre, les réservoirs peuvent être utilisés par des pompes à chaleur, générant ainsi des revenus complément aires. L’entreprise n’en est qu’à ses débuts, puisque Denis Payre est seul et que l’ouverture du premier site pilote n’est pas encore finalisée. Mais l’entrepreneur ne cache pas ses ambitions  : en l’absence de concurrents internationaux, le potentiel est mondial. La technologie développée pour ce projet fait d’ail- Déja 13.000 adhérents pour Nous Citoyens avec Jean-Marie Cavada ! Jean-Marie Cavada, président de Nous Citoyens chez moi le soir ». Pour autant, Denis Payre n’a pas rompu les ponts avec son parti  : « Même si je suis moins impliqué au quotidien, je suis toujours vice-président de Nous Citoyens. J’interviens régulièrement pour présenter nos idées, notamment devant des étudiants ou des dirigeants d’entreprise ». Un mouvement de la Société Civile qui aura un rôle à jouer dans le petit jeu convenu des politiques. « L’ENGAGEMENT POLITIQUE NE DOIT PAS ÊTRE UN MÉTIER DURABLE. CE QUI ME PASSIONNE AVANT TOUT, C’EST L’ENTREPRENEURIAT ET L’INNOVATION ». Denis Payre leurs l’objet de plusieurs brevets, en France mais aussi aux États-Unis et, récemment, en Indonésie. « Le marché est considérable et je suis convaincu que cette technologie va s’imposer comme l’une des trois ou quatre solutions de stockage d’énergie dans les prochaines années ! ». Dimension sociale Nature & People First, la dénomination n’a pas été choisie au hasard  : en anglais pour la dimension mondiale, « nature » pour l’aspect environnemental et « social » pour exprimer un engagement fort de l’entreprise. « J’ai souhaité donner une dimension sociale plus grande au projet. Une partie au moins des embauches, pour la construction ou l’exploitation des sites, sera effectuée en insertion. Et 30% des bénéfices sera réinvesti dans des projets locaux ». Si cet engagement est évidemment une forte motivation, ce n’est pas la seule. « Ce qui me passionne, c’est l’innovation. Si j’ai abordé à chaque fois des domaines très différents, c’est parce que je ne me voyais pas refaire quelque chose que j’avais déjà fait. C’est peut-être plus risqué... mais nettement plus stimulant ». Pascal Rosier Entreprendre 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180