Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 166 - 167  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
166 167
SPÉCIAL IMMOBILIER oins mondaine que sa cousine biarrote, la station balnéaire de Soorts- Hossegor n’en est pas moins un lieu privilégié pour qui souhaite acheter un bien sur le littoral. « À Hossegor, le marché immobilier est stable et cohérent, avec des prix en baisse, les propriétaires suivant les conseils des experts qui jugent parfois Maison avec vue mer ? Hossegor, Nice, Dinard ? Bretagne, Côte d’Azur ou Pays basque ? Ils veulent un emplacement. M Les affaires d’Hossegor Prix  : 837.400 € Prix  : 2.226.000 € Hossegor, appartement d’exception de 154 m² en duplex, face à l’océan (accès direct à la plage), 4 chambres, terrasse de 18 m². www.sothebysrealty.com IMMOBILIER DU LITTORAL Hossegor, villa de 340 m² répartis sur 3 niveaux, face à l’océan (accès direct à la plage), 5 chambres et maison d’amis de 63 m². www.sothebysrealty.com les prix surcotés », indique Frédéric Barbé, directeur de Propriétés Hossegor Sotheby’s International Realty. Résultat ? Les prix s’ajustent peu à peu avec, parfois, « de bonnes négociations à la baisse, les ventes ne se faisant pas lorsque les propriétaires ne jouent pas le jeu ». Les acheteurs, majoritairement hors place, viennent majoritairement d’Îlede-France, mais aussi du Sud-Est, « notre région étant plus calme. Il s’agit d’une clientèle avertie sans attachement viscéral à Hossegor. Lorsqu’elle ne trouve pas, elle se déplace dans les villes environnantes, comme Biarritz ». Cette clientèle aux moyens conséquents se partage les micro-marchés de la station balnéaire. « La valeur d’un bien dépend de son emplacement, avec deux axes majeurs  : l’océan et le lac marin », explique Frédéric Barbé. Les biens autour du lac, dont l’eau de mer entre et sort au rythme des marées comme si l’océan avait pris ses quartiers au cœur de la ville créant des plages en son sein, sont très prisés. D’autant qu’il y a « peu de villas en front de mer, le littoral étant protégé ». Pour une vue directe et un accès au lac, le budget s’établit entre 1,5 M € et jusqu’à 3 M € , le prix Propriétés Hossegor Sotheby’s International Realty dépendant de la surface du bien et du terrain. « Pour 1,5 M € , vous disposez de 250 m² et 1.200 m² de terrain », précise l’expert. Une ville préservée « Du côté des appartements, les demandes sont rares, excepté pour ceux avec vue sur l’océan. Ainsi, au cœur d’Hossegor, un duplex de 155 m² en front de mer, disposant d’une belle terrasse, est en vente à 840.000 € environ. Il peut mettre du temps à se vendre car le front de mer implique un environnement bruyant », détaille Frédéric Barbé. La ville affiche ainsi un prix de 4.500 à 5.000 € /m² en moyenne, qui peut parfois atteindre 7.000 € /m², à condition que le bien propose des prestations exceptionnelles. « La vue ne suffit pas pour afficher 7.000 € /m², nuance l’expert. À Hossegor, contrairement à Biarritz, il n’y a pas encore cette culture de la prestation haut de gamme ». Comme pour toute station balnéaire, plus on se rapproche du littoral, plus les prix sont élevés. « Une villa contemporaine dans un parc de 2 hectares s’affiche à 600.000 € dans la campagne environnante, 2 M € en ville. Le foncier est très cher à Hossegor, environ 300 € /m², car il y a peu de terrains disponibles ». Mais pour qui a la chance de trouver chaussure à son pied, Hossegor offre de nombreux avantages. « C’est une ville préservée dans laquelle on a toujours l’impression d’être en vacances, s’enthousiasme Frédéric Barbé. Il y a évi- 166 Entreprendre
« Dinard veut être le Deauville breton » Quelles sont les caractéristiques du marché à Dinard ? Erwan Thiboumery  : Nous avons connu une érosion des prix et une réduction du nombre de transactions, même sur les biens avec vue sur mer. Mais la ville reste très attractive et il y a toujours une clientèle parisienne importante qui souhaite y séjourner ou y prendre sa retraite. La clientèle est extérieure à la région, voire étrangère. Dinard est une station qui se veut chic, dont l’ambition a toujours été d’être le « Deauville » de Bretagne. Quels types de biens peut-on y trouver ? ET  : De grandes villas de 400 m² avec vue sur mer, des demeures début du siècle de style anglais, classiques de Dinard, pour 2,5 M € environ. Ce sont des maisons atypiques. Si l’on aime ces Erwan Thiboumery, consultant Bretagne Nord pour Barnes Propriétés & Châteaux vieilles villas pour leur emplacement et parce qu’elles sont très belles extérieurement, ces biens anciens en étages offrent la configuration de l’époque, peu contemporaine. Or, il est difficile et surtout cher d’adapter ces maisons de 1900. Il existe également des villas modernes de 350 à 400 m² avec piscine, vue sur mer, beau terrain et accès direct à la plage pour 1,9 M € . De beaux biens pour moins de 2 M €  ! Enfin, il y aussi quelques appartements à l’emplacement exceptionnel. Sans vue sur mer, les prix s’échelonnent de 2.000 à 4.000 € /m², de 5.000 à 10.000 € /m² avec vue sur mer. Dinard face à St Malo PRIX  : 318.000 € PRIX  : 1.960.000 € « Nice est un placement très sûr » Quel est l’état du marché de l’immobilier niçois ? Antoine Garcin  : Il ne se porte pas trop mal. Nice est une grande ville, avec beaucoup de possibilités. C’est un marché où l’offre est importante. Il est donc possible de trouver des biens intéressants et de réaliser de bonnes affaires. Surtout, la Côte d’Azur reste et restera un placement très sûr. C’est donc le moment d’acheter. Quels sont les prix pratiqués pour un bien avec vue sur mer ? AG  : Au début du siècle, Nice était une ville de villégiature importante. Il existe donc beaucoup de constructions, des années 1870-1880 au début des années 1900, d’architecture Belle Epoque. C’est l’identité de l’architecture immobilière de la Côte d’Azur. Une belle maison de 300 à 350 m² avec un Antoine Garcin, directeur Côte d’Azur pour Émile Garcin Immobilier jardin méditerranéen, une piscine et la vue sur la mer se Nice, la Côte d’Azur PRIX  : 3.200.000 € négocie entre 1,5 et 3 M € . Mais certains quartiers sont plus prisés, notamment Cimiez, Mont Boron, Fabron ou encore la promenade du bord de mer. Plus on est près du littoral, plus les prix grimpent  : la même maison se vend 20 à 30% moins cher si elle se situe à 3 km de la Méditerranée. Même constat pour les appartements  : entre 8.000 et 15.000 € /m² dans les quartiers les plus recherchés. En revanche, pour Nice centre, autour de Massena, les prix s’établissent entre 5.000 et 8.000 € /m². Enfin, dans les autres quartiers, c’est plutôt entre 2.500 et 5.000 € /m². PRIX  : 3.800.000 € Dinard centre-ville, 2 pièces de 59 m² avec vue sur mer. 2 ème étage avec ascenseur. Cave et parking privatifs. www.barnes-international.com Dinard plage de Saint-Enogat, vue sur mer, maison contemporaine de 2008 avec un accès plage. 7 chambres, 5 sdb. www.barnes-international.com Hôtel particulier d’environ 700 m² habitables, superbe parc d’environ 1.900 m², travaux à prévoir. www.emilegarcin.fr Appartement de 350 m² au Régina, sublime immeuble classé de grand luxe à Cimiez, parc, piscine, parfait état. www.emilegarcin.fr demment de très beaux spots de surf, qui font la renommée mondiale de la ville, l’aéroport international de Biarritz très proche, un climat tempéré... sans oublier la campagne aux portesmêmes de la ville, qui recèle de grandes richesses ». Les mêmes atouts que Biarritz... à moindres coûts. Marie Dealessandri Entreprendre 167



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180