Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 134 - 135  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
134 135
FRANCHISES Un raz-de-marée ! Posséder une piscine n’est aujourd’hui plus l’apanage des nantis et il n’est donc plus essentiel d’avoir une villa de luxe pour s’offrir un bassin. Piscines en kit, naturelles ou en béton, spas, la pléthore d’offres correspond à tous les budgets et s’avère extrêmement diversifiée. Surfant sur le boom des piscines privées de ces dernières années, le secteur ne cesse de conquérir une clientèle de plus en plus variée ! Le marché de la piscine et des Spas est donc en pleine forme. Se développe en parallèle le marché de la restauration et de l’entretien. Estimé à près de 2 milliards d’euros (tous secteurs cumulés) il existe aujourd’hui des réseaux franchiseurs sur le marché qui pour la plupart étaient indépendants et ont développé leur structure en multipliant les points de vente. Evolution locale, régionale puis nationale, ces entreprises familiales sont devenues de véritables mastodontes prêts à conquérir les marchés étrangers. Ainsi, de nombreuses enseignes sont à la recherche de candidats et voici le profil type de candidat recherché. SAVOIR-FAIRE Le candidat ne doit avoir des compétences commerciales développées et sont bien souvent des commerciaux souhaitant investir le marché ou des managers désireux de monter leur propre structure. PERSONNALITÉ Il faut bien entendu être attiré par ce secteur et de convaincre les clients de passer par son entreprise plutôt qu’une autre. Il devra bien entendu avoir réalisé une étude de marché (locale en premier lieu) avant de contacter un franchiseur. INVESTISSEMENT L’apport personnel minimum varie de 10 000 € à 170 000 € . Pour peu que vous disposiez des compétences, de la volonté et bien entendu des apports nécessaires, vous pourrez bénéficier du savoir et de l’expérience de réseaux à la rentabilité vérifiée ! 134 ENTREPRENDRE MAI 2015
De très chers compagnons... Si nous sommes parfois esclaves de nos animaux de compagnie, le marché autour de nos fidèles compagnons est encore relativement confidentiel et peu exploité en franchise. Cependant, il ne cesse de progresser en France pour atteindre les 4.5 milliards d’euros (pour 1.5 milliards dédié à l’achat d’animaux). Nous cajolons ainsi plus de 100 millions d’animaux rien que dans l’hexagone… L’alimentation truste bien entendu la première place du secteur (72%), puis viennent les accessoires (17% de parts de marché), tandis que les dépenses vétérinaires (secteur en pleine boom ayant progressé de près de 70% en 10 ans) sont sur la troisième marche du podium (avec 11% de parts de marché). COMMENT EXPLIQUER UN TEL ATTRAIT DANS UN CLIMAT ÉCONOMIQUE MOROSE ? Si auparavant les animaux de compagnie remplissaient véritablement des missions utilitaires (protéger le domicile familial ou encore chasser d’hypothétiques nuisibles), aujourd’hui les animaux de compagnie font partie intégrante de la famille. Cette évolution sociétale peut s’expliquer par un monde déshumanisé, devenu impersonnel engendrant une recherche d’affection sans contrepartie des individus. De plus, la solitude rencontrée par la population vieillissante vient renforcer ce phénomène. Egalement, lorsqu’il s’agit d’animaux de race, ces derniers viennent assoir la position sociale des propriétaires bien que pouvant nous interroger sur de telles motivations. Vous l’aurez compris, rien n’est trop onéreux pour son animal de compagnie et les professionnels le savent ! Ils multiplient les offres dans tous les secteurs (petfood et petsafe) et encouragent inévitablement les propriétaires à la consommation… Psy et comportementalistes pour animaux, boutiques d’accessoires de mode, nounou, assurances et mutuelles, les créateurs débordent effectivement d’imagination. N’oublions pas les interventions médicales et chirurgicales et des cabinets vétérinaires de plus en plus perfectionnés, qui se rapprochent de plus en plus de ceux des êtres humains... Rien n’est trop onéreux pour son animal de compagnie SAVOIR-FAIRE Le candidat doit bénéficier d’une expérience commerciale réussie et surtout être autonome ainsiqu’un minimum gestionnaire. LES FRANCHISES MANQUERAIENT-ELLES DE MORDANT ? ! Etonnamment, les franchises dans le secteur ne sont pas encore légion bien que certaines enseignes liées au jardinage et au bricolage possèdent des rayons animalerie. Certaines sociétés de services proposent quant à elles des gardes à domicile ou des promenades… Ceci étant, le potentiel du marché est loin d’être exploité ! PERSONNALITÉ Des commerçants dans l’âme sont recherchés ! INVESTISSEMENT L’apport personnel minimum varie de 20 000 € à 60 000 Sa marge de progression est donc gargantuesque de par un secteur émergent en France et clairement à la traine vis-à-vis des Etats-Unis ou du Japon ! En effet, des chaines spécialisées proposent de très nombreux points de vente dédiés à des activités pour le moins originales  : ostéopathie, massage ou encore aromathérapie ! Ceci étant, nous vous présentons maintenant notre partenaire… l’un des plus actifs du marché ! MAI 2015 ENTREPRENDRE 135



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180