Entreprendre n°291 juin 2015
Entreprendre n°291 juin 2015
  • Prix facial : 4,50 €

  • Parution : n°291 de juin 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 61,5 Mo

  • Dans ce numéro : les petits génies de la reprise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
FRANCHISES de tension, l’alliance de deux patrons qui sauront couper les coûts où il le faut et investir où il y a besoin est primordiale. Cette période néfaste aura même permis de renforcer le dialogue entre franchiseurs et franchisés qui ont pu se recentrer sur leur cœur de métier. N’omettons pas que la franchise est la seule stratégie de commerce associé organisé où le rôle de chacun des acteurs est clairement défini, encadré et le tout est explicité dans le Code de déontologie européen de la franchise. Il est ressorti de certaines discussions avec nos partenaires des difficultés d’emprunt et il semblerait que les banques ne jouent pas totalement le jeu. Qu’en pensez-vous ? La France est le pays en Europe où la franchise est le mieux financée ! Toutes les banques ont maintenant un département spécifique avec du personnel formé et dédié à la franchise… Par ailleurs, les banques financent mieux les franchises que les indépendants isolés puisqu’elles encourent moins de risques et d’incidents. En effet, elles peuvent étudier les têtes de réseaux et valider le business model. Si le franchiseur a effectivement les moyens de l’être, vous comprendrez qu’une fois qu’il sera « connu », identifié et qu’il aura démontré sa viabilité, la moitié du travail sera alors déjà faite. Ne restera plus qu’au franchisé de présenter son business model et la banque financera… alors ou pas ! STÉPHANE LAURE et met son expertise et son professionnalisme au service de cette stratégie de développement des entreprises. Nous comptons aujourd’hui plus de 160 réseaux adhérents, représentant 45% des franchisés français. Il s’agit là d’une interface essentielle entre pouvoirs publics, créateurs de réseaux, entrepreneurs et investisseurs. Elle informe et forme les futurs créateurs d’entreprise sur le modèle de la franchise et accompagne les réseaux dans leur développement en France et à l’international. Elle dialogue avec les pouvoirs publics et les élus locaux sur l’indispensable modernisation du commerce et des services marchands, dont la franchise est l’un des vecteurs les plus puissants. Elle contribue également par ses programmes d’échange et de recherche à l’évolution constante de la franchise, une stratégie qui connaît de fortes progressions de croissance (entre 5 et 10%, en nombre de réseaux nouveaux et de points de vente) dans les secteurs les plus dynamiques. Elle fut créée il y’a 44 ans afin d’écrire les règles de conduite de la franchise. Le code de déontologie quant à lui vit le jour en 1972 et régit les relations franchiseurs/franchisés en toute transparence, équité et loyauté. Pour résumer, le rôle de la FFF se décline autour de 4 grands axes  : Représenter la franchise Promouvoir la franchise et sa déontologie. Pérenniser la franchise et la faire évoluer Servir ses adhérents. Quel est le profil de vos partenaires et adhérents ? Il s’agit de réseaux de franchises s’engageant et respectant le code de déontologie. Le franchiseur doit avoir les moyens de sa stratégie à moyen et à long terme et surtout une vision globale de son projet. Bien entendu, nous exerçons une sélection à l’entrée, assurons un contrôle strict et conservons une possibilité d’exclusion en cas de manquement au code de déontologie. Présentez-nous la FFF. La FFF est un organisme professionnel qui rassemble des réseaux de franchise. Sa mission est de promouvoir la franchise française, la représenter, la faire évoluer et de servir ses adhérents. Elle existe depuis 1971 Comment le devenir ? Le franchiseur ayant une stratégie de développement réseau doit constituer un dossier de présentation comprenant le DIP, les bilans financiers franchiseurs et franchisés, le contrat de franchise, démontrant l’exis- La FFF est un organisme professionnel qui rassemble des réseaux de franchise. Sa mission est de promouvoir la franchise française. 130 ENTREPRENDRE MAI 2015
tence d’un véritable savoir-faire et de sa transmission aux franchisés. Le franchiseur sera ensuite entendu par une commission d’admission et devra expliquer la viabilité de son concept, son parcours, etc. Une enquête interne auprès du réseau viendra déterminer si la réalité est conforme à la description du franchiseur. Nous interrogeons les franchisés, décortiquons l’activité, etc. Ce n’est qu’une fois ces vérifications effectuées que la commission d’admission soumettra une décision au Conseil d’Administration qui statuera. Quel rôle assumez-vous auprès de vos partenaires et adhérents ? Nous les formons et les informons sur tout ce que qui se passe dans la franchise et plus largement dans le commerce. Nous offrons également la possibilité de former les équipes et organisons des rencontres entre franchiseurs (dont nos adhérents sont très friands) afin de favoriser les échanges d’expérience. Bien entendu, nous assurons la promotion et fournissons les outils promotionnels nécessaires en France et à l’étranger. Nous avons enfin mis en place un comité d’arbitrage afin de régler litiges entre franchiseurs et franchisés, mais également entre les franchises et leurs clients. Gardons enfin à l’esprit que chaque action menée conserve le Code de déontologie en filigrane. L’Académie de la Franchise a été créée il y a 6 ans avec pour objectif de dispenser des formations dans les différentes spécificités de la franchise  : comment devenir franchisé, créer et développer son réseau de franchise, droit de la franchise, art du recrutement des franchisés, management du réseau, etc... Quel est le rayonnement de votre organisation ? La FFF est à l’origine de la Fédération Européenne de la Franchise créée en 1975, que nous présidons à l’heure actuelle, mais également du World Franchise Council. Nous sommes toujours très actifs au plan international et sommes la fédération la plus importante d’Europe et la seconde au niveau international… derrière les Etats-Unis ! Le mot de la fin ? La franchise est une stratégie mature, qui a fait ses preuves ! Elle s’avère d’une efficacité et d’une polyvalence infaillibles lorsque l’on en maitrise les composantes. Il appartient donc aux entrepreneurs de la mettre en œuvre et d’en respecter les règles. Comme nous l’avons évoqué ci-haut, la relation franchiseur/franchisé ne peut fonctionner que si les valeurs sont respectées. En effet, la franchise ne se base pas uniquement sur de la théorie mais bel et bien sur de vraies valeurs (transparence, loyauté, équilibre, équité) qui conduisent à une confiance indispensable entre les parties. La franchise ne peut donc fonctionner sans confiance, or cette notion ne s’achète pas, ne se décrète pas, mais elle se mérite, se développe et surtout s’entretient ! La franchise modélise un concept, le franchiseur transmet un savoirfaire, clé de voûte du système mais le savoirfaire est au service du savoir-être du franchiseur et franchisé. La franchise met ainsi l’homme au cœur du système. MAI 2015 ENTREPRENDRE 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 1Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 2-3Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 4-5Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 6-7Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 8-9Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 10-11Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 12-13Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 14-15Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 16-17Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 18-19Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 20-21Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 22-23Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 24-25Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 26-27Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 28-29Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 30-31Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 32-33Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 34-35Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 36-37Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 38-39Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 40-41Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 42-43Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 44-45Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 46-47Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 48-49Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 50-51Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 52-53Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 54-55Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 56-57Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 58-59Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 60-61Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 62-63Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 64-65Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 66-67Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 68-69Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 70-71Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 72-73Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 74-75Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 76-77Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 78-79Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 80-81Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 82-83Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 84-85Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 86-87Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 88-89Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 90-91Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 92-93Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 94-95Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 96-97Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 98-99Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 100-101Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 102-103Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 104-105Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 106-107Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 108-109Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 110-111Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 112-113Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 114-115Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 116-117Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 118-119Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 120-121Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 122-123Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 124-125Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 126-127Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 128-129Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 130-131Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 132-133Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 134-135Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 136-137Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 138-139Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 140-141Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 142-143Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 144-145Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 146-147Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 148-149Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 150-151Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 152-153Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 154-155Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 156-157Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 158-159Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 160-161Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 162-163Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 164-165Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 166-167Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 168-169Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 170-171Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 172-173Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 174-175Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 176-177Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 178-179Entreprendre numéro 291 juin 2015 Page 180