Entreprendre n°15 aoû/sep 1987
Entreprendre n°15 aoû/sep 1987
  • Prix facial : 25 F

  • Parution : n°15 de aoû/sep 1987

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (203 x 275) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 103 Mo

  • Dans ce numéro : où s'arrêtera Alain Afflelou ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Faire Fortune dans les Services MINITEL ? La France vit un phénomène unique au monde avec son Minitel Cette petite boîte de plastique aux capacités techniques modestes, est à l'origine de réussites professionnelles foudroyantes. Les rois du « Connexion/Fin) ) existent hel et hien. Nous les avons rencontrés. Certains sont encore lycéens, d'autres fils de PDG... En fait, tous les profils sont concernés. Tous ceux-là ont flairé le hon créneau au hon moment. Aujourd'hui, après l'ère du Minitel à tout-va, on semble se diriger vers l'avènement des services professionnels pointus. Cela nécessite de changer son fusil d'épaule. Cela peut passer par l'arrivée de nouveaux tireurs. Fourbissez vos armes ! 20 La pionnière du minitel vivant ! E n 1983 : la DGT accouche du minitel, celui-ci est mis en couveuse dans la ville-test de V élizy. Cécile Alvergnat, elle, est assise aux premières loges. Elle effectue alors un travail de journaliste pour la Caisse des Dépôts. Là elle comprend que les balbutiements sont prometteurs, qu'il y a bien là matière à entreprendre. Pour être tout à fait franc, ses employeurs ne partagent pas tout à fait enthousiasme. Cela fait partie de ces refus que l'on bénit par la suite... A 40 ans, elle peut commencer son aventure télématique. « Crac » voit le jour en septembre 1984 sous forme d'une SARL à 20 000 F. Pourquoi ce nom ? ((J'étais déjà persuadée que le minitel introduirait des changements de comportements, des craquements dans nos habitudes.) ) La prévision était juste. Le « craquement » se réalise
même plus tôt que prévu avec l'explosion, en juin 1985, de Transpac (le réseau chargé d'assurer le transport des communications minitel) : surconsommation expliquant les « pontes » de la DGT. Cécile Alvergnat s'attache, elle, à mieux exploiter ce développement. Crac enfle. En avril 1985 elle décide d'acquérir son propre centre serveur. Un investissement de 600000 F qui lui coûte son studio. Aujourd'hui, cette somme ne représente plus que l'investissement publicitaire d'un mois ! La société réalise allègrement un chiffre d'affaires mensuel de 2 MF. Une belle envolée donc, mais un parcours qui a été beaucoup plus difficile qu'il n'y paraît. ((De tous les petits services indépendants qui ont été lancés aux débuts du minitel, Crac est même le seul à encore exister>), reconnaît -elle en touchant du bois. Son mérite est d'autant plus grand qu'elle figure en 1987 parmi les dix premiers services télématiques français à côté des poids lourds comme le Parisien, le Nouvel Observateur ou Libération. Pour en arriver là, elle aura dû se battre avec les armes des petits : le dynamisme, la créativité et surtout la communication. C'est en fait le seul atout spécifique de Cécile Alvergnat dans ce monde de techniciens. Passionnée de direct, elle va tout miser sur le dynamisme en proposant des animateurs sur ses services. Elle fidélise ses minitélistes en créant un club et en organisant des soirées. Enfin, elle innove à nouveau en ce début d'année avec les services SOS 2424 tels SOS-Devoir et SOS-Juridique où trois professeurs et un avocat font front à toutes les questions. Des services qui viennent s'ajouter aux messageries, jeux et autres petites annonces pour totaliser 2 500 à 3 000 heures de consultations par jour ! L'ambition de Cécile Alvergnat aujourd'hui est de se maintenir dans le groupe de tête. Dans l'immédiat, faute de visibilité pour cause de nouvelle réglementation (multipaliers), elle se diversifie. Crac fait désormais du conseil et héberge des services. L'avenir ira dans ce sens selon elle : ( (1985 a été l'année de la technique, 1986 celle de la pub. 1987 sera l'année de la diversification.)) Qu'on se le dise. Cécile, elle, est déjà passée aux actes. Un vrai « Crac » cette business-woman ! AZ : le créneau du H conseil télématique ! ervé Del isle, lui, est l'exemple type de l'opportuniste télématique. Il découvre le minitel chez des amis en avril 1983. Depuis, il a mené AZ télématique au quatrième rang des serveurs nationaux et vend son savoir-faire aux entreprises. 21 6 QUESTIONS À SE POSER AVANT DE CRÉER SON SERVICE. 1 Quel est le contenu du service ? Il s'agit de préciser le « story-board ». Suivant le type de service : consultation d'informations, communication ou transaction, il vous faudra des logiciels différents. Attention à d'autres éléments comme le graphisme et la fréquence de mise à jour. 2 Quels utilisateurs visez-vous ? Sachez que la DGT commercialise la liste des possesseurs de minitels classés par critères sociaux-démographiques. 3 Quel est le trafic estimé ? Cette question est fondamentale car elle détermine le nombre d'accès simultanés du serveur. 4 3615 ou 36.. ? Sur le 3615 votre service sera facturé 59 francs de l'heure sur lesquels 37 francs vous reviendront. Mais le multipaliers permettra d'ici peu de disposer d'une gamme de facturations allant de 45 à 500 francs de l'heure. Question stratégique ! 5 Acheter ou pas son serveur ? Un serveur grand-public coûte au moins 500 000 francs. En contre-partie, vous récupérez l'intégralité de la somme versée par la DGT. 6 Quelles démarches ? Vous devez passer par trois organismes : Transpac, la Direction Générale de Télécommunications et les institutions de contrôles (CNCL, CN IL). Pourtant, passer de la direction d'une société de location de containers à la création d'un service télématique, ne semble pas aussi évident que celà. Fin 1983, ce centralien de 34 ans est sans activité après la vente de l'entreprise familiale. Il en gardera quelques fonds en poche et surtout une rage : celle de créer son entreprise. ((Quand pendant 9 ans on a été son patron, on prend de mauvaises habitudes...) ), déclare-t-il en souriant. Le virus est pris en mars 1984, il lance son premier service « Paris moins cher ». On mettait alors beaucoup d'espoir dans la publicité télématique et le financement du service était basé sur les pages de publicité des commerçants. ((Nous avons eu beaucoup de difficulté à l'époque)) se souvient-il. En septembre de l'année suivante, c'est la naissance du service AZ sur le 3615.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 1Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 2-3Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 4-5Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 6-7Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 8-9Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 10-11Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 12-13Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 14-15Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 16-17Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 18-19Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 20-21Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 22-23Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 24-25Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 26-27Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 28-29Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 30-31Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 32-33Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 34-35Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 36-37Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 38-39Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 40-41Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 42-43Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 44-45Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 46-47Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 48-49Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 50-51Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 52-53Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 54-55Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 56-57Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 58-59Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 60-61Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 62-63Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 64-65Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 66-67Entreprendre numéro 15 aoû/sep 1987 Page 68