Entreprendre Commerce n°5 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Commerce n°5 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°5 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 40,2 Mo

  • Dans ce numéro : ouvrir un restaurant... bistrot, fast food, tradition ou chaîne ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
FRANCHISE& DEVELOPPEMENT WÉ III LA BOUCHERIE rie Notre histoire C'est en 197* que le premier resâurantLa BoU.erie rut créé à Megee par Jacques SALMON, bouche r dernatler. En 1985 vlents'efouler un nouvel esse., Bertrand 130.1.100.1RE dickfélé de l'École H8tellêre de Sa re. Ensernble. Ils oréent en 1987 unerc eoclété de Fra non Isage des Restaurants La Boucherie, chargée du développement elde l'a nlmaton du réseau La Boucherie. En 1998, l'enseigne dispose de 12 restaurants. Forte d'un savoir faire éprouvé, elle annuel lie son premier franchisé. En 1997, le concept emperle hors de nos tronueresevec deux ouvertures en Suisseet une en Thallande. En 1998, l'enseigne lance son premier restaurant e S0M, 00nstrult selon un nonces bien Idenllt., en cerlpherle d'ego lamer/non, dans des zones nommer... Contacts (1111111 Me99elgR11 eafe M=ZIEMM=== 48 52 l ENTREPRENDRE FRANCHISE l Octobre/Novembre 2008 > ESSOR MONDE RESTAURATION Préparant une nouvelle phase de croissance, la chaîne de restauration La Boucherie (bientôt 65 restaurants) a procédé durant l’été à une totale restructuration. Créé en 1987, Restaurants La Boucherie S.A. possède une réputation fondée sur la convivialité, la qualité et le professionnalisme. Rare groupe de restauration commerciale indépendant, cet acteur majeur duplique son savoir-faire en franchise depuis 1997. Maîtrisant l’ensemble des process d’approvisionnement, d’exploitation, de management et de développement, le e groupe se déploie en France et à l’international. C’est le 4 e opérateur du segment viande, avec 60 D restaurants et un effectif de 900 D personnes. en 2007, le réseau La a Boucherie a réalisé un chiffre d’affaires cumulé de 60 M H.T. Un de Cor Concentré sur la thématique viande, 1 Restaurants La Boucherie S.A. L a cU déployé depuis 1997 un réseau de 60 restaurants. Concept « solo », ■), La Boucherie Restaurant est réservé é aux zones d’activités de périphérie e commerciale. con : La Boucherie Café est le fi format généralement adopté par les centres-villes. A chaque typologie d’implantation est associée une offre offn commerciale en adéquation avec les attentes de consommation. 3 Suc, Succursale, franchise et Masterfranchise, les Restaurants La Concept de périphérie commerciale, « La Boucherie Restaurant » s’adresse à des professionnels de la restauration, des cadres de la LA BOUCHERIE RESTAURANT distribution ou des investisseurs purs. Ouvert 7 jours/7 pour déjeuner ou dîner, un établissement requiert dès l’ouverture un effectif moyen de 15 à 20 personnes (dont le franchisé et/ou son directeur d’établissement). La capacité d’un solo est d’environ 150 places assises (hors terrasse) et environ 200 à 300 couverts/jour. Le chiffre d’affaires moyen de ce format de restaurant est de 1,5 M à 2 M. Formule bistrot, « La Boucherie Café » est le modèle économique idéal pour les cafetiers/restaurateurs traditionnels déjà installés. Il convient également aux LA BOUCHERIE RESTAURA jeunes entrepreneurs à la recherche d’un concept normé et de la dynamique d’un groupe de restauration reconnu sur son marché. Modélisée pour les centres-villes des petites et moyennes agglomérations, cette proposition est en totale adéquation avec l’évolution naturelle des modes de consommation. Commerce de proximité à part entière, « La Boucherie Café » offre à sa clientèle un service continu et une mixité de propositions adaptées à chaque moment clé de la journée. Cette offre à choix multiples et sa large amplitude horaire lui confèrent un rôle social et économique. Le chiffre d’affaires d’un « La Boucherie Café » est compris entre 800.000 et 1,2 M.
Boucherie S.A. détiennent un savoirfaire global en matière de restauration commerciale. Le groupe e exploite en direct 10 établissements ts sous enseigne. Chacun de ces sites emploie 20 à 25 personnes. En n parallèle, le groupe s’appuie sur la La dynamique de créateurs d’entreprises pour développer une image professionnelle en France comme à l’international. Franchise ou Master-franchise (Suisse, Luxembourg, Thaïlande, Russie, Moldavie, Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis), les Restaurants La Boucherie S.A.. s’entourent de chefs d’entreprise autonomes, de professionnels de la restauration et de la distribution commerciale et d’investisseurs. En fonction du format choisi et de la situation du franchisé (créateur pur ou restaurateur installé) l’enveloppe (hors foncier) nécessaire à la création d’un restaurant est comprise entre 200.000 et 1,2 M Selon la zone de chalandise et la taille du restaurant, le chiffre d’affaires moyen d’un établissement varie de 800.000 à 2 M. Le résultat d’exploitation se situe aux alentours de 10%. Café ou Restaurant, le réseau La Boucherie crée une dizaine d’établissements par an. Le groupe investit depuis 1998 8 dans la formation professionnelle.e. Il possède sa propre école. Depuis février 2007, il est agréé « organisme le formateur ». Pour permettre aux franchisés de maîtriser l’intégralité des procédures propres au concept, les Restaurants ts La Boucherie dispensent aux créateurs une formation initiale de 2 à 4 mois. Les modules et la durée e « d’apprentissage » varient selon les particularités de chaque projet (concept « Café » ou « Restaurant », création pure ou transformation a d’établissement, d'ét antériorité professionnelle, compétences métier...). miser les compétences métiers. Par ailleurs, afin d’accompagner le développement du réseau, le groupe a mis en place au sein de son école deux types de formations accessibles dans le cadre d’un contrat de professionnalisation : un cursus « assistant d’exploitation » destiné aux jeunes qui veulent faire carrière à des postes d’encadrement et un cursus diplômant « second de cuisine ».11609211'eW1t, FRANCHISE& DEVELOPPEMENT >L Doté d’un service Ressources : S Humaines, Hut la chaîne propose aux salai salariés des restaurants - notamment it dans le cadre du Droit Individuel à h la F Formation - des modules visant it à favoriser la polyvalence et optimonté moi en collaboration avec le pôle « H « Hôtellerie-Restauration » de la CCI d’Angers. d'A Un Ah A la création d’une holding (Groupe La Boucherie SA au capital de 19,6 M) s’ajoute la mise en place de quatre centres de profits (Gestion et développement, Logistique et distribution, Recherche International et r marketing, Foncière immobilière). Décomposées par pôles métier, ces entités sont à 100% Groupe La Boucherie SA. Ses actifs revalorisés, le groupe diversifie ses axes de développement, et a pris des contacts sérieux avec des investisseurs financiers. met Croissance à deux chiffres (+ 18% en 2007), 65 restaurants sous enseigne à fin 2008 (soit une dizaine d’ouvertures d'ex sur l’année en cours), un] prévisionnel de chiffre d’affaires de 70 M : le groupe La Boucherie SA entend bien ne pas en rester là. De da >P dan Dél Début juin, le groupe La Boucherie bat inaugurait son premier restaurant dans les Dom-Tom, au Port, sur l'lle l’Ile de la Réunion. Deux mois plus tard, Jean-Christophe Lavit et son fils Romain (DESS en commerce international), master-franchisés pour le territoire réunionnais, ouvraient un second établissement àS à Saint Gilles. Deux autres restaurants La Boucherie sortiront de terre d’ici d'ic mi 2009. > rés 4è opérateur viande en France, La Boucherie diversifie ses axes de développement. La première illustration bpi de c cette politique volontariste est le lancement d’un nouveau concept dédié au réseau autoroutier : La Boucherie Grill. Le groupe vient de conclure un partenariat exclusif sur autorou- 49 Octobre/Novembre 2008 l ENTREPRENDRE FRANCHISE l 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 84