Entreprendre Commerce n°5 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Commerce n°5 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°5 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 40,2 Mo

  • Dans ce numéro : ouvrir un restaurant... bistrot, fast food, tradition ou chaîne ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
▪ Deux gâteaux moelleux de cèpes au persil plat 3swahne almete robe utile excuses ettetel okeemde cades. brmatS nIbIR Dere lanternent• 2 :'LANE lig + de détails I mamerguwnlard I ElE111111111 Newsletter Cooranomm de Cannette du Bert e remet rom ante motta.. Spleen m contact ! sum a. ramm.aea mon nmwelenr IŸ o 825 00 Nos meilleures ventes *IL% : LOS duos : des entrées surprenantes & délicieuses leo. - P.i.:tri *g:4 peetekell 1:31 ecchcachc mmmneae baUDE MEIZMÉM aa Fein Gras 6 Blocs l Merdes l Plats adelnés'Douceurs La cane Idées cadeaux Assehlrrterde Menue Tea ferlé lassa venu : laaea anea Cocue Na. coups de caser da seatsintere igo8-2ooa COOANS 1212l2TANIS DÉLICIEUX Erenteasedu gxeciallatertt a mateanamie frodamin. Imam mar maroseenelarsereheico deloahormentmesaublee Manies, ples Fuma, Mure, vieetChwompg man ittrescaream Ravioli au magret cle canard et a la Tertelln dans leur saxe au foie de Agriolottl saucertahenne aux cepes Delamendee sauce bolognalse canard notre catalcmue s 5.3e c de ana. 20 e de MIME 5 ne e + de oetars Atte.. rom Atte. w rom [Localisas a » magasins Remariez sis muss les Plus panes Mammeri el* rare dedarternener raxecode itteal Cadenas.izt etede crentramlas > COMTESSE DU BARRY Menu de la rentrée. pour 2 38 C seulement, vin Meier 1903- 2000 En septembre, - 20% NONre histoire en imagea sut les 2 lots de couscous gascon 22,24 e tes s& sono La marque est également l’un des grands noms de la franchise, installée sur l’idée de terroir. L’entreprise va fêter son centenaire cette année et distribue sa gamme dans des réseaux exclusifs, ainsi que sur Internet et par correspondance. Le réseau réalise un CA de 38 millions d’euros et dispose toujours de villes disponibles, comme en région parisienne ou à Chambéry entre autres. Le concept est ici bien rôdé et continue à attirer la clientèle, car les produits commercialisés font partie des piliers de notre gastronomie. On retrouve dans le même marché des enseignes comme Ducs de Gascogne, Fauchon, Hédiard… de bien belles marques. Autre segment alimentaire qui attire bien des franchisés gourmands : les chocolats. La consommation de chocolat résiste à tous les régimes ! Avec plus de 7 kilos par habitant, nous sommes dans 46 Clip ue tel le peloton de tête européen. Il paraît que nous sommes champions des anti-dépresseurs, si l’on y ajoute le chocolat, nous sommes apparemment une population bien stressée, mais aussi fort gourmande. Il n’empêche que la franchise s’est installée en force en France, notamment avec les chocolats belges, comme les marques Jeff de Bruges, Léonidas, Godiva sans oublier les Français Puyricard et De Neuville. Le secteur du chocolat a donné lieu à la naissance de nombreuses franchises. Produit plaisir qui est souvent achat d’impulsion, il demande à être présenté de façon particulière dans des boutiques qui donnent envie et qui sont placées dans des lieux de fort passage. Les chocolats belges se sont taillés la part du lion au niveau des franchises. > DE NEUVILLE L’entreprise De Neuville est originaire du Nord de la France : Neuville St Rémi. Elle a été créée en 1986 et lancée en franchise deux ans plus tard. Elle offre ses produits dans un peu plus de 130 points de vente d’une surface moyenne de 30 m². L’investissement global est d’environ 150 000 euros, voire plus en fonction de la ville dans laquelle l’installation se fait. Un tournant a eu lieu en 2005 avec la mise en place d’un nouveau concept de magasin, mettant en avant les produits et la marque. L’augmentation du chiffre d’affaires a immédiatement suivi de façon assez spectaculaire : entre 20 et 50% de plus. Lors du salon Franchise Expo 2007, de nouveaux candidats se sont d’ailleurs manifestés, réagissant à cette nouvelle présentation. La transformation n’est pas encore terminée sur tout le territoire. Mario Catena, le directeur général de l’enseigne, est optimiste face à la consommation élevée des Français sur ce marché. Il dispose d’une solide expérience, ayant été franchisé pendant 12 ans. 10% des succursales sont des pilotes et permettent de tester les nouveaux concepts et produits. DE Dukaie NEIJVILI_E La ne se cosneensisocolai Instants DE DEDVILLE Confisene régionale Grignotage Ballonna de chocolats assortis Tablettes et napolitains. TeeCacao Collectien dragées Pli- 455e [-Malrn r Panier Compte 01 60 17 72 69 Contact FAQ Suivi de commande Le Catalogue La Marque Les Boutiques Le Chocolat Devenir franchisé Achetez en ligne., calicot an c su-sex pa nos balttbiasc.3C ut 5 sucra th, r Anoitséi.outcrirrir,,edsans collection de chocolats noirs et nes petits plaisirs au chocolat 4 Nos coups de coeur Trouver une boutiqu près de choc vous 1=I TéoCacao « mg,•...la collection INFOS & CHIFFRES CLÉS DE NEUVILLE 13 000 euros 4% www.chocolat-deneuville.com Le positionnement est le chocolat français, traditionnel, prix moyenne gamme. L’enseigne accorde une grande importance à la formation, au réseau d’animatrices. Les particuliers ne sont pas les seuls clients, puisque l’on retrouve également les entreprises. Et un tout nouveau site Internet permet également de recruter candidats et clients. La croissance continue avec une dizaine d’ouvertures programmées par an. La marque participe également au Salon du Chocolat à Paris. Il est clair que lorsqu’on se situe sur des offres aussi spécialisées, il est absolument primordial de s’implanter en centre-ville, ou en centres commerciaux. En fonction du type de fabrication, le franchisé devra avoir des connaissances en termes de fabrication, mais surtout de gestion. La clientèle des parti- au goût des enfants Les News 28109/2008- Nazes Découvrez nos choristes deur les enfante DE...ILLE ré-Interprète lex clasalmres et maxime miter les censura d'un chocolat thOcei plaisir et détaxes.. Octobre/Novembre 2008 l ENTREPRENDRE FRANCHISE l 83
& FRANCHISE I nru NUI 1101AVENIR ttVLINII\eVinomanie MF- DÉGUSTATM - WHO TOAST A• O P.cimem Cave Resta - Bar Boutiques Concession Contact. —n. a 4:11. : toi j4 culiers est très majoritaire, mais certains franchisés commencent à prospecter avec succès les entre-prises ou les administrations qui à disposent par exemple de cadeaux x pour Noël. Autre idée qui a germé sur le mar-ché mi-alimentaire/mi-restaura-tion, celui des boutiques vendant à de bonnes bouteilles, mais qui installent également un coin restau-ration du style table d’hôtes pour-rait-on dire, afin de garantir une e ; - ambiance conviviale. Beaucoup p d’indépendants sur ce secteur bien n entendu, mais l’on retrouve également quelques franchises qui see.- lancent comme « Les domaines qui 4i montent ». Cette enseigne récente e base son commerce sur la sélection de vins, mais accompagne e : - l’achat de la possibilité de goûter n'le vin en dégustant quelques plats choisis. > VINOMANIA Une nouvelle idée de cave e bar à vin offrant une gamme e en bag in box mais de vins s de Châteaux et Domaines en n AOC. Il est possible de déguster gratuitement avant de pro-, -, - céder aux achats. L’entreprise e LA CAVE VINCIAAPELA t'4'.,4"'oet,'"'*"'"'Ziler,'U'r,..,,., Bill) OMS WB SsePs%p Magnante des riss, *..., (,.. «...L.,:..(. a Las inataals dismutation a- Las idées edams 84 l ENTREPRENDRE FRANCHISE l Octobre/Novembre 2008 > DOSSIER créi créée l’an dernier (Latitude e 48) a été lancée par des pro-fessionnels du vin et de la a frac franchise. Cette dernière vient de voir le 2 joui jour ou presque : elle date de c mars 2008. Avec 14 implantations s l'av (l’aventure est déjà bien partie. Elle 2 s'est s’est faite avec précaution et suite n à u : une étude soignée du marché ê du) vin et du conditionnement : le n BIB. En effet, ce contenant pro-gresse très rapidement par rapport t à la bouteille, même si les marchés s restent différenciés. Une soixantai-ne c de vins sont proposés. Le point t dei vente est aussi soigné avec une am] ambiance de type lounge et l’organisation de dégustations privées s gam en s soirée deux fois par mois. Le positionnement permet une n petite restauration le midi et le D soir dans l’espace bar à vin, alors s que la cave fonctionne comme D une boutique normale. Le condi-tionnement BIB crée une origi-nalité nalii importante, même s’il est t don bier bien connu des pays nordiques par r exemple. mi En France, il est plutôt t utilisé sur le bas de gamme et il 1 y a donc un véritable challenge D à le lancer sur des vins de qualité. Lac contenance est de 3 litres, soit t 4 b bouteilles. 20% de l’offre reste D cep (cependant consacrée à la bouteille c et a au champagne. Un sommelier r est] présent pour conseiller la plu-part du temps. La clientèle est à la a fois composée de particuliers et t d’entreprises d'en ou d’associations. Le magasin r pilote de Brest a pres-que un an et un autre magasin n shol show-room a également été créé é à B Bordeaux. La participation au a dernier derr Salon de la Franchise a perr permis de prendre contact avec C plus de deux cents candidats : s potentiels. Les premières ouvertu-res c en franchise ne vont donc pas s tarder tard (en France, et pourquoi pas s à l'é l’étranger. Toujours dans le domaine de 1 l’alimentaire, de nouvelles frau franchises se créent dans le secteur du thé. > THE CHA YUAN INTERNATIONAL > IN'INFOS & CHIFFRES CLÉS CHA-YUAN 120 m² de 150 000 euros. 24 000 euros 3% www.vinomania.fr Déj L'er L’enseigne distribue plus de e 200 thés haut de gamme, offre e la E possibilité de déguster sur r plat place et vend des accessoires s liés au produit. La s société existe déjà depuis 18 B ans, mais depuis 8 ans seulement t INFOS & CHIFFRES CLÉS CHA-YUAN 10 000 euros 5% www.cha-yuan.com en franchise. Spécialisées dans l'im l’importation et la vente de thés, les (distributeurs agréés Cha Yuan peu'peuvent obtenir le statut à partir de la commercialisation de 30 références. réf.& Il s’agit donc de former des partenariats avec des salons de thé existants. C'e, C’est Nadia Becau qui a créé la s société, experte reconnue et professeur honoraire de l’Art du Thé au Lycée professionnel de Nar Nanchang. La croissance est à deux dem chiffres depuis le début. La forn formation offerte est clé en main avec outils de prévision, suivi et analyse de la performance, sans oublier oub : les aides à la négociation au niveau des prêts bancaires. Ensuite, vient la coordination des travaux, l’aménagement et l'ou l’ouverture, sans oublier les campagnes pagr promotionnelles. Les surfaces moyennes sont de 100 m² pour un investissement gloI global d’environ 150 000 euros. 7 implantations existent aujourd’hui en I France ainsi qu’une vingtaine de boutiques dans les capitales MOT mondiales. Ce sont les villes de plus de 100 000 habitants qui sont ciblées. 5 ouvertures sont d’ailleurs d'ail programmées d’ici l’été 200'2009. Ce sont la Côte d’Azur, Pari, Paris, Strasbourg qui sont visées en r priorité. Dm Deux espaces distincts cohabitent dans dam la boutique : un comptoir de 1 ventes présentant des thés de qualité quai ainsi qu’une Maison de Thé, lieu de dégustation et de convivialité. Le candidat doit forcément être passionné par le produit et disposer clisp de qualités de gestionnaire. L’enseigne livre également nain des clients professionnels. On le voit, les secteurs dits traditionnels font preuve d’innovation don et (ont encore de beaux jours devant dew eux. Les recrutements dans less, secteurs de la restauration et de l'alir l’alimentation sont donc en phase d’expansion. d'ex Un L dossier réalisé par Anne Florin. 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 84