Entreprendre Commerce n°5 mar/avr/mai 2009
Entreprendre Commerce n°5 mar/avr/mai 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°5 de mar/avr/mai 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 40,2 Mo

  • Dans ce numéro : ouvrir un restaurant... bistrot, fast food, tradition ou chaîne ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
FRANCHISEI IIJL rilf AVENIR 1_1l 1-LJ & INFOS & CHIFFRES CLÉS GARDEN ICE CAFÉ 30 000 euros 100 euros par place www.gardenicecafe.com > GARDEN ICE CAFE Le petit noir au café devient de plus en plus cher, et cette nouvelle enseigne a décidé de réagir en proposant du neuf. Il était temps, car le nombre de cafés traditionnels ne cesse de décroître, en particulier depuis les dix dernières années et la stabilisation intervient aussi grâce à de nouvelles enseignes qui s’installent avec des concepts différenciés. Le Garden Ice Café est un bar convivial et haut de gamme dans lequel on peut discuter au calme si on le souhaite. L’offre s’adapte en fonction des horaires de la journée avec plats, salon de thé, desserts et glaces, bar lounge en fin de journée. Cela signifie donc des horaires d’ouverture extrêmement larges. Il s’agit ici encore d’une initiative de Heineken Entreprise qui Le site Happy.fr propose des livraisons sur la France entière. 8044 l ENTREPRENDRE FRANCHISE l Octobre/Novembre 2008 > DOSSIER après avoir travaillé sur le concept de Casa del Campo a également conçu ce concept. L’objectif est évidemment de redynamiser le secteur de la restauration hors foyer et de la bière en particulier. Le recrutement passe aussi par un site Internet dédié www.businessbar.fr pour aider au recrutement de candidats à la franchise. La nouvelle enseigne a également participé au salon Franchise Expo 2008. La tendance est clairement positive au niveau du marché à condition d’être véritablement fidèle au concept. Ce dernier a d’ailleurs reçu le prix du meilleur espoir de la franchise 2007 décerné par la Fédération des Réseaux Européens de partenariat et de Franchise. Lancée en 2000, l’entreprise a pris la voie de la franchise en 2003. Neuf implantations ont déjà vu le jour. La surface recherchée est assez importante avec 200 m² bien placés, un investissement qui peut se monter au total à 500 000 euros. Le concept est livré clé en main, avec un suivi particulier en matière de gestion et de rentabilité, ainsi que des cercles de qualité sans oublier la formation initiale. Il n’est pas nécessaire que le candidat ait une expérience de restaurateur. L’enseigne tient son objectif d’ouvertures de quatre franchises en 2008, en région parisienne et dans le Nord. Notre Offre 1:1 FranchiSkS 11 Recrutement. Contact 1 Nos Etablissements -) den C lée Pour ce qui est de l’alimentation, les grandes chaînes de distribution se sont quasiment toutes construites et développées via la franchise et l’affiliation. Les unités en propre existent bien entendu, mais ce qui était au départ uniquement de la distribution de produits s’est largement étoffé. D’autres produits et enseignes se sont greffés sur le secteur, y compris d’ailleurs des concepts de restauration tels que les Flunch, Restaumarché et autres Cafétérias Casino. Vient ensuite ce que l’on nomme l’épicerie générale : les épiceries (surfaces de moins de 120 m²), les commerces de produit surgelés et les supérettes au nombre d’une vingtaine de mille (entre 120 et 400 m²). C’est cette dernière catégorie qui recrute le plus de franchisés avec des enseignes telles que 8 à Huit, Marché Plus, Coccimarket... Le chiffre de la branche de l’épicerie générale représente quasiment 8 milliards d’euros, ce qui est très peu par rapport au marché global (environ 3,5% du commerce de détail alimentaire). En dehors de ces grands créneaux, les Français font leurs courses chez les artisans et commerçants spécialisés comme les boulangeries, boucheries… Ce type de commerce a subi bien des aléas, mais les meilleurs on su rester ou se repositionner. De nos jours, le second distributeur mondial, le groupe Carrefour dispose de nombreux magasins en franchise, qui sont d’ailleurs en grande partie l’héritage de l’ancien groupe Promodès, puisque ce sont essentiellement les petites et moyennes surfaces qui sont concernées par ce mode de développement telles que les Champion INT ERMARCHÉ Chiffres à retenir La France métropolitaine compte plus de 1 400 hypermarchés et environ 9 000 supermarchés dont nous connaissons bien les noms qu’il s’agisse de Auchan, Intermarché, Système U ou Aldi et Cora… ou Shopi par exemple. Logique car autant dire que les fonds nécessaires pour créer un hypermarché sont tellement élevés qu’il serait difficile pour un simple candidat à la franchise de rassembler les fonds. Lorsque cela est le cas, le candidat s’oriente plutôt vers un groupe d’indépendants tels que Leclerc. > INTERMARCHE Les Mousquetaires Cette grande enseigne d’indépendants a ouvert son concept à la franchise depuis longtemps avec ses enseignes alimentaires, mais aussi Restaumarché, Vêtimarché, Bricomarché, Ecomarché… o Je lais mes courses en ligne je paya à la livraison MU. AUX VINS D'AUTOMNE Découvrez la eélection des, erolovex Intertr, t+ a. En ce moulent chu Intennarch *Me -11O ; trtJZI Tus ois evetreY vie chère I
FRANCHISE AVENIR t'IV 1-1 1 II Les Mousquetaires communiquent Lt tous azimuts et sont très fortement Lt présents sur le marché de proximité. Les conditions d’adhésion LI sont larges même si l’enseigne e annonce une tranche d’âge peut it être restrictive (entre 25 et 50 ans). Elle demande également de s’engager en couple, ce qui est courant gt en distribution, en sachant que e l’investissement temps est très exigeant et qu’un couple aura plus de e facilité à s’adapter aux contraintes horaires. Le chiffre d’affaires du groupement des Mousquetaires dépasse les 31 milliards d’euros. Le quatrième groupe français est aussi concerné par r la franchise via une de ses enseignes : Atac qui regroupe e un peu plus de 410 magasins, dont la plupart sont intégrés,L, mais il y a également environ Li 80 magasins associés et une e soixantaine en franchise. Cette dernière a été lancée en ri 1987. Les magasins sont des supermarchés à forte dominante alimentaire et qui sont positionnés sur le prix bas. On ne peut cependant parler de hard discount, l’enseigne restant fidèle à la politique e du groupe qui privilégie le choix, y compris sur des gammes moins LS chères. Chaque région dispose e d’un directeur de franchise. La a franchise recrute essentiellement gt des candidats ayant déjà travaillé é en grande distribution. e ATAC, entreprise citoyenne ! iligt.ett Tout savoir sur la CARTEt. ethos une du moine. & > AUCHAN Atac Mon choix économes MIRE au cagnottagé.. afrierretre 2ZGE Formation tnine.piltinelffline-aMM Manage Pnitts ATAC proche de vous T une.. 82 l ENTREPRENDRE FRANCHISE l Octobre/Novembre 2008 > DOSSIER colruyt'FM:7e 0212 h222 Cdled•, feeMe. eaum or.e.epten- Creieee-'ne:Pet'083 a" >1• 1.=.1dZtt 101 =1 retTr.7, » ep,,,g. > COLRUYT FRANCE dIstributon allmentalre ON:tomme, Bkmoop amis] par Poo-cidovens à Limoges 0,M Sou,. 132301132033113001230001338031231 un eholx MI étendu > 1 15109/2001, Coup d'envoi, ASSI› déceprodults. cosmétiques Plus qu'un Mme. rêmeu de des aMmations de la alocose mat entre nos cornmemants Ploc.ds souhalte euss, tse.r sur les Mois Casal. à mem., (7S). moloM qui B I 231131331 partage son 2330 (3201 d'autres 31/0312 : 133331..nsIbiltse consommateurs, producteurs et...Ms 13/09/2008 Du 13 EN FRANC proldéme des septembre au 19 octobre 2008 Le érnIssions de gaz it at• CM. serre C’est C'ela filiale française du en Ile-de-France. 3e 3 e c distributeur belge (5 milliards d’euros de CA pour 300 > BIOCOOP i ET LE BIO nos chères boulangeries. Une liait mal magasins intégrés). maison comme Paul, fondée En I France, le chiffre est de 250 mil- Le bio n’est pas oublié, par r en 1889 couvre un réseau de lions pour 28 supermarchés détenus en propre. L’enseigne s’ouvre cool coop, réseau coopératif de e Son offre relativement classique à la franchise depuis 2007 pour magasins indépendants et qui prof propose une gamme riche, avec accélérer son développement au dis/disposent déjà d’environ 280 D pains spéciaux, viennoiseries, exet exemple avec l’enseigne Bio- plue plus de 240 points de vente. niveau national. Positionné en soft points de vente. gâteaux, macarons et sandwiches diso discount, les magasins ont plus le Biocoop recherche des profils de e fabriqués à la demande. L’image profil de grands entrepôts d’environ commerçants, con mais qui soient s'api s’appuie clairement sur la tradition 1 O (000 m². Ce sont les régions de soli (solidaires des valeurs portées par r et f fait également salon de thé. l'Est l’Est, du Centre, ainsi que la région le g concept et convaincus évidemment des bienfaits des pro- su f prendre plusieurs virages qui Originaire Oril du Nord, la société a pari ; parisienne qui sont visées dans un den prer premier temps par les recrutements. duits biologiques. L’enseigne est ont conduit à son développe- A noter n que l’enseigne ne réclame aujc aujourd’hui leader sur un marché qui progresse lentement, mais s fourniture de pains de qualité à la ment nier : dans un premier temps, la auct aucun droit d’entrée, car les investissements tisse : sont relativement lourds sûrement. grar grande distribution sous la marque dam dans la distribution. du Moulin Bleu et en parallèle des boutiques travaillant à l’ancienne La] plupart privilégie un profil > PAUL avec fours à bois visibles de la de candidat qui connaît déjà clientèle cher et des farines répondant à le SI secteur. Re des cahiers des charges très stricts. Lot Lorsque l’on parle d’alimentaire en France, il est impos- de chiffre c d’affaires, voici une belle distribution, il existe aussi d’autres sible bien entendu d’oublier r réussite. possibilités de franchises dans le Avei Avec plus de 220 millions d’euros Si 1'l’on oublie un peu la grande don domaine de l’alimentation. A vrai PAUL dire. dire, si les entreprises sont plus -=:ee modestes, mo (elles font preuve d’une _3l113 crom On ». créativité importante au niveau gleataeumneureroice des innovations. Voici quelques Ide thre am of PALITE r prhur me or Io-mem exet exemples : oalleapog•MFf8 st,..ble.,•.5. Monarads list of ramena for taktmg out inthe spforedamisdannasmospluse MatPAUld off. h mdleml Wengen « 17, Tpnniis Take tme out st one of PAUL, 11308113 13 Ceireardleafittlinflies,•'Nt Choom a repos luths Itst•ctunintreeniitunten ers Breakfast menu : Crues breesd soft shed., viennoise., freshly-mtemedorange juice, tussah hoc Musclais 1.14,1 je, g. Crases aux Mme. de pomme dl » 11fr septsyou finct what youneedto sun Pte well„. Devenez franchisé Lunch mea, simple, Ore d. one raines, varying according te the masos, bee 11Pmseh0st3 min. bot or cold sestbsidded ; Stdsbmt ms,m. ttstt PPM, mts, Sts-sddt, orneknes ; mima seuls ; ettprepased os Me ro guarantee a perfect fresh lunch. Directeurs magcsins Mn) Mea-ruons menu : Manager de Rayon (h/0 An Cl peeeinet setier tent setuteuterni peu French, k,* 81 1118111 ismumusrsstddm Sub Ne. tans Pst. pstis fous ms ereanarna. Hum,. 1,, sad soffss menu : 111 03311 d 113118.1 > 10138 311 21111 22 127 8331 112311313838 ; tdm 311 Groupe Auch. Mts : etc 45 ATAC en savoir plus biocoop * 1:41 H, 1_, IICIIIELIIES Man ?'MO(AL'PAIDEMAIRES CTUALITÉS BIOCOOP à Tours (3S). 23/09/MOS coup 103231 Coopérative Son nebluem â Colmar (131. 20/09/1101 IPPme 31 : 13 01313 81133 à Munthe. (82). Op bas *0 0009 reiropératIon'le PREMIE RESEA DE MAGASIN anerPonter 11 Pan eSprIt 2033112 et. coaterallord Leadm de la Elbee0e rassomtde plus.300 megasIns Ple autour d'Un ob)eold le développement de l'83311111111 sko,ique 1 BRÈVES



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 5 mar/avr/mai 2009 Page 84