Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°4 de déc/jan/fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,9 Mo

  • Dans ce numéro : ces magasins qui prospèrent avec la crise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Commerce & franchise ENQUÊTE SECTEUR — Physiorrins z...• : 7:=- _,- L_ :.-'7"e -.. !.. J., IPS*. -.,., «.am., —em Mât Var 2 : -. 7 ; > Physiomins Nouveau concept et grandes ambitions Physiomins, reprise par la Financière Lavigne fin 2007, a développé un nouveau concept et de nouvelles ambitions pour conforter sa posidon de leader en France et en Europe des centres de soins du corps (amincissement, bien-être et anti-âge). Les objectifs 2010 portent le réseau à 120 centres en France, et 130 à l'international. Un accord de master franchise en Hongrie vient d'être signé, prévoyant 10 nouveaux points de vente sur 3 ans. En France, en plus des 54 centres existants, 3 nouveaux centres doivent ouvrir d'ici l'été et 6 autres sont en projet Enfin le nouveau site internet www.physiomins com, avec boutique en ligne, est accessible. Pour les franchisés, le nouveau concept propose désormais : - Des emplacements à forte visibilité, sur des lieux de passage. Des espaces d'accueil favorisant le conseil, la présentation, l'essai et la vente de produits. - Une communication interne facilitée grâce à l'Intranet, et une gestion simplifiée de la caisse, des stocks, des clients pour un gain de temps significatif. - Des réponses plurielles : le nouveau Physiomins ne se limite pas à la minceur, mais élargit son offre au bien-être et à l'anti-âge. Il se positionne ainsi dans une globalité de prise en charge, pour fidéliser la clientèle minceur et développer une nouvelle cible y compris masculine. 54 - Une méthode validée par une commission scientifique, encadrée par des conseillers médicaux. - Un investissement valorisé, grâce à un plan marketing global intégrant marketing direct et médias. Objectifs : valoriser les points de vente, développer le trafic, augmenter le chiffre d'affaires. En pratique, la nouvelle méthode repose sur un accompagnement personnalisé alliant soins corporels, conseils d'hygiène alimentaire avec une ligne de produits diététiques sous le contrôle d'un médecin nutritionniste, mais aussi produits minceur et anti-âge. Précurseur et leader, Physiomins est une entreprise familiale, qui a su exporter sa méthode à travers le monde via sa marque Physiomins by Slim'Secrets. Le réseau a inauguré tout récemment son nouveau centre pilote rue de Maubeuge, dans le IXe arrondissement de Paris. Pour en savoir plus : www.physiomins.com Spa & bronzage ont la cote Le spa était de manière traditionnelle réservé à des établissements de luxe. Ces dernières années, la démocratisation du marché de la piscine a été de pair avec celle des jacuzzi, hammams, et autres saunas. Les cibles sont nombreuses et bien identifiées : les familles, les sportifs, les seniors, les consommateurs soucieux d'une certaine image de standing et plus particulièrement les femmes que les hommes... vague du spa ! e mouvement est déjà lancé, puisque 6 000 spas sont déjà installés par an en France, soit une progression de 30% par an depuis 2001. ii Dans le monde du bien-être, la recherche de la détente, de la relaxadon, de la récupération d'énergie, ou tout simplement du plaisir sont des atouts puissants qui jouent en faveur de l'achat. Si l'on se fie au marché américain, il est clair que la demande va aller en se renforçant. > ConceptSpa Une tendance qui grimpe Voici une nouvelle franchise qui est le seul réseau de distribution exclusive de spa de haute qualité pour particuliers. Munie d'un accord d'importation exclusive pour l'Europe auprès d'une marque australienne, c'est en 2007 que la société ConceptSpa voit le jour. Pour parvenir à un développement rapide, c'est le contrat d'affiliation qui est proposé. L'objectif est d'ouvrir de 5 à 10 magasins par an, la surface moyenne étant de 150 à 300m2. La gamme est complète avec une quinzaine de modèles de spas, des pavillons de jardin, espaces bar... Sans oublier les accessoires. Afin de rassurer le client potentiel, les spas sont garantis 10 ans pour la structure de la coque et 3 ans pour l'équipement. Un service aprèsvente est également disponible. L'investissement global est d'environ 200 000 euros hors droit de bail et l'activité demande ici un profil très commercial, la concurrence étant surtout représentée par les grandes surfaces de bricolage ou de jardinerie qui proposent ce type de produit aujourd'hui. ConceptSpa veut donc devenir « le » spécialiste sur ce marché en plein essor. Pour en savoir plus : www.concept-spafr > Point Soleil Facilité de gestion pour le franchisé C'est indéniablement le premier réseau français de centres de bronzage créé dès 1992 et lancé en franchise en 2000. Il dispose d'une centaine d'implantations dans les villes grandes et moyennes. La société continue à se développer, aussi bien en France qu'en Belgique et recrute de nouveaux candidats à la franchise. Sa part de marché en France est de 30%, ce qui en fait le leader du secteur. La formule proposée la plus populaire est celle des abonnements accompagnés d'un programme de fidélisation. Pour le créateur, à part l'investissement initial, il n'y a pas vraiment à se préoccuper des stocks, il n'y a quasiment pas d'invendus, le personne'est réduit, en bref la gestion du Point Soleil est relativement simple par rapport à d'autres commerces, ce qui explique aussi son succès. L'entreprise est en forte croissance et la restructuration mise en place par le Directeur général, Dominique Baumier, a porté ses fruits. Des partenariats sont également montés avec de grandes marques comme Nesdé Fitness,Vittel ou Club Med Gym. De plus, l'enseigne a lancé « Point Soleil Voyages », un concept en pleine adéquation avec le bronzage, puisque l'on peut aussi préparer sa peau en prévision de périodes de vacances au soleil. Pour en savoir plus : www.pointsoleil.com Toutes ces franchises représentent un investissement moyen de l'ordre de 100 000 euros hors pas de porte. Rares sont les enseignes qui sont meilleur marché sur le secteur. Il faut noter que les pourcentages de réussite sont plus hauts en adoptant le système de la franchise, plutôt qu'en se lançant en indépendant, mais il est essentiel de disposer des fonds suffisants dès le départ. Il est clair que le bien-être est sans nul doute l'un des marchés les plus porteurs en 2008.•
Argent CESSATION Dépôt de bilan Quel avenir pour le dirigeant ? Lorsque l'on parle entreprise, on ne peut malheureusement pas éviter de parler aussi du dépôt de bilan. Non pas que cela soit véritablement une éventualité à envisager, mais force est de reconnaître que les dépôts de bilan et cessations d'activités sont courants dans notre vie économique. Pour toutes sortes de raisons, mais lorsque l'on est en cessation de paiement, mieux vaut prendre le taureau par les cornes. Lorsque la situation devient déficitaire et que le bilan présente en fait une cessation de paiements, il faut bien entendu envisager des solutions de remplacement si l'on considère qu'il est quand même possible de s'en sortir. Des procédures existent sur lesquelles votre expert-comptable peut vous renseigner et qui vous permettent de poursuivre votre activité une année de plus. Il est aussi possible d'envisager une association ou une revente, car une situation de cessation de paiement ne signifie pas toujours que l'entreprise ne soit pas viable à terme. Quelle situation en France ? En France, 90% des entreprises défaillantes finissent en liquidation judiciaire et tous les secteurs d'activité sont concernés. Sur le premier semestre 2007, on a constaté une hausse de 8% des dépôts de bilan par rapport au premier semestre 2006. Or, on estime qu'I% de croissance en moins équivaut à 5% supplémentaires de dépôts de bilan. C'est quoi « une cessation de paiement » ? Techniquement cependant, l'ouverture de la procédure judiciaire doit être faite au plus tard dans les 45 jours qui suivent la cessation de paiement. La cessation des paiements est déclarée lorsque l'actif disponible d'une entreprise ne permet plus de faire face au passif exigible. L'actif est constitué par les traites, lettres de change, paiements en attente, les liquidités du compte... Le passif est lui constitué par les dettes non réglées.Attention, déposer son bilan en cas de cessation de paiement est une obligation, le retard ou l'absence de déclaration est considéré comme une faute de gestion du dirigeant. La procédure Elle est établie par le chef d'entreprise s'il s'agit d'une entreprise individuelle, par le gérant pour les sociétés de capitaux, ou par une personne mandatée. Elle se fait au greffe du tribunal de commerce ou du tribunal de grande instance. Le formulaire est disponible au greffe. Il faut le remplir et y annexer différents documents : les comptes annuels du dernier exercice, un extrait d'immatriculation au RCS (ou chambre des métiers), une situation de trésorerie de moins de trois mois, le nombre de salariés, le montant du chiffre d'affaires, l'état chiffré de créances et dettes avec noms et coordonnées des créanciers (y compris les salaires), l'inventaire sommaire des biens du débiteur, l'état actif et passif des sûretés, ainsi que celui des engagements hors bilan, éventuellement la liste des personnes solidaires des dettes sociales, les noms et coordonnées des représentants du comité d'entreprise ou délégués du personnel. La tendance est globalement à la hausse sur 2008. En France, ce sont environ 50 000 entreprises qui déposent le bilan chaque année, soit presque 3% du parc d'entreprises. 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 84