Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°4 de déc/jan/fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,9 Mo

  • Dans ce numéro : ces magasins qui prospèrent avec la crise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Commerce & franchise ENQUÊTE SECTEUR 131 BEAUTY SUCCESS L'Équilibre de votre beauté Actuelle A. Gamme ES L Espace Client Magasina Reerement,Fonnalean Jouez à notre grana eu. special Fêtes des Pénis• JC ; e Urie bonne idée cedeata anes olals1 fomper.. papa, > Beauty Success N°1 de la parfumerie sélective Avec environ 215 magasins dont plus de la moitié en franchise, 33 ouverts en 2007, l'enseigne est numéro un de la parfumerie sélective. Cela pour un chiffre d'affaires d'environ 170 millions d'euros. Belle preuve de ce succès, l'enseigne a vu doubler le nombre de détenteurs de sa carte fidélité, soit plus d'un million de personnes. La philosophie du réseau est de permettre à tous d'avoir accès à des produits et marque de luxe, tout en proposant dans le magasin même un institut de beauté. Originaire de l'ouest, l'enseigne recrute aujourd'hui essentiellement dans le Sud-Est et l'Est de la France. A l'international, Beauty Success s'est associée à d'autres partenaires pour créer un groupement européen représentant plus de 1 300 points de vente (Allemagne, France, Italie, Suisse et Autriche). Un avantage important en termes de négociations et de comparaisons des prix d'achat. L'alliance représente à elle seule un milliard d'euros de chiffre d'affaires. La création n'est pourtant pas si lointaine puisqu'elle date de 94 et une année plus tard, la franchise fut lancée. A cette époque, face à une concurrence de plus en plus intense, six parfumeurs indé- 52 Imaginez 15 minette Retrouvez votre à vous, den que pour parfurn.e panel les voue pour être bien et 130 magasins du détendu. rêseau Beatty Success• Je clque,) e suis bien• Je choue,, trouve du'6 niai au 15 juin cadeaux parfumes pour mon papa chéri Vous avez la cane de fidélité Beauty Success. Dema.ez votre solde de PO, nus• Je clIque, Je sais Profitez. toutes les Erne nlIge Franchise W=1 +Accès Intrenet B5 Identifiant pendants décidèrent de créer une enseigne moderne avec entrée libre et prix performants. Après avoir examiné les nouvelles tendances du marché, ils ont décidé de réinvestir massivement en transformant complètement leurs magasins. Un an plus tard, le chiffre d'affaires avait doublé, car les anciennes clientes étaient restées fidèles, tandis que de nouvelles avaient franchi le seuil des boutiques. Forte de ce succès, la franchise a donc entamé un développement exemplaire. Une nouvelle ligne de produits de soins a d'ailleurs récemment été lancée sous la marque BS line. L'investissement global est assez lourd, aux environs des 400 000 euros, l'apport personnel doit donc être au minimum de 150 000 euros. Les emplacements sont bien entendu le centre-ville ou le centre commercial, avec une surface minimale de 120 m2. Le chiffre d'affaires annoncé par magasin sur le site de l'enseigne est de 800 000 euros en vitesse de croisière. Pour en savoir plus : www.beautysuccess.fr > Espace Epilation Le concept « sans rendez-vous » Fondé en 1995, Espace Epilation est devenu l'un des leaders de la beauté sans rendez-vous. La franchise lancée en 1997 dispose aujourd'hui de 49 implantations d'une surface moyenne assez importante, de l'ordre de 100 à 120 m2 en France métropolitaine auxquels il faut rajouter 4 points de vente dans les Dom Tom et 3 en Suisse. Il y a une dizaine d'années, le sans rendez-vous était quasiment nul en esthétique, si l'on exceptait quelques salons de coiffure. Le concept a fort bien fonctionné auprès des femmes actives, et aujourd'hui même si l'épilation reste le produit d'appel, l'offre s'est beaucoup élargie. Soins du visage, du corps, manucure, beauté des pieds et une vente de produits de soins sont venus complétés l'activité des franchisés. Les horaires d'ouverture sont toujours de 10 à 20h00 sans interruption, les prix sont attrayants avec plusieurs possibilités d'abonnements. Ce sont ces derniers avec la vente des produits qui sont le gage d'une bonne rentabilité, via la fidélisation de la clientèle. Le franchisé doit recruter une équipe d'esthéticiennes et ne doit donc pas nécessairement en avoir les compétences. L'enseigne recrute pourtant en priorité des spécialistes du secteur mais n'élimine pas les autres profils. Camara beauté se.. nineemate tas- Las Usas. les lanieks. Lai produit. Let mort. M==r1M Promotion Amie ! e des more. Corne.. blendtve Nouveau. produits [arabe pots.. Combe « b Pond. » rob. paix Io* lurons Cavvionnéd] Esoste orneram.ifs.r.r.pre,,elnerrernreylrte.ell...te o SOINS ET BEAUTÉ SANS RENDEZ-VOUS tapas tes !, ba Instituts ! sua. Pond... dénomme... nom., Ys que de nombreux autres telle e rime., summum, beauté ans palis soins &mem Avec un service 4.101 rer.dez.vous. des elsimmetlie et oas 1obs ohr grange quanta. Espace foliation el le mea lobai pana gommas al- bonen.•Cofrre Yon-O. Alpha MM• Mea mole Manr Aar. talanna Lrente PaslatiLln L'investissement hors pas de porte se situe entre 80 et 150 000 euros en fonction du nombre de cabines prévues. L'apport personnel doit se situer au minimum à 30% du total. Pour en savoir plus : wvu•espace-epilation.com > SO beauty Vise toutes les bourses La société Beauty Tech, créée en 1996, a rôdé son concept pendant dix ans avant de se lancer en franchise. Elle est donc franchiseur, mais aussi importateur et fabricant via la sous-traitance de consommables et de matériels spécialisés dans l'esthétique. Les principaux soins sont proposés aux hommes comme aux femmes et l'on peut donc se rendre dans les centres aussi bien pour une épilation durable, que pour un maquillage, du bronzage ou des soins minceur développés sur plusieurs programmes. La franchise développe sa marque via des Espaces Beauté/Bien-être avec des prestations « chics à prix mini ». Le cadre est très soigné, avec un grand confort apporté aux aelell 501WYS Bure Ur rament100041- WALar DE CSEZ SO10.1,0 40 MUE B114.1014
Commerce & franchise ENQUÊTE SECTEUR ! ! Sobeauty.com Français t, echarcher. V G (itecheic Recherches associées• Produits Beauté• Questionnaire Produits Danone EP Logiciel Anti Virus art Soins De La Peau• Photos Nue ki3 Discount Perfume Fragrances• Assurance Maladie• Implants Mammaires clients, et les prestations présentent un éventail suffisamment large pour que toutes les bourses puissent être concernées. Les possibilités d'abonnement notamment sont attrayantes et permettent ainsi une avance de trésorerie non négligeable pour le créateur. Le sans rendez-vous n'a pas été oublié, notamment pour le bronzage ou l'épilation. Les dernières innovations sont proposées avec lumière pulsée, ultrasons ou infrarouges, chromothérapie... SO beauty s'est d'abord installé en région parisienne et détient 4 unités, 10 ouvertures sont prévues pour 2008. L'investissement global est de 150 000 euros hors pas de porte. Pour en savoir plus : www.sobeauty.com > Vog Coiffure Beauté Des pros de la communication La société et la franchise ont été créées en 1984. 450 salons sont à présent installés et les recrutements continuent à la fois sur la France, mais aussi sur la Belgique et le Luxembourg. Recherches assc Parfum Abonnement Portable Kayak Workout Clothek Régime Nurse Casting : Ail sera la Star VOG x15415, 14 1X/We >% Minet En 1979, le fondateur Franck François lance son concept sous la marque Vog Coiffure. Peu à peu, il crée des enseignes différentes afin de couvrir le marché dans son ensemble avec un marketing différencié. L'un des points forts de Vog est clairement la communication, absolument indispensable dans un marché aussi concurrentiel que celui de la coiffure. Les différentes marques du groupe sont déclinées de la façon suivante : • Tchip : le cheveu à l'honneur, un show dynamique avec mise en avant des matières, des couleurs et de la brillance. Une cible jeune pour des tarifs raisonnables.• Formul'A : ambiance académique, graphique et efficace. Une cible plus adulte.• Vog : atmosphère urbaine, chic et glamour. Tous publics• Claude Maxime : démonstration de coupe à sec magnifiant les volumes. Haute coiffure. De quoi convenir à tous les styles de coiffure, et de franchisés. L'investissement dépend bien entendu de l'endroit, de la ville, de la surface qui est habituellement de 80 à 100 m2. Pour en savoir plus : www.vogfr 1 SALONS 1 OMIT en. cllellIÉTS. 1 dASING « HUM >0. GLAARTY IBM wthee > Any d'Avray Spécialiste des perruques 11 ne s'agit pas à proprement parler de coiffure classique, mais de perruques pour hommes et femmes, pour le fun, le spectacle ou suite à des problèmes médicaux. L'offre comprend aussi des extensions ou des compléments de chevelure. La société, née en 1974, crée, fabrique et commercialise des perruques. Lancée en franchise en 2003, elle dispose de 10 implantations franchisées et de 88 centres conseil. Il est important en termes d'argumentation de noter que le groupe est bel et bien fabriquant et ne distribue que ses propres produits. La marque est bien connue suite à la première campagne télé qui a eu lieu en 2000, avant le lancement du réseau. L'investissement global se monte à 120 000 euros hors pas de porte Pour en savoir plus : www.anydavrayfr Le créneau du surpoids Quasiment un Français sur 3 est en surpoids, soit un joli marché de vingt millions de personnes. En dix ans, les Français OS ont pris plus de W.. MM. deux kilos et Cau 11111 leur tour de taille presque 3,5 centimètres. En particulier les femmes ! Un marché on ne peut plus porteur. > Hyper Minceur Une excellente rentabilité Voici une franchise récente, puisque créée en 2001, qui propose des lancements adaptés en fonction de la bourse du candidat et qui peut démarrer à partir de 3 cabines. Ce sont des contrats de licence qui sont proposés. Les centres d'amincissement attirent 95% de femmes, et l'offre s'est étoffée rapidement. L'enseigne propose donc aussi des soins complémentaires du type UV, épilation, soins du visage, Powerplate... Le créateur doit embaucher au moins une esthéticienne. Le marketing aide la franchise via des actions comme le dernier partenariat avec Wrangler pour le lancement de jeans amincissants. Internet n'est pas non plus oublié, notamment via un bon référencement sur les principaux moteurs de recherche, dont Google. Grâces aux coûts relativement peu élevés, le développement du nombre d'implantations est assez rapide. Une soixantaine de centres sont déjà ouverts avec une vingtaine sous signature. L'investissement global est estimé à 22 000 euros pour trois cabines, toujours hors pas de porte et la rentabilité annoncée est excellente. Pour en savoir plus : www.hyperminceur.com hyper note.11(a1.04. 4.1 1111nœur..11MJ P11.1.11t 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 84