Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°4 de déc/jan/fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,9 Mo

  • Dans ce numéro : ces magasins qui prospèrent avec la crise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Commerce & artisanat I OPPORTUNITÉS Habitat Quand la déco fait son show ! En ces temps de ralentissement du pouvoir d'achat, nous cherchons tous à mener la vie la plus agréable possible en fonction du budget disponible qui nous reste une fois les frais fixes payés. Budget qui ne va pas vraiment en augmentant. Raison de plus pour faire de notre foyer un petit nid douillet dans lequel oublier tous nos tracas. Vous l'aurez compris, même en période de crise, la déco fait son show ! A c priori, c'est bel et bien e que nous faisons. Le. efuge que constitue notre foyer est aussi un investissement et nous tenons à l'améliorer, le modifier, le transformer parfois de fond en comble. Probablement l'une des raisons qui expliquent l'essor du marché de la décoration. Les pièces d'autrefois un peu délaissées 46 comme la salle de bains ou la cuisine sont devenues de vrais lieux de vie dans lesquels il convient de se sentir tout aussi bien que dans le séjour. D'ailleurs, l'équipement de la maison et l'électroménager doivent aussi participer à ce souci du style et du design. Le dernier canapé ne doit pas être le seul à être design : le réfrigérateur aussi, tout autant que la douche ou le grille-pain. Les objets ne doivent non pas seulement être utiles mais être beaux. r Le marché représente environ 6 milliards I d'euros de chiffre d'affaires. IMMI — J Des dépenses prioritaires D'après les dernières études du secteur, le Français considère que les dépenses consacrées pour son foyer sont prioritaires et que le fait d'avoir un intérieur cosy permet d'évacuer le stress professionnel. Le panier moyen du budget consacré par ménage à la décoration d'intérieur est aujourd'hui de 30 euros par mois. Mais l'évolution la plus significative depuis la dernière étude Cetelem réalisée en 2002 est la prise de conscience, dans un contexte d'envol des prix immobiliers, de l'impact que peut avoir la décoration et l'architecture d'intérieur dans l'augmentation de la valeur matérielle de son habitation. Les salons, écrans plats LCD ou plasma, les cuisines, sans oublier les lits, ont donc participé à la nouvelle apparence de nos intérieurs, que l'on soit en maison ou appartement. Les femmes au Top Autre phénomène qui a profondément modifié le marché de la décoration : le nouveau rôle des femmes dans le secteur du bricolage. Depuis que les outils sont devenus moins lourds et relativement simples d'utilisation, il n'y avait effectivement plus aucune raison pour que le bricolage reste un monde masculin. Peut-être d'ailleurs que les hommes sont soulagés de cet état de choses !
Quant aux femmes, elles vivent de plus en plus fréquemment des périodes de célibat ou de foyer monoparental et il est donc parfois nécessaire de s'investir dans les petits travaux sans avoir à demander aux amis et relations. Au niveau de la population, un autre phénomène va aussi dans ce sens : les personnes âgées sont de plus en plus nombreuses et souhaitent rester chez elles le plus longtemps possible, plutôt que d'intégrer une maison de retraite. De ce fait, il faut là aussi procéder à des aménagements de l'intérieur de la maison. Enfin, phénomène à ne pas négliger non plus, les mariages continuent à être assez nombreux en France et les listes de mariage sont aussi un moyen de demander des articles un peu plus haut de gamme que d'habitude. D'autant qu'il y a les mariages, mais aussi les remariages. Même les divorces obligent à réaménager l'intérieur et acheter de nouveaux équipements. Il suffit de voir la bonne santé de la presse déco pour vérifier le bon état de santé du secteur. Sans oublier le succès des émissions télé consacrées à la décoration. Les canaux de distribution On retrouve plusieurs circuits : les magasins spécialisés sont les plus performants, et le marché continue d'ailleurs à se développer avec de nouvelles enseignes. Jysk ou Bo Concept, qui sont déjà des poids lourds dans leurs pays d'origine s'installent en France. Nul doute qu'ils contribueront à entretenir le dynamisme du marché, mais aussi à modifier l'offre. Le succès est au rendez-vous des enseignes relativement discount, mais qui proposent une offre véritablement moderne et renouvelée. Le chic et pas cher a le vent en poupe et représente le coeur du marché. Le meuble en kit est un succès notamment depuis l'arrivée d'Ikea mais continue à devenir de plus en plus performant. L'intérêt du client est préservé dans le sens où les tendances sont suivies lors de chaque collection. Les prix sont assez intéressants et l'on peut surtout adapter la plupart des produits à son intérieur. Au niveau déco, une enseigne comme Casa tire son épingle du jeu avec nombre d'accessoires à petit prix qui permettent de renouveler l'intérieur sans se ruiner et à changer plus fréquemment son environnement. A l'inverse, le haut de gamme, lui aussi, continue pour l'instant à bien se porter avec des créateurs et designers qui entretiennent une côte élevée sur les nouveautés. Quant aux généralistes, tels que But, Fly ou Conforama, ils sont devenus un peu le ventre mou du marché et nul doute que leur politique va devoir évoluer pour parvenir à maintenir leur part de marché. La grande distribution est un acteur relativement marginal sauf en ce qui concerne l'électro-ménager. Ce dernier secteur reste quand même l'un des plus apporteurs de chiffre d'affaires. Une partie des enseignes se spécialisent sur un style bien particulier, comme Bois et Chiffons par exemple, comme l'avait fait dans un autre style Pier Import il y a plus d'une vingtaine d'années. L'importance de l'implantation En ce qui concerne les enseignes de décoration pure, l'implantation reste un point absolument primordial. La présentation, le merchandising et les collections sont primordiaux sur ce type de marché où l'achat se fait souvent par impulsion. On rentre dans la boutique car elle est attrayante, sans forcément avoir une idée précise, et on peut se laisser tenter. Le fameux savoir faire du 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 84