Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°4 de déc/jan/fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,9 Mo

  • Dans ce numéro : ces magasins qui prospèrent avec la crise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
DOSSIER 80 Beauty esthétique minceur cosmétique brorvoue F a Arted ode « de -20°, deuxième SO Beaury vous offre en plus, un cadeau originel OFFREZ-LUI les bienfaits ANESI FÊTE DES MÈRES MENT d'une EXPERTISE PROFESSIONNELLE de voeu peau ! De plue, Ion de cette journée exceptlonnelle de dles aux sac des privilèges associés en fonction de la formule (carte So Beauty ou carte So VIP). L'idée est de "proposer des soins prestigieux et relaxants à petits prix". Le centre de formation dédié est à la disposition des franchisés et de leurs employés tout au long de l'année. La formation de base exploitant » permet le transfert du savoir -faire et permet au franchisé de maîtriser parfaitement ses outils, du recrutement au logiciel informatique. Les formatrices expérimentées du réseau sont à l'écoute permanente des exploitants et des esthéticiennes. Dans le secteur de la beauté qui connaît actuellement un très fort engouement de la clientèle française, So Beauty est donc « la franchise qui monte », grâce à un concept très abouti, une offre très complète, une formation performante et de très bons taux de MW—) Surface : 6 cabines minimum,) Investissement à partir : 110 000 € ) Apport minimum : 30 000 à 40 000 € ) Droit d'entrée : 8 000 € ) Redevance : 100 € mois/cabine,) Redevance publicitaire : 1.5% du CA HT) www.sobeauty.fr 30 SUCCÈS rentabilité annoncés, d'où cette sélection dans le « Top 10 » des réseaux qui progressent et communiquent en 2008. N°10 : La Caverne des Particuliers (DépôtNente) Plébiscitée par le grand public La Caverne des Particuliers est un réseau de magasins de dépôtvente et d'achat cash de meubles et objets divers d'occasion. La politique du groupe est simple : faire bénéficier chacun de ses adhérents de tous les avantages de l'appartenance à un réseau sans les inconvénients. Plébiscité par les franchisés comme par la clientèle, le réseau se place en 10e position de notre palmarès. La première Caverne des Particuliers a été ouverte en novembre 1976 par Jean Larralde dans un centre commercial des Mureaux (78). Issu de la grande distribution et titulaire d'un maîtrise en gestion, le créateur met en place les premières règles qui font le succès de ce magasin puis des nombreux qui vont suivre. Une évolution permanente Le concept évolue en permanence et c'est en 1979 que le premier franchisé ouvre sa Caverne des Particuliers à Versailles. Depuis le réseau s'est étoffé en nombre de points de vente et de multiples services aux adhérents ont été créés. Site internet, centrale d'achat, informatique de pointe, hot line pour les estimations... en sont quelques exemples. La ville de Perpignan vient d'accueillir en 2008 la 48ème Caverne des Particuliers au 4 rue Léon Levavasseur au sein d'un quartier en plein développement, la zone Saint-Charles. Cette nouvelle Caverne, d'une surface d'exposition de 850 m2, offre depuis le début de l'année tous les services habituels du réseau dans un cadre soigné. Cette ouverture vient compléter le nombre grandissant d'implantations ; l'année 2007 ayant vu des ouvertures de Cavernes en province à Nort-sur- Erdre (44), Angoulême (16), Metz (57) et Montpellier St-Clémentde-Rivière (34) et en Ile-de- France à Boissy-Saint-Léger (94) et Nogent-sur-Marne (94). Le choix de la licence de marque La licence de marque de la Caverne des Particuliers est d'abord une méthode de collaboration qui se veut équitable entre le concédant et ses licenciés : Le premier met à disposition des seconds une marque, un savoir-faire et les moyens conjugués d'un réseau nécessaires à leur développement. Pourquoi une licence de marque selon le concédant ? La Caverne des Particuliers explique que la LA CAVERNE DES PARTICULIERS Garantie De ot Taux d'Contrat Estimation'paraissions Transport Assurance Web de Gra un efficacité Garantie gratuite Diarassises Assuré Servi confiance D Sn% de dépôt• Accu.• >Actuel-Mu >12équIpo pus cornac. Lts odes Cavernes I.Aric. sur. ma én. ICarlede France des Cavernes Je souhaite Racer.. per cetera I PeŒutensent I.1.. pm Rejoignez notre réseau et ouvrez votre propre magasin. Cliquez ici LA CAVERNE Date de création de l'entreprise : Novembre 1976 Date de création de l'entreprise en franchise : Janvier 1984 Nombre d'implantations : 48 Apport personnel : 45 000 € Droit d'entrée : 15 000 € Surface moyenne : 1000 m2 Investissement global : 100 000 € Redevances, pub comprise : 6 693 € par an www.lacaveme.com licence de marque est une formule de franchise souple et allégée qui fait de vous un entrepreneur indépendant et responsable. « Vous êtes chez vous, vous évaluez vos besoins d'assistance à la carte, vous ne payez que ce que vous consommez. Évolutive, la formule permet à chacun de se développer au sein du réseau en fonction de sa personnalité et de son environnement régional. » Toutes nos félicitations à ces dix réseaux qui par leur engagement dans la déontologie de la franchise, leur développement croissant et leur politique de communication efficace, sont en 2008 au sommet des enseignes qui comptent et qui font parler d'elles dans le monde du commerce associé et organisé.• Le dépôt-vente depuis 1976 1. Déposer vin °tes Correlors de vente s Créer ur compte Cor compte Mer Classé) Animaux. access Autres'ramies
FINANCEMENT Besoin d'argent TPE & PME face au crédits Les entreprises ont fréquemment besoin d'avoir recours aux crédits. Il est clair que dans ce cas, la situation n'est pas égalitaire. Selon que l'on est une entreprise ayant pignon sur rue et disposant de bilans conséquents et rassurants, ou que l'on est une petite société en développement, le challenge est souvent difficile à remporter face aux organismes financiers. La loi Dutreil avait déjà creusé quelques pistes quant au financement des PME en favorisant notamment les possibilités d'investissement de la part des particuliers en les faisant bénéficier d'une réduction d'impôt, en favorisant les dons familiaux exonérés de droits de donation, en permettant à certaines associations de micro-crédit d'en faire bénéficier des entreprises individuelles et en luttant contre les taux d'usure. Ces mesures ont commencé à mettre l'accent sur l'élargissement des possibilités de financement des PME. Le financement le plus classique Il faut cependant bien reconnaître que la principale ressource de financement, en dehors de sa fortune personnelle, reste la plupart du temps la banque. Or, il est parfois difficile de négocier des facilités de crédits auprès de ces partenaires, qui ont tendance à devenir de plus en plus rigides. Heureusement, pas tous, mais il n'est pas toujours simple de changer d'établissement d'autant que cela prend du temps. Or la banque est loin d'être la seule possibilité. Un contexte économique difficile La crise financière que nous vivons et le climat économique maussade avec taux de croissance en panne ne sont évidemment pas favorables. Dommages collatéraux ! La crise des subprimes américaines fait effectivement pas mal de dommages collatéraux. Les marchés de l'immobilier et de la finance ont clairement été touchés et peu à peu la situation économique empire. Le taux de croissance de l'économie française est en berne, mais l'investissement des entreprises suit encore. Le coût du crédit a tendance à augmenter et les conditions d'obtention sont de plus en plus difficiles à satisfaire. Le gouvernement tente d'ailleurs d'influencer le comportement des banques sur le sujet en particulier pour les petites entreprises. L'objectif est d'éviter un durcissement trop important des conditions de financement des PME. La crise mondiale n'a a priori rien à voir avec elles, mais au contraire tout à voir avec le comportement des banques. Il n'empêche que les intérêts des deux parties sont étroitement liés. Quand le lobbying s'en mêle La CGPME (Confédération Générale des Petites et Moyennes Entreprises) s'est d'ailleurs inquiétée de cette 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 84