Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
Entreprendre Commerce n°4 déc/jan/fév 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°4 de déc/jan/fév 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 69,9 Mo

  • Dans ce numéro : ces magasins qui prospèrent avec la crise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Commerce & artisanat I OPPORTUNITÉS hmihe Q17'AURIGE _.h hue. learnobv, LM, flurhh en le chenda la ballera RELsluin DEulsounno > Auriège La victoire de la chronobiologie Société spécialisée en soins cosmétiques et compléments alimentaires, la société est familiale. En effet, depuis trois générations, la famille Demange a réussi à faire de la marque l'un des grands acteurs indépendants dans un univers pourtant ultra-concurrentiel. C'est la grand-mère du président actuel qui est à la racine de l'aventure et a fait de ses secrets de beauté la première offre de l'entreprise. Principes actifr et naturels, produits adaptés au jour et à la nuit, mais aussi aux saisons et à l'âge, tout est conçu avec grand soin, en respectant les grandes règles de la chronobiologie. C'est l'anti-âge qui est au coeur de l'offre. Une gamme toujours renouvelée, non testée sur animaux et qui est le résultat d'une équipe de chercheurs. Le laboratoire maison élabore et contrôle les produits en 16 répondant aux nouvelles exigences de la cosmétique écologique et biologique. Installée depuis bientôt quarante années dans un hôtel particulier du XIXème à Paris, près de la Madeleine, les produits sont commercialisés en vente directe, et aussi en réunion à domicile. Plus de 3 000 conseillères et esthéticiennes travaillent pour la société. Elles proposent des bilansbeauté, suivis de recommandations sous forme d'ordonnance beauté. Généralement, un programme de soins est prévu sur huit semaines. La société a également réussi à s'implanter à l'étranger, dans plus de 25 pays. Le chiffre d'affaires est de 20 millions d'euros et il existe deux instituts, l'un à Paris, l'autre à Mâcon. Auriège a reçu en mars 2007 son hème prix de l'innovation pour le produit « Expert Restructurant Yeux et Lèvres » lors du 37ème Congrès International de l'Esthétique. Pour en savoir plus : www.auriège.com > Histoire de femme Un nom si bien porté Nous sommes cette fois-ci dans le secteur de la lingerie féminine. C'est une femme qui est à la racine de l'aventure : Anne-Marie Francart crée sa première collection de prêt-à-porter en 1992. Avec des objectifs clairs en tête : proposer à chaque femme une ligne de vêtements correspondant à sa morphologie, à son âge ou à ses envies. Les tailles vont du 36 au 46 et la vente se fait exclusivement au domicile. Etant donné le succès rencontré, la saga devient véritablement familiale car ce sont l'époux et le fils qui rentrent alors dans la société pour venir en renfort, en particulier sur l'administratif et la logistique. En 1999, nouvelle étape, la collection propose des modèles jusqu'au 56, pour des femmes qui ont souvent bien des difficultés à trouver de jolies choses à leur taille et qui hésitent parfois à passer aux essayages en cabine. Fin 2003 voit arriver la fille de la créatrice, Coralie Schmitt et le lancement d'une gamme de lingerie fine. La gamme s'élargit et l'on trouve aujourd'hui sur le site pantalons, jupes, vestes... dont la fabrication est européenne, alors que la lingerie est d'origine française uniquement. Pour en savoir plus : www.histoiredefemme.com > Société pour la Promotion de la Culture et des Loisirs L'apogée de France Loisirs Plus connue sous le nom de l'enseigne France Loisirs, elle utilise la vente directe afin de recruter les adhérents de ce club du livre. Plus de 200 boutiques et un chiffre d'affaires qui approche les 500 millions d'euros. L'offre s'est élargie dans le temps, 1..eveemptroveor, leftn en...po ffet r ■ser., ■ n4h■ p h eren, vesh NOW *Nu. hh.• PIrteerent tear.• nyn eeett aure, O'1,0* LA ? 011ett « NI 4 ms « te ar None YI*...KM. et e• tel P.,.1• le etu, et elle en tu. r- en dehors des livres, on trouve aujourd'hui des CD, des jeux, des voyages et autres services. Il y a déjà un nombre impressionnant d'adhérents, de l'ordre de quatre millions et demi. Mais en fait, le turnover existe bien entendu, il faut donc recruter de nouveaux adhérents pour remplacer ceux qui partent, puis des adhérents supplémentaires. Aujourd'hui, la société emploi 450 délégués commerciaux qui dépendent de 16 agences et qui ne s'adressent qu'aux particuliers. Au global, la société emploie 600 personnes, dont des animateurs de stand. Pour en savoir plus : www.france-loisirs.com > Avon France Un modèle d'entreprise en vente directe Le grand spécialiste des femmes et de leur bien-être emploie 208 salariés dont 98 responsables commerciaux. La société est présente depuis bien longtemps en France et propose une gamme complète, tant au niveau de la parfumerie, du maquillage, des soins de la peau, de la toilette, en allant jusqu'à la lingerie et les bijoux fantaisie. L'entreprise, créée à la fin du 19ème siècle, dispose de ses propres laboratoires de recherche auxL,Î
Etats-Unis, ce qui explique que la marque fut parmi les premières à lancer des soins aux liposomes ou aux acides de fruits. La vente directe permet de produire à la demande ce qui est un atout pour la qualité des produits. La société ne teste pas non plus ses produits sur animaux depuis 1989. Une garantie 100% satisfaite ou remboursée est proposée à toutes les clientes. Il faut avouer que la politique Avon a servi de modèle à bien des sociétés qui se sont ensuite installées dans l'univers de la vente directe. La marque est à présent installée dans une centaine de pays et emploie plus de cinq millions de représentants de par le monde. Lancée en 1886, Avon est un véritable modèle de réussite. Dès le départ, la société s'est inscrite dans une démarche citoyenne respectueuse de l'environnement. Aujourd'hui, la marque joue dans la cour des très grands avec comme concurrents principaux : L'Oréal et Procter et Gamble. Un challenge quotidien. Société de femmes au service des femmes, la société travaille également au bien-être dans sa globalité à travers notamment « La Fondation Avon pour la santé des femmes », programme global qui a déjà été lancé il y a plus de quinze ans aux Etats-Unis et qui fonctionne aujourd'hui dans plus de quarante pays. Dernièrement, c'est le cancer du sein qui a donné lieu à des campagnes ciblées. Pour en savoir plus : www.avonli. > Tupperware France Le référent mondial de la vente en réunion Il existe 60 concessions en France et 17 000 conseillères culinaires, autant dire qu'il y en a forcément un près de chez vous. Voici l'un des grands spécialistes de la vente directe et surtout de la vente en réunion. Le concept qui prêtait parfois à sourire a largement fait ses preuves et continue à être extrêmement performant. L'histoire est connue mais prouve bien que les idées géniales ne sont pas toujours compliquées. C'est en 1946 que M. Tupper, ingénieur chimiste américain crée des bols hermétiques en polyéthylène. Idée novatrice, mais qui ne rencontre que peu de succès dans les magasins où les produits sont distribués. Un seul point de vente fonctionnait bien : celui où l'on montrait aux clientes l'usage du produit... Vous devinez la suite ! A présent, le groupe représente plus d'un milliard de dollars de chiffres d'affaires et commercialise toujours les ustensiles de cuisine, ainsi que des articles pour la maison et les loisirs. Il emploi 7 000 collaborateurs dans le monde, sans compter toutes les démonstratrices qui dépendent de concessionnaires exclusifs, soit au total plus de deux millions de personnes. Si l'on en revient à la France, la société a été créée en 1961 et dispose de sa propre unité de fabrication depuis 1973. La société est leader sur son marché de la vente à domicile, et organise plus de 400 000 ateliers ou réunions culinaires par an. 60 concessions ont été installées sur tout le territoire. 17 000 conseillères et 1 700 monitrices travaillent pour la société. Tupperware France s'est également engagée dans une cause sociale en soutenant SOS Villages d'Enfants. Pour en savoir plus : www.tupperware.fr > Stanhome La qualité au service de l'entretien Voici une marque qui est également bien connue des consommatrices. Stanhome distribue une très large gamme de produits d'entretien pour la maison, ainsi que des soins cosmétiques à base d'huiles essentielles naturelles sous marque Kiotis. Là encore, la cible est essentiellement féminine, de par le type de vente qui veut que l'on trouve quelqu'un à la maison, mais aussi parce qu'il faut bien reconnaître qu'encore aujourd'hui, le ménage reste l'affaire des femmes. La société a pourtant été créée par un homme au départ, tout comme Tupperware ou Avon, en 1931. Société américaine, elle s'engouffre dans le concept de distribution de la vente à domicile sur des produits d'entretien de qualité, connus pour leur efficacité. La vente se fait essentiellement par le biais des réunions à domicile et ce sont aujourd'hui plus de 100 000 déléguées de par le monde qui travaillent à la présentation et à la distribution des produits. De plus, la société s'est obligée à informer les clientes de la composition des produits, permettant ainsi de les rassurer quant à la sécurité. Kiotis est une marque assez récente créée par un Français en 2001, et distribuée exclusivement par la force de vente Stanhome. La gamme complète de produits est Complément de revenus Activité a temps choisi ce tain't. exl."MEI,U.ta.U14U basée sur l'Aromalogie, et les huiles essentielles, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Les huiles sont 100% pures, ne proviennent pas de plantes transgéniques ou dérivées d'OGM, ne sont pas testées sur les animaux. Des contrôles sont effectués afin d'assurer l'innocuité et l'efficacité des produits. On le voit, le métier mis en avant par la société est bel et bien la vente à domicile. La cible est commune bien entendu et permet donc d'augmenter la productivité du réseau. A noter que ces deux marques sont détenues par le groupe Yves Rocher. Pour en savoir plus : www.stanhome-kiotis.fr > Canyon (vélos) Quand l'Internet s'en mêle Les vélos Canyon, d'origine allemande, sont vendus uniquement en vente directe, mais sur Internet. Il s'agit de la nouvelle évolution, non encore intégrée au niveau de la profession mais qui fait son chemin peu à peu. La société a choisi ce type de distribution, car il supprime bien évidemment la marge des intermédiaires ce qui permet une gamme de prix attrayante, mais aussi parce qu'il permet une meilleure proximité avec les clients. Cette approche permet de valider en direct quelles sont les offres complémentaires que le client peut attendre, ainsi que les différentes accessoires. De même, les clients eux-mêmes sont en prise directe avec le fabricant, peuvent lui poser toutes 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 1Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 4 déc/jan/fév 2009 Page 84