Entreprendre Commerce n°3 sep/oct/nov 2008
Entreprendre Commerce n°3 sep/oct/nov 2008
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°3 de sep/oct/nov 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 37,4 Mo

  • Dans ce numéro : les nouveaux moyens de vendre ou acheter un commerce.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
DOSSIER > DOSSIER SUCCÈS N°4 : Agora presse et caetera (Diffuseur de presse) 38 Zoom sur le marché Le plus beau métier du monde ! Vous nous direz que nous ne sommes pas objectifs en qualifiant la diffusion de presse de « plus beau métier du monde ». Normal, puisque nous partageons la même passion pour la presse en général et l’information en particulier. En revanche, en classant Agora en 4e position de ce palmarès, nous sommes sûrs de nous. Filiale de MLP, Agora Diffusion Presse vous propose de participer au développement d’une nouvelle enseigne, reine de la communication, dans le monde de la distribution de détail de la presse : Agora presse et caetera. Ce réseau de points de vente a pour but de devenir un des leaders et référents sur ce marché. Afin de parvenir à cet objectif, agora presse et caetera a créé un concept de points de vente « spécialistes de la presse, de l’information et de l’actualité culturelles et récréatives et proposant de façon complémentaire une sélection de produits « tendance » relatifs ou mis en avant par ces supports ». L’enseigne se développe de deux manières : un réseau en franchise et un réseau en propre sur l’ensemble du territoire national. Un concept clé en main Agora presse et caetera propose aux diffuseurs (futurs et existants) un partenariat en accord avec la distribution de détail d’aujourd’hui : la franchise. Ce partenariat, basé sur un contrat de 5 ans, a pour but de donner aux franchisés les moyens de réussite de leur point de vente grâce à : plet, osmose avec les attentes des consommateurs, aux partenaires des produits hors presse aux meilleures conditions possibles, la transformation et l’exploitation du point de vente, Depuis plusieurs années le nombre de revendeurs de presse en réseau est en expansion. Cette tendance a été confirmée : le parc global s’est accru de 52 points de vente supplémentaires en un an. Plusieurs enseignes se partagent le marché. D’un côté, Mag Presse et Maison de la Presse qui sont développées par la Seddif ; de l’autre Agora presse et caetera développée par MLP. tion et de communication. L’Union Nationale des Diffuseurs de presse le confirme : le métier de diffuseur de presse ne s’improvise pas. Pour réussir, il est primordial de connaître : Le statut juridique du diffuseur, et les droits et devoirs qui en découlent, Le fonctionnement et les acteurs de la filière presse (éditeurs, messageries, dépositaires, diffuseurs), Les nombreuses règles techniques qui constituent la base même du métier. La vente (acte commercial, relation client...) La gestion d’un magasin. A la recherche de candidats Si vous souhaitez rejoindre ce métier et ce réseau, deux possibilités s’offrent à vous : soit vous possédez déjà un local de presse dont la surface commerciale se situe entre 100 et 150 m², soit vous Infos & chiffres clés Agora Presse Contrat : Franchise Durée : 5 ans Droit d’entrée : 15 000 Stock initial : 50 000 Agencement (prix au m²) : 400/600 Surface de vente : 120 à 150 m² Publicité ouverture : 5 000 Investissement initial hors local : 150 000 à 200 000 www.mlp.fr voulez créer un point de vente. Dans les deux cas, vous pouvez contacter le service développement d’Agora presse et cætera, qui recherche actuellement de nouveaux partenaires pour 2008. Le réseau recherche actuellement des diffuseurs déjà en activité sur des surfaces a minima de 100 m² souhaitant se moderniser ou voulant donner une nouvelle dynamique à leur point de vente. Il a également la possibilité de travailler sur des déplacements de points de vente pour accompagner le diffuseur dans la recherche d’un nouvel emplacement lui permettant de rentabiliser son investissement. Proposant un cursus complet de formation, le candidat peut également venir d’un autre secteur d’activité, la qualité première recherchée par Agora étant avant tout (cela peut paraître une évidence mais reste essentiel) d’être un bon commerçant, à savoir être capable de dynamiser son point de vente par un accueil client irréprochable, le respect de règles merchandising strictes, la capacité à animer en permanence son point de vente. Sur les critères de la communication et de la capacité à se développer rapidement, le réseau a facilement gagné les galons lui permettant de se positionner en 4e position de notre palmarès.
N°5 : Le Jardin des Fleurs (Fleuriste en libre-service) Un vrai bouquet d’avantages Le Jardin des Fleurs, c’est d’abord l’histoire d’une famille et d’une véritable passion de la fleur, transmis par la franchise aux entrepreneurs amoureux du produit. Créée en 1989, l’enseigne a connu de nombreuses évolutions pour continuer à répondre aux attentes des consommateurs. Aujourd’hui, le Jardin des Fleurs accueille deux concepts complémentaires : les magasins traditionnels et les magasins satellites, et compte 90 magasins. Avec une stratégie de communication très innovante, le réseau prend la 5e place de notre classement. L’enseigne sait allier le savoirfaire des fleuristes à la largeur de gamme et aux prix du libre-service. Elle propose ainsi un grand choix de fleurs coupées à l’étalage, des bouquets et compositions à la vente, des produits de qualité à des prix attractifs, une liberté de choix pour le client, et un service de véritables professionnels de la fleur. Des emplacements privilégiés Les magasins Le Jardin des Fleurs sont implantés dans les agglomérations de plus de 20 000 habitants, en périphérie ou en axe principal. L’enseigne recherche en priorité la visibilité maximale du point de vente dans son environnement immédiat. L’agencement s’articule autour de 4 univers, correspondant aux différents savoir-faire des fleuristes : fleurs coupées vendues par botte, bouquets et compositions prêts à la vente, plantes vertes et fleuries, fleurs exceptionnelles à la pièce. Un développement maîtrisé Le Jardin des Fleurs ne fait pas la course à l’implantation de nouveaux magasins mais cherche à se développer de manière pérenne. Pour la réussite de ses franchisés, 15 à 20 nouveaux points de vente sont ouverts chaque année. Sur les 6 derniers mois, ce sont les magasins de Libourne, Draguignan, Rouen, Nîmes, Trélissac, Amiens, Agen, Brive et Pau qui ont vu le jour. En 2008, le Jardin des Fleurs continue son développement en ouvrant de nouveaux points de vente, comme à La Rochelle, en février dernier. De l’exigence avant tout Le candidat reste la clé de voute de la réussite des magasins Le Jardin des Fleurs. Implication, motivation et passion sont les maîtres mots dans le processus de recrutement des futurs. L’enseigne recherche avant tout des passionnés, des amoureux des fleurs, et pas de simples investisseurs. Le Jardin des Fleurs ne confie pas son activité au hasard : seules 50% des candidatures débouchent sur la validation du candidat et la signature d’un contrat de franchise. Les futurs franchisés sont sélectionnés par un comité de professionnels qui étudie et valide l’implication et l’adéquation des attentes des candidats à leur futur emploi de franchisé Le Jardin des Fleurs. L’enseigne Le Jardin des Fleurs est aussi exigeante avec elle-même qu’elle l’est avec ses candidats. Ainsi, après étude et analyse de l’évolution du marché, elle a su développer 2 concepts : superficie de 120 m² en moyenne, surface de vente de 60 m² minimum, 12 mètres de façade, un atelier et une chambre froide, une accessibilité optimisée. né de la famille, ce concept lancé en mai 2007, est caractérisé par une surface moyenne de 50 m², un linéaire de 6 mètres en façade, un atelier et une visibilité en centreville. Ces derniers ont été développés pour permettre aux franchisés en place de « cerner » rapidement leur ville de prédilection dans un contexte immobilier difficile et permettre aux consommateurs de retrouver leurs produits favoris en centre-ville. Gros point fort : la communication Le Jardin des Fleurs sort des sentiers battus en matière de communication pour l’animation et la dynamique commerciale des magasins, avec un plan de communication national : - Des opérations promotionnelles pour dynamiser le trafic en période creuse (exemple : 2 bottes de tulipes achetées, 1 botte offerte) et des promotions hebdomadaires : spécificité de l’enseigne pour faire bénéficier les clients du meilleur rapport qualité/prix toute l’année. - Des opérations « découverte » autour d’un produit spécifique (exemple : Amaryllis) ou de produits de saison, qui vise à dynamiser l’offre et proposer aux clients des variétés nouvelles de fleurs, comme tout bon professionnel de la fleur doit le faire. - Un programme de fidélisation et de marketing direct visant à accentuer la relation déjà forte existant entre la clientèle et l’enseigne (carte de fidélité...) - Des offres complémentaires en matière d’emballage et d’accessoires pour compléter l’offre florale. - Des opérations calendaires : pour la St Valentin, la Fête des grands-mères ou encore la Fête des mères. Enfin, Le Jardin des Fleurs bénéficie d’un service communication et marketing intégré pour coordonner les campagnes et accompagner les franchisés dans leur communication locale. Grâce à leur communication innovante, sans cesse renouvelée, Le Jardin des Fleurs est cinquième de notre palmarès. Pour en savoir plus : www.lejardindesfleurs.com 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 1Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 2-3Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 4-5Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 6-7Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 8-9Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 10-11Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 12-13Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 14-15Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 16-17Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 18-19Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 20-21Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 22-23Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 24-25Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 26-27Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 28-29Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 30-31Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 32-33Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 34-35Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 36-37Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 38-39Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 40-41Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 42-43Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 44-45Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 46-47Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 48-49Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 50-51Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 52-53Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 54-55Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 56-57Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 58-59Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 60-61Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 62-63Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 64-65Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 66-67Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 68-69Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 70-71Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 72-73Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 74-75Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 76-77Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 78-79Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 80-81Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 82-83Entreprendre Commerce numéro 3 sep/oct/nov 2008 Page 84