Entreprendre Aujourd'hui n°170 septembre 2015
Entreprendre Aujourd'hui n°170 septembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°170 de septembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 11,1 Mo

  • Dans ce numéro : désormais, la PME ardennaise lorgne de plus en plus vers des produits finis !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
ESPACE ENTREPRISES I RENCONTRE EA  : Vous suivez certains chantiers depuis le plan jusqu’à la pose du luminaire ? P.V.  : Ça, c’est ce que l’on préfère, évidemment. Cela démontre notre capacitions par rapport à des produits en fonctionnement, nous confortons nos avis pour proposer, au besoin, des alternatives qui tiennent la route, d’un point de vue financier par exemple. EA  : C’est encore et toujours le nerf de la guerre ! P.V.  : En matière de luminaires, la gamme est extrêmement vaste mais certaines technologies, ou un design particulier, ont tout de même un prix en rapport. Objectivement, nous ne proposons jamais de produits surfaits, privilégiant toujours le meilleur rapport qualité-prix. EA  : Vous proposez donc des alternatives quand c’est possible… P.V.  : Bien sûr… C’est probablement là que nous montrons toute l’étendue de nos compétences et de notre ouverture. Sur base d’une discussion franche quant aux besoins et aux moyens à disposition, nos architectes d’intérieur et moi-même réfléchissons pour faire se rencontrer les attentes des clients et les réalités techniques et financières que l’on ne peut évincer. EA  : On peut donc faire du beau avec de petits budgets ! P.V.  : Le propre du professionnel est justement de dénicher le produit le plus adapté en fonction de la demande. EA  : Parce que vous entendez les choses en terme de satisfaction client… P.V.  : Comme tout commerçant, non ? EA  : Et là, on ne parle même pas des ambiances qui sont, à vous entendre, un autre axe de la réflexion… 8 - Entreprendre aujourd’hui N°170 - septembre 2015 « Nous nous adressons à tous types de clients, depuis le moyen jusqu’au haut de gamme, avec des produits-phares d’exception autant que des modèles moins réputés mais très performants. Notre credo est de rencontrer les attentes et besoins en nous conformant autant que possible aux contraintes, notamment financières, de chaque projet… » P.V.  : C’est un métier extrêmement complexe qui suppose d’être à la fois technicien, décorateur, conseil. Côté esthétique, on part ainsi généralement d’une pièce maîtresse, peut-être plus coûteuse, en lui adjoignant d’autres produits qui permettent de rester dans les clous. Côté atmosphères, sur base d’une visite de notre show-room qui se veut un condensé d’ambiances, on identifie les goûts de la clientèle, pour traduire ce ressenti avec des propositions agréables et modulables par exemple. té à répondre parfaitement aux attentes en nous inscrivant dans un cahier de charges validé par le client. Mais il n’y a aucune exclusive. Chaque chantier est différent, comme un nouveau défi, un nouveau challenge… EA  : Le partenariat qui vous lie à Illudesign, sans doute le plus vaste espace multimarques en luminaires design et contemporains en Wallonie, est un gage qualitatif… P.V.  : Je dirais déjà que c’est une marque de confiance de la part de professionnels reconnus, vous l’avez dit, à l’échelle de l’ensemble de la Wallonie. Au-delà, en tant que « Partner shop Illudesign », nous garantissons à notre clientèle le plus vaste choix possible, et donc une infinie variété de solutions pour ses projets. EA  : L’ensemblier des techniques électriques que vous êtes travaille-t-il aussi avec le client professionnel ? P.V.  : De plus en plus… En tout cas, c’est une volonté de notre part. Le questionnement est le même, la réflexion diffère peu. J’avoue qu’il serait inconcevable de ne pas y mettre toute notre énergie, d’autant qu’en l’espèce la vitrine est non seulement davantage visible alors que les moyens sont souvent plus conséquents. Cela passe par des choix précis pour chaque espace, une boutique comme un living, des aménagements de bureaux comme un jardin privé, un restaurant comme votre cave à vin. EA  : Le côté bling-bling, qui s’impose parfois, ne vous effraie pas ? P.V.  : Ça fait partie du jeu et il est toujours agréable pour tout créatif de pouvoir se laisser aller à des conceptions osées, voire volontairement décalées. EA  : Vous travaillez aussi avec des partenaires… P.V.  : Si le client souhaite une prise en charge des différentes étapes de mise en œuvre de son projet, y compris les adaptations structurelles, nous lui fournissons un travail clé en main. Nous sommes ainsi partenaire d’Electrabel, Led-expert agréé Philips, et puis nous collaborons avec bon nombre d’architectes, des professionnels du son et de l’image, de l’HVAC (techniques de chauffage), de la menuiserie… EA  : Les magazines déco parlent de plus en plus souvent de blanc chaud, de blanc froid, de lumière bleutée, d’am-
biance tamisée… L’électricien, de nos jours, n’est-il pas le garant de l’harmonie de nos espaces de vie ? P.V.  : Peut-être devrait-il l’être, même si je pense qu’il s’agit d’un métier différent, complémentaire et nécessaire, une sorte d’architecte en électricité. J’insiste personnellement pour que chaque client appréhende les choses sous cet angle. Techniquement, nous sommes aujourd’hui capables de répondre à toutes les attentes, mais je ne suis pas sûr que la démarche de tous les entrepreneurs dans le métier de l’électricité soit aussi précise sur le plan de l’harmonie. EA  : Et d’où vous vient cette envie justement d’aller plus loin ? P.V.  : J’aime les belles choses et les aménagements faits avec goût. Si mon travail peut s’inscrire dans cette lignée du bon goût et que je peux tirer parti des nouveautés dans mon domaine pour optimiser les réalisations de mes clients, j’estime que je fais mon métier correctement. EA  : On parle de bien-être ? P.V.  : Le bien-être ressenti par un bon éclairage n’est pas un concept, c’est une réalité ! Une journée froide mais ensoleillée d’un hiver rigoureux dégage chez tout un chacun une profonde vitalité, tandis qu’une pluvieuse journée grise et douce du mois de juillet vous rendrait pour le moins dépressif. C’est la démonstration simple que la quantité et la qualité de lumière perçue au long d’une journée sont aussi importantes, voire plus, que le confort d’une certaine température. Votre tonicité et votre moral y sont directement liés. Je souhaite partager ça avec mes clients. EA  : On est loin de vos débuts dans le métier, quand vous alliez le soir chez le client avec quelques spots sous le bras… P.V.  : Mon modèle s’est professionnalisé, avec une équipe technique, des architectes qui réfléchissent avec moi et un magasin qui a pignon sur rue, mais la démarche n’a pas changé. Je me suis lancé avec l’intime conviction qu’il fallait être davantage un conseil capable d’intégrer les contraintes et les réalités pour en sortir la vision aboutie qui rassure le client. EA  : Et ça marche… P.V.  : On dirait… En tout cas, il y a vingt ans que ça dure puisque j’avais déjà éprouvé le projet pendant cinq ans en activité complémentaire avant d’y mettre toute mon énergie. Pendant les huit années suivantes, j’ai patiemment posé les jalons de mon activité jusqu’à ouvrir le show-room actuel qui témoigne réellement de la volonté pour Domelec d’offrir autre chose. EA  : Et le succès est au rendez-vous ? P.V.  : Jusque-là, je ne me plains pas. J’ai choisi de bâtir sereinement les ESPACE ENTREPRISES I RENCONTRE choses, donc je grandis calmement. Par contre, je ne transige jamais sur la qualité, ce qui me positionne naturellement parmi les professionnels qui font sérieusement leur boulot. Mon partenariat commercial avec Illudesign est la preuve que d’autres ont confiance en moi, ce qui est un gage évident pour mes clients… EA  : Pas besoin donc d’aller au diable vauvert pour trouver le luminaire susceptible de donner une touche d’exception à tout intérieur… P.V.  : Non, pas besoin. Nous proposons l’éventail le plus large à des lieues à la ronde. Quant au conseil, je le souligne une nouvelle fois, c’est dans l’ADN de Domelec. Nous défendons l’idée que l’électricité doit être complétée de lumière et que la lumière est bien autre chose qu’un simple point lumineux électrique. DOMELEC SPRL Avenue de Bouillon, 58b I 6800 Libramont Tél.  : 061 23 20 67 I Fax  : 061 29 24 67 www.domelec.be Propos recueillis par Christophe Hay Photos  : Jean-Louis Brocart Entreprendre aujourd’hui N°170 - septembre 2015 - 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 170 septembre 2015 Page 56