Entreprendre Aujourd'hui n°169 jui/aoû 2015
Entreprendre Aujourd'hui n°169 jui/aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°169 de jui/aoû 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : Batifer est Lauréat économique 2015 Luxembourg belge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
PROVINCE Concertation entre les secteurs horeca et brassicole Un Code de conduite doit mener à un partenariat équilibré ! On sait que la filière horeca ne se porte pas toujours très bien, ce qui inquiète, on s’en doute, nos autorités. Le Ministre de l’Economie et des Consommateurs, Kris Peeters, en concertation avec Willy Borsus, Ministre compétent en matière de Classes moyennes, Indépendants et PME, entend user de son poids pour instaurer des relations contractuelles correctes entre les brasseurs, les distributeurs en boissons et les exploitants d’un établissement horeca. Selon le principe du partenariat, lors de la conclusion de contrats mutuels, toutes les parties devront, si la volonté des uns rencontre celle des autres, pouvoir défendre et développer leurs intérêts économiques ensemble et de manière durable. Code de conduite pour 2016 Début juillet dernier, après plusieurs contacts bilatéraux, une déclaration d’intention commune a été signée, elle devrait conduire, début novembre, à entériner un code conduite appelé à la mise en place d’un partenariat sain et équilibré, le code de conduite en question devant être activé au 1er janvier 2016. En tout cas, l’ensemble des parties concernées, tant côté horeca que brassicole, s’est entendu sur cette initiative à la fois raisonnable et utile. Pour éviter les drames et autres faillites ! Le code de conduite sera spécifiquement axé sur l’information fournie préalablement à la conclusion de contrats (la phase précontractuelle) et sur des conditions contractuelles équilibrées entre les différentes parties, à savoir l’exploitant de l’établissement horeca d’une part, et le brasseur et/ou distributeur en boissons d’autre part. 14 - Entreprendre aujourd’hui N°169 - juillet/août 2015 PROVINCE Bières wallonnes NOUVEAU CONCEPT DE DIFFÉRENCIATION… Parmi les centaines de bières belges qui contribuent à la richesse de notre patrimoine gastronomique, il n’est pas forcément aisé de repérer les bières brassées en propre et de valoriser, ce faisant, le savoir-faire des artisans-brasseurs. Bien consciente de cette « problématique » qui préoccupe les brasseurs, l’Agence wallonne pour la Promotion d’une Agriculture de Qualité (APAQ-W) a récemment lancé un concept de différenciation des bières wallonnes qu’elle a baptisé « Belgian Beer of Wallonia » ! À la demande des brasseurs wallons La création du concept en question fait donc écho aux souhaits de nombreux brasseurs wallons qui entendaient bénéficier d’un support intemporel de promotion complémentaire au Concours Best Belgian Beer of Wallonia existant depuis 2012, lequel visait déjà, pour rappel, à mettre en évidence non seulement la qualité et la diversité de nos bières brassées en propre, mais aussi le savoir-faire de nos brasseurs. Identification wallonne Désormais donc, le consommateur ne s’y trompera plus au moment de craquer pour telle ou telle cuvée, puisque nos bières régionales brassées en propre seront facilement reconnaissables, notamment via la possibilité d’apposer le logo sur l’étiquette. Au-delà, les brasseurs qui adhéreront au concept d’identification Belgian Beer of Wallonia pourront aussi s’en servir pour commercialiser leur(s) produit(s) dans tous les circuits de valorisation qu’ils souhaitent (épicerie fine, grandes et moyennes surfaces, vente directe à la brasserie ou à la ferme, dans le secteur HoReCa, mais aussi lors de festivals et fêtes de la bière, sur les marchés de terroir…). Belgian Beer of Wallonia, c’est presqu’une charte ! Pour être reconnu, le brasseur doit évidemment être en règle avec les législations qui lui sont applicables, il doit aussi s’être acquitté de sa rétribution annuelle à l’APAQ-W, mais il doit surtout répondre à une série d’obligations liées à son produit, son process ou son implantation. Ainsi, le (ou les) siège(s) d’exploitation du brasseur doi(ven)t être situé(s) en Wallonie, les étapes comprises entre le brassage et la fermentation principale, la garde (le cas échéant) et la refermentation en bouteille doivent être effectuées au(x) siège(s) d’exploitation du brasseur, le brasseur doit aussi être le dépositaire du nom des bières qui sont brassées en propre. La liste actualisée de ses bières doit d’ailleurs être remise une fois par an à l’APAQ-W. Vous vous doutez qu’aucune bière à façon, ou dite « à étiquette », ne pourra évidemment jamais porter le logo ! 20 brasseurs wallons adhèrent déjà au concept… Venant des quatre coins de Wallonie, une vingtaine de brasseurs font déjà pour l’heure partie de Belgian Beer of Wallonia, notamment quatre brasseries luxembourgoises - la Brasserie de Bastogne, la Gengoulf, La Rulles et Les 3 Fourquets - qui bénéficient déjà, comme les autres, des efforts de promotion annuels que l’APAQ-W compte mettre en place pour assurer à notre patrimoine brassicole toute la visibilité qui lui sied.
in ime. oie M. Zr.40 Ar'4..1ri, difee:0101"111.1.".:e ke., 14,frr(ree", !, BARVAUX Le Labyrinthe, 19 e édition… LA LÉGENDE DE PETER PAN, HÉROS DE JAMES BARRIE, EST LE THÈME CHOISI POUR LA SAISON 2015 Le Labyrinthe de Barvaux, qui est aussi une PME luxembourgeoise très active, a cette particularité de renaître chaque année au mois de mai, depuis 19 ans. L’aventure démarre avec le semis des graines de maïs lors des premiers beaux jours. Le soleil et la pluie font le reste, pour transformer ce champ de onze hectares en un théâtre de verdure éphémère… Cet été, le Labyrinthe invite non seulement à plonger dans son univers, mais il convie le visiteur à relever un défi. Une chasse au trésor en compagnie de l’illustre Peter Pan ! À un an des vingt bougies, ce 19 e opus est loin d’être une saison de transition pour les organisateurs, au sein de l’ASBL Labytourisme. Jean- Luc Arendt et Fabienne Delvaux ont une fois de plus innové, lançant ce concept de chasse au trésor qui impliquera encore davantage les visiteurs, qui deviennent désormais acteurs plutôt que simples spectateurs. Un spectacle interactif … Des comédiens seront bien sûr toujours au rendez-vous pour faire vivre l’aventure avec leurs voix, leurs costumes extravagants, leurs dialogues hilarants…. Aux côtés de Peter Pan, nous retrouverons le terrible capitaine Crochet et ses pirates, Wendy, la fée Clochette, Lily la Tigresse, Monsieur Mouche… Tous cachés dans le champ de maïs, conçu cette année - en accord parfait avec le thème - en forme de tête de pirate géante ! Trois équipes de comédiens se succèderont durant la saison, ayant tous une formation théâtrale et capables de jouer aussi bien en français qu’en néerlandais. Leurs costumes, confectionnés avec soin, étoffent encore leur jeu et accentuent les caractères des personnages. Quant à la mise en scène, elle est aussi confiée à des professionnels du spectacle puisque, pour faire rêver, une histoire bien ficelée est indispensable ! o ; Lle.:=. Le respect total de l’environnement Il n’est pas inutile de rappeler que le Labyrinthe s’inscrit dans une logique de développement durable, avec son caractère vert. Dans ce cadre, le projet peut se targuer de disposer du label Amazing Land, label relatif à la gestion de projets selon les trois piliers du développement durable  : économique, écologique et social. Le Labyrinthe, pas qu’un labyrinthe… Enfin, n’oublions pas que d’autres espaces existent pour se distraire à côté du grand dédale  : le Labyrinthe des Petits, prévu pour nos chères têtes blondes de 3 à 8 ans ; le Labyrinthe des Portes (avec entre autres son parcours « Réveille tes pieds » et « Les yeux grands fermés ») ; les potagers biologiques ; le champ de potirons (accessible dès la mi-août), toboggans, restaurants, pique-niques… Laissez-vous donc tenter par la magie des lieux, par la féerie du spectacle, par le contact avec la nature… Que demander de plus pour une belle sortie en famille ! Infos  : www.lelabyrinthe.be PROVINCE Luxembourg Creative fait le bilan de sa première saison… Du positif, rien que du positif ! Notons d’emblée que la première saison Luxembourg Creative se termine avec un bulletin plus qu’honorable, le forum ayant comptabilisé plus de 650 participants aux lunchs et conférences sur une année à peine. Chercheurs, entrepreneurs et agents des secteurs culturel et public se sont en effet régulièrement retrouvés à Arlon, Marche-en-Famenne ou Libramont pour échanger autour de l’innovation, de la créativité et de l’entrepreneuriat dans les thèmes qui sont propres à notre province (tourisme, environnement, construction, agro-alimentaire,…). En tout, dix-huit rencontres se sont tenues de septembre à juin. Des contacts à la fois conviviaux et ouverts, privilégiant le relationnel direct puisque les rendez-vous sont volontairement limités à une vingtaine de privilégiés. Collaborations gagnantes D’un point de vue plus général, nous retiendrons l’excellente collaboration autour d’un projet initié par l’ULg, la Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge et IDELUX, le tout avec le soutien de la Province de Luxembourg et de quelques acteurs privés, comme Security Storage ou le WEX. Deuxième saison en préparation Comme l’explique Julie Hotton, chargée du projet Luxembourg Creative, « le Forum reviendra en septembre, histoire de poursuivre les objectifs de mise en avant de la culture, du tourisme, du bois, de l’environnement, de l’agroalimentaire ou encore de l’économie sociale, avec des témoignages et exposés d’experts du terrain et du monde de la recherche. Nous souhaitons garder le même rythme de croisière de deux conférences par mois ». La programmation de la saison 2 est d’ores et déjà consultable sur le site www.luxembourgcreative.be. Entreprendre aujourd’hui N°169 - juillet/août 2015 - 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 169 jui/aoû 2015 Page 52