Entreprendre Aujourd'hui n°149 avril 2013
Entreprendre Aujourd'hui n°149 avril 2013
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°149 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec François Ghigny, Green Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
à la chambre I FoCUS INTERNATIONAL L’agent en douane facilite vos transactions à l’import ou à l’export… Cinq agences du genre sont actives en Luxembourg belge Qui dit frontière dit douane, et qui dit douane dit formalités. Tout le monde est concerné, tant dans la sphère privée que professionnellement. Surtout, dans ce cas précis, si l’on est un exportateur débutant qui n’a jamais été confronté avec la complexité des documents douaniers. Et à la perte de temps qui en découle ! En l’espèce, des professionnels sont à votre service, y compris chez nous… Les entreprises qui exportent ont souvent recours en la matière à des professionnels « patentés » qui prennent en charge les formalités en question. Ces entreprises sont référencées sous l’appellation classique d’agences en douane. Souvent adossées à un transporteur, elles offrent en somme un service complet à l’exportateur qui souhaite bénéficier de leur maîtrise du sujet. Focus… Plus de barrières douanières au sein de l’UE Pour le commun des mortels, qui voyage peu et généralement au sein de l’Union européenne, les frontières sont tombées en même temps que l’Europe devenait une entité à part entière, avec sa monnaie et ses instances. C’est tellement vrai que ne subsiste aujourd’hui quasiment rien de ces barrières qui faisaient jadis la séparation entre les 27 pays aujourd’hui réunis sous la bannière européenne. En dehors d’un peu de paperasserie, notamment pour les accises ou en matière de transit (lorsque l’on doit traverser la Suisse pour se rendre en Italie, par exemple,ndlr), la circulation des biens et des personnes est une réalité européenne qui a supprimé l’utilité même des fameuses douanes. Ce qui laisse parfois à penser, à tort bien sûr, qu’il en va de même à l’échelle mondiale. Que nenni ! Mais des règles inchangées aux quatre coins du monde C’est l’évidence même, l’armada classique douanière n’a évidemment jamais été remise en cause à l’échelle mondiale. 32 - Entreprendre Aujourd’hui N°149 - avril 2013 Il vous faut par exemple toujours disposer d’un passeport en bonne et due forme pour vous rendre aux Etats-Unis, les biens acquis ou vendus en dehors de l’espace économique européen devant eux aussi subir les formalités douanières d’usage avant de quitter et/ou d’entrer sur un autre territoire. Les agences en douane ne sont donc pas passées à la trappe en quittant les bureaux qu’elles avaient investis de longue date aux frontières de nos espaces nationaux. Agence en douane : un métier ? Mais au fond qu’est-ce qu’une agence en douane et quel est son rôle ? Pour faire court, bref, mais quand même précis, disons qu’il s’agit en l’espèce d’une entité - personne physique ou morale - qui élabore, sous sa propre responsabilité mais pour le compte d’un client, les formalités douanières relatives à l’importation, l’exportation ou le transit. En d’autres mots, un agent en douane est « une personne » qui maîtrise parfaitement (suffisamment) les procédures douanières, qui assure les liaisons techniques et administratives relatives à la circulation internationale des marchandises et qui facilite également le contact avec l’administration des douanes belges. Entreprises et particuliers… A priori, toute entreprise (PME, TPE…) peut faire appel à une agence en douane à condition qu’elle en ait le besoin. Cinq agences en douane en Luxembourg belge• Adam et Menten - 063 67 62 70 www.adametmenten-douaneettransport.be• Beyer Belgium - 063 22 28 48 - www.beyer.be• Charlier Logisitics (+ import/export maritime) 063 38 01 00 - www.ncharlier.be• Transport Pierret - 061 27 75 50 - www.transport-pierret.be• Arthur Welter Belgium - 063 23 66 40 - www.awelter.lu * enterprise * europe * network Concrètement, nous pensons ici aux marchandises qu’elle vend, fabrique, utilise, transforme. De même, n’importe quel particulier peut lui aussi avoir recours aux services d’une telle agence, par exemple lors de l’achat d’un véhicule à l’étranger hors UE, pour se charger de l’acquittement des droits d’entrée ainsi que de la TVA. Responsabilité En général, un agent en douane a une responsabilité par rapport à la mission qu’il prend en charge. Il est ainsi tenu responsable de l’inexécution, ou de la mauvaise exécution, des fameuses formalités douanières dont nous parlons. Et sauf dans le cas où l’agent en douane a fait le choix de prendre une garantie à l’encontre de son client, lorsque les erreurs résultent du défaut ou de l’inexactitude des instructions qui lui ont été données, c’est à lui qu’incombe la responsabilité des retombées qui pourraient découler des formalités. Dans les faits, c’est encore l’agence qui acquitte les droits et taxes, sommes refacturées en fin de transaction, avec sa rémunération et un pourcentage des sommes acquittées en douane. Cinq agences en douane en Luxembourg belge à titre d’exemples, et sachant bien sûr que les types de documents délivrés par une agence en douane sont très variés, nous épinglerons quand même - pour les puristes - que vos EX, EU, T2L, T2LF et carnets TIR (exportations), ainsi que les documents IM et EU (importations), tout comme les T1 et T2, ou les certificats de circulation de marchandises, EUR1 ou ATR (transits) sont des exemples précis de formalités lourdes, dont la réglementation en outre change régulièrement, qui nécessitent d’être traités par des professionnels. En Luxembourg belge, on compte cinq agences du genre dont les coordonnées figurent ci-contre.•
enterprise eu n elwji, rop Futurallia aura lieu début juin Dernière ligne droite pour vous inscrire… FUTUR -l'ALLIA ISTANBUL2012 Le plus grand forum multisectoriel de partenariat pour les PME aura donc lieu au tout début du mois de juin prochain. L’engouement pour l’événement est tel qu’à l’heure où nous rédigeons ces lignes, plus de 500 entreprises sont déjà inscrites. De Turquie, bien sûr, puisque le forum fait escale cette année à Istanbul, du 5 au 7 juin, mais aussi d’Autriche, d’Italie, de France… En tout, pas moins de 45 délégations internationales sont d’ailleurs déjà engagées dans l’aventure. Et vous ? Ces marchés vous attirent ? Rappelez-vous que Futurallia s’adresse à toutes les PME désireuses de nouer des partenariats à l’international. Le principe n’a pas changé, les rendez-vous préprogrammés se succèdent au rythme de deux par heure. Ce qui fait, vous en conviendrez, pas mal d’opportunités pour un BtoB géant. Evidemment, toutes les rencontres ne déboucheront pas sur des contrats. Qu’à cela ne tienne, un tas d’informations circuleront quand même, que ce soit sur les possibilités de marchés, la concurrence, les niches et autres associations possibles… Vous l’aurez compris, il ne s’agit donc pas de vous inviter à un salon classique où vous devrez œuvrer au hasard, mais de la véritable optimisation de votre temps par la mise en place d’un maximum de contacts. Le tout en 3 jours, ni plus ni moins. Avec, cerise sur le gâteau, des aides de l’AWEX et de la province de Luxembourg pour vous aider considérablement par rapport au coût de la manifestation. Un maximum de contacts internationaux en un minimum de temps… à moindre coût, n’hésitez vraiment plus ! Plus d’infos : www.futuralliaistanbul2013.com ou am.barbette@ccilb.be, 061 29 30 45 Crédits documentaires Instruments-clés du commerce international, le 23 mai prochain, à Libramont La maîtrise de la gestion des crédits documentaires est indispensable pour toute PME active à l’international. Cependant, cet instrument de paiement peut sembler complexe au premier abord. C’est pourquoi la Chambre de commerce, membre de Entreprise Europe Network, Namur Export et l’AWEX vous convient à une présentation sur le sujet, le 23 mai prochain, en matinée, à Libramont. Objectif : vous aider à comprendre les phases importantes d’un crédit documentaire et ses différentes formes : le crédit documentaire back to back, le crédit documentaire transférable, la standby letter of credit. La remise documentaire sera aussi abordée afin de permettre l’utilisation de l’instrument le plus adapté à la transaction économique liée. Une belle occasion aussi de poser toutes vos questions ! Les orateurs seront Emile Hoffman et Christian Meylemans, Trade Finance Officers au Département Commerce Extérieur de CBC Banque. La participation est gratuite mais l’inscription obligatoire auprès de stephanie.wanlin@ccilb.be. AFFAIRES EUROPéENNES ET INTERNATIONALES Envie de nouer des contacts exports de proximité ? Participez au BtoB des « Greater Region Business Days », à Luxembourg ! La Grande Région est sans doute le premier vivier naturel d’exportation pour bien des entreprises issues de la province. Nos collègues de la Chambre de commerce de Luxembourg l’ont bien compris en organisant, pour la seconde fois, les GR Business Days, les 12 et 13 juin prochains. Au programme : un salon, des conférences et, Pay on Time wali Protect Promots Privant Jobs Growith Insohnmclos LAIE F'AYMENT INITDRMATION CAMPArGN surtout, des rendez-vous BtoB préprogrammés avec d’autres professionnels. Plusieurs secteurs cibles ont été définis, comme l’environnement et l’énergie, l’éco-construction et le développement durable, l’automobile et l’e-mobilité, la machinerie et la métallurgie, les sciences de la vie et les biotechnologies, les TIC et l’e-commerce, le transport et la logistique… Pour les visiteurs Grande Région, la participation au BtoB s’élève à 85 euros (50 euros par participant supplémentaire). Pour en savoir plus ou vous inscrire : www.een-matchmaking.com/gr-businessdays2013 Des réglementations vous empêchent (parfois) de travailler sereinement… Top 10 « du » plus pénible pour les PME Parce qu’elles représentent la majeure partie de l’emploi et de la valeur ajoutée en Europe, la Commission accorde une attention toute particulière aux PME. Par le biais d’une grande consultation organisée récemment, l’Europe a donc cherché à savoir quelles étaient, aux yeux de ces PME, les 10 réglementations les plus contraignantes dans leurs activités quotidiennes. Voici donc le top 10 des réglementations les plus « pénibles » ou pénalisantes, déterminé par environ 1.000 entreprises et organisations de représentation. D’abord, il y a REACH (substances chimiques), puis la TVA, viennent ensuite des réglementations plus précises sur la sécurité générale des produits, la reconnaissance des qualifications professionnelles, plus loin il y a encore la réglementation-cadre et transport de déchets (liste des déchets dangereux), la législation sur le travail, la protection des données, le temps de travail, l’équipement d’enregistrement en matière de transport routier (périodes de conduite et de repos), les procédures pour l’attribution des contrats publics, le code douanier modernisé. L’Europe a déjà pris certaines mesures pour simplifier plusieurs de ces réglementations, mais comme on l’imagine, le chantier est de taille si on veut simplifier la vie des PME ! Source : http://ec.europa.eu/enterprise/index_en.htm Entreprendre Aujourd’hui N°149 - avril 2013 - 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :