Entreprendre Aujourd'hui n°149 avril 2013
Entreprendre Aujourd'hui n°149 avril 2013
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°149 de avril 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec François Ghigny, Green Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
4‘1-1, ssfillIE D'A cil-0 ti-pe., Achouife 32 - 6666 WIBRIN Té1:0032(0)6i 28 Si 47 Fax:0032(0)61 28 82 64 info@achouifc.bv www.achouffe,be
PROVInCE Nos bouchers témoignent d’un vrai savoir-faire… Ils se distinguent (encore) au Salon international de la viande Meat Expo, à Courtrai à l’occasion de Meat Expo 2013, foire internationale bisannuelle pour les bouchers et les professionnels de la viande, qui se déroulait du 24 au 27 mars, à Courtrai, une délégation de bouchers de la province du Luxembourg avait fait le déplacement. Normal, c’est la vitrine du secteur… En déambulant dans les allées, force est quand même d’admettre que la profession a encore de beaux jours devant elle, notamment parce que nos meilleurs artisans se sont une nouvelle fois distingués lors du concours professionnel Eurobeef. Belle moisson de prix pour le Luxembourg belge à Eurobeef Cette année, plus de 1.200 produits de viande y étaient inscrits. Il faut évidemment se rendre compte de l’importance de ce concours professionnel, organisé par la Fédération nationale des bouchers-charcutiers de Belgique, qui regroupe, rappelons-le, 2.200 artisans-bouchers indépendants. Neuf Luxembourgeois, avec 78 produits, représentaient cette année notre lointaine province. Résultat : 71 médailles et plusieurs premiers prix, notamment obtenus par la boucherie Lefèbvre (Wellin), dans la catégorie produit de viande salée artisanal, et par la boucherie Fagneray (Neufchâteau), dans la catégorie jambon salé artisanal. Ajoutons encore que la boucherie Lefèbvre s’est adjugé 4 médailles d’or, 5 médailles d’argent et 1 médaille de bronze, que la boucherie Devillez (Mande Saint-Etienne/Bertogne) a obtenu 3 médailles d’or, 7 médailles d’argent et 1 médaille de bronze, la moisson de la boucherie Felsch (Meix-devant-Virton) est de 3 médailles d’or, 6 médailles d’argent et 3 médailles de bronze. La boucherie Goffin (Neufchâteau) a récolté 2 médailles d’or, 4 médailles d’argent et 1 médaille de bronze, la boucherie Dropsy (Saint Léger) 1 médaille d’or, 5 médailles d’argent et 1 médaille de bronze, la boucherie Deom (Libramont) 1 médaille d’or, 3 médailles d’argent et 4 médailles de bronze, la boucherie Fagneray 1 médaille d’or, 1 médaille d’argent et 1 médaille de bronze, la boucherie Bouillon (La Rocheen-Ardenne) 7 médailles d’argent et la boucherie Ligot (Lavacherie) 1 médaille d’argent et 5 médailles de bronze. Valoriser le métier par une semaine du boucher Lancée il y a trois ans, en Flandres, la semaine du boucher se tenait cette année du 15 au 21 avril, vous l’avez sûrement lu ou vu. L’objectif avoué de cette semaine originale est, vous l’aurez compris, de conscientiser le grand public quant à un métier qui manque de bras, de jeunesse et de relève. En 2013, l’initiative s’est voulue nationale, invitant notamment la Wallonie à adhérer au projet en faisant elle aussi une opération de séduction vers les écoles et les jeunes, en leur montrant que le métier offre des débouchés et du potentiel entrepreneurial, tout en insistant sur la valeur artisanale de cette profession qui a été largement mise en avant, comme en témoigne le concours dont nous vous parlions plus haut, mais aussi au travers de relais vers la presse et de vulgarisation du métier dans les classes de 5 e et 6 e primaires de la province. Quatre artisans - Adelin, Bouillon, Felsch et Ligot - ayant même ouvert leurs portes aux écoles primaires. ESPACE ENTREPRISES I échos LIBRAMONT Le secteur Horeca s’inquiète des retombées du Système de Caisse Enregistreuse Fed.HoReCa Luxembourg s’est lancée dans une campagne de sensibilisation qui a débuté à la Chambre de commerce… On vous en parlé le mois dernier, l’instauration du Système de Caisse Enregistreuse (SCE), au 1er janvier 2014, inquiète plus d’un « petit » patron de l’Horeca. Une septantaine de personnes avait rejoint la Chambre de commerce, mi-avril, pour s’informer autant que pour (tenter de) comprendre les moindres subtilités du mécanisme. Un système qui n’oublie rien... La peur au ventre quant aux retombées d’un système qui leur semble vouloir aller très loin - trop loin ! - les indépendants de l’Horeca tentent en effet d’appréhender leurs obligations. Ils cherchent aussi à s’informer. Ce fut donc chose faite, tout récemment, durant une après-midi très riche en informations de toutes sortes, notamment sur le fameux système SCE, sur les contrôles qui en découleront et, fort logiquement, sur les différents points noirs du système, ainsi que sur les procédures d’implémentation et le timing défini par le SPF Finances. Fed.HoReCa Wallonie avait dépêché son Secrétaire général, Pierre Poriau, pour l’occasion, il a fait, avec les cafetiers, restaurateurs et hôteliers présents, le tour d’une question décidément bien complexe.• Entreprendre Aujourd’hui N°149 - avril 2013 - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :