Entreprendre Aujourd'hui n°148 mars 2013
Entreprendre Aujourd'hui n°148 mars 2013
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°148 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 6,9 Mo

  • Dans ce numéro : Charlier, un Groupe qui a su évoluer dans un métier de plus en plus complexe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
BON A savoir Formation et recyclage des conseillers en prévention Entre assouplissement des conditions et exigences nouvelles… On le sait - et plus encore à la Chambre de commerce qu’ailleurs, puisqu’on y dispense des cursus de base sur le sujet depuis très longtemps - un conseiller en prévention doit justifier d’une connaissance suffisante de la législation sur le bien-être des travailleurs lors de l’exécution de leur travail. Mais ce n’est pas tout… Pour les besoins de sa mission, ce dernier doit aussi faire la preuve d’un bagage technique et scientifique ; alors que si un risque accru est détecté dans l’entreprise où il exerce sa charge, il doit encore se conformer, à l’instar des conseillers de services externes, aux dispositions particulières prévues dans le cadre de la formation particulière. Des choses ont récemment changé sur le sujet, notamment parlant d’expérience et de recyclage, cela oscille entre assouplissement et nouvelles exigences (Arrêté royal du 29 janvier 2013 paru au Moniteur belge du 12 février). Un accès plus souple aux formations Jusque-là, pour être admis à la formation complémentaire du premier niveau, c’est-à-dire le niveau supérieur de la fonction, tout candidat devait disposer d’un diplôme de bachelier (université ou haute école), ou avoir suivi la formation complémentaire du deuxième niveau en sus de faire preuve d’une expérience pratique d’au moins cinq ans en tant que conseiller en prévention. Dorénavant, et c’est ce qu’il convient d’appeler un assouplissement des exigences, il suffira au candidat de se prévaloir d’une expérience pratique utile, d’au moins cinq ans, dans un service interne ou externe, mais pas nécessairement en qualité de conseiller en prévention (attestation de l’employeur faisant foi). Idem pour l’accès à la formation du deuxième niveau qui ne requiert désormais plus d’être en possession d’un diplôme précis, l’expérience pratique étant maintenant suffisante. Le recyclage sera plus strict La réglementation devient en effet plus stricte en matière de recyclage puisque 48 - Entreprendre Aujourd’hui N°148 - mars 2013 celui-ci sera organisé sous forme de journées d’étude ou de séminaires, d’au moins trois jours, successifs ou non. Autre nouveauté : la formation complémentaire du premier et du deuxième niveaux (recyclage) est désormais ouverte à d’autres organismes, à condition que ces activités soient reprises dans le calendrier de la Direction générale Humanisation du travail. > Les réunions du Club prévention au travail de la Chambre font partie du recyclage annuel souhaité. Ergonomie et hygiène Dans les domaines de l’ergonomie ou de l’hygiène au travail, le cadre légal a aussi été (re)précisé. Le conseiller en prévention y est en l’occurrence reconnu s’il est détenteur d’un diplôme de master (université ou haute école), qu’il a fourni la preuve de réussite d’une formation multidisciplinaire de base et des modules de spécialisation en ergonomie ou hygiène au travail et pour autant qu’il prouve une expérience pratique utile d’au moins 3 ans, contre 5 auparavant. Ces dispositions sont applicables depuis la fin du mois de février, avec un assouplissement du même acabit en hygiène du travail.• 0 Plus d’infos : www.emploi.belgique.be Revenus mobiliers 2013 Taxation à nouveau revue… On le sait, mais on va quand même le redire pour que vous y soyez attentifs, deux lois importantes ont été votées en décembre dernier (le 13 et le 27/12) qui apportent leur lot de nouveautés aux dispositions fiscales applicables en matière de revenus mobiliers. Elles concernent bien sûr l’ensemble des contribuables belges, mais les sociétés sont aussi concernées puisqu’en attribuant des revenus mobiliers à leurs associés, celles-ci sont évidemment tenues de retenir le précompte mobilier y afférent. Soyez-y attentifs… Faire et défaire… Pour faire court, et parlant de nouvelles réformes, nous dirons qu’on en revient à la situation passée. Ainsi, après avoir connu la formule tenant compte d’un taux de précompte mobilier de 21% auquel s’ajoutait une éventuelle cotisation supplémentaire de 4% pour les contribuables ayant perçu plus de 20.020 euros pour les revenus de l’année 2012, le gouvernement a fait marche arrière. Le régime libératoire, abandonné en 2012, est donc à nouveau d’actualité, reste que la formule adoptée l’an dernier va certainement compliquer la rédaction des déclarations 2013, mais ça c’est une autre histoire. Et pour 2013 ! En 2013 donc, on abandonne le système 21% + 4% pour en revenir à ce que l’on connaissait. Pour être tout à fait explicite sur le sujet, le Service public fédéral des finances a publié une circulaire précisant les différents revenus mobiliers et les taux de taxation début février, elle précise de façon claire à hauteur de quel pourcentage les revenus mobiliers seront taxés en 2013. Autant savoir… 0 Plus d’infos : http://ccff02.minfin.fgov.be/KMWeb/document. do ? method=view&nav=1&id=61eb3e7d-5a39-48fc-98bc-8d500699ffbf&disableHighlightning=true Aides à la Promotion de l’Emploi Acquis maintenus pour un dispositif qui a quand même pris fin en décembre… Le dispositif APE-marchand a officiellement pris fin le 31 décembre dernier. Il en découle que les aides accordées jusque-là dans le cadre de ce système ne peuvent plus bénéficier aux entreprises qui en font désormais la demande (et ce depuis le 1er janvier dernier). Plusieurs de nos membres nous ont contactés à ce sujet se tracassant pour leur situation personnelle. Qu’en est-il ? L’APE-marchand a vécu… mais ses bénéficiaires demeurent ! Comme le prévoyait le décret du 25 avril 2002, le dispositif mis en place pour promouvoir l’emploi, secteur marchand, devait prendre fin au terme de la durée initialement prévue pour ce processus (10 ans,ndlr). L’issue était donc attendue puisque l’APE-marchand avait une durée de vie limitée. Mais que les entreprises qui ont bénéficié de ce dispositif utile se
m A.=.rfe=t= rassurent, les acquis seront maintenus ! Toute entreprise inscrite dans ce dispositif continuera donc à bénéficier de son APE-marchand conformément à la durée mentionnée dans la décision ministérielle. Pour celles qui ont introduit leurs demandes avant la suppression du dispositif mais dont la décision ministérielle est postérieure au 1er jour de l’année 2013, nous préciserons toutefois que les aides ne produiront leurs effets que durant l’exercice 2013 en question. Cela étant, il n’est pas inutile de signaler ici que les aides particulières, dites « marchand jeune », ne sont quant à elles pas visées par la suppression du régime. Une aide forfaitaire pour suivre… Au-delà, il nous paraît aussi judicieux de vous informer qu’un projet de décret relatif aux incitants financiers visant à favoriser l’engagement de personnel auprès de certaines entreprises est en cours d’adoption. En l’espèce, il s’agirait cette fois de l’octroi d’une aide forfaitaire annuelle à certains employeurs du secteur marchand qui engagent des demandeurs d’emploi inoccupés, et ce en vue de couvrir totalement ou partiellement leurs rémunérations. Des informations plus précises devraient nous parvenir, nous ne manquerons pas d’y faire écho… Faillites Faillites Greffe Arlon• BENHAMOU FRANCK, sous l’enseigne « O’CAPRICE », Messancy• CAMBRESY David, sous l’enseigne « Au Temp Jadis », Musson• DEJANA Francis, Florenville (Lacuisine)• ROBERT PIERARD & CIE SCS, Florenville (Lacuisine)• VENESIANO SPRL, Arlon Greffe Marche• AL CHARIF Hakim, sous la dénomination « Le Relais Saint-Monon », Nassogne• BEHIN Bernard, sous la dénomination « BERN’ART », Erezée (Soy)• Etablissements GUISSART et Fils SPRL, Marche-en-Famenne• GROOTEN Gustave, Hotton (Monville)• GW RACING SPRL, Marche-en-Famenne (Marloie)• HARDENNE Laurent, demande EMPLOI Je suis la pièce manquante à votre puzzle : employée administrative avec expérience, proactive, autonome. Travail d’équipe et aptitudes commerciales. Employeurs, ne laissez pas passer votre chance… Contact : Isabelle Huys 0497 70 23 08 demande EMPLOI Cadre expérimenté, orienté RH, je peux vous assister dans la gestion de vos projets, gérer vos RH, superviser et soutenir vos équipes commerciales et administratives. Contact : Benoît Lespagnard, +32 (0)478 27 92 33. Votre futur bras droit ? Cette liste reprend les faillites publiées au moniteur belge entre le 1er février au 8 mars 2013. Les informations sont classées par greffe du tribunal de commerce. Nous vous signalons le nom de l’entreprise, son statut juridique et la commune d’implantation de l’activité. Marche-en-Famenne (Waha)• La Villa aux 1000 Idées SPRL, Barvaux-sur-Ourthe• PIRLOT Thibaut, Marche-en-Famenne (Hargimont)• SOA Bavard Valérie, Hotton Greffe Neufchâteau•C.O.S.S. SPRL, Tellin• DIDOT CONSTRUCT SPRL, Bouillon (Rochehaut)• LA GRILLADE FAGNARDE SPRL, Bertrix• MAZIERS Dimitri, Libin (Anloy)• NANNAN-KLELS SA, Bertrix• Vagner Fabian, Bertrix Clôtures de faillites Greffe Arlon• CLESSE Mélany sous l’enseigne « Mel’Usine », Athus• KORRIGAN SPRL, Musson• LES MEDINAS SPRL, Messancy BON A savoir Annonces offre EMPLOI Assistant(e) en communication Objectif : intégrer le département communication du WEX (tâches conceptuelles et opérationnelles, relations presse/média, e-mailings, newsletters…). Profil : Bachelier ou Master en communication, junior (0 à 3 ans d’expérience). Connaissance néerlandais (indispensable), anglais (atout). Fibre commerciale, organisation, esprit d’équipe, excellentes capacités rédactionnelles, aisance dans les contacts, orthographe impeccable, rigueur, polyvalence, flexibilité. Envoyer CV et lettre de motivation à jobs@ wex.be - Wallonie Expo S.A. Parc d’Activités du WEX - Rue des deux Provinces, 1 à 6900 Marche-en-Famenne - Tél. +32 (0)84 340 800 www.wex.be• MOBIPA SCRL, Messancy• TRAINITO Salvatore sous l’enseigne « Le Relais d’Auvergne », Florenville Greffe Marche• CONSULT & SERVICES SNC, Houffalize (Wibrin),• DINAU Ariane, Marche-en-Famenne• ENTREPRISES DE TOITURES JEAN FRANCOIS SERVAIS SPRL, Nassogne• SEBAGA.FR SPRL, Erezée (Amonines) Greffe Neufchâteau• CE.BE.RE. SPRL, Libramont-Chevigny Entreprendre Aujourd’hui N°148 - mars 2013 - 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 148 mars 2013 Page 56