Entreprendre Aujourd'hui n°147 février 2013
Entreprendre Aujourd'hui n°147 février 2013
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°147 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : à la rencontre de Jean-Pascal Durré, patron inspiré de Délisalades.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Philippe Emonds.a. Route de Bastogne 394 6700 Arlon Tél. 063 23 05 60 info@emondarlon.net.bmw.be www.emond.bmw.be Philippe Emonds.a. Rue de Neufchâteau 24 6800 Libramont (Recogne) Tél. 061 22 47 24 info@emondlibramont.net.bmw.be www.emond.bmw.be NOS CONDITIONS SONT PROLONGÉES. Grâce aux technologies BMW EfficientDynamics, les chevaux qui animent les BMW sont verts : ils délivrent leurs puissantes prestations tout en consommant peu. Le plaisir de conduire qu’ils garantissent est d’autant plus irrésistible que nous vous offrons des conditions spéciales Salon jusqu’au 28 février 2013. Découvrez-les chez nous en détail et vous aurez envie d’adopter des chevaux verts sans plus attendre. CONDITIONS SALON JUSQU’AU 28 FÉVRIER. BMW EfficientDynamics Moins d’émissions. Plus de plaisir. BMW 3,8-13,9 L/100 KM• 99-325 G/KM CO2 Le plaisir de conduire Informations environnementales (AR 19/03/04) : www.bmw.be
La constitution ne dit-elle pas que tous les Belges sont égaux devant la loi. Cela ne sous-tend-il pas que nous payions le même impôt que l’on vive au nord, au centre ou au sud, que nous bénéficiions des mêmes droits, des mêmes « privilèges », des mêmes facilités ? Nous avons, en contrepartie - quoi de plus normal ? - des obligations identiques et relevons des mêmes lois. Sauf que, petit à petit, « on » détricote cette union. Mais jusqu’où ? L’éloignement géographique fera-t-il qu’un jour nous ne serons plus tout à fait des citoyens à part entière ? Il est entendu aujourd’hui – mais sur quelle base ? - que le coût vérité « doit » être appliqué à chacun, d’où notamment l’énergie qui nous coûte toujours plus cher. Mais ce n’est pas tout, car notre situation géographique se double d’une série d’autres points qui pourraient nous pénaliser si nous n’avions tant de qualités… Bernadette THENY Directrice générale EDITORIAL Sur le quai avec le consensus luxembourgeois… Nous devons ainsi, par exemple, nous satisfaire d’une offre moins large en matière scolaire, en matière culturelle, dans le domaine sportif… Mais nous ne pouvons accepter que l’on menace de rogner aussi sur nos infrastructures, hypothéquant cette fois notre développement économique et rendant caduques nos efforts pour faire du Luxembourg belge une merveilleuse terre d’entrepreneuriat. C’en est trop ! D’autant que la dynamique durable aujourd’hui prônée partout va dans le sens opposé ! Nous l’avons déjà dit, bien sûr, mais voilà cette fois que les attaques se précisent. Or nous n’acceptons pas qu’Infrabel nous impose un plan qui non seulement met en péril, mais tue également à petit feu, tout ou partie du rail luxembourgeois. Nous n’acceptons pas qu’aucune ligne de catégorie A - c’est-à-dire une ligne parfaitement entretenue et sur laquelle des investissements réguliers sont faits – ne soit maintenue en province de Luxembourg… Pourtant, à regarder la carte des investissements, classés en trois catégories, on s’étonne presque de voir que la ligne venant de Bruxelles vers Luxembourg, via Libramont et Arlon, ne soit pas menacée car, pour le reste, c’est un véritable plan de désinvestissement qui nous est proposé. Nous enlèvera-t-on aussi, un jour, le droit d’étudier parce que nous habitons en milieu rural ? Cette ébauche, contre laquelle s’est ligué le consensus luxembourgeois, emmené par le Gouverneur Caprasse, nous n’en voulons pas. Et pour cause, c’est un texte qui laisse à penser que le Luxembourg compte maintenant pour roupie de sansonnet. La ligne ente deux capitales européennes doit être maintenue en l’état, sans autre forme de discussion. La mobilité des Luxembourgeois - travailleurs, étudiants et citoyens - est-elle si futile aux yeux du chemin de fer belge ? La bimodalité de nos parcs d’activités économiques - Gouvy, Molinfaing ou Virton - compte-t-elle pour quotité négligeable à l’heure où l’on prône le rebond économique par le biais du tissu des PME ? Et le nœud ferroviaire du sud - symbolisé par un Terminal Athus si dynamique et volontaire - ne représente-t-il qu’un site éloigné d’Anvers que l’on pourrait allégrement remplacer par Liège, alors qu’il devrait plutôt s’ouvrir vers la France ? Oui, nous prendrons nous aussi « le train de la colère », si rien n’est fait pour ne pas isoler notre province autant géographiquement qu’économiquement. Dans l’ouest américain, à une autre époque, les gens se sont âprement battus pour ne pas voir le rail investir la prairie. Ils ont pourtant compris un jour que leur développement passait irrémédiablement par là. Qui pourrait penser que nous sommes assez sots pour ne pas avoir fait le même constat et préférons la prairie et les sapins à notre survie économique ? De ces gens, nous avons gardé le caractère engagé et annonçons que nous sommes prêts à « dégainer » pour notre salut. Oui, nous emprunterons nous aussi le train des mécontents s’il le faut, « armes au poing et couteau entre les dents », foi de Luxembourgeois. Vincent MAGNUS Président Entreprendre Aujourd’hui N°147 - février 2013 - 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 147 février 2013 Page 56