Entreprendre Aujourd'hui n°146 déc 12/jan 2013
Entreprendre Aujourd'hui n°146 déc 12/jan 2013
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°146 de déc 12/jan 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 7,5 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec Patrick Truccolo, Directeur de Le Trusquin, un laboratoire d’innovation utile aux entreprises comme aux publics moins favorisés.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ESPACE ENTREPRISES > ECHOS Province L’excellence de nos jeunes est gage de succès futurs ! Un jeune Luxembourgeois s’est encore distingué pendant l’aventure EuroSkills En octobre dernier, la manifestation EuroSkills, organisée à Francorchamps, a attiré plus de 43.000 visiteurs, en trois jours, venus découvrir l’excellence de la jeunesse européenne dans les métiers techniques. La Belgique a été particulièrement brillante au décompte des prix, s’adjugeant 5 médailles d’or, 6 médailles d’argent, 3 médailles de bronze et 8 médaillons d’excellence, récompense remise aux compétiteurs et équipes dont le score dépassait la moyenne européenne. Parmi les jeunes engagés sous les couleurs de la Belgique, nous épinglerons les deux médaillons d’excellence reçus par Grégoire Arnould, 18 ans, de Vresse-sur-Semois, en ébénisterie et en technologie du bois par équipe. Bravo ! Libramont Le Cocktail de Nouvel An aura lieu le mercredi 16 janvier prochain Nous accueillerons le professeur Roland Gillet… Pointez déjà à votre agenda que nous vous accueillerons le mercredi 16 janvier prochain, à 19h00, à la Halle aux Foires de Libramont, pour notre traditionnelle soirée des vœux. Comme à l’accoutumée, nous nous retrouverons pour une soirée conviviale qui suivra une joute oratoire comme seule la Chambre de commerce sait les concocter. Notre orateur d’un soir, Roland Gillet, économiste renommé, professeur de finance à la Sorbonne (Paris 1) ainsi qu’à l’ULB (Solvay) et expert reconnu au niveau international, profitera de l’événement pour nous donner un point de vue pertinent sur les ambitions de l’Europe au regard de ses moyens, et surtout sur la place de nos PME sur le nouvel échiquier économique qui se dessine. On vous attend… 10 - Entreprendre Aujourd’hui N°146 - décembre 2012 Marche-en-Famenne Le prix de l’économie sociale 2012 a livré ses verdicts Les lauréats sont connus, l’un d’eux est marchois : Bois Vert ! La 20 e cérémonie du Prix de l’économie sociale a révélé, début décembre, le nom des différents lauréats récompensés par un jury attentif à la dimension sociale que défendent plus particulièrement certaines entreprises dont la finalité première n’est pas le bénéfice. Parmi les lauréats, notamment issus de Bruxelles (3), du Hainaut (1) et de la Communauté germanophone (1), on notera qu’une toute jeune entreprise luxembourgeoise a aussi été choisie pour son investissement social. Créée en 2010, à Marche-en-Famenne, la petite structure en question est agréée d’insertion sociale depuis mars 2011, elle est essentiellement active dans la filière du bois et du développement durable. Prix de la Jeune Entreprise d’Insertion sociale Bois Vert a donc reçu le Prix de la Jeune Entreprise d’Insertion sociale, s’adjugeant ce faisant une bourse de 8.000 euros qui devrait lui permettre de mener plus loin encore son projet déjà bien pensé mais, surtout, très utile en Wallonie. Il s’agit en l’espèce de procurer de l’emploi - et de manière durable - à des personnes peu qualifiées (diplôme de l’enseignement secondaire inférieur, maximum), voire même précarisées (DEDP ou DEDP+). Comment ? Tout simplement en accompagnant ce public défavorisé dans un parcours de formation et de qualification, par exemple en matière de sécurité et de comportement. Le but ultime étant, on l’aura compris, de susciter une réinsertion réussie dans la vie professionnelle active. Le projet défendu par Bois Vert s’inscrit en fait dans une conscientisation de cette main-d’œuvre moins qualifiée quant aux opportunités qui peuvent leur être offertes, un stage de 4 mois étant généralement le déclencheur d’une intégration réussie. Activité durable dans la filière bois Par ailleurs, la stratégie de Bois Vert s’inscrit aussi dans une vision plus globale de l’approche sociétale puisqu’il y a, derrière l’activité de cette entreprise, le développement d’une activité durable dans la filière bois, pôle de développement de la Région wallonne faut-il le rappeler. Nous noterons, pour être complets, que l’entreprise est active dans l’entretien et l’amélioration de la forêt jusqu’à la bioénergie (collecte de la biomasse), en passant par les réaménagements Natura 2000, l’agroforesterie (l’arbre dans les zones agricoles et le BRF, bois rameaux fragmentés) et la culture maraîchère bio (grâce au BRF produit). Clients multiples Les clients de l’entreprise sont essentiellement des propriétaires publics et privés, des exploitants forestiers, ainsi que des organismes de Contrats rivière ou de projets Natura 2000 (Life) pour la réalisation des activités d’agroforesterie, de travaux forestiers (mécanisables et non-mécanisables) et de réaménagement Natura 2000. Enfin, les consommateurs publics et privés sont aussi intéressés par les BRF (cultures bio, vergers, pépinières et finalement, grandes cultures ; litières pour étables, étalement sur les zones de passage du bétail pour éviter le défoncement et la contamination du sol ; mulch protecteur contre les mauvaises herbes), les plaquettes (chauffages domestique et collectif, ou à usage industriel) et les bûches. Bois Vert SCRL-FS Rue du petit bois, 39 à Marche-en-Famenne – 0475 58 01 02 ou www.bois-vert.be
Transit Custom Tourneo Custom LE NOUVEAU FORD TRANSIT CUSTOM ÉLU « INTERNATIONAL VAN OF THE YEAR 2013 ». 6,5-7,1 L/100KM. 172-189 G/KM CO 2. Donnons la priorité à la sécurité. Informations environnementales [A.R. 19/03/2004] : www.fr.ford.be/environnement Quelques uns des nombreux atouts qui ont convaincu le jury : • Capacité de charge jusqu’à 3 Europalettes, même en empattement court• Intervalles d’entretien allongés (50.000km ou 2 ans)• Cloison pleine hauteur avec trappe de passage, accueillant des objets jusqu’à 3m de long• Rails de toit intégrés (escamotables), livrables en option



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :