Entreprendre Aujourd'hui n°145 novembre 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°145 novembre 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°145 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Honesty... rencontre avec Ludovic Guiot,

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ESPACE ENTREPRISES > RENCONTRE Ludovis Guiot, un patron adepte de la dynamique participative 6 - Entreprendre Aujourd’hui N°145 - novembre 2012 On peut avoir la même profession… et ne pas faire le même métier ! Rencontre avec Ludovic Guiot, Honesty Hier, pour acheter ou vendre un bien, à côté de l’habituel recours au notaire, l’improvisation était la règle. Le particulier se muait souvent en vendeur occasionnel, usant de talent, de chance ou de ruse pour arriver à ses fins. Les résultats étaient hélas à l’avenant. Les objectifs, certes louables, débouchaient sur des succès plutôt aléatoires. Et puis, des professionnels se sont mis à occuper le terrain, les règles devenant plus strictes avec le temps, gage de sérieux pour les transactions et de compétence pour les parties. Ces dernières années, le boom d’Internet n’a pas échappé à l’immobilier, offrant désormais une visibilité maximum aux vendeurs de tous poils. Bons, plus retors, efficaces, très compétents, originaux, bosseurs…, la place a ouvert ses portes au plus grand nombre. Et la bulle a gonflé… Des agences immobilières, aujourd’hui, on en dénombre du coup des milliers aux quatre coins du pays. Généralement actives sur des territoires donnés, elles profitent de la toile pour servir leurs intérêts comme ceux de leurs clients. Chacune a ses spécialités, sa philosophie, ses méthodes. Elles sont quasi devenues omnipotentes sur le marché. Les unes sont généralistes, les autres plus ciblées, certaines visent la quantité, d’autres davantage la qualité. Il y en a pour tous les goûts, pour toutes les sensibilités. Leur défi est pourtant unique. Enfin, c’est ce qu’on croyait jusqu’alors… Le but n’est-il pas en effet (simplement) de vendre un bien ? L’agent, dans ce cas, n’est donc, ni plus ni moins, qu’un marchand de biens à qui on s’adresse pour une opération donnée. C’est en tout cas une vision de ce milieu qui n’a pas toujours bonne presse. Mais elle n’est pas la seule… Et ce n’est aucunement celle de Ludovic Guiot, le seul agent immobilier présent sur tout le territoire de la province de Luxembourg. Attaché à son métier, sa vie et son entreprise, il défend un autre concept de l’immobilier, une vision à la fois plus large et plus investie de sa profession. Honesty, son entreprise - un nom prédestiné pour un bureau de courtage en immobilier - est déjà tout un programme dans son énoncé puisque l’agence plaide pour une relation de longue durée basée sur l’intégrité et la transparence. Comme si la transaction ne pouvait aboutir qu’à certaines conditions, notamment liées aux facteurs humains. Rencontre…
Entreprendre : Agent immobilier est un concept trop étriqué pour votre vision du métier ? Ludovic Guiot : Pour être franc, je dirais que l’agent immobilier classique ne correspond plus aujourd’hui aux attentes de la clientèle. Peut-être sommes-nous plus sensibles à cela que certains de nos confrères, mais toujours est-il que l’agence immobilière qui se contente de se positionner dans la vente de biens sans plus-value se cantonne, selon moi, dans une vision dépassée du métier. Entreprendre : Que certains continuent tout de même à défendre… et parfois avec (beaucoup de) succès ! Ludovic Guiot : Tout à fait, mais ce n’est pas notre créneau ! Je ne positionne pas Honesty par rapport aux autres. Je ne cherche pas non plus à pointer du doigt ceux qui ne fonctionnent pas comme nous pensons qu’il est utile de le faire. Mais j’estime que le client, à savoir celui qui vend son bien, a le droit d’être informé de manière correcte quant aux prix du marché, à la transaction, aux modalités. Surtout, je ne suis pas là pour lui dire une vérité qu’il veut entendre, mais qui ne tient pas la route… Entreprendre : Du genre : « Votre bien vaut mille… alors qu’il vaut cent ! » Ludovic Guiot : L’exemple est forcé, mais le principe est bien celui-là. Il y a un prix juste, qui est celui du marché. Il peut, c’est vrai, varier un peu en fonction des amateurs, mais il est inutile de faire croire aux gens que leur immeuble vaut plus pour signer un contrat et revenir par la suite à la charge pour faire baisser la valeur du bien parce que les propositions n’arrivent pas. C’est irrespectueux et je me refuse à cela. Entreprendre : C’est pourtant une réalité courante du marché de l’immobilier ? Ludovic Guiot : Bien sûr… Une réalité contre laquelle les agents qui ont des valeurs luttent de toutes leurs forces. Car cela nuit à la réputation de l’ensemble… C’est, dans le jargon, ce qu’on appelle remplir son portefeuille. Cela génère du flux en termes de visites de site, cela montre une dynamique de volumes, mais pas sûr au final que les clients obtiennent ce qu’ils attendaient de leurs biens ainsi immobilisés longtemps, parfois reconduits tacitement sans aucune discussion préalable, bradés… Entreprendre : Ces exemples mis à part, de bonnes immobilières se disputent quand même le marché, y compris chez nous, en province de Luxembourg. Qu’estce qui distingue Honesty des autres ? Ludovic Guiot : L’approche globale de la relation client déjà… Et puis, la philosophie même de notre entreprise : un savant mélange de compétences, d’écoute et de connaissances. Nous ne sommes pas de simples vendeurs. Notre but n’est ESPACE ENTREPRISES > RENCONTRE pas d’avoir un gros portefeuille de biens. Nous construisons sur le long terme et savons déterminer où commence notre métier et où il s’arrête. Nous ne nous chargeons par exemple jamais de la rédaction du compromis de vente, c’est le métier du notaire. Entreprendre : Votre manière d’entrevoir le métier est-elle efficace ? Ludovic Guiot : Comme toute démarche à long terme peut l’être… Il faut évidemment du temps pour que la dynamique prenne, mais l’enchaînement porte ses fruits quand la clientèle prend conscience des avantages de notre approche. Entreprendre : Concrètement, vous vous positionnez (un peu) comme le partenaire d’une vie ? Ludovic Guiot : Exactement… Et c’est assez logique, au fond. Du jeune couple qui prend son envol jusqu’aux grandsparents qui veulent céder leur grande maison pour un appartement plus adapté, nous pouvons être d’excellent conseil. De l’investissement plaisir à l’investissement tout court, nous sommes un partenaire fiable, bien renseigné et prêt à beaucoup d’engagement pour orienter le choix correctement. Idem pour le premier logement. Ou pour les familles qui s’agrandissent. Sans oublier les héritages et successions, les bonheurs et couacs de la vie. Nous sommes là aussi pour aider les familles recomposées, rassemblées. La vie n’est pas unique, elle est encore moins linéaire. Entreprendre : Il y a une place pour une gestion efficace de la relation dans la durée ? Ludovic Guiot : Je le pense… Nous le pensons ! La philosophie d’Honesty est d’ailleurs d’inscrire ses conseillers au cœur de la relation. L’agent immobilier doit être un référent de confiance capable d’accompagner les clients à chaque étape de leur vie. « Chez Honesty, nous responsabilisons nos collaborateurs. Je suis pour la dynamique participative. On ne peut tout de même pas demander aux gens d’être enthousiastes sur un projet, si on ne leur demande jamais leur avis quant à la pertinence de ce dernier… » » > Entreprendre Aujourd’hui N°145 - novembre 2012 - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 52