Entreprendre Aujourd'hui n°145 novembre 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°145 novembre 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°145 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Honesty... rencontre avec Ludovic Guiot,

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
ESPACE ENTREPRISES > ECHOS Habay-la-NeuveC. Concept connecte les PME à leurs clients... Et use de l’interactivité désormais inhérente à Internet ! Les entreprises, à travers le Web, ne devraient-elles pas profiter de l’élan des nouvelles technologies pour être plus fortes, mais aussi plus proches de leurs clients ? La question taraude une PME spécialisée dans l’internet qui grandit en toute décontraction dans le sud de la province : C.Concept. Un potentiel latent… Partant de la connectivité incalculable que permet aujourd’hui le Web,C.Concept ambitionne de conscientiser les entreprises, clientes ou non de ses services, du potentiel latent que ne saurait laisser passer tout entrepreneur friand de développement. Pour Caroline Bernier, patronne deC.Concept, le Web impose un contrat tacite à double sens. « Si l’internaute s’implique davantage dans sa relation avec l’entreprise, il s’attend en retour à une qualité et une vitesse de réaction bien plus élevées qu’auparavant. Or, trop de PME ne sont pas encore capables de mobiliser ressources et compétences pour réagir en conséquence. Pourtant, le dernier baromètre TIC de la Région wallonne annonce que 80% des Wallons sont non seulement actifs sur Internet, mais que la moitié d’entre eux achète ou vend par ce moyen ».C.Concept, qui œuvre dans le milieu du Web depuis une dizaine d’années, et emploie 7 personnes dans le domaine de la conception, du dévelop- 14 - Entreprendre Aujourd’hui N°145 - novembre 2012 Il y a quelques années, une grande marque scandinave de téléphonie a imposé sa vision de la connexion à travers son produit-phare. Bien vu, tout le monde a retenu le message. En montrant comment un simple objet usuel pouvait devenir un lien de socialisation (et bien plus encore) entre des gens éparpillés aux quatre coins du monde, preuve a été faite que la connexion a dépassé les espoirs les plus fous en quelques années. pement et du suivi de sites Internet, s’est donc logiquement mise à la place des PME en question. Elle a développé une série d’outils qu’elle propose pour que les entreprises puissent rencontrer les attentes d’une clientèle avide de réactivité, d’inventivité et de nouveautés. Profiter de la toile… En 2012, le Web a relayé les « sites vitrines » aux oubliettes. Jeté le site statique d’hier ! Sous l’impulsion du 2.0, l’interactivité s’est généralisée. Normal, les internautes sont aujourd’hui participatifs. Ils veulent interagir avec l’entreprise, construire, bref devenir acteurs. Il est donc crucial pour une PME de tenir compte de ces nouveaux « conso-acteurs » et de leurs avis pour opérer des choix judicieux. Ce n’est pas pour rien si les réseaux sociaux ont envahi la toile, y compris dans la sphère professionnelle. Il en découle que les PME qui ont atteint l’objectif dont nous venons de parler ont aussi grandement amélioré leur taux de conversion, notamment par l’augmentation des demandes de renseignements, des recommandations (qui sont l’équivalent du bouche à oreille sur le Web). Une augmentation des demandes de devis, ainsi que des ventes en ligne, s’est même généralisée. … en étant armé pour servir le client Et n’allez pas croire que les sommes engagées le sont au petit bonheur la chance. Non, on peut aujourd’hui aisément mesurer le return on investment (R.O.I.) de tels investissements. Les spécialistes estiment d’ailleurs qu’un site interactif bien pensé - et bien mené - est dans la plupart des cas un investissement rentable. Une rentabilité qui s’explique par une confiance renforcée dans l’entreprise avec laquelle se tissent des liens d’allers et retours. Un sentiment renforcé de proximité se construit aussi entre le client et la PME, de même qu’une implication de plus en plus prégnante de l’internaute dans l’action de l’entre-
prise. En retour, l’internaute en question attend toutefois que son interlocuteur privilégié joue davantage de réactivité et de proximité. Plus personne n’imagine, par exemple, de réserver un hôtel sans consulter le site web de l’établissement ou ses disponibilités du moment. Mais, comme dans n’importe quelle relation que vous pourriez avoir dans la « vraie » vie, la marge d’erreur est très ténue. En d’autres termes, vous n’avez généralement pas deux fois l’occasion d’être concluant. Car la sanction sera tout aussi immédiate que ne l’a été la rencontre. Une expérience utilisateur d’un genre nouveau Consciente justement de ce qui vient d’être dit, et pour permettre à chaque PME d’atteindre l’idéal interactif qui serait porteur,C. Concept propose donc différents outils innovants permettant d’intensifier le lien entre la PME et son client internaute, tout en renforçant l’image créative et dynamique de la première. Aujourd’hui, on passe de moins en moins commande par e-mail, ce qui favorise grandement la commande directe via le site de l’entreprise (33% en 2010 pour 39% en 2011). Certains besoins ont donc été identifiés. Comme le devis calculé en ligne, qui permet à des degrés de précision divers, une économie conséquente de temps pour la PME. Ils peuvent notamment être automatiquement générés de façon personnalisée, sur base des informations fournies par l’internaute. On l’avait vu il y a quelques ESPACE ENTREPRISES > ECHOS mois dans le cadre d’une société faisant de la vente de stores, les devis parvenaient instantanément à la clientèle sur base de quelques clics et informations. Fini donc, dans certains cas de figure, les laborieux calculs de devis ! De plus, l’outil étant directement accessible en ligne pour tout un chacun, le procédé est transparent, immédiat, et ne nécessite pas d’intervention de l’entreprise. Le formulaire avancé accélère et rend beaucoup plus conviviale l’expérience utilisateur sur votre site Internet. Il permet de guider l’internaute dans son achat, le site peut par exemple indiquer, sur base du dimensionnement fourni par le client, le nombre de pots de peinture à acheter pour recouvrir une certaine surface. Ce même formulaire permet aussi au client d’envoyer des fichiers ou des photos à l’entreprise, générant pour cette dernière un gain de temps lors du calcul du devis. L’amélioration de l’expérience utilisateur se double donc d’une augmentation de l’efficacité de l’entreprise. Si vous ne le faites pas, d’autres y penseront… Grâce au questionnaire en ligne, les clients de PME peuvent aussi facilement transmettre des informations relatives à leur projet, afin le cas échéant d’obtenir une définition précise de celui-ci. Cela constitue sans nul doute un outil complémentaire à la relation clients, au même titre qu’une plate-forme e-learning offre des supports de cours aux personnes en formation. Globalement, cet outil constitue donc un accompagnement important à la réflexion stratégique des entreprises. Car beaucoup d’internautes wallons trouvent encore que l’interactivité des sites commerciaux est mauvaise ou très mauvaise. Et si votre PME est présente sur Internet, autant qu’elle le soit de façon professionnelle et vraiment interactive ! Sinon, c’est évident, un concurrent profitera des avancées désormais possibles en termes de connexion et… prendra votre place ! C.Concept SA Rue de Luxembourg, 46 à Habay-la-Neuve 0473 50 31 70 ou www.cconcept.be CENTRE ESSO SUD• livraisons de produits pétroliers dans toute la province de Luxembourg• une flotte de 15 camionsciterne à votre service• des offres adaptées à votre société• un service de livraisons incomparable Rue du Marché Couvert 14 6600 Bastogne 061/21 12 14 bastogne@comfortenergy.be www.comfortenergy.be Entreprendre Aujourd’hui N°145 - novembre 2012 - 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 145 novembre 2012 Page 52