Entreprendre Aujourd'hui n°144 octobre 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°144 octobre 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°144 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : Design Stone… bien plus que de la pierre! Rencontre avec les Cognaux, un quatuor qui sait où il va…

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Hartman & Fils LA VISITE...
En matière de jambon, aux yeux du plus grand nombre, le roi des rois serait peut-être bien le Parme... Question de goût, question d’image, question de réputation aussi. Il faut dire que parlant du vrai jambon de Parme, les Italiens ont savamment bien joué le coup, leur produit alliant label, notoriété et touche qualitative indéniable en sus. Sauf que çà et là, notamment dans certaines régions d’Espagne ou de France, en montagne, en plaine, dans des contrées de tradition, là où les porcs gambadent dans la nature, là où la prairie est synonyme de qualité, d’autres jambons se taillent aussi une solide réputation qui franchit allégrement les frontières pour le plaisir des nez, des palais, bref du goût. Tout le monde s’est un jour laissé séduire par de fines tranches de ce produit original, sur un marché, dans un resto typique, ou dans une petite boutique aux dizaines de spécimens pendus au plafond. Mais qu’on se le dise, le jambon fumé n’est pas l’apanage des seules régions du sud. Allez d’ailleurs de ce pas faire un tour sur les étals ou dans l’une ou l’autre épicerie fine pour vous en convaincre. En Belgique, on consomme non seulement beaucoup de jambon, mais on en produit aussi en quantités. Pour tous les goûts et pour toutes les bourses car, à l’instar de n’importe quel autre produit de qualité, l’excellence a un prix. Chez nous, en province de Luxembourg, chacun connaît évidemment le jambon d’Ardenne dont la réputation n’est plus à faire. Il suffit de passer par Bouillon, Bastogne ou La Roche, ne serait-ce qu’un dimanche d’automne, pour voir le débit de ces produits dans les boucheries qui ont pignon sur rue. Le Délice de la Sûre a vingt ans… Rencontre avec Jean-Pol Hartman, « artiste es-salaisons » … Jean-Pol Hartman, convaincu par les qualités de son jambon... ESPACE ENTREPRISES > ITINERAIRE En général, on capitalise à l’échelle de cette Ardenne sur des méthodes de préparation ancestrales, des recettes typiques et la fumaison chère à notre terroir qui s’accompagne d’épices classiques, de clous de girofle et de baies de genévriers. C’est un produit qui a son fumet caractéristique et ses inconditionnels, mais dont les limites se lisent à l’image des habitudes gustatives de la clientèle. Car ne nous méprenons pas, ce qui plaît sous nos latitudes ne ravit pas forcément les papilles d’une autre clientèle ailleurs. En visitant le « Musée du Cochon », en plein cœur de Bastogne, nous avons goûté un autre produit, à la fois empreint des recettes et des traditions ardennaises, mais en même temps très proche des spécialités du genre venues du nord de l’Italie ou d’Espagne. Outre le goût et le fondant inimitables de ces fines tranches, c’est avant tout les arômes qui nous ont séduits en dégustant ce produit d’exception qui doit à sa (très) longue maturation l’explosion buccale qui affole même les palais les plus exigeants. Moins salé que la plupart des produits traditionnels, celui-ci explore d’autres palettes gustatives, s’acoquine avec d’autres épices, se joue des flux de températures pendant la fumaison, et attend surtout patiemment (et parfois longuement) dans des chambres de maturation qui ne sont rien d’autre que des coffres-forts renfermant des milliers de trésors qui embaument ceux qui les hument, ceux qui les touchent. Nous avons rencontré Jean-Pol Hartman, à Vaux-sur- Sûre, à quelques kilomètres seulement du cœur de l’Ardenne, il nous a reçus pour une visite placée sous le signe d’un produit noble dont il revendique à raison la paternité : Le Délice de la Sûre. Entreprendre Aujourd’hui N°144 - octobre 2012 - 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 144 octobre 2012 Page 56