Entreprendre Aujourd'hui n°143 septembre 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°143 septembre 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°143 de septembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : Euro-Locks Bastogne : des millions de clés pour un succès sur la durée… Rencontre avec Daniel Ceron, Administrateur délégué, et Stephan Wilmotte, Directeur général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
BON A SAVOIR des travailleurs à temps partiel, à la santé et la sécurité des travailleurs ainsi qu’à la salubrité du travail et des lieux de travail. Et viennent s’ajouter à ces dispositions celles qui concernent la lutte contre les discriminations, l’égalité de traitement des hommes et des femmes ainsi que la protection de la maternité et la protection des mères allaitantes. Information relative aux emplois vacants au sein de l’entreprise utilisatrice Enfin, l’utilisateur devra désormais informer le travailleur intérimaire qui est mis à sa disposition des emplois vacants dans son entreprise. Il pourra être satisfait à cette obligation au moyen d’une annonce générale à un endroit approprié de l’entreprise. votre personnel travaille le jour des élections… Et alors ? Le dimanche 14 octobre, les élections communales et provinciales auront lieu chez nous. Qu’en est-il de votre personnel qui travaille ce jourlà ? Pour rappel, en Belgique, le vote est obligatoire, ce qui contraint chaque adulte à se plier à ses obligations, qu’il s’agisse de voter ou de siéger dans un bureau de vote ou de dépouillement. Pour le vote Le travailleur peut décider d’aller voter lui-même, il convient alors à l’avance, et avec son employeur, du modus operandi (prendre un jour de congé complet ou obtenir ce que l’on appelle une absence autorisée pour une courte période, histoire de se rendre au bureau de vote). Autre possibilité, le travailleur peut voter par procuration, mais à condition que son employeur confirme (à l’aide d’une attestation) que la présence du travailleur au travail est requise (la procuration peut être confiée à tout électeur, sans lien de sang ou de parenté). Enfin, le travailleur peut demander à ne pas voter tout court, il faut alors que l’employeur confirme, à l’aide d’une attestation ad hoc, que la présence du travailleur au travail est requise. Précisons qu’aucune rémunération n’est due pour le temps que le travailleur prend pour aller voter. En cas d’autres obligations Le travailleur qui est convoqué pour 54 - Entreprendre Aujourd’hui N°143 - septembre 2012 siéger en tant que président, assesseur ou secrétaire dans un bureau de vote ou de dépouillement a, quant à lui, le droit de s’absenter du travail. Les assesseurs (dans un bureau de vote principal ou tout bureau de vote lors des élections provinciales ou communales ou dans un bureau principal pour le dépouillement lors des élections provinciales ou communales - maximum cinq jours) peuvent s’absenter durant le temps nécessaire sous la forme d’un petit chômage, à l’exception du président et le secrétaire des bureaux de vote et de dépouillement et des assesseurs dans les bureaux de vote et de dépouillement secondaires. Pendant cette période, ils ont évidemment droit à leur rémunération. Signalons quand même qu’un travailleur peut être dispensé de siéger dans un bureau de vote ou de dépouillement s’il invoque un motif légitime. Cette notion n’étant pas définie dans la loi, les présidents des bureaux de vote devront évaluer la situation concrète au cas par cas. Les assesseurs peuvent quant à eux toujours invoquer des raisons professionnelles fondées. Celles-ci doivent être attestées par leur employeur. Jeunes diplômés Ils ne peuvent plus conclure de contrat d’étudiant ! En matière de travail étudiant, une question revenait jusque-là couramment s’agissant des jeunes diplômés sortant des écoles qui concluaient un dernier contrat d’étudiant pendant leurs vacances, juste avant de se lancer dans une carrière professionnelle. Derrière cette question, vous l’aurez compris, se profilaient évidemment les avantages découlant du statut favorable accordé à l’étudiant, notamment le fait que celui-ci ne verse que des cotisations réduites appelées aussi cotisations de solidarité. Moins de largesse Jusque-là donc, l’organisme national de sécurité sociale (ONSS), bon prince, offrait aux étudiants cette dernière faveur alors même que les bénéficiaires n’étaient déjà plus, de facto, étudiants. Ce n’est plus vrai aujourd’hui ! Désormais, parmi les étudiants diplômés, seuls les ceux qui ont l’intention de poursuivre leurs (d’autres) études conserveront le statut privilégié qui était le leur, et pourront donc conclure un contrat d’étudiant classique pendant les vacances d’été. Les autres, à savoir tout étudiant lambda qui n’a plus l’intention de poursuivre ses études, ne pourront plus conclure un contrat d’étudiant à la fin de leurs études et ne seront donc plus uniquement soumis aux fameuses cotisations de solidarité. En conséquence, les jeunes diplômés qui sont engagés après leurs études doivent l’être par le biais d’un contrat de travail normal, ils seront également soumis aux cotisations de sécurité sociale normales. Certains faits tangibles traduisent une réalité logique D’aucuns parmi vous vont peut-être s’interroger sur la manière d’appréhender les choses et notamment de savoir comment avoir la preuve que l’étudiant est en fin de cycle et donc ne peut plus bénéficier du statut privilégié. Il semble qu’il faille se fier à des éléments tangibles, par exemple le fait que le jeune diplômé se soit déjà inscrit comme demandeur d’emploi, pour étayer votre jugement. Cela étant, s’il s’avère qu’un étudiant engagé comme tel décide après les vacances d’été de ne plus poursuivre son cursus, l’O.N.S.S. ne devrait pas d’office partir du principe que l’étudiant était un travailleur ordinaire pendant les vacances scolaires, en tout cas jusqu’à nouvel ordre. Annonces RECHERCHE LOCAUX à LOUER Entreprise recherche en province de Luxembourg un espace à louer comprenant : une place de stockage, des bureaux et une salle propre pour fabriquer. Superficie : +/- 260 m² Prendre contact au 061 29 30 41
NOUVELLE JAGUAR XF SPORTBRAKE Quel que soit votre style de vie, la nouvelle Jaguar XF Sportbrake réussit l’équilibre parfait entre design et fonctionnalité. Combinant harmonieusement luxe sportif et espace de chargement, elle pare ses performances de raffinement. Que vous alliez à la montagne, à la plage, au parc ou simplement au bureau, la nouvelle XF Sportbrake déborde de vitalité, tout comme vous. 5,1-11,3 L/100 KM. CO2 : 135-268 G/KM. Donnons priorité à la sécurité. Le modèle illustré est équipé d‘options. Informations environnementales [AR 19/03/04] : www.jaguar.be. JAGUAR THIRY Route de Gérasa 9 - 6720 Habay-La-Neuve Tel 063/42.22.38 - Fax 063/42.00.60 jaguar@thiryhabay.be - www.jaguarthiry.be LIFE. BALANCED. HOW ALIVE ARE YOU ? À PARTIR DE 45.900 € TVAc *



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 60