Entreprendre Aujourd'hui n°143 septembre 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°143 septembre 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°143 de septembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : Euro-Locks Bastogne : des millions de clés pour un succès sur la durée… Rencontre avec Daniel Ceron, Administrateur délégué, et Stephan Wilmotte, Directeur général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Province de LUXEMBOURG Direction é conomie Tintigny, commune verte ? Réorientation Ancré avec son épouse et sa fille en terre gaumaise, sensible aux bienfaits qu’apporte la fréquentation de la nature, Patrice a donc pris un « chemin de traverse ». Il avoue volontiers que sa fille l’a un peu aidé dans cette démarche en suivant des cours d’herboristerie. De là, l’idée de proposer tisanes, sirops et confitures dans une petite boutique très sympa aménagée dans la maison privée 46 - Entreprendre Aujourd’hui N°143 - septembre 2012 Le Fonds européen de Développement Régional et la Région wallonne investissent dans notre avenir. La Halle de Han, Les Pépinières La Gaume, La Civanne, Un Brin de Campagne… Tintigny suscite décidément des initiatives privées qui mettent - ô combien - en valeur une richesse et une diversité de produits issus du terroir. » > Les élus locaux montrent, eux, une certaine fierté devant cette floraison Un brin de campagne Que se passe-t-il quand un ras-le-bol professionnel s’installe autour de la quarantaine ? Ah, la question est pertinente… Soit on « tient le coup », et l’on poursuit sa route, soit on envisage une réorientation. C’est l’option que Patrice Peiffer a choisie. La réorientation a été radicale. à Ansart. Difficile de manquer le « Brin de campagne » … ce ne sont que chatoiements de couleurs dans le petit jardin qui sépare la boutique de la rue. Démarche familiale Sur une cinquantaine d’ares, situés à Sainte-Marie sur Semois, la famille - car il s’agit bien en l’occurrence d’une petite entreprise familiale - cultive une grande variété de plantes médicinales et aromatiques sans aucun apport d’engrais et sans aucun traitement, selon les normes de l’agriculture biologique Certisys. Vivace et annuelles font l’objet de tous les soins, des semis jusqu’aux récoltes. Patrice, son épouse et leur fille pratiquent aussi la cueillette de plantes sauvages dans des endroits vierges de toute pollution pour en préserver tous les principes actifs. Quand on aime, on ne compte pas… ses heures ! Si le changement de vie est radical, Patrice souligne que ce projet qui lui tient particulièrement à cœur n’est pas à proprement parler une réorientation professionnelle de tout repos. Et pour cause, l’occupation ne manque pas ! De la cueillette à la vente des plantes et des autres produits conditionnés, le travail est souvent lourd et accaparant. Mais quand on aime… à la question de savoir si les choses se déroulent comme prévu, Patrice répond, presque sur le ton de la confidence, que les prévisions les plus optimistes sont dépassées : le chiffre d’affaires ne cesse d’ailleurs de croître, ce qui est plus que de bon augure. à tel point qu’il a déjà fallu envisager l’extension de la surface cultivable pour répondre à la demande. « C’est qu’on est dans l’air du temps… », souligne Patrice, en rappelant que si vous passez par Ansart, il ne faut pas hésiter à pousser la porte de la petite boutique : tisanes, sirops, huiles culinaires aromatisées, vinaigres, sucres, confitures et autres douceurs sauront sans aucun doute vous charmer… et vous aider à mieux vivre. Sans compter que vous pourrez aussi bénéficier de conseils avisés.
 » > Le Fonds européen de Développement Régional et la Région wallonne investissent dans notre avenir. Vincent Bleyaert nous y accueille pour nous présenter cette belle initiative portée avec son épouse Nathalie. La terre et ses bienfaits La Civanne, c’est avant tout un lieu. Vincent, porteur de ce projet original, a bien connu la maison dans son enfance puisqu’elle appartenait à ses grands-parents. En 2003, lorsque les bâtiments sont à vendre, l’étincelle jaillit. Le couple n’hésite pas longtemps avant d’acheter. S’ensuivent les inévitables travaux nécessaires. Très vite, quatre vaches Highland occupent les pâtures - 12ha tout de même - aux alentours de la ferme. Et puis, les choses vont bon train. Elles sont aujourd’hui 25 dans ces mêmes pâtures. La race, elle, est rustique. à tel point que les bêtes sont capables de vêler seule. Les gestionnaires de réserves naturelles l’ont remarqué et font régulièrement appel aux services de ces bêtes dès lors qu’il s’agit d’entretenir leur patrimoine. Des jeunes bêtes se retrouvent donc dans les différents espaces naturels préservés de la région. Les jeunes mâles, quant à eux, sont destinés à l’abattoir et transformés en viande et en charcuteries dans un atelier de la région. Dernière étape de notre escapade en terre tintignolaise, voici la Civanne, ancienne platinerie reconvertie en moulin avant de devenir lieu de production et de vente de produits du terroir et d’accueil. Diversification En 2009, Vincent, soucieux de diversifier ses activités, décide de planter un verger basse tige de 2.500 pommiers. L’idée est à nouveau originale. D’autant que, pour écouler cette production fruitière, un pressoir vient compléter le projet. Installé à Orsinfaing, juste à côté de La Civanne, ce pressoir - qui reçoit aussi les particuliers comme cela se fait également à Halanzy, Rachecourt et Virton - s’inscrit en outre dans la stratégie des anciens en matière de partage d’outillage. Une boutique et encore plus… « Pourquoi s’arrêter là », se demandent alors Nathalie et Vincent ? Très vite, l’idée germe d’ouvrir une boutique qui constituerait une vitrine des produits de la région. Bières, confitures, fromages, charcuteries, jus, la région regorge de producteurs qui trouvent là un point de vente supplémentaire. Le succès est au Province de LUXEMBOURG Direction é conomie de PME orientées vers le bien-être, le bien manger et le bien vivre. Visite de deux initiatives intéressantes en compagnie de Daniel Ledent et de René Collin - députés provinciaux - et du bourgmestre, Benoît Piedboeuf. La Civanne rendez-vous. Et la cohabitation avec la Halle de Han et les producteurs est parfaite. Nathalie a toujours eu le sens de l’accueil. Dès lors, pourquoi ne pas compléter l’offre avec un hébergement à la ferme ? à Noël 2007, le gîte était opérationnel. Offrant quatre lits classés trois épis. L’endroit trouve vite son rythme de croisière, apportant calme et sérénité à ses hôtes de passage. Et maintenant le durable… Vincent et Nathalie ne s’arrêtent pas là. Ils offrent aussi le couvert à Tribal Souk, une association culturelle de la région qui trouve ici le lieu favorable à l’organisation de stages et d’ateliers créatifs. Enfin, l’autonomie énergétique de La Civanne est en passe d’être réalité : une turbine couplée à un alternateur a été installée sur le cours de la Civanne - on vous disait en commençant que la bâtisse avait abrité un moulin - et des panneaux photovoltaïques installés récemment devraient suffire à assurer l’électricité nécessaire à l’exploitation. Quand on vous dit que la Gaume ne manque pas d’imagination et d’esprit d’entreprendre ! Entreprendre Aujourd’hui N°143 - septembre 2012 - 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 60