Entreprendre Aujourd'hui n°143 septembre 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°143 septembre 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°143 de septembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : Euro-Locks Bastogne : des millions de clés pour un succès sur la durée… Rencontre avec Daniel Ceron, Administrateur délégué, et Stephan Wilmotte, Directeur général.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
ESPACE ENTREPRISES > NOUVELLES D’IDELUX ESA BIC REDU On ne le dira jamais assez, on n’entreprend pas dans un désert, isolé de tous. Fidèle à son job : - réunir les conditions favorables à l’émergence de nouveaux emplois dans sa région -, IDELUX a rapidement pointé le potentiel qu’allait représenter le développement du programme Galileo et la décision de l’ESA de commercialiser une partie de ses informations, notamment au départ de sa station de Redu. Très vite, un partenariat est mis sur pied avec WSL pour constituer WSLlux. Tout aussi vite, un projet de centre d’entreprises spécialisé est conçu et réalisé juste à côté de l’Euro Space Center, à Transinne. Plusieurs leaders* du secteur décident de s’implanter dans le nouveau centre d’entreprises du parc Galaxia. La dynamique est lancée. Déjà, il se taille une vraie réputation internationale d’expertise dans le domaine du développement d’applications au départ des technologies satellitaires. L’incubateur mis sur pied par WSLlux à Transinne est désormais reconnu par l’ESA. Il devient ainsi le premier « ESA BIC » francophone et surtout réunit toutes les qualités pour favoriser l’éclosion de jeunes sociétés prometteuses. Dans *SES Astra Techcom, Vitrociset Belgium, Eutralex Aero Space, M3 Systems, Redu Space Services 24 - Entreprendre Aujourd’hui N°143 - septembre 2012 Depuis Icare, la « conquête » de l’espace est devenue réalité. Et sans doute n’en sommes-nous encore qu’aux débuts. La mise sur orbite de satellites autour de la terre en est une facette aux retombées de plus en plus concrètes pour « le commun des mortels », du touriste à l’agriculteur, de l’amateur de foot à l’entreprise. A Transinne, IDELUX positionne avantageusement le Luxembourg belge pour lui permettre de tirer parti des activités économiques induites par l’activité spatiale. ou comment apprivoiser l’espace pour vivre mieux sur terre les cinq prochaines années, il devra en sélectionner vingt. Un fameux pari. Ce qu’offre un ESA BIC Les projets des entreprises intégrées au sein d’un ESA BIC sont sélectionnés par un jury composé de trois membres de WSLlux dont IDELUX, d’un représentant de l’ESA et d’un autre de Belspo, le service de la politique scientifique fédérale belge. Une fois reconnu, chaque projet bénéficie d’un solide encadrement : à commencer par un hébergement dans le centre d’entreprises du parc Galaxia au sein duquel il pourra côtoyer d’autres entreprises spécialisées, s’insérer dans des réseaux de contacts et d’expertises et bénéficier d’une aide financière et de conseils pour accompagner la conception de son projet. En outre, l’ESA offre trois « cartes » appréciables. La première, sans doute la plus importante aux yeux d’un jeune entrepreneur : une visibilité et une crédibilité liée à l’appartenance au réseau ESA BIC. Un réseau qui favorise l’accès à de nombreux interlocuteurs, notamment des investisseurs. La seconde est un support technologique. Des partenaires de l’ESA, de WSLlux, disposés à apporter un accompagnement à la jeune entreprise. La troisième est un apport financier, sous la forme d’un subside maximum de 50 000 euros, destiné à financer un prototypage, une démarche de protection intellectuelle… et sous la forme d’un prêt subordonné à hauteur de 50 000 euros, via Luxembourg Développement. Et par-dessus tout, l’ESA BIC permet de ne pas être seul pour entreprendre. Dans la période de conception et de lancement, où tant d’obstacles sont à lever pour réussir, pouvoir compter sur d’autres n’a pas de prix. WSLlux WSLlux est le fruit de la collaboration entre IDELUX et WSL, l’incubateur high-tech wallon. Sa mission : accompagner les entrepreneurs du secteur spatial pendant les premières années d’existence de leur société.
« C’est bête, ma voiture est tombée en panne, à peine à trois cents mètres de chez moi. Heureusement, mon voisin me prête la sienne. Hop, je bourre mon sac dans le coffre et je pars. Je réglerai le GPS au premier feu rouge et je ferai le plein en cours de route. » Essayez de faire ça avec un avion ! Ce serait la cata. Pas question de décoller sans connaître le fonctionnement particulier de l’appareil, sans avoir préparé sa feuille de route, réfléchi à la répartition des charges pour équilibrer l’appareil, fait le plein et prévenu les autorités de son déplacement dans un espace aérien partagé avec d’autres. C’est qu’une fois en l’air, tous les ESPACE ENTREPRISES > ESNAH sprl, nouvelle génération d’aide à la navigation aérienne Nicolas Hanse, 28 ans, est le premier à décrocher le sésame de l’ESA BIC de Redu pour y développer un merveilleux projet : le « SkyLiberty ». Il s’est donné un an pour le mettre au point. Comme souvent, le principe en est simple, la mise en œuvre, un peu moins. ESA BIC Centre d’incubation d’entreprises de l’Agence spatiale européenne (ESA) repères changent et que la moindre erreur peut se payer cher. Oui, mais … un plan de vol peut mobiliser à lui seul plusieurs heures de préparation et la tentation est grande de faire le minimum et de se débrouiller, par exemple avec un GPS embarqué. Oui, mais… les GPS sont étalonnés sur les normes américaines, moins exigeantes que les normes européennes. Ils calculent par exemple un déplacement en ligne droite alors qu’il faut composer avec le vent et la météo pour évaluer la réserve de carburant à prévoir … avant de décoller. Les informations qu’ils délivrent sont simples à comprendre mais très approxi- L’ESA veut favoriser l’éclosion d’entreprises qui s’appuient sur une technologie spatiale. Elle développe actuellement son réseau de businessincubation center (BIC) pour répondre aux attentes de jeunes porteurs de projets développés en liaison avec les technologies spatiales. Les ESA BIC offrent un service adapté à de jeunes entreprises (type start-up ou spin-off) dans un lieu proche d’un des sites de l’ESA – comme celui de Redu – pour qu’elles bénéficient de l’infrastructure existante et de l’expertise de ses ressources humaines. Actuellement, avec celui de Redu, six ESA BIC sont en activité en Europe. NOUVELLES D’IDELUX matives. Hasardeux de s’y référer. Pas sûr qu’il vous indique qu’en cas de problème, vous pourrez faire le plein sur l’aérodrome de Saint-Hubert alors que cette info vous sauverait la mise. Au départ de ces constats et de « quelques autres », Nicolas Hanse met au point au départ de Transinne, un navigateur aérien qui permettra aux pilotes de réduire jusqu’à 98% la durée de préparation de leurs vols en utilisant des données officielles et fiables. Disponible sur iPad, « SkyLiberty » leur permettra de préparer un itinéraire de vol, en tenant compte de tous les paramètres de l’avion, de la météo et de l’état des espaces aériens. Ce sera en fait le premier navigateur aérien européen professionnel complet pour l’aviation générale civile. A terme, Nicolas Hanse ambitionne d’introduire son navigateur dans les tableaux de bord des avions dans toute l’Europe, voire au-delà. Un tout beau projet d’entreprise ! contact IDELUX Michel Ponthieu michel.ponthieu@idelux-aive.be 063 231 966 0493 24 72 98 www.galaxia-park.eu Entreprendre Aujourd’hui N°143 - septembre 2012 - 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 1Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 2-3Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 4-5Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 6-7Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 8-9Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 10-11Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 12-13Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 14-15Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 16-17Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 18-19Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 20-21Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 22-23Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 24-25Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 26-27Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 28-29Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 30-31Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 32-33Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 34-35Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 36-37Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 38-39Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 40-41Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 42-43Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 44-45Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 46-47Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 48-49Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 50-51Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 52-53Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 54-55Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 56-57Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 58-59Entreprendre Aujourd'hui numéro 143 septembre 2012 Page 60