Entreprendre Aujourd'hui n°141 mai 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°141 mai 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°141 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 15,8 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec Sergio Calandri, patron convaincu et convaincant d'Herbalgem, leader mondial de la production d’extraits naturels de bourgeons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
ESPACE ENTREPRISES > RENCONTRE Avec le retour du printemps, vous avez peut-être été tenté(e) par une cure bien-être. Vous savez, le genre de petite attention censée vous redonner du tonus et vous libérer des toxines accumulées durant notre (trop) long hiver. Les magazines santé, bio, voire tous publics, croulent aujourd’hui sous les méthodes et procédés, ce qui n’est d’ailleurs pas sans retombées positives pour les laboratoires qui misent sur ces compléments santé et multiplient les recherches pour un panel d’adeptes croissant, l’idée étant toujours de vous aider à vous sentir mieux. Et la panacée, sur ce marché de plus en plus couru, c’est bien sûr de dénicher LE produit le plus naturel possible qui recourt le moins aux formulations alambiquées et très (trop) chimiques. Parmi ces produits aux vertus si bénéfiques pour la santé, et étiquetés de manière certaine comme sains et naturels, nous nous sommes laissés tenter par une formule originale à la sève de bouleau enrichie aux bourgeons. Original, non ? L’idée que nous 6 - Entreprendre Aujourd’hui N°141 - mai 2012 Herbalgem, leader mondial de la production d’extraits naturels de bourgeons, est, en 2012, un laboratoire incontournable qui a le vent en poupe… Rencontre avec Sergio Calandri, patron convaincu, convaincant… et ambitieux poursuivions était non seulement de nous astreindre à une campagne détoxifiante, mais encore de combattre ce faisant la fatigue par un regain de tonus. Dont acte, pour une cure d’une vingtaine de jours, avec un produit naturel, issu et réalisé au cœur même de notre province, dans cette Ardenne encore protégée et éloignée des affres d’une pollution hélas de plus en plus envahissante. En fouillant un peu, nous avons même découvert que la PME qui réalise et commercialise ce produit en constante croissance est avant tout réputée pour sa connaissance et sa maîtrise d’une branche de la phytothérapie qui utilise bourgeons et jeunes pousses. Et oui, nous parlons bien de la gemmothérapie, un procédé révolutionnaire proposé sous forme d’extraits unitaires de bourgeons ou d’association de différents extraits de bourgeons et de plantes, comme dans le cas de notre cure. En croisant la route de Philippe Andrianne et de Sergio Calandri, la plongée dans le monde des bourgeons nous a ouvert les yeux sur le potentiel des végétaux en matière d’énergie biologique. Cette gemmothérapie, dont ils se revendiquent pour l’essentiel du métier d’Herbalgem, leur entreprise, est en fait une approche basée sur l’extraction des principes actifs des bourgeons et des jeunes pousses d’arbres et d’arbustes. Et si l’on doit la découverte de cette fameuse gemmothérapie à un médecin belge, le Dr Pol Henry, courant des années’50, nous ne sommes pas loin de penser que le renom de cette discipline, la conviction du grand public quant à ses bienfaits et la place de plus en plus importante des bourgeons en tant que compléments pour assurer le bien-être des personnes de tous âges, nous le devons à cette PME aujourd’hui leader mondial de sa discipline, implantée tout au nord de la province de Luxembourg, à Vielsalm. Rencontre avec Sergio Calandri, Directeur général et premier convaincu des vertus indéniables de ses produits…
Entreprendre : à voir la gamme de vos produits, les pays de destination vers lesquels vous exportez, l’activité qui règne en ces lieux et, surtout, l’évolution de l’entreprise tant en personnel qu’en chiffre d’affaires, il ne paraît nullement farfelu de prétendre que la gemmothérapie a le vent en poupe. Vous êtes à la mode ? Sergio Calandri : La gemmothérapie n’est pas une question de mode. L’utilisation des plantes médicinales, soit la phytothérapie, existe depuis que le monde est monde, bien avant que les praticiens eux-mêmes donnent un nom scientifique à cette pratique. Par contre, il semble qu’il y ait depuis quelques années une prise de conscience nouvelle quant à ce recours aux plantes pour leurs vertus thérapeutiques. Entreprendre : Avec le temps, et les avancées technologiques en matière de médicamentation, des générations entières avaient peut-être perdu certaines connaissances ancestrales ? Sergio Calandri : Peut-être… Mais le recours aux plantes est une vérité que des civilisations aux quatre coins du monde ont toujours défendue. Or la gemmothérapie n’est en fait que de la phytothérapie précisément ciblée sur les tissus embryonnaires des plantes, à savoir essentiellement les jeunes pousses et les bourgeons, qui renferment, dois-je le préciser, toute la puissance de la future plante en question. Donc, en concentrant nos efforts sur ces fameux tissus embryonnaires, nous prélevons à la fois un ensemble énergétique avéré et un concentré d’informations susceptibles d’être utilisées par notre organisme pour en assurer son bien-être. Entreprendre : Dire qu’Herbalgem est leader mondial en gemmothérapie, aussi incroyable que cela puisse paraître, n’est donc pas mentir ? Sergio Calandri : S’agissant de gemmothérapie concentrée, sûrement pas ! Et même pour le reste d’ailleurs, nous sommes certainement le laboratoire qui explore le plus de bourgeons et qui produit les plus grandes quantités d’extraits de bourgeons utilisés dans les compléments alimentaires. Ajoutez à cela que l’ensemble de la gemmothérapie sur laquelle nous travaillons depuis le milieu des années’80 est en pleine (r)évolution, notamment parce qu’à l’instar de ce que nous faisons, une série de professionnels de la santé s’y intéressent activement et étudient les effets sur le bien-être de nouveaux types de bourgeons. Entreprendre : Pour résumer, ces bourgeons, qui sont la matière première de vos compléments bien-être, contiennent l’essentiel des caractéristiques des plantes ? Sergio Calandri : Tout à fait, d’où l’appellation de phytothérapie globale qui traduit en fait notre approche des choses, à savoir l’utilisation des tissus embryonnaires de la plante - véritables cellules souches végétales - qui renfermement les propriétés thérapeutiques de la plante adulte. Entreprendre : Vous parliez d’extraits complexes et/ou unitaires, qu’est-ce à dire ? ESPACE ENTREPRISES > RENCONTRE « Un récolteur récolte entre 500 g et 1,5 kg de bourgeons par jour, c’est un peu de l’or que nous allons chercher comme matière première à nos produits… » Sergio Calandri : Les extraits unitaires, comme leur nom l’indique, émanent d’une seule plante. Ce sont donc des extraits obtenus par macération de bourgeons d’une seule et même source. Au contraire, les complexes sont, eux, la résultante de combinaisons harmonieuses de différents extraits unitaires de bourgeons, à l’appui d’études et d’essais, par exemple cliniques, pour des utilisations spécifiques. Entreprendre : Vous ne parlez jamais de traitements, de médicamentation et autres guérisons, la législation vous en empêche ? Sergio Calandri : Oui, nous produisons et commercialisons des compléments alimentaires que le grand public utilise comme il l’entend pour améliorer son bien-être, voire sur recommandations de thérapeutes pour améliorer certains processus, mais j’insiste ce sont des compléments et aucunement des médicaments. Entreprendre : La conception même de votre gamme répond en tous points à ce que l’on est en droit d’attendre d’une production la plus saine et la plus bio qui soit. Vos produits sont aussi proches qu’il est possible de la plante à son état naturel et sauvage ? Sergio Calandri : Oui, ce que vous dites est très bien observé. C’est d’ailleurs, à mon avis, ce qui explique le succès de notre société et de la gemmothérapie dans son ensemble… Nous » > Entreprendre Aujourd’hui N°141 - mai 2012 - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :