Entreprendre Aujourd'hui n°141 mai 2012
Entreprendre Aujourd'hui n°141 mai 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°141 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 15,8 Mo

  • Dans ce numéro : Rencontre avec Sergio Calandri, patron convaincu et convaincant d'Herbalgem, leader mondial de la production d’extraits naturels de bourgeons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
ESPACE ENTREPRISES > ECHOS mai/juin 2010 > Mensuel > n°123 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont juin 2010 > Mensuel > n°124 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont septembre 2010 > Mensuel > n°125 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont octobre 2010 > Mensuel > n°126 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont novembre 2010 > Mensuel > n°127 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont décembre 2010 > Mensuel > n°128 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont Février 2011 > Mensuel > n°129 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont Mars 2011 > Mensuel > n°130 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont Avril 2011 > Mensuel > n°131 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont La communication est un métier compLexe et évoLutif qui nécessite une approche gLobaLe… Rencontre avec Philippe Janssens L’OréaL LibramOnt : usine piLOte du Leader mOndiaL de La cOsmétique... depuis 35 ans ! rencontre avec etienne Genin, directeur Les pieds sur terre, Le regard tourné vers Le soLeiL… rencontre avec patrick Maniquet Cobelba, aCteur (de plus en plus) inContournable du développement immobilier en sud-luxembourg rencontre avec Fabrice grignard… Lux-Maintenance est un partenaire technique et industrieL incontournabLe au service des entreprises, coLLectivités et particuLiers rencontre avec alain Litt, directeur… Chambre de CommerCe et d’industrie du Luxembourg beLge : 150 ans et toujours jeune ! rencontre avec le Président et la directrice générale itinéraire La Brasserie de Rulles a dix ans… Dix ans de croissance, dix ans de passion ! Dossier Créativité du patron et innovation DOSSIER Créativité du patron et innovation Comment l’une peut-elle tendre vers l’autre… au profit de l’entreprise ! Entreprendre Aujourd’hui N°123 - mai/juin 2010 - 1 Spécial 150 ème Le modernisme peut se construire dans La tradition rencontre avec michel Feyfer, Batifer Vous étiez près de 800 pour fêter avec nous dignement nos 150 ans ! Entreprendre Aujourd’hui N°124 - juin 2010 - 1 itinéraire Chez Arnould, le client est roi… depuis près de cinquante ans ! Dossier Êtes-vous bien assuré ? DOSSIER Êtes-vous bien assuré ? L’assurance en entreprise : entre obligations et choix Entreprendre Aujourd’hui N°125 - septembre 2010 - 1 itinéraire La Paletterie François a trente ans. Dossier Valoriser vos salariés... Le Gala du 150 e en photos ! Dossier Fiscalité et TVA Savez-vous (vraiment) tout... DOSSIER Fiscalité et TVA Savez-vous (vraiment) tout… La crise est loin d’être finie. Après avoir été financière et Ce dossier a pour objectif de mettre le doigt sur les problèmes qui peuvent survenir au sein de chaque entreprise, pe- menacé de déstabiliser l’ensemble du système bancaire, elle a frappé ensuite les grandes entreprises, dont une partie a tite ou moyenne. En identifiant plus précisément les diverses fait porter l’effort sur les sous-traitants, et, aujourd’hui, elle raisons et causes qui amènent l’indépendant et l’entrepreneur dans une situation financière difficile, il sera plus facile concerne peu ou prou l’ensemble des indépendants, TPE et PME. Tout n’est pas noir pour autant et il ne faut pas verser d’imaginer des solutions et de les mettre en place afin qu’ils dans le catastrophisme, mais peu d’entrepreneurs peuvent recouvrent plus ou moins rapidement l’équilibre financier. se dire totalement épargnés par cette crise et ses conséquences. Un grand nombre d’entreprises plus ou moins en les niant, ou en les sous-estimant, vous ne faites que Ne pas nier les problèmes est une étape indispensable car importantes ont essuyé un passage difficile en 2009 et si retarder une échéance qui peut alors s’avérer très vite fatale. heureusement beaucoup semblent bien reparties en 2010, Combien de fois n’entend-on pas dans une chambre de retrouvant les chiffres qui étaient les leurs en 2008, d’autres commerce ou autre institution à laquelle s’adresse l’indépendant en difficulté une phrase du type : « Vous seriez venu éprouvent toujours des difficultés à revenir sur le chemin de la croissance et de la rentabilité. Et en ce qui concerne 6 mois plus tôt, on aurait pu faire quelque chose… mais là plus particulièrement les plus petites sociétés, qui, on ne le cela va être difficile. » Six mois, c’est peu et beaucoup à la rappellera jamais assez constituent l’essentiel du tissu économique de la province et du pays, elles ont été touchées vous n’entamiez la lecture de ce dossier, c’est bien celui-ci : fois. Mais s’il est un conseil à donner en priorité avant que par la crise avec un effet retard. La plupart d’entre elles ont n’attendez pas qu’il soit trop tard pour agir. Autrement dit, aussi traversé une période plus difficile et certaines ne l’ont soyez proactifs et pas réactifs. pas encore surmontée. Cette crise, que certains opérateurs économiques ont récemment assimilée à « la vache folle », autrement dit à un coup du sort, a fragilisé pas mal de PME, voire porté un coup fatal à certaines d’entre elles. En ce sens, elle a été le révélateur de problèmes plus profonds et plus anciens que certains entrepreneurs ont sous-estimés, ou pire... ignorés. Comme lors d’une tempête qui frappe la forêt, certains arbres résistent, d’autres non. Cette crise a concerné indistinctement l’ensemble des entreprises. Une partie a fait le gros dos laissant passer l’orage, une autre a essuyé le coup de tabac et perdu quelques plumes, une autre encore a profité de la vague un peu plus forte pour surfer. Aujourd’hui, si le plus gros semble passé, nul ne contestera que la mer soit encore un peu agitée et que les petits bateaux sur lesquels naviguent indépendants ainsi que capitaines de TPE et PME s’apparentent encore pour beaucoup à de frêles esquifs. Ceux qui flottent toujours doivent se remettre à l’ouvrage et reconquérir leurs parts de marché. Pour nombre de PME et d’indépendants, cette période a représenté des rentrées moindres (diminution d’activité, faillites de clients, non-reconduction de contrats, ajournements de projets...) avec en parallèle toute une série de coûts fixes et donc des dépenses incompressibles, ou pas directement compressibles. Et très rapidement, certains ont naturellement choisi de reporter à plus tard le paiement de certaines obligations incontournables comme la TVA, les impôts, les cotisations sociales. Réaction on ne peut plus naturelle et logique mais aussi on ne peut plus mauvaise. Car s’il est des obligations qu’il faut honorer prioritairement, c’est bien la TVA, les impôts, les cotisations sociales. Ne l’oubliez jamais ! Entreprendre Aujourd’hui N°127 - novembre 2010 - 1 Dossier Seniors au travail, et alors ? DOSSIER Valoriser vos salariés… Comment bien (et/ou mieux) faire ? itinéraire Bijouterie - joaillerie Jean Windeshausen DOSSIER Seniors au travail, et alors ? Trop vieux, trop chers, pas adaptés, … Les préjugés sur les Mais arrêtons de brosser un tableau plus noir que noir même seniors sont multiples et bien ancrés chez nombre d’employeurs et recruteurs. Comme si au-delà d’un certain âge, marché de l’emploi des seniors. Car ces derniers ont beau- s’il reflète une large part de la réalité actuelle concernant le votre ticket pour le travail n’était plus valable. À 50, 45, coup d’atouts dans leur jeu et une grande majorité n’entend voire 40 ans déjà, dans certains métiers, on vous fait gentiment comprendre que vous avez manifestement atteint une Les entreprises, et notamment les PME, découvrent, elles, pas quitter la table une fois la barre des 50 ans franchie. limite et qu’il serait bon de songer à la retraite. Mais une (ou redécouvrent) désormais avec grand intérêt les multiples avantages d’embaucher des seniors. Tant et si bien que limite à quoi ? À votre progression au sein de l’entreprise, à vos capacités à apprendre, à votre dynamisme… Autant de de grandes entreprises s’interrogent à leur tour de plus en prétextes qui servent souvent, n’ayons pas peur des mots, plus sur l’opportunité de se séparer de ces collaborateurs à virer quelques personnes qui ont un salaire trop élevé… compétents et expérimentés. N’oublions pas également pour engager dans la foulée des jeunes tout heureux de que de nombreux quinquagénaires qui se retrouvent sans décrocher un job. Dans ce cas, votre départ sert-il encore emploi n’hésitent plus aujourd’hui à se lancer… comme à quelque chose ? Cela étant, combien de collaborateurs entrepreneurs. Et, last but not least, il y a plus d’un patron n’ont-ils pas été remerciés, avec prépension à la clé, dans de PME qui dépasse allègrement l’âge légal de la pension en l’unique but d’éviter des licenciements secs et avec pour continuant à travailler. Alors, retour gagnant des seniors ? conséquence côté entreprise de se « délester » d’une charge Peut-être bien, au fond… salariale lourde. Entreprendre Aujourd’hui N°128 - décembre 2010 - 1 itinéraire Garage Mioli SA En 2011, l’entreprise familiale est à nouveau dans les starting-blocks... Dossier Quels sont les secrets des patrons wallons qui ont réussi à l’international ? DOSSIER Quels sont les secrets des patrons wallons qui ont réussi à l’international ? Entreprendre Aujourd’hui N°129 - février 2011 - 1 itinéraire Un moteur peut avoir plusieurs vies... Rectilux s’y attache depuis des lustres ! Dossier L’école forme-t-elle à intégrer les entreprises ? DOSSIER L’école forme-t-elle à intégrer les entreprises ? Entreprendre Aujourd’hui N°130 - mars 2011 - 1 itinéraire Greencap vient d’inaugurer ses magnifiques infrastructures à Transinne Dossier Esprit d’entreprise... Esprit inné ? DOSSIER Esprit d’entreprise... Esprit inné ? L’esprit d’entreprise ne se décrète pas. Il ne suffit pas de claironner à tout va qu’il faut plus d’entreprises dans ce pays pour qu’il y en ait automatiquement davantage. D’autant que certains politiques, singulièrement dans certaines régions de Wallonie, manifestent vis-à-vis des entreprises et des entrepreneurs une claire défiance, voire une certaine hostilité pour ne pas dire une hostilité certaine. Autrement dit, le climat n’est pas toujours des plus favorables à l’émergence de nouvelles entreprises. Même si, dans le cadre du plan Marshall, d’incontestables efforts ont été entrepris. Mais il ne sert à rien d’aider quelqu’un à créer son entreprise pour lui « tomber dessus » après et l’accabler de tous les maux, notamment sous formes de taxes, d’obligations diverses et de paperasseries multiples. Le GaraGe Thiry a soixanTe ans… eT s’adresse, pLus que jamais, à TouTes Les cLienTèLes rencontre avec michèle, Georges et albert Thiry, fidèles à leur passion… Entreprendre Aujourd’hui N°131 - avril 2011- 1 Entreprendre Aujourd’hui N°126 - octobre 2010 - 1 Mai 2011 > Mensuel > n°132 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont 10 - Entreprendre Aujourd’hui N°141 - mai 2012 Libramont Les CCI wallonnes de plus en plus présentes dans les entreprises Notamment grâce à leurs publications, comme Entreprendre aujourd’hui, votre mensuel économique, qui fait partie des magazines préférés des cadres et dirigeants… Cette année donc, les résultats de l’étude d’audience à laquelle nous faisons référence confortent un travail en profondeur que les chambres de commerce accomplissent depuis longtemps, chacune sur son territoire, sans que personne n’en soit forcément conscient. Autant qu’on vous le dise pourtant, les différents magazines des CCI wallonnes arrivent pour la première fois de leur histoire en tête de la presse économique spécialisée. À plus de cinquante ans, le Groupe Mathieu veut encore (et toujours) Grandir ! rencontre avec jean-claude, le père, et Frédéric, le fils… itinéraire Entre tradition et modernité, Les Meubles Lambermont jouent la carte de la continuité Dossier Marchés publics, marchés réservés ? DOSSIER Marchés publics, marchés réservés ? Marchés publics, marchés réservés ? C’est une interrogation que se posent légitimement les entreprises qui sont absentes des ces marchés. Mais est-ce vrai ? Doit-on pour répondre à un appel d’offres avoir la taille d’un grand groupe ou d’une grande entreprise ? Certains marchés publics sont-ils ouverts à des PME, voire des TPE ? Quelles sont les conditions pour participer à un construction d’aire de jeux pour les enfants en appel d’offres ? Quelle est la différence entre passant par la fourniture de services multiples et un marché public de travaux, de fournitures, de de produits divers aux administrations, collectivités et organismes publics. Autant de marchés services ? Quelles sont les différentes procédures que peut mettre en œuvre le pouvoir adjudicateur ? Où puis-je trouver des informations sur toute taille et de tout secteur pour autant qu’elles auxquels peuvent prétendre les entreprises de ce type de marché ? Qu’est-ce que l’e-Procurement ? Et quid des marchés publics durables ? Des marchés qui pèsent quand même, selon le répondent évidemment à une série de critères. Autant de questions parmi d’autres auxquelles Service des Marchés publics de la Chancellerie du nous allons nous efforcer de répondre dans ce Premier ministre, plus de 20 milliards d’euros par dossier consacré aux marchés publics. Des marchés très variés qui vont des ouvrages d’art à la « Pourquoi donc s’en priver an. La question majeure nous semble évidente : ? » Entreprendre Aujourd’hui N°132 - mai 2011- 1 Juin 2011 > Mensuel > n°133 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont GoEDErt ManutEntion Est unE PME MuLtifacEttE ancréE Dans son EnvironnEMEnt Et Dans sEs MétiErs Rencontre avec André Goedert itinéraire En dix ans, Lux Green a parcouru un sacré bout de chemin… Dossier Développement durable : mythe ou réalité ? DOSSIER Développement durable : mythe ou réalité ? Le Fonds européen de Développement Régional et la Région wallonne investissent dans notre avenir. et Nathalie Stijns... Entreprendre Aujourd’hui N°133 - juin 2011- 1 Septembre 2011 > Mensuel > n°134 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont itinéraire Plus d’un siècle et demi après avoir vu le jour, HGD se construit un nouvel avenir prometteur… Produire de la quincaillerie en Belgique reste possible… Dossier Les opérateurs économiques sont vos partenaires privilégiés... DOSSIER Les opérateurs économiques sont vos partenaires privilégiés… Les partenaires de votre réussite ! De la Direction Economie de la Province à IDELUX, en passant par l’UCM, le Centre européen d’Entreprises et d’Innovation, l’AWEX, sans oublier votre Chambre de commerce et d’industrie, voilà autant d’opérateurs économiques non sectoriels qui sont à votre service en Luxembourg belge. Il y en a d’autres bien sûr, mais sectoriels ceux-là, comme la Chambre patronale de la Construction, Valbois Ressources Naturelles... voire d’autres encore comme les couveuses d’entreprises, le Forem... (nous vous en reparlerons d’ailleurs dans un prochain dossier). Mais revenons aux opérateurs économiques non sectoriels dont nous parlions plus haut. Quels que soient les problèmes auxquels vous êtes confrontés ou les questions que vous vous posez, vous pourrez trouver conseils et aide auprès de ces organismes dont la palette de services recouvre toutes les dimensions de l’entreprise. Que ce soit donc pour lancer une nouvelle activité, trouver des investisseurs, dénicher un terrain, développer des marchés à l’exportation, innover, se former, s’informer ou encore transmettre votre entreprise, ils seront à vos côtés. Dans un monde de plus en plus complexe, où les problématiques environnementales, énergétiques, juridiques ne cessent de se multiplier, les opérateurs économiques s’érigent plus que jamais en partenaires de votre réussite. Des partenaires à la fois professionnels et impliqués, des professionnels toujours plus proches du terrain, plus proches de vos préoccupations, plus proches de vous… Le Fonds européen de Développement Régional et la Région wallonne investissent dans notre avenir. ConCevoir des intérieurs est un métier à part entière au-delà du simple aménagement des pièces, un Luxembourgeois s’est même penché sur un concept global baptisé La chambre du futur. rencontre avec andré-marie morosini, mL Concept Entreprendre Aujourd’hui N°134 - septembre 2011- 1 Octobre 2011 > Mensuel > n°135 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont L’embaLLage n’était qu’une fonction accessoire, mJ Pack en a fait un métier essentieL ! rencontre avec Johnny macoir… Chaque année, les annonceurs s’arrachent les résultats d’une étude professionnelle indépendante qui cible de manière empirique les habitudes des patrons et employés en matière de médias. Cette étude d’audience, appelée Cadres et Dirigeants, vient d’être publiée, elle nous est plus que (largement) favorable… itinéraire Deuxième Gala des Entreprises Dossier Repères de patron DOSSIER Repères de patron Petit guide utile à l’usage de l’entrepreneur confirmé ou débutant e sa création, ou sa reprise, à sa transmission, l’entreprise vit et se déve- Tout au long de son existence, Dloppe. l’entrepreneur, qu’il soit confirmé ou débutant, est confronté à toute une série de questions. Que ce soit en matière d’aides diverses, de financement, de dépôt de brevet, de réseautage, de formation, d’innovation ou encore de nouvelles technologies, pour citer quelques exemples. Souvent le nez dans le guidon, le patron n’a guère de temps à consacrer à la recherche de l’organisme, l’association ou le service qui pourra le renseigner et l’aider. L’objectif de ce petit guide est donc là, il vise à vous fournir des repères utiles pour tout ce qui touche au développement de votre entreprise ou projet d’entreprise. Autant de points de contacts où il vous sera loisible d’obtenir la bonne information et le bon conseil. La vingtaine d’entrées de ce guide est organisée alphabétiquement. Pour chacune de ces entrées, nous vous indiquons les structures susceptibles de vous apporter aide et expertise. Rappelons, en outre, que les différents partenaires du Plan Marshall, notamment la Chambre de commerce, la Division Economie de la province de Luxembourg, Idelux- AIVE et l’Union des Classes moyennes, sans oublier l’ensemble des autres opérateurs, comme la Confédération Construction, Ressources Naturelles Développement…, soit les partenaires au sein de Lux@venir, sont vos interlocuteurs privilégiés dans la création, l’accompagnement et la transmission de vos entreprises. Ils participent ensemble à votre développement et vous suivent autant que faire se peut… Le Fonds européen de Développement Régional et la Région wallonne investissent dans notre avenir. Entreprendre Aujourd’hui N°135 - octobre 2011- 1 Novembre 2011 > Mensuel > n°136 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont Des résultats qui font plaisir… Et oui, les résultats que nous vous présentons nous font plaisir. Et nous pensons qu’ils devraient aussi vous plaire car la matière première de notre succès n’est pas ailleurs que dans votre quotidien, dans l’évolution de vos outils, dans l’intérêt que vous portez à l’économie versus micro et terrain. L’étude précédente, qui datait de 2009, avait certes déjà révélé une tendance à épingler nos publications parmi l’éventail de ce qui existe de mieux sur le marché, mais nous étions alors largement devancés par les grands noms de presse généraliste et économique. Cette fois, la tendance est inversée. C’est d’autant plus intéressant que le bond en avant des différentes publications des CCI s’inscrit dans une conjoncture globale difficile pour l’ensemble des milieux économiques, une situation qui voit notamment les cadors de la presse business reculer, comme le Trends, le Vif/Express, PME-KMO et autres Soir ou Industrie. Nous prenons évidemment bonne note de ces résultats qui nous enchantent, nous disant que notre notoriété est un marchepied pour la vôtre et que la présence d’une publication comme Entreprendre aujourd’hui en bonne place dans un classement ciblé presse économique est une valeur intéressante pour toutes les entreprises qui figurent en nos pages. Cadres et Dirigeants, une étude à valeur reconnue Seule étude d’audience ciblant les cadres et dirigeants d’entreprise, le « ranking » de la presse business auquel nous nous référons est donc bien un étalon de valeur qui fait loi. L’étude couvre 117 titres et 39 pouvoirs de décision au sein des entreprises, les enquêtes ayant pour plus de 85% été réalisées sur le lieu de travail des cadres interrogés au sein d’entreprises occupant au moins 10 personnes. Au niveau national, il en ressort que 4 cadres sur 10 (41,3%) lisent nos magazines, bien loin devant le Trends, par exemple, qui ne séduit que 29% de l’ensemble du lectorat. Altitude 500 dAns le peloton de tête des producteurs européens de sApins de noël rencontre avec louis Brasseur, administrateur délégué ItInéraIre Caractères MB est une histoire de famille dont on oublie les noms pour ne retenir que l’activité sur près de quatrevingt ans Entreprendre Aujourd’hui N°136 - novembre 2011- 1 Décembre 2011 > Mensuel > n°137 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont Toujours mieux classée dans les Travaux publics, las.a. daniel piroT & fils esT une pme solide au cœur de l’ardenne… rencontre avec arlette renault et daniel pirot Dossier Pas le temps pour la sécurité ? DOSSIER Pas le temps pour la sécurité ? Est-il saugrenu de parler de prévention au travail en période de crise ? Alors que les patrons ont fort à faire pour dénicher de nouveaux contrats et peinent parfois plus encore à maintenir le navire à flots, est-il vraiment judicieux de leur rappeler cette tâche qui s’ajoute à la liste, déjà longue, de leurs responsabilités ? Et si la sécurité, au-delà de l’aspect humain, primordial, pouvait au contraire se révéler un moteur dans l’entreprise ? Et s’il s’agissait en l’espèce d’un axe de motivation pour le personnel doublé d’une excellente manière de gagner en performance ? Pas le temps pour la sécurité ? Mais voilà bien une grave erreur qui ne fera non seulement rien gagner à des entreprises qui risquent au contraire de perdre à la fois leurs gens et leurs investissements, bref leur âme et leur projet, en n’anticipant pas les dangers qui guettent toute activité. Le Fonds européen de Développement Régional et la Région wallonne investissent dans notre avenir. Entreprendre Aujourd’hui N°137 - décembre 2011- 1 Février 2012 > Mensuel > n°138 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont ItInéraIre Quand travail et excellence sont portés au pinacle CMJ : la réussite se mérite… Le Luxembourg beLge est un Laboratoire intéressant pour tester Les vertus du commerce en dehors des grandes viLLes… La preuve avec Luxus, qui se prépare à investir à arlon. rencontre avec george vanderplancke, directeur général Entreprendre Aujourd’hui N°138 - février 2012 - 1 Mars 2012 > Mensuel > n°139 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont itinéraire Vingt ans de succès pour Bois & Travaux Et toujours… l’amour du bois et la maîtrise des travaux ! Dossier Utilisation rationnelle de l’eau DOSSIER Utilisation rationnelle de l’eau’eau. Elle est tellement présente dans notre quotidien que nous n’y prêtons guère plus attention. LPourtant, ce don de la nature indispensable à la vie n’est ni infini ni inépuisable. Ressource abondante au nord de la planète, sa qualité se dégrade alors qu’au sud se posent toujours les questions cruciales d’accès à l’eau potable et d’assainissement. L’eau est aujourd’hui une problématique globale : mondiale et locale. Mondiale car entre 800 millions et un milliard de personnes ne bénéficient d’aucun source d’eau potable selon les statistiques des Nations unies. Locale car la consommation parfois inconsidérée de l’eau et la baisse de la qualité des eaux de surface et des nappes peu profondes qui en découle constituent à termes une menace sur notre approvisionnement en eau potable. Une prise de conscience de l’impact environnemental de la consommation d’eau potable tous usages confondus s’avère plus que jamais nécessaire. Sans pour autant verser dans un catastrophisme de mauvais aloi et de mauvais conseil. Face à cet enjeu environnemental, écologique et économique, l’utilisation rationnelle de l’eau acquiert toute son importance. Elle s’adresse autant aux particuliers qu’aux collectivités et entreprises. Tant au secteur industriel qu’au monde agricole. L’objectif de ce dossier vise à vous fournir, quel que soit votre secteur d’activité, un aperçu de ce qui existe aujourd’hui en matière d’utilisation rationnelle de l’eau, notamment dans le cadre du projet transfrontalier RIFE 2, quelques exemples de bonnes pratiques ainsi que des liens utiles pour approfondir une thématique qui deviendra de plus en plus importante dans les années qui viennent. De l’ossature classique aux parois RIFE D’un bâtiment sur plusieurs étages, le lamellé-collé permet (presque) toutes les auDaces… rencontre avec philippe courtoy, Directeur général, lamcol sa Entreprendre Aujourd’hui N°139 - mars 2012 - 1 Avril 2012 > Mensuel > n°140 > 5 euros Editeur responsable : Bernadette Thény, Grand’Rue, 1 - 6800 Libramont ConCept’eCo energy balaie tout sur son passage en quatre ans seulement… rencontre avec Jean-louis Dussard, patron pressé… ItInéraIre COMES BOIS est passé maître dans la manière de valoriser la ressource bois Entreprendre Aujourd’hui N°140 - avril 2012 - 1
Libramont Nouveau visage pour le Service environnement de la Chambre de commerce Avec la continuité des prestations en point de mire… L’environnement, au sein de la CCI, c’est un pilier important de l’accompagnement professionnel que nous dispensons à des entreprises toujours plus contrôlées et devant nécessairement être en règle visà-vis de la législation en vigueur. Mais l’environnement n’est pas que cela, c’est aussi la volonté qu’éprouvent de nombreux patrons de s’inscrire dans une démarche citoyenne constructive à laquelle les entreprises doivent croire et qui nécessite une implication que nous appuyons quant à nous par nos compétences et notre expérience. L’environnement n’est pas qu’affaire de législation Outre donc cette nécessité de régulariser certaines situations vis-à-vis de la législation en vigueur, l’environnement relève généralement aussi de la volonté de réaliser certaines économies, comme en matière d’utilisation rationnelle des ressources, de diminuer son empreinte environnementale, notamment par une diminution de la quantité de déchets, ou d’améliorer l’image de l’entreprise ellemême auprès des personnes et des organismes ayant un intérêt quelconque dans son développement, que ce soit le personnel, les clients, les fournisseurs, le voisinage, les investisseurs, les pouvoirs publics... Certains voient aussi la démarche environnementale comme une remise en question stratégique quant au fonctionnement global de l’entreprise dans une société en mutation. C’est quelque part une manière nouvelle d’appréhender la responsabilité de l’entrepreneur vis-à-vis de la société dans laquelle il évolue. Un service… des missions Depuis une quinzaine d’années, le Service environnement de la Chambre de commerce vous aide à améliorer votre gestion environnementale, répond à vos questions spécifiques et accomplit pour vous l’ensemble des démarches environnementales liées notamment au fameux permis d’environnement et au permis unique, grâce notamment à la coordination des missions avec l’auteur de projet. Nous nous sommes bien sûr spécialisés dans les conseils généraux liés aux conditions d’implantation et d’exploitation des entreprises, quel que soit le stade du projet étudié (création, extension, cession). La mise en place de systèmes de management de l’environnement, selon la norme ISO 14001 et le règlement européen EMAS, tout comme la rédaction de recueils législatifs pour répondre à ces normes, font également partie du b.a.-ba du métier. Par ailleurs, la veille réglementaire est aussi une spécificité de ce service qui est à la fois proche de la réglementation et, de par son appartenance à l’institution chambre de commerce, un fidèle partenaire de l’entreprise. Formation et échanges d’expériences L’organisation de formations et de séances d’information permettant à nos entreprises d’être toujours informées des nouveautés législatives, administratives ou de l’évolution du contexte global en lien avec la prise en compte de l’environnement est une évidence que nous défendons via des cycles ponctuels et/ou récurrents, y compris en collaboration avec d’autres opérateurs spécialisés. L’organisation d’un Club Environnement répond à une dynamique identique puisque s’y retrouvent les conseillers en environnement de nombreuses entreprises de la province qui viennent pêcher là des informations quant à des thématiques pointues en relation avec les métiers de chacun, générant en sus des échanges de bonnes pratiques. ESPACE ENTREPRISES > ECHOS Un service qui change… Au 1er juin, le Service environnement tel que vous le connaissez depuis douze ans va toutefois changer. Et oui, même les plus belles aventures ont une fin… Aude Lamory nous quitte, cédant la place à Lorraine Bodeux que vous pourrez désormais joindre pour tous vos dossiers, questions et besoins. Ce départ augure de belles choses dans le chef d’Aude Lamory qui s’en va à l’étranger, laissant la place à une nouvelle responsable environnement formée par plusieurs mois d’un travail en duo qui a permis à la première de transmettre les connaissances utiles à toutes vos préoccupations à la seconde. Nous souhaitons bon vent à Aude Lamory et la remercions vivement pour l’excellent travail d’accompagnement et de conseil réalisé durant douze années à la Chambre de commerce… Plein succès déjà à Lorraine Bodeux à qui l’Institution fait entière confiance. Plus d’infos Lorraine Bodeux 061 29 30 66 ou lorraine.bodeux@ccilb.be Principales obligations environnementales des PME Rendez-vous le 28 juin… La Chambre de commerce et d’industrie du Luxembourg belge et la Cellule des Conseillers en Environnement de l’UWE organisent, le 28 juin prochain, un petit-déjeuner sur les obligations environnementales des PME wallonnes. L’idée n’est pas d’être totalement exhaustif en la matière, mais plutôt d’apporter des réponses à vos questions touchant à l’environnement. Suis-je concerné par le permis d’environnement, quelles sont les formalités administratives relatives à la gestion des déchets dangereux, quelles sont mes obligations en matière de rejets d’eaux usées, quid du décret sol, mes produits dangereux sont-ils stockés en accord avec la règlementation… font partie des questions que de nombreuses entreprises se posent sans avoir de réponses. Eh bien, venez donc à cette séance destinée aux entreprises de la province, un rendezvous qui s’inscrit dans le cadre d’un cycle d’info-sessions dont les thématiques seront identifiées sur base de vos attentes. Quand ? Le jeudi 28 juin 2012, de 8h30 à 10h, à la CCI du Luxembourg belge Information gratuite, mais inscription obligatoire, auprès de Lorraine Bodeux (lorraine.bodeux@ccilb. be ou par fax : 061 29 30 69) Entreprendre Aujourd’hui N°141 - mai 2012 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :